Monaco-Matin n°2015-09-18 vendredi
Monaco-Matin n°2015-09-18 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-09-18 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 89,6 Mo

  • Dans ce numéro : drame sur l’A8... 1 mort et 25 blessés.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Monaco Rédaction : 7, rue Suffren-Reymond, 98000 Monaco - Tél. +377.93.10.43.90 - monaco@nicematin.fr Eurosud publicité : 7, rue Suffren-Reymond, 98000 Monaco - Tél. 04.93.18.70.00 Sans précédent. La ligne régulière Nice- Monaco, qui engrange 50 000 passagers par an, vient de changer de mains. À la fin de l’été, Monacair a remporté le marché détenu par HéliAir depuis 1976, après un appel d’offres lancé par le gouvernement monégasque. Résumons. Ces deux sociétés sont les seules à offrir un service de transport en hélicoptère, basées sur le sol monégasque. Mais jusqu’ici, chacune œuvrait dans son coin. Monacair s’est spécialisée dans le marché haut de gamme, VIP. Elle est d’ailleurs le transporteur officiel de la famille princière. HéliAir, de son côté, faisait plutôt le taxi en assurant des vols tous les quarts d’heure – tout en prenant en charge aussi des vols privés –, avec une flotte de moyenne gamme. Objectif : de 50 000 à 100 000 passagers Au 1er janvier 2016, les cartes sont redistribuées et Monacair reprend donc cette ligne qui aurait, selon son directeur général, Gilbert Schweitzer, un potentiel de 100 000 passagers par an. « C’est notre objectif à cinq ans ! Et encore, on pourrait aller plus vite mais le gouvernement a décidé de rénover entièrement l’héliport jusqu’en 2018, ce qui nous perturbera peut-être un peu. » Cette société a décidé de mettre « son expérience du haut de gamme au service de cette ligne régulière ». Pourquoi un tel retournement ? Selon Gilbert Schweitzer, « ce sont les clients qui sont venus nous chercher, puisqu’ils n’étaient pas satisfaits du service. Il faut redonner la confiance aux gens et relever le niveau de cette ligne qui doit être à la hauteur de l’image de la Principauté. Pour l’instant, c’est loin d’être le cas ! » Voilà qui est dit. HéliAir appréciera (lire ci-dessous). Brasserie 1900 à l’esprit parisien. Cuisine traditionnelle et « fait-maison » pour un moment d’exception. Ouvert non-stop de 12h à 2h du matin PLACE DU CASINO - T. +377 98 06 76 23 Ligne régulière : Monacair remporte un marché historique Coup dur pour le transporteur historique de la ligne Monaco-Nice, HéliAir, qui vient de perdre le marché qu’il détient depuis 40 ans, au profit de son unique concurrent monégasque, Monacair. Selon le directeur général de Monacair, Gilbert Schweitzer, la ligne Nice-Monaco a un potentiel de 100 000 passagers par an. (Photo Michael Alesi) « On ne peut pas nous spolier comme ça, sauf dans une République bananière ! » État d’esprit ? « Combatif ! » Jacques Crovetto, p.-d.g. emblématique et fondateur en 1976 d’HéliAir, est en colère et ne mâche pas ses mots à propos de ce marché qu’il vient de perdre au profit de son concurrent Monacair. « C’est plus qu’un coup dur pour nous, c’est un coup dramatique ! Cette ligne régulière représente 50% de notre chiffre d’affaires et les 120 salariés sont très logiquement inquiets. » Mais une fois le constat dressé, Jacques Crovetto reprend du poil de la bête et annonce que « de nombreuses actions vont être intentées. La direction et les salariés ne font qu’un, nous sommes unis dans ce combat ! » Il revient d’ailleurs sur l’histoire de cette ligne instaurée en 1976, sous le règne de Rainier III : « Nous avons tout créé, sans l’aide de personne, contre vents et marées. À l’époque, nous avons commencé avec un seul hélicoptère et nous avons affiné cette ligne au fur et à mesure. Et aujourd’hui, on vient nous voler quarante ans de notre travail ! Le gouvernement a cru que l’on passait un tel marché de l’un à l’autre comme si c’était un bar-tabac ! Cette décision est stupide. Le gouvernement est d’ailleurs entièrement fautif. » Sur les attaques concernant le manque de qualité des prestations de sa société, Jacques Crovetto ne se démonte pas : « Ces reproches sont injustifiés ! Nous avons transporté 2,8 millions de passagers en quarante ans et atteint des pics de fréquentation à 120 000 par an. Ces clients-là ne sont pas venus tout seuls ! » Et passe à l’attaque : « Cette entreprise (Monacair, NDLR) n’a aucune expérience ni aucun savoir-faire sur l’exploitation de cette ligne. Qu’est-ce que c’est que cet appel d’offres ? On ne peut pas nous rayer de la carte comme ça,on ne peut pas nous spolier comme ça… Sauf dans une République bananière ! » Et d’enfoncer le clou : « Le but est de réduire au maximum