Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°99 de jui/aoû 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 156 Mo

  • Dans ce numéro : grandes écoles... du clavier au charbon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
MICRO nIGEST ACTUALIT E S de C2V, dans l'aide à la décision. Les applications les plus importantes se situent dans l'industrie où apparaissent de plus en plus de systèmes experts temps réel (Chronos de Sagem et Euristic, Nemo de S20, Diagnex d'ITMI...), les télécommunications et réseaux (Essaim du CNET, Netexpert d'Exploreco, sans oublier la démonstration du système L es quatorze produits présentés par Apple à New York à la mijuin viennent confirmer la politique de Cupertino en matière de communication multiconstructeur. Comme le rappelait Henri Aebischer, responsable marketing de la division Communications et réseaux, au cours d'une réunion informelle, l'intégration d'environnements hétérogènes est un service à rendre à l'utilisateur, ce dernier n'ayant pas à se préoccuper des conditions de mise en oeuvre de cette connectivité. En clair, la transparence est plus que jamais de mise. Si, parmi les produits présentés, tous ne sont pas réellement nouveaux — il y a en effet de nombreuses versions 2.0 —, il faut toutefois reconnaître que cette salve d'annonces confirme l'intérêt que porte Apple à la connectivité. En un sens, les accords DEC Apple signés au début de l'année 1988 étaient sans doute plus stratégiques, et nous assistons aujourd'hui à la confirmation d'une politique. L'ensemble des produits « nouvelle version) comprend aussi bien AppleTalk que EtherTalk ou encore 30 - MICRO-SYSTEM ES Centaure de surveillance du réseau téléinformatique de la SNCF par Cognitech). Enfin, le secteur militaire continue à jouer un rôle moteur dans les technologies de pointe : ses applications ont, comme l'an dernier, donné lieu à une conférence spécialisée « Intelligence Artificielle et Défense ».C.R. L'objectif d'Apple est simple faire en sorte que l'utilisateur ait une interface normalisée claire et unifiée. 11 n'a que faire de la plomberie, et les constructeurs ont la responsabilité de faire en sorte que les différents équipements communiquent de façon transparente. CONNECTIVITE MACINTOSH : ESSAI TRANSFORME AppleShare PC. En ce concerne AppleTalk phase Il, il s'agit d'une version qui étend les possibilités de raccordement ; le nombre de noeuds est en effet porté à 16 millions et le logiciel réseau se voit ajouter un AppleTalk Internet Router qui facilite la gestion des réseaux interconnectés. La phase II est surtout importante dans la mesure où elle optimise le support AppleTalk. Rappelons que AppleTalk est un terme générique qui sert à désigner différentes versions d'un même réseau : LocalTalk (anciennement dénommé Apple- Talk) et EtherTalk qui est du Local- Talk fonctionnant sur Ethernet, donc avec des taux de transfert plus élevés. Pour compléter cette offre, Apple a donc annoncé TokenTalk, qui n'est rien d'autre que de l'AppleTalk sur Token Ring. Après avoir ouvert un pont en direction de Vax et d'Ethernet, Apple s'attaque à l'environnement IBM.'I. tee. tem mem, 1 1100.0.. 12,1er de. 111.1.11 1.1000 len.* I. tom. 0.111.11. tg 0.004 tqan, 0.11. OMR. 111.0 1.010.1 I.1010 11.0.00. 4.11011 01000.0.1../..0 noeleel. 00.11112 0.01 M. 11.011. MM 0.1.. *eh.011110 M. SIIHM OMRI 1.1. IMM. 01.1. 1111.04.11 1.00. 11..1.1. 001 11. TokenTalk est donc une suite logique. On pourrait à première vue penser qu'il s'agit d'un remake et qu'il n'y a rien de bien novateur, si ce produit n'était accompagné d'une série d'autres. On apprend ainsi la disponibilité de Mac APPC 1.1 qui avait pourtant été annoncé en même temps de MacWorkStation mais dont il était difficile de savoir quelque chose jusqu'à présent. Mac APPC est l'implémentation de APPC, Advanced Programm to Programm Communication, développé par IBM dans sa stratégie SNA. L'implémentation Macintosh reprend en particulier LU 6.2 qui permet des communications d'égal à égal