Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°99 de jui/aoû 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 156 Mo

  • Dans ce numéro : grandes écoles... du clavier au charbon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
des normes internationales. De type serveur/clients, ils sont accessibles via des réseaux privés ou sur les lignes du réseau public. Ils permettent la prise en charge directe d'applications (gestion de production, gestion de stocks, comptabilité...). Le choix d'un type de réseau plutôt qu'un autre est généralement guidé par le coût en fonction du trafic. « France Télécom propose trois réseaux supports aux entreprises, explique Jean-Pierre Temime, délégué adjoint au programme Numéris, à la direction générale de France Télécom, Transpac, Numéris et Transfix (lignes spécialisées). Chacun s'adresse à des applications différentes. Transpac est tarifié au volume transmis (indépendamment de la distance). Il s'adresse donc aux applications interactives, avec temps de connexion longs et trafics faibles. Numéris est tarifié à la durée. Il est adapté aux trafics courts et à haut débit, comme le transfert d'images, de fichiers ou de documents. Enfin, dès que le trafic entre deux points est très important, ou trop important pour Transpac ou Numéris, il est plus économique d'établir une liaison spécialisée. Sachant toutefois qu'il faudra l'administrer, ce qui peut s'avérer coûteux. » QUELQUES SIGLES DU JARGON TELECOM API : Application programming interface. CCD : Centre de commutation de données. CCITT : Comité consultatif international télégraphique et téléphonique. CEPT : Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications. ETDC : Equipement terminal de circuit de données. ETTC : Equipement terminal de transmission de données. FTAM : File Transfer Access and Management (outil normalisé par l'ISO, permettant les manipulations de fichiers à distance). HD1C : High level Data link Control (Commande de liaison de données à haut niveau). ISO : International Organization for Standardization (Organisation internationale de normalisation). IAP-B : Balanced link Access Protocol (Protocole d'accès à la liaison en mode symétrique). Numéris : Nom commercial du RNIS français. OSI : Open Systems Interconnection (Interconnexion des systèmes ouverts). PABX : Private Automatic Branch Exchange (Autocommutateur privé). PAD : Programme d'assemblage et de désassemblage, ou dispositif assembleurdésassembleur, de paquets. RNIS : réseau numérique à intégration de service. RTC : Réseau téléphonique commuté. RVA : Réseau à valeur ajoutée. SD1C : Synchronous Data link Architecture (Architecture de réseau téléinformatique d'IBM). STMM : Soumission de travaux en mode messagerie, permettant de soumettre un travail sur un ou plusieurs autres sites et de récupérer les résultats sur sa machine. Télétel : Nom commercial du service vidéotex français. Télétex : Service de transmission de l'écrit défini par le CCITT. TFMM : Transfert de fichiers en mode messagerie. Transcom Service de commutation de circuits à 64 Kbits/s (support du RNIS de première génération). Transdyn : Service de réservation et diffusion point à multipoint (support du RNIS de première génération). Transfix : Service de liaisons numériques permanentes (support du RNIS de première génération). Transmic : Service pour liaisons numériques louées (support du RNIS de première génération). Transpac Réseau public français de données à commutation par paquets. Vidéotex : Téléservice de vidéographie interactive défini par le CCITT. Un avenir prometteur : vers une Europe des télécoms A l'échelon européen, un certain nombre de projets sont en cours, visant à unifier tous ces réseaux d'ici à la fin des années 1990. Ainsi, la Communauté économique européenne a lancé un programme de recherche précompétitive, Race, en vue de mettre en place des communications intégrées dites « à large bande » (IBC) ou « RNIS de deuxième génération », dont la capacité de transmission sera bien supérieure au réseau Numéris actuel. Ce RNIS 2G permettra de transmettre des données de nature différente (son de qualité disque compact, télévision à haute définition, vidéoconférence, CAO, communications mobiles...). La phase principale de ce projet consiste à proposer une base pour un ensemble de normes qui deviendront alors le cadre dans lequel seront développés de nouveaux produits com- 38 - MICRO-SYSTEMES A quand le marché commun des Télécommunications ? pétitifs. Les développements futurs reposent sur un réseau de télécommunications avancé appelé « Transnational Broadband Backbone » (TBB). Tous ces efforts visent à réaliser, d'ici à 1992, le « marché commun des télé- communications ». Dans les différents pays, les réseaux de télécommunications sont contrôlés par des organismes nationaux : France Télécom en France, Deutsche Bundespost en République fédérale d'Allema- Juillet/Août 1989
DOSSIER- gne... lesquels harmonisent leur politique afin que la communication puisse se faire à l'échelle mondiale, de manière aussi transparente que possible pour l'utilisateur. C'est pourquoi l'Union internationale des télécommunications (UIT) a confié l'élaboration d'une réglementation internationale à des comités consultatifs spécialisés, comme le CCITT (Comité consultatif international du télégraphe et du téléphone). Sur le plan européen, une Conférence européenne des postes et télécommunications (CEPT) coordonne désormais l'exploitation internationale des réseaux et édicte des normes précises pour toute la communauté européenne. Une solution à l'hétérogénéité des matériels Pour l'heure, les recommandations de la norme internationale X400 définissent un système de messagerie capable d'assurer les fonctions de conversion de protocoles répondant à des normes précises d'interfonctionnement. Selon une étude du cabinet britannique Ovum, portant sur la France, la RFA, le Royaume-Uni et les Etats-Unis en 1994, 500 000 micros et 150 000 systèmes utiliseront X400 pour communiquer entre eux. Transpac a créé le service Atlas 400, messagerie basée sur la norme X400 et servant de support universel pour la communication électronique de l'écrit. Dépassant les passerelles télex/télétex, télex/télétel, télex/télécopieur, ainsi que les spécificités des divers matériels, ce service supporte toutes les normes de communication actuellement en vigueur et les rassemble en un seul système géré par la norme d'interconnexion X400 du CCITT, apportant ainsi une solution à l'hétérogénéité des matériels. Des produits conformes à la norme X400 s'implantent sur micro-ordinateurs. C'est le cas par exemple de Retixmail, conçu par la société américaine Retix. Fondés sur les normes internationales, ces systèmes constituent une base standard pour les applications d'EDI ou « Echanges de données informatiques » qui dessine une nouvelle étape du mariage micro-informatique/télécoms. Claire Rémy L'EUROPE DES TELECOMS Récemment approuvées, les trois premières normes européennes de télécommunications (NET) s'appliquent aux terminaux et sont obligatoires dans les dix-huit pays européens signataires du mémorandum d'accord de septembre 1987 dit (f accord de Copenhague », que la France a ratifié. Ces normes fixent les conditions d'agrément pour le raccordement d'équipements terminaux au réseau public pour : - les données à commutation de circuits sur circuits loués à interface X21 (NET I) ; - les données à commutation de paquets selon la recommandation X25 du CCITT (NET 2) ; - les raccordements utilisant l'accès de base RNIS (NET 3). Juillet/Août 1989 MICRO-SYSTEMES - 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 188