le temps entre le départ du client à Nice et l’arrivée à destination. Le vol ne dure que sept minutes mais s’ajoute l’enregistrement, l’attente, le transport. Nous voulons mettre en place un service complet de A à Z de qualité. On veut redynamiser ce marché qui a peut-être subi un monopole trop long. » 17 millions d’euros d’investissement Et Monacair a décidé d’envoyer du lourd avec l’achat hier, à Airbus hélicoptère à Marignane, de six nouvelles machines pour un coût de plus de 17 millions d’euros ! Jusqu’ici, la société monégasque gérait une flotte de 20 engins pour le compte de clients – pratique qui se fait beaucoup dans ce milieu. Aujourd’hui, ces six H130, Écureuils monomoteurs haut de gamme, composent désormais la flotte de Monacair et vont être dédiés intégralement à la ligne régulière. Un investissement lourd mais l’affaire semble juteuse puisque la ligne régulière représente 50% du chiffre d’affaires d’HéliAir. Du côté du transporteur historique, le coup va donc être dur à encaisser. Mais il semble que ce dernier est décidé de ne pas se laisser faire. La guerre du ciel est déclarée. ANNE-CLAIRE HILLION achillion@monacomatin.mc Le directeur général de Monacair, Gilbert Schweitzer (à droite), a signé, hier à Marignane, une commande pour six hélicoptères avec les dirigeants d’Airbus hélicoptère. Il était en compagnie d’Andrea Casiraghi, actionnaire de la société. (Photo Monacair/Eric Raz)
Monaco Evénement L’AS Monaco rugby va aussi jouer le Mondial Le grand rendez-vous planétaire de la discipline va toucher le club de la Principauté. Un afflux d’adhérents se fait sentir et devrait encore augmenter. C’est aussi l’occasion de parler de valeurs Ils sont au courant. Les dirigeants de l’AS Monaco rugby le savent : ici comme ailleurs, l’effet Coupe du monde se vérifie. Tous les quatre ans. Le Mondial augmente le nombre d’adhérents. C’est déjà le cas avant même le match d’ouverture, Angleterre-Fidji, ce soir. Christophe Milaret, le responsable de l’école de rugby et des jeunes, observe « un effectif important d’enfants qui viennent essayer » la discipline. Et « ily en aura encore plus après la compétition », avance, en connaisseur, Thomas Rique, le vice-président, bientôt président. Il adonc fallu anticipercet afflux de joueurs. Notamment en terme d’équipement. D’autant que cette année, un autreélément joue en faveur des inscriptions. La venue de François Pienaar, l’ancien capitaine de l’équipe sud-africaine championne du monde en 1995, en début de mois à La Turbie à l’occasion d’un événement organisé par le club. Ce qui amarqué, notamment ? « Son accessibilité ». Cette visite a permis de « véhiculer les valeurs du rugby, poursuit Christophe Milaret, ancien joueur professionnel du Rugby club toulonnais. C’est un truc convivial, simple. Où on reste humble ». Et le rendez-vous le plus médiatique de la discipline servira aussi à transmettre ces valeurs. Où voir les rencontres à Monaco ? Les bars de la Principauté se sont mis au diapason. De Fontvieille au port Hercule, beaucoup d’établissements ont prévu de retransmettre les matches de la Coupe du monde de rugby. Le « troisième événement sportif au monde », après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football, comme est souvent qualifiée la compétition. Voici une sélection de Christophe Milaret, le responsable de l’école de rugby et des jeunes, Thomas Rique, vice-président, bientôt président, et Georges Lairot, responsable commercial. (Photo Michael Alesi) Adultes et enfants viennent s’inscrire Les dirigeants mettent l’accent sur les plus jeunes. Ils ne sont pas les seuls às’inscriredans le sillage du Mondial. Des adultes viennent aussi « se jauger ». Seulement, pour eux, c’est un peu plus dur. « Les gens qui commencent le rugby à 20 ou 25 ans, c’est rare », explique Thomas Rique. Mais « tout le monde trouve sa place », poursuit-il. Ils deviennent joueurs loisirs, bénévoles, éducateurs… Voilà pour les nouveaux venus. Mais cette Coupe du monde, ceux qui touchent déjà au ballon ovale l’ont aussi entourée en rouge sur leur agenda. C’est l’événement le plus attendu du milieu. Forcément, sans compter le nombred’adhérents, le Mondial va aussi toucher la vie du club. Il est déjà prévu de regarder des matches ensemble, par exemple. Ou de les disséquer en vidéo. Et puis en Principauté, l’événement a encore un peu plus de saveur qu’ailleurs. Le côté cosmopolite oblige. « Toujours une bonne raison de voir un match » Les 300 membres du club viennent d’un peu partout dans le monde : Angleterre, Russie, Italie, Afrique du plusieurs établissements monégasques qui ont prévu de retransmettre les rencontres. Une