Monaco-Matin n°2015-03-06 vendredi
Monaco-Matin n°2015-03-06 vendredi
  • Prix facial : 1,20 €

  • Parution : n°2015-03-06 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : SCIC Nice-Matin

  • Format : (277 x 395) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 58,4 Mo

  • Dans ce numéro : cinq concerts qui rythmeront le printemps monégasque.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Monaco Rédaction : 41, rue Grimaldi Tél.00.377.93.10.43.90 monaco@nicematin.fr Eurosud publicité : 41, rue Grimaldi, 98000 Monaco - Tél. 04.93.18.70.00. D écouvrir Monaco, ses talents, son savoir-faire et présenter, en retour les caractéristiques et les atouts de la Croatie. Tel était le vaste programme de Branko Grcic, vice-premier ministre de Croatie, accompagné d’une importante délégation dans le cadre d’une visite de travail en Principauté. Dans la matinée, les Croates ont rencontré les représentants du cabinet du Prince et du gouvernement princier. Branko Grcic a été reçu par le ministre d’État, Michel Roger, en présence de Georges Lisimachio, chef de cabinet du Prince, Jean Castellini, conseiller de gouvernement pour les Finances et l’Économie, Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les Relations Extérieures et la Coopération et Michel Dotta, président de la Chambre de Développement Économique (CDE) ainsi que d’acteurs économiques de la Principauté de tout premier ordre. « La Croatie s’intéresse à Monaco » Étaient effectivement présents Marco Casiraghi, président de Engeco ; Pierre Casiraghi, administrateur-délégué de Engeco ; Bernard d’Alessandri, secrétaire général du Yacht-club de Monaco ; Riccardo Giraudi, de la société Giraudi et Franco Zanotti, de la société ES-KO. Une réunion de travail s’est tenue au département des relations extérieures et de la Coopération, avec le vice-premier Ministre, le vice-ministre des affaires étrangères etéuropéennes, Josko BEAULIEU SUR MER - COTE D'AZUR eieje Ouverture ce jour, vendredi 6 mars Sous la houlette de Yannick Franques, MOF 2004 Entrée à partir de 9 € - Plat 14 € - Dessert 6 € Réservation : 04.93.01.00.01 Klisovic ; l’ambassadeur de Croatie à Monaco, Ivo Goldstein ; Gilles Tonelli et Marie-Catherine Caruso-Ravera, directeur des affaires diplomatiques et Consulaire. La Réserve de Beaulieu & Spa 5, Boulevard du Maréchal Leclerc 06310 Beaulieu-sur-mer - Côte d'Azur "Mu negu" Déménagements M. Patrice ATTENDOLI, est heureux de vous annoncer, qu'à compter de ce mois, Mme Myriam PAZZAGLIA, prend sa place, en tant que gérante de la nouvelle SARL MUNEGU DEMENAGEMENTS. L'équipe reste inchangée pour continuer à satisfaire aux mieux, notre clientèle. 28 bis, au de l'Annondade - MC 98000 MONACO tél:+37793254098-fax:+37793502474-port.:0607654396 mail : munegudemenagements@libello.com Les Croates invités à découvrir les talents locaux Le vice-premier ministre de Croatie et une importante délégation ont rencontré, mardi, les autorités ainsi que des acteurs économiques réunis par la chambre de développement économique La délégation croate a rencontré, mardi après-midi, de nombreux acteurs de la vie économique monégasque. (Photo Cyril Dodergny) L’après-midi a exploré les opportunités économiques entre les deux pays. Dans un salon de l’Hôtel Hermitage, Michel Dotta et son équipe de la CDE, avec le soutien du consulat de Croatie, ont organisé un workshop destiné notamment à présenter les talents et le savoir-faire dupays. « La Croatie s’intéresse àMonaco, souligne Michel Dotta. C’est un pays en plein développement, qui a rejoint l’Union européenne en 2013 et cherche à sortir de la crise. Dans le secteur du tourisme par exemple, la Croatie a besoin de rentrer dans l’excellence. Le savoir-faire monégasque les intéresse. » Outre l’hôtellerie, la délégation croate a approché les acteurs du monde des affaires, des services financiers, de l’automobile, de l’agro-alimentaire, du textile, de la logistique et de l’industrie pharmaceutique. C’est ainsi qu’étaient notamment représentés la Chambre Monégasque du Shipping, la société V. Ships ; la direction du Tourisme et des Congrès, le Syndicat des Énergies Renouvelables et de l’Écologie de Monaco, l’Ordre des Architectes, Asepta, BSI Monaco, Fraser Yacht, Monaco Logistique, Monte-Carlo SBM et de la société monégasque d’électricité. JOËLLE DEVIRAS jdeviras@nicematin.fr
