Monaco-Matin n°2015-03-08 dimanche
Monaco-Matin n°2015-03-08 dimanche
  • Prix facial : 1,50 €

  • Parution : n°2015-03-08 de dimanche

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 73 Mo

  • Dans ce numéro : Coupe Davis... les Monégasques devront réaliser l’exploit.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56  |  Aller à la page   OK
56
nice-matin L’événement Dimanche 8mars 2015 Elles n’ont besoinde personne en Harley-Davidson Autrefois apanage des hommes, la moto se féminise. Hier, àPlan-d’Aups, les motardes de la région ont revendiqué haut et fort leur émancipation sur fond de moteurs vrombissants L oin du cliché du mannequin en bikini, crinièreblonde au vent, à califourchon sur une cylindrée qui n’en demandait pas tant, les motardes féminisent ce qui fut –trop– longtemps un « truc de mec ». Hier,d’ailleurs, les femmes ayant quitté leur place de passagère pour rouler sur le terrain des hommes étaient très largement représentées au traditionnel rassemblement organisé par le club des Kudaciés, à Plan-d’Aups. 25% depilotes femmes « J’ai tenu mon premier guidon à25ans, se souvient la pimpante sexagénaireÈve Casanova, cofondatrice du moto-club. Nous étions rares. Aujourd’hui, beaucoup font de la compétition et montent de grosses cylindrées. La solidarité motarde n’a pas de sexe. » Pour rappel, en 1970 (1), les femmes représentaient 1,5% des permis moto, soit 422 dames pour 26 707 hommes. Elles constituent désormais le quart des conducteurs de deuxroues. La grande famille de pilotes n’en finit plus, donc, de s’agrandir et les générations de se succéder.Martine Le Coz fait ronronner le moteur de son Harley depuis que Nathalie, sa fille, est bébé. Tombée dedans petite, cette dernière initiera bientôt Serenna, 13 ans. « J’ai longtemps été passagère », confie Nathalie, la chevelure rose, avant de lâcher dans un rire : « Jusqu’à ce que j’en aie ras-le-bol de dépendre des autres. Ma fille pilotera, c’est certain. » La femme conduit ainsi sa vie, libre, indépendante, affranchie des conventions. En résumé, elle passe à l’offensive, tout en tachant de rester féminine quand l’équipement prédominant impose le noir. Àmoto donc macho ? Pour autant, amateurs de talons hauts, décolletés et mini-shorts, passez votre chemin ! Les motardes revendiquent leur sérieux. Des associations féminines émergent doucement T. 4 Les femmes réussissent l’amalgame de la moto etducharme. (Photos G. R) contre les apriori, telle que Toutes en Moto, représentée entre Nice et la Canebière par la Marseillaise Stéphanie Trotobas, àlachevelure rouge feu. Propriétaire d’une grosse cylindrée, elle se félicite que « des femmes osent s’émanciper. Même si un machisme se fait encore ressentir : une pilote roule moins vite, n’y connaît rien en mécanique, etc. Alors que les nouvelles motos sont bien équilibrées, accessibles àtous les gabarits. On voit même des motardes avoir de très bons résultas au Moto Grand Prix. » Toutes en Motos revendique sa mixité,mais certaines femmes vont jusqu’à intégrer des clubs ou associations exclusivement dédiées comme L’Amazon Team. « Nous, on défend l’égalité, ces féministes mènent un autre combat », conclut Stéphanie Trotobas.C. CHEMIN cchemin@nicematin.fr 1. Premiers chiffres officiels



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :