Micros ID n°2 janvier 1987
Micros ID n°2 janvier 1987
  • Prix facial : 22 F

  • Parution : n°2 de janvier 1987

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mieva Presse

  • Format : (206 x 291) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 123 Mo

  • Dans ce numéro : PC compatible, comment le choisir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
7 COMPATIBLE PC CARACTERES EN GRAND La ROM BIOS des IBM-PC et compatibles contient une table de définition des caractères graphiques utilisée pour tracer les caractères sur l'écran CGA en mode graphique. Cette table, localisée à l'adresse F000:FA6E, contient huit octets par caractère. A l'aide d'un programme, il est tout à fait possible de relire cette table et de s'en servir pour écrire les caracteres n'importe où sur l'écran, pas seulement aux endroits prévus à cet effet (25x80 caractères). Tant que l'on y est, on peut appliquer un facteur d'échelle en X ou en Y pour tracer des caractères géants ! Voici un programme BASIC interactif qui permettra au lecteur de comprendre le mécanisme du dessin des caractères. Il lui sera facile de le transformer pour imprimer des chanes de caractères. 100 DEFINT A-Z 110 CGSEG &HF000 120 CGOFF - &HFA6E 130 CLS 140 PRINT « Caractère ? » CAR ASC(INPUT$(1)) 150 PRINT CHR$(CAR) 160 INPUT « PositionX,Y » ; XX, Y 170 INPUT « Facteurs d'échelle enX,Y » ; NNX, NNY 180 SCREEN 2 190 FSTOFF = CGOFF-8*CAR 200 LSTOFF = FSTOFF - 7 210 DEF SEG = CGSEG 220 FOR COFF = FSTOFF TO LSTOFF 230 B=PEEK(COFF) 240 FOR K=1 TO NNY 250 X=XX 260 MASK - 128 270 FOR I - 7 TO 0 STEP -1 280 IF (B AND MASK) « » 0 THEN FOR J=1 TO NNX:PSET(X, Y):X=X+1 : NEXT J ELSE X=X+NNX 290 MASK MASK/2 300 NEXT I 310 Y = Y+1 320 NEXT K 330 NEXT COFF 340 A$-INPUT$(1) 350 SCREEN 0 François Piette « Trucs en vrac... » INEFFACABLE, INCOPIABLE ? Il vous est déjà arrivé de vouloir rendre l'effacement d'un fichier difficile, ou impossible, ou encore d'empêcher le premier venu de copier le fichier en question. Le système d'exploitation MS-DOS offre la possibilité de cacher des fichiers (attribut SYS) ou de les rendre ineffaçables (attribut READ-ONLY). C'est très bien. Mais il existe des programmes pour changer les attributs ou pour visualiser aussi les fichiers cachés. MS-DOS offre encore une possibilité bien plus simple et bien moins facile à contourner, si on ne connait pas le truc évidemment ! Le voila le truc : dans un nom de fichier ou de répertoire, il est permis d'utiliser des caractères graphiques. Il y en a un particulièrement intéressant : il a pour code ASCII étendu 255, et se présente comme un espace ordinaire. En utilisant ce caractère dans le nom ou l'extension d'un fichier, surtout comme dernier caractère, il passe inaperçu ! Pour l'introduire, il suffit de le taper dans la commande REN, MD ou COPY. Vous me direz que ce caractère ne se trouve pas sur le clavier. Qu'à cela ne tienne, il suffit de maintenir enfoncée la touche ALT et de taper 255 sur le pavé numérique. C'est fait. François Piette A REPETITIONS L'interpréteur de commandes du MS-DOS nous permet de faire des choses très peu usitées. Elles ne le sont d'ailleurs que parce qu'elles sont méconnues de la plupart des utilisateurs. Ainsi, en une seule commande, on peut copier tous les fichiers d'un type déterminé d'un disque sur un autre : COPY A:*.BAS B : Cela, tout le monde sait le faire. Mais qui sait comment, en une seule commande, copier tous les fichiers de plusieurs types différents ? Celui qui écrit ces lignes le sait, et il va vous mettre au courant:
FOR% F IN (*.ASM *.BAS *.DAT) DO COPY% F B : Essayez encore : FOR% F IN (SALUT LES COPAINS) DO ECHO LE MOT EST : « %F » Le truc est simple : l'instruction FOR prend une liste de valeurs placée entre parenthèses, et exécute une commande pour chacune des valeurs. De plus, si une de ces valeurs contient un' ?'ou un'"', alors l'interpréteur de commandes cherche sur disque les fichiers qui répondent à la spécification. Pour utiliser cette instruction au sein d'un programme BATCH, il faut introduire deux fois le signe'%'devant le'F'. François Piette LIGNE VIERGE L'interpréteur de commandes permet d'imprimer des messages sur la console pendant le déroulement d'un programme BATCH. C'est la commande ECHO qui est prévue à cet effet : ECHO Ceci est un message On pourrait imaginer utiliser cette commande pour réaliser des écrans de dialogue ou de présentation. Malheureusement, à priori, la commande ECHO ne permet pas de passer des lignes vierges. En effet, la commande ECHO seule imprime le message « ECHO est ON » ou « ECHO est OFF » selon les circonstances. C'est gênant ! Mais il y a un moyen de tourner la difficulté : il suffit d'utiliser le caractère graphique de code ASCII étendu 255. Il se présente comme un espace, mais ce n'est pas un espace (tiens, cela me rappelle quelque chose). Lorsque vous construisez votre fichier de programme BATCH, pour passer une ligne de message, sans message apparent, il suffit d'introduire : ECH0 « espace » « ALT-255 » Avec « espace » le caractère obtenu en pressant la barre d'espacement, et « ALT-255 » celui obtenu en appuyant sur ALT et la frappe de 255 sur le pavé numérique. Ceeps « Trucs en vrac... » François Piette WORDSTAR EN 43 LIGNES Avec l'avènement des cartes contrôleur d'écran de type EGA, s'ouvre une nouvelle ère du traitement de texte sur PC : une carte EGA permet d'afficher 43 lignes de 80 caractères, et ce, sans aucune modification du matériel. Il suffit de reprogrammer le contrôleur d'écran, par exemple, en utilisant un programme de remplacement de ANSI.SYS. Ayant à disposition un écran capable d'afficher 43 lignes, il faut encore modifier WORDSTAR pour pouvoir en profiter, sinon il continuera à utiliser royalement les 25 premières lignes. Pour modifier WORDSTAR, il faut disposer de celuici (tiens donc), du programme DEBUG.COM, et d'un fichier texte baptisé WS43.CMD dont le texte est donné ci-dessous : N WS.COM L N WS43L.COM E 248 2A A 2A4 JMP 2E1 NOP JMP 300 A 2E1 MOV AH,OF INT 10 MOV [2E0],AL SUB BL,BL MOV AX,1112 INT 10 MOV CX,0007 MOV AH,1 INT 10 RET A 300 MOV AL,[2E0] SUB AH,AH INT 10 RET Q Pour réaliser la modification, il faut disposer de WS.COM, WS43.CMD et DEBUG sur le disque de défaut, répertoire de défaut, et introduire la commande : DEBUG « WS43.CMD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 1Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 2-3Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 4-5Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 6-7Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 8-9Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 10-11Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 12-13Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 14-15Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 16-17Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 18-19Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 20-21Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 22-23Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 24-25Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 26-27Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 28-29Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 30-31Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 32-33Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 34-35Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 36-37Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 38-39Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 40-41Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 42-43Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 44-45Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 46-47Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 48-49Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 50-51Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 52-53Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 54-55Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 56-57Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 58-59Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 60-61Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 62-63Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 64-65Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 66-67Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 68-69Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 70-71Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 72-73Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 74-75Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 76-77Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 78-79Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 80-81Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 82-83Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 84