liste non exhaustive, de nombreux autres endroits relayant, eux aussi, le mondial. Le Stars’N’Bars doit retransmettre « toute la compétition ». Même chose à La Rascasse, non loin de là, sur la terrasse et en intérieur. Encore à côté, La Brasserie de Monaco va retransmettre « tous les matches importants ». Les autres seront diffusés « à la demande des clients ». À Fontvieille, le Gerhard’s Café va, lui aussi, retransmettre l’intégralité des rencontres. Si vous êtes plutôt casanier, TF1 et Canal+ diffuseront la compétition. La chaîne cryptée retransmettra l’intégralité des matches. Sud, France… Beaucoup de pays en lice, pendant la Coupe. « Ilyatoujours une raison de voir un match », sourit Thomas Rique. Et une bonne raison de supporter son équipe. D’ailleurs, beaucoup n’ont pas attendu le premier drop pour s’y mettre. « Encemoment, à l’entraînement, des petits Anglais ont toujours le maillot de leur équipe, constate encore Christophe Milaret. Ça branche. Mais toujours gentiment. » Et ce sera comme ça jusqu’au 31 octobre. Le soir de la finale. NICOLAS HASSON-FAURÉ nhasson@nicematin.fr Ce soir : -18 h : ouverture du village imaginé par le RC Menton Webb-Ellis au Bastion. -20h : démonstration de Haka par l’association Thiarré Tahiti. -21h : diffusion du match d’ouverture Angleterre-Fidji. Demain : -10h : atelier initiation de balle ovale. -12h : restauration. nice-matin Vendredi 18 septembre 2015 En plein écran L’AS Monaco rugby vous offre la possibilité d’assister à la retransmission sur écran géant du premier match de la Coupe du monde pour la France qui sera opposée à l’Italie. Quoi de mieux que de partager ce moment en famille avec des passionnés et des connaisseurs, dans une ambiance conviviale et sympathique ? Rendez-vous le samedi 19 septembre à partir de 19h30 au Novotel de Monaco où des menus pour les enfants comme pour les adultes seront spécialement proposés. Le parking de l’hôtel sera mis gratuitement à votre disposition. Le nombrede places étant limité, il est souhaitable de ne pas tarder pour confirmer votre présence. PIERRE DU TERRAIL Renseignements et inscriptions au 06.46.27.32.98ou06.80.86.72.01. A Menton, un week-end 100% rugby - 13h : diffusion du match Tonga Géorgie. -14h : tournoi interclubs services au touché. -16h : exhibition sportive avec l’association la pierre et le sable pour promouvoir sport et handicap. -16h30 - 18 h : démonstration de rugby à toucher avec joueurs initiés. -21h : diffusion du match France-Italie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 1Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 2-3Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 4-5Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 6-7Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 8-9Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 10-11Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 12-13Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 14-15Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 16-17Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 18-19Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 20-21Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 22-23Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 24-25Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 26-27Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 28-29Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 30-31Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 32-33Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 34-35Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 36-37Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 38-39Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 40-41Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 42-43Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 44-45Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 46-47Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 48-49Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 50-51Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 52-53Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 54-55Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 56-57Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 58-59Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 60-61Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 62-63Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 64-65Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 66-67Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 68-69Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 70-71Monaco-Matin numéro 2015-09-18 vendredi Page 72