Monaco La saisons’ouvre au Monte-CarloBeach L’hôtel ouvre ses portes aujourd’hui sous la direction de Danièle Garcelon pour démarrer la belle saison. Avec une nouveauté, l’ouverture d’une pizzeria bio sur la plage C’est une ouverture annonciatrice de l’été. Le Monte-Carlo Beach ouvre ses portes aujourd’hui. La saison redémarre dans l’hôtel cinq étoiles, Relais &Châteaux, prisé depuis les années trente. Fermé le 28 octobre dernier, l’établissement de la Société des Bains de Mer aprofité de son hivernage « pour quelques travaux de maintenance » détaille Danièle Garcelon. La directrice de l’établissement et son équipe sont dans les starting-blocks pour une montée en puissance progressive avec l’accueil des clients àl’hôtel dès aujourd’hui. Et l’ouverturedu club le 18 avril prochain. Comment démarrela saison ? L’avant-saison s’annonce correcte.Aumois de mars, l’hôtel est déjà réservé à trois reprises pour des privatisations. Nous avons beaucoup de sociétés comme client qui aiment venir organiser leurs incentives. Notamment pour des lancements de nouveaux produits : voitures ou cosmétiques. À la barre du Monte-Carlo Beach Hotel, la directrice générale de l’établissement, Danièle Garcelon assure un bon début de saison. (Photo Michaël Alési) Et certains apprécient même de goûter àl’eau de la piscine,chaufféeà26 degrés. Lestravaux àl’hôtel de Parisont-ils un impact sur la fréquentation de votreétablissement ? Il est trop tôtpour le dire. Le Beach est un Un potager « bio » pensé par le chef Paolo Sari Petit événement àquelques heures de l’ouverture du Beach. L’équipe aaccueilli un nouveau né : le premier bébé artichaut du potager bio de l’hôtel. C’est le chef Paolo Sari qui a la paternité du projet. Depuis qu’il adécidé de passer au bio les cuisines du Beach, le cuisinier a sillonné la région entre la France et l’Italie pour trouver les meilleurs producteurs bio pour approvisionner Elsa, sa table étoilée au rez-de-chaussée de l’établissement. Suite logique, à l’automne, il a supervisé d’importants travaux sur la colline de Roquebrune pour transformer un grand espace en potager et verger bio. Le tout est en plein boom pour fournir dès le printemps les restaurants du Beach. Le chef étoilé a travaillé un grand espace sur les hauteurs de Roquebrune pour cultiver et produire bio. établissement estival.Il est vrai qu’une clientèle qui privilégie l’hôtel de Parisl’hiver aime séjourner cheznous l’été. Mais l’hôtel n’aque 40 Exit les décibels, les shishas et les cocktails, benvenuto aux saveurs italiennes. Le Sea Lounge n’ouvrira pas ses portes cette année, sur la plage du Monte-Carlo Beach. Le bar àciel ouvert fait une pause. « Cebar aété notre bébé pendant 11ans, il était extrêmement novateur et aremporté un grand succès. Depuis nous avons été beaucoup copié dans Monaco. Le concept s’est essoufflé et la clientèle n’est pas élastique » annonce Danièle Garcelon. La direction du Beach a donc pris la décision de ne pas ouvrir le bar cette année. Pour faire « juste une parenthèse » prometon. Le temps de remodeler l’espace, réfléchir àun nouveau concept. « On veut créer l’envie, offrir du très beau alors nous avons l’intelligence defaire une chambres. Ceci dit, il est certain qu’il yauraun phénomène de dispatching de la clientèle dans les établissements de la SBMavecles travaux pause pour se projeter ». Et pour cultiver ce désir, l’équipe se laisse une voire deux années de réflexion. Alors que l’espace sur la plage sera utilisé pour installer 8nouvelles cabanes aux 200 existantes etsatisfaire les demandes, enpartie haute de l’ancien Sea Lounge nice-matin Vendredi 6mars 2015 entrepris àl’hôtel de Paris. La démarche bio se poursuit dans l’hôtel ? Depuis trois ans nous avons lancénotre démarche Beach goes bio. Nous venons de valider à nouveaulelabel Ecocert niveau3(le plus compliqué àobtenir) pour nos cuisines que nous avions obtenu en 2013. Et nous en sommes très fiers. Lesinspecteurs sont restés trois jours pour vérifier tous les produits et leurs provenances. Au final,ils nous ont adressé leurs félicitations. D’autres actions sont en cours ? Cetteannée,nous sommes porte-drapeau du manifesteRelais & Châteaux. Il s’agit d’une charte lancéel’automne dernier pour que les 400 maisons labélisées dans le monde partagent les valeurs de mieux vivreet mieux se nourrir.Etces valeurs,cesont celles déjà du Monte-Carlo Beach. PROPOS RECUEILLIS PAR CEDRIC VERANY Le Sea Lounge tire sa révérence Le bar posé sur la plage n’ouvrira pas ses portes cette année, remplacé par une pizzeria. (Photo archives SBM) sera logé un restaurant. Baptisé « LaPizzeria » et ouvert seulement de midi à17heures, l’établissement proposera pizzas et salades préparées avec des produits bio. Les pizzas seront même cuites, comme l’an passé, au feu de bois d’olivier bio ! Premier service le 1er juin.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :