Micros ID n°2 janvier 1987
Micros ID n°2 janvier 1987
  • Prix facial : 22 F

  • Parution : n°2 de janvier 1987

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mieva Presse

  • Format : (206 x 291) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 123 Mo

  • Dans ce numéro : PC compatible, comment le choisir ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Vous avez besoin d'un microordinateur professionnel, vous pensez à un IBM-PC ou à un compatible, avec les nombreux utilitaires qui l'accompagnent et les avantages de la compatibilité Mais vous n'êtes pas qu'un bourreau de travail et vous soupirez d'envie devant les fabuleuses possibités artistiques offertes par les micros familiaux, leurs écrans vidéo à faire rêver Walt Disney en personne et leurs générateurs sonores à réveiller Mozart... Vous rêvez du « super micro » qui répondrait à vos besoins professionnels et assouvirait vos rêves artistiques et ludiques les plus fous. Allez, réveillez-vous, ouvrez les yeux, Spectravidéo vous a entendu. Ce fabricant dynamique, toujours à la pointe du progrès publie le faire-part suivant : Les nombreux micros de la gamme Spectravidéo ont l'immense joie de vous annoncer la naissance de leur petit frère : X'PRESS 16 Fruit d'une étroite collaboration entre leur papa et la très renommée Microsoft, il possède un coeur de 16 bits, est bistandard IBM PC compatible et MSX2. Eh oui, rien que ça ! Ca vous épate ! Vous n'osez y croire... C'est encore une boutade, pensez vous. Une plaisanterie de quelque doux réveur. Il s'agit pourtant d'une réalité bien palpable. Examinons le nouveau né d'un peu plus près. Il présente un look sérieux et sobre, couleur SV (Ivoire), un clavier 83 touches agréable, entièrement compatible PC et agrémenté d'un pavé numérique 10 touches. On note la présence d'une boîte d'extension, livrée en standard et Dom er'PRESS 16 nememeede• munie d'un lecteur de disquettes 5'1/4 360 K, et l'existence d'un espace disponible pour un second lecteur ou pour un disque dur. La « bête » offre aussi un certain nombre de connecteurs : un port imprimante parallèle, un connecteur pour souris ou crayon optique, un connecteur pour manette de jeux, une sortie vidéo composite monochrome, une sortie digitale RGBI, une sortie analogique RGB, une sortie audio et un bouton de reset. L'Xpress 16 dispose enfin d'un multislot d'extension standard PC/XT et d'une alimentation intégrée 30 Watts munie d'un interrupteur. Construit autour du microprocesseur 8088 (16 bits), notre bambin est doté d'une mémoire vive de 256 K extensible pour qui le désire à 640 K, grâce à une carte spéciale (multifonction) qu'il suffit d'ajouter au système. Quant à la Ram Vidéo, elle taille 16 K pour le PC standard, mono ou polychrome, et 128 K pour le mode haute résolution graphique. Il s'agit bien d'un compatible PC : je ne me contente pas de l'affirmer mais je le prouve. En effet, la plupart des programmes et périphériques disponibles sur IBM PC/XT sont directement utilisables sur X Press 16, notamment : — Lotus 1-2-3, de TM Lotus Development Corp. — Symphony, de TM Lotus Development Corp. — DBase II et III, de Ashton- Tate — WordStar, de Micropro International Corp. — Flight Simulator, de Microsoft Corp. — Framework, de Ashton-Tate — GEM, de TM Digital Research Inc. — Sidekick, de TM Borland International Inc. — Tous les langages :C, Pascal, Apl, Basic, Fortran, Cobol... Les liens familiaux avec MSX sont tout aussi tangibles.Ils concernent particulièrement les possibilités vidéo étendues. On retrouve en effet l'AVDP (Advanced Video Display Processor) déjà présent sur la série MSX2 et dont la réputation n'est plus à faire. Ce processeur vidéo est doté de sa propre mémoire vive de 128 K. Pour vous permettre de mieux adapter le look de votre écran aux circonstances, trois modes vidéo sont à votre disposition : PC standard Vidéo (80 colonnes)• PC standard flicker-free color graphics adapter (CGA)• Palette de couleurs permettant 512 combinaisons. Enhanced Video modes : Ces modes exploitent au maximum les possibilités offertes par l'AVDP.• résolution 256 x 212 points permettant 256 couleurs,• résolution 512 x 212 points permettant 16 couleurs,• 32 sprites multicolores peuvent être définis en même temps. De plus, des commandes graphiques de haut niveau tels le dessin de lignes et le remplissage de surfaces ainsi que des commandes d'animation sont à la disposition de l'artiste. Spectravidéo généreux au possible introduit la possibilité de superposition d'images. Cela signifie en clair qu'il existe un utilitaire capable de superposer l'image générée par l'adaptateur d'écran PC à celle générée par l'AVDP. Voilà qui devrait permettre la fabrication d'hybrides entre nos deux standards IBM et MSX. Maintenant qu'on en sait un peu plus au sujet de l'image, abordons le domaine du son, géré par un organe musical exceptionnel. Le générateur de bruit perfectionné dispose de huit octaves et de trois canaux sonores, le tout accompagné d'une enveloppe programmable permettant d'assembler des effets sonores dignes de votre imagination débordante. La présence de l'AVDP et du générateur sonore identiques à ceux



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 1Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 2-3Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 4-5Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 6-7Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 8-9Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 10-11Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 12-13Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 14-15Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 16-17Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 18-19Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 20-21Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 22-23Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 24-25Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 26-27Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 28-29Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 30-31Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 32-33Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 34-35Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 36-37Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 38-39Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 40-41Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 42-43Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 44-45Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 46-47Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 48-49Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 50-51Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 52-53Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 54-55Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 56-57Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 58-59Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 60-61Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 62-63Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 64-65Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 66-67Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 68-69Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 70-71Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 72-73Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 74-75Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 76-77Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 78-79Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 80-81Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 82-83Micros ID numéro 2 janvier 1987 Page 84