Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°99 de jui/aoû 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 156 Mo

  • Dans ce numéro : grandes écoles... du clavier au charbon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 142 - 143  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
142 143
al CHOISIR I 16 K 14K 12K 10K 8 K 6K, te des Un graphisme haut en couleur pour B Graph. plus divers y compris ceux récupérables par les logiciels de PAO et de création de diapositives. Freelance Plus 3 s'avère donc être un produit complet plus orienté présentation qu'analyse. Il hérite des outils de dessin de la précédente version, ce qui complète merveilleusement bien les nouvelles fonctionnalités. « Répondre à tous les besoins graphiques d'une entreprise », tel est le voeu des concepteurs avec ce produit. Même s'il ne les couvre pas tous, il risque fortement de mettre Graphwriter II sur la touche, produit dont la vocation est mieux définie. Prix : 4 990 HT (Lotus). BGRAPH : L'ART DE LA PRÉSENTATION Bien qu'il soit un outil d'analyse très puissant, BGraph reste un logiciel extrêmement visuel, destiné à la présentation graphique de données chiffrées en trois dimensions. Le but de BGraph est de représenter sous forme graphique des données qui peuvent être saisies au sein du tableur intégré de 10 000 lignes sur 10 000 colonnes dont l'aspect ressemble étrangement à celui de 142 - MICRO-SYSTEMES Boeing Calc. Il est basé sur un système de pagination (jusqu'à 10 000 pages) rendant le tableur tridimensionnel. Cela permet d'utiliser les représentations graphiques en « trois dimensions consolidées ». Ce module demande un apprentissage de la part de l'utilisateur qui voudra en tirer pleinement parti. Les données peuvent également être importées à partir de l'un des formats de fichiers suivants : Lotus 1-2-3, Multiplan, dBase, DIF, ASCII. Disponible désormais en français, BGraph dispose d'une interface utilisateur entièrement graphique basée sur l'emploi de cinq touches de fonctions apparaissant, avec leur ombre portée, sur n'importe quelle partie de l'écran. Elles donnent accès à la totalité des fonctions du logiciel. Le logiciel demande quelque pratique avant de permettre une maîtrise des fonctionnalités les plus intéressantes. Une aide en ligne, qui complète bien la documentation, est disponible à partir de < ? > (aide générale) ou de (aide spécifique). BGraph offre trois types de représentations : le 2D, le 3D (2D avec effet de perspective) et le 3D consolidé. Il offre 16 représentations possibles de graphes 2D prédéfinis, incluant les différents types d'histogrammes (horizontales/verticales, empilées, 100%), de lignes, de points, d'aires, de camemberts avec représentation des coordonnées polaires ou représentations spectrales... Par ailleurs, BGraph possède 33 sortes de graphiques 3D prédéfinis, présentés en miniature de telle sorte que l'utilisateur puisse sélectionner celui désiré à l'aide des touches de déplacement du curseur. Au nombre de 20, la représentation en 3D consolidée reste le « fin du fin » en la matière. Elle donne au logiciel une toute autre dimension. Notons, c'est important, que le tracé d'un graphique est très « lent », ce qui oblige à utiliser ce produit sur des machines AT ou 386. Tous les éléments du graphique peuvent être modifiés mais pas toujours simplement : titres et légendes des axes, cadre du dessin, fonds, trames... Déformation de la perspective, coloration et hachurage, inversion des colonnes et des lignes, rendre l'axe Z inexistant (donnant un effet de surface surprenant), modification du texte (position, taille et espacement des caractères) sont autant de fonctions en standard que l'on aimerait trouver sur d'autres produits. Et pour compléter le tout, BGraph permet — il est le seul de ce test à le faire — de choisir l'aspect du graphique et l'angle de vues les mieux adaptées, grâce à une fonction de rotation en temps réel selon les trois axes. BGraph est aussi un outil d'analyse, certes moins puissant que DHG 4 ou Chart 3, car il possède de nombreuses fonctions mathématiques et trigonométriques dont la syntaxe est très bizarrement le résultat d'un mariage 1-2-3-/Multiplan. Il dispose de la quasi-totalité des drivers imprimantes, tables traçantes et imageurs du marché. Par ailleurs, il utilise la résolution maximale du périphérique sélectionné pour produire des états de sortie de très grande qualité, tant en noir et blanc qu'en couleurs. Les impressions peuvent être imprimées en mode portrait ou « à l'italienne ». De multiples options sont disponibles comme le positionnement de l'impression, le nombre de copies ou le rapport d'agrandissement. BGraph ne possède pas de module de diaporama, même s'il peut automatiser un processus grâce à ses macrocommandes. Stockées dans un fichier, ces dernières sont des enregistrements de touches clavier. Le fichier de macros généré n'est malheureusement pas éditable pour d'éventuelles modifications. Il est exécuté par BGraph qui libère l'utilisateur de toutes actions. Cette démarche ne permet pas d'obtenir la puissance de DHG4. Les utilisateurs de logiciels de PAO pourront récupérer leurs graphiques au sein de leurs publications grâce aux fôrmats PostScript ou SCR (EGA Paint), même si l'on aurait souhaité trouver le HPGL. Les utilisateurs du monde GEM ne sont pas oubliés puisque le format IMG est également généré en export. BGraph est un Business Graphics axé présentation. Ses splendides graphiques en trois dimensions en sont la preuve. C'est sa seule vocation, voire sa propre limitation. Prix : 4 400 F HT (Segiciel). A. de La Pommeraye Juillet/Août 1989
Analyse des ventes 200000 Matériels Nous présentons brièvement cidessous les Business Graphics qui nous semblent être d'un intérêt secondaire par rapport aux six produits étudiés et présentés. La plupart d'entre eux sont vendus à des prà très abordables — ce qui demeure une qualité. Graphwriter : Graphwriterll est le Business Graphics de Lotus. Il est destiné à la fois à enrichir les graphiques produits par 1-2-3 et à créer des graphiques de gestion sophistiqués comme le font Chart 3 ou Harvard Graphics. Son utilisation est calquée sur celle des produits maison : menus de type 1-2-3, formulaires de saisie utilisés par Freelance Plus 3, pilotes de périphériques, support de la souris... Offrant une très large palette de représentations graphiques, il est orienté vers le monde extérieur, permettant la récupération de données issues de 1-2-3, Symphony, dBase ou de fichiers ASCII, DIF ou Sylk. Accompagné d'une documentation de qualité, il est vendu 4 100 F HT. Graph-in-The-Box Plus : Résidant en mémoire, Graph-in- The-Box est un « petit » Business Graphics permettant de représenter graphiquement les données de n'importe quel logiciel exécuté en toile de fond. Ses fonