Micros ID n°1 décembre 1986
Micros ID n°1 décembre 1986
  • Prix facial : 22 F

  • Parution : n°1 de décembre 1986

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Mieva Presse

  • Format : (201 x 296) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 72,6 Mo

  • Dans ce numéro : Sony contre Amstrad : le combat

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
ROLLER BALL comme une boule de flipper COMPATIBLE MSX1/MSX2 Editeur : HAL Type : simulation de flipper Support : cartouche Configuration : 16K Note globale : 18/20 Graphisme : 17 Animation : 17 Son : 14 Intérêt : 18 Cette histoire aurait pu commencer comme une chanson... J'étais tranquille, j'étais peinard, accoudé au flipper, un type s'est approché de moi et m'a dit comme ça : « T'as des bottes mon pote, elles me bottent ». Je sens que vous partagez l'angoisse qui m'assaillit en cet instant des plus tragiques, mais c'était sans compter sur le héros des temps modernes, HAL, le justicier aux yeux bridés. Avec la grâce d'un dragon, il s'approcha de mon agresseur et lui souffla à l'oreille le fameux cri qui tue : ! ! ! Débarrassé de mon assaillant, la lumière se fit soudain en moi. Mon sauveur tenait dans ses mains, ce qui allait devenir l'objet de notre salut, nous les passionnés de flipper : ROLLER BALL. Enfin une simulation réussie et complète : un graphisme extrêmement soigné, quatre plateaux de jeu, des champignons, des targets, un déplacement de la boule on ne peut plus réussi, permettant de nombreux coups tels des amortis et des fourchettes. Enfin, si l'adage publicitaire « Secouez-moi, secouez-moi » s'avéré approprié pour une certaine boisson aux oranges, ROLLER BALL lui y restera insensible... Avis aux grosses brutes. Et maintenant, reprenez avec moi tous en choeur : « Merci HAL ». Laurent Knoll Logiceets A LA LOUPE QUELQUES INDICATIONS... (1) A chaque fois que la série a, b, c est allumée, le bonus augmente, ainsi que le score secondaire. Dès que ce dernier atteint la valeur maximale, 50000, il affiche « Extraball ». (2) A chaque passage dans ce trou, votre score se trouve augmenté de la valeur indiquée par le score secondaire, et votre bonus croît de 1000 points. De même, une extraball sera validée par un passage dans ce trou. (3) Chaque contact avec ce poussoir a pour effet d'augmenter votre score de 300 points et votre bonus de 1000 points. (4) Jackpot. Il y a trois symboles différents : une cloche, une cerise et une aubergine. Une série de trois cloches double, puis triple le bonus et ainsi de suite jusqu'à x9. Une série de trois cerises oriente la flèche (6) vers le haut, alors qu'une série de trois aubergines oriente cette même flèche vers le bas. (8) Les poussoirs a, b, c déclenchent le jackpot. (9) La flèche allumée indique dans quel sens la boule ressortira du trou. (10) Ce poussoir augmente de 1000 le nombre de points indiqué par le petit écran, jusqu'à une valeur de 10000 points. Simultanément,ces points seront rajoutés dans le score principal. (11) Chaque série de targets abattues rapporte 1000 points au bonus, à condition que la vignette a, b, c correspondante soit allumée. Pour ce faire, il vous suffira de passer dans le couloir adéquat. (12) Un passage sur une des pastilles actionne l'ouverture de la porte (11). (13) Abattre cette série de quatre targets permet d'orienter la flèche (6) vers le haut. (14) Porte. L'ouvrir est fort utile si vous ne désirez pas perdre prématurément.
NEMESIS : vie et mort d'un joyst i k e xtraordinaire COMPATIBLE MSXI/MSX2 Editeur : KONAMI Type : jeu d'arcades Support : cartouche Configuration : 32K Note globale : 14/20 Graphisme : 16 Animation : 16 Son : 14 Intérêt : 12 Lorsque l'aube se leva sur la bourgade de Fukushima, personne n'imaginait que ce jour marquerait le début d'une épopée. Cette matinée brumeuse voyait naître à la vie JS 70-01, premier exemplaire d'une lignée mémorable. Cette manette de jeu perfectionnée, étudiée pour résister aux manipulateurs les moins attentionnés, concrétisait la folle passion amoureu- se de deux JS 55. Ils contemplaient leur rejeton et lui rêvaient une prodigieuse destinée. Une fièreté non dissimulée envahit les circuits de 01 à l'instant où il débarquait sur les quais de Fos. Son existence commençait enfin. Les égards qui lui furent réservés lui rappelèrent ses qualités hors du commun. D'ailleurs, il accéda très vite à la gloire puisque son acquéreur n'était autre qu'un journaliste du plus Logicleü A LA LOUPE illustre magazine informatique : Micros ID. Il devait tout connaître : des joies immenses mais aussi les pires tourments. Quelques semaines plus tard, en dépit du test de Galaga et d'autres jeux éprouvants pour ses semblabres, il était intact, comme au premier jour. L'arrivée de NE- MESIS ne l'inquiétait pas ; cela ne représentait qu'une péripétie supplémentaire qui viendrait nourrir une expérience déjà riche. Il ne pouvait s'imaginer que sa vie prendrait dès cet instant une tournure tragique. Jamais il n'avait connu une telle activité : ses multiples boutons, son manche à halai étaient soumis à une torture permanente. Le jeu nécessitait cette utilisation poussée ; les dangers pullulaient, les ennemis ne lui accordaient aucun répit. Les mains expertes du journaliste savaient exploiter au mieux les potentialités de 01, mais épuisaient sa résistance mécanique. Si les tableaux défilaient, toujours plus beaux, toujours plus excitants, 01 n'en percevait plus la beauté sauvage. Les subtilités stratégiques lui échappaient. Dorénavant, il se contentait de répondre aux sollicitations qui l'affaiblissaient chaque jour davantage. La fin approchait. Il se voyait déjà sous la presse du ferrailleur. Il se souvenait de son usine natale, des chaînes de montage robotisées ; il pensait à ses géniteurs qu'il ne reverrait jamais. Un dernier grincement, un ultime missile taché et 01 se tût. Pour l'éternité. Jean François Balaine If,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 1Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 2-3Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 4-5Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 6-7Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 8-9Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 10-11Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 12-13Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 14-15Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 16-17Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 18-19Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 20-21Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 22-23Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 24-25Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 26-27Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 28-29Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 30-31Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 32-33Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 34-35Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 36-37Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 38-39Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 40-41Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 42-43Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 44-45Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 46-47Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 48-49Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 50-51Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 52-53Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 54-55Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 56-57Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 58-59Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 60-61Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 62-63Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 64-65Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 66-67Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 68-69Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 70-71Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 72-73Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 74-75Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 76-77Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 78-79Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 80-81Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 82-83Micros ID numéro 1 décembre 1986 Page 84