entre les différentes machines connectées, qu'il s'agisse d'un micro ou d'un mainframe. Autre volet en direction d'IBM, trois cartes au format NuBus pour Mac II. La carte NB TokenTalk permet de connecter un Mac II sur Token Ring, la carte sériai NB quant à elle offre quatre ports série RS 232 qui permettent plusieurs types de communications (LocalTalk, X25...). Elle autorise en particulier des communications en SDLC. Enfin, la carte Apple Coax/Twinax donne accès aux sites 3270 en permettant l'émulation de cinq sessions. Pour accompagner cette carte, était présenté MacDFT, un émulateur 3270 en mode DFT. Mais Big Blue n'était pas le seul à recevoir les honneurs, d'autres standards furent à cette occasion reconnus. Ainsi MacX est la remprise sur Macintosh de X Windows, version 11.3, celle qui est la plus appréciée par les connaisseurs. MacX25, on l'aura compris, est le moyen de connecter AppleTalk à un réseau en mode X25. Enfin, CL/1, dont il était question en coulisse depuis un certain temps, voit le jour. Ce package permet aux Macintosh d'effectuer des requêtes SQL sur des bases de données installées sur gros systèmes ; il peut s'agir aussi bien de bases Vax sous VMS ou IBM sous TSO ou CMS. Cet axe de développement important pour Apple a longuement été mûri par le constructeur et certains éditeurs indépendants qui proposent dès à présent des versions adaptées de leurs logiciels. C'est le cas par exemple de 4, Dimension, d'Omnis ou de Nexpert Object. Avec une telle moisson, Apple fait à la fois la preuve de sa détermination à faire communiquer le Mac avec d'autres environnements et celle de sa maîtrise technologique. S.B. Juillet/Août 1989
Ciel ! Le temps se couvre pour les concurrents COMPTABI LITE Comptabilité générale (avec brouillard de saisie modifiable jusqu'à validation), auxiliaire, analytique, et budgétaire. Interrogation et création de comptes en cours de saisie. Saisies guidées (factures clients et fournisseurs, règlements clients et fournisseurs). Lettrage automatique et manuel. Multiples possibilités d'éditions à l'écran ou à l'imprimante. Bilan et compte de résultat (liasse fiscale 2050 à 2053 et 2035). Clôture et réouverture automatique. Interfaçage tableur et DBase III+ (Marque déposée Ashton Tate). Charges et produits pour 1988 Répartitions du CA par artide, COMPTABI LITE - GESTION 975Foo" GESTION Valable pour tous types de PME-PMI, négoces, services commerçants... Factures, BL, commandes clients et fournisseurs, devis, traites... toutes ces pièces peuvent être redessinées en paramétrage. Gestion des reliquats de commande. Recherches multicritères. Gestion complète des stocks. Statistiques et tableau de bord. CA et marge brute par article, client, représentant... Gestion de la caisse. Etiquettes. Liaison avec la comptabilité (journal des ventes) et la gestion de production. PAYE Toutes les cotisations usuelles sont déjà créées (URSSAF...). Mais bien entendu tout est paramétrable. CIEL PAYE peut gérer les cas les plus complexes tels que les spécificités bâtiment (intempéries...). Conforme aux nouvelles normes de bulletin de paye. Calcul et édition des bulletins de paye. Etats de paye (journal des salaires. livre de paye, DAS.) Gestion des abattements. Congés payés. Paye analytique. °lutions des salaires IMMO : brutes et nettes par cor* Oz. Mem O. PAYE IMMOBILISATIONS 990F00" 960F00" IMMOBILISATIONS Gestion des immobilisations. Fichier des localisations (utile pour inventaire physique). Amortissements linéaires, dégressifs, exceptionnels. Valeurs brutes, résiduelles, dotations mensuelles et de l'exercice, amortissements cumulés. Simulations des valeurs à une date donnée. Plan d'amortissements. Multiples possibilités d'éditions sélectives. o e Calcul des plus ou moins values. TVA à reverser. Ciel ! POUR VOTRE GESTION - sur COMPATIBLE - PC, AT, XT, PS, à 512 Ko min. DISQUE DUR OU DOUBLE DRIVE FAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS'\* e Do 4S`C cp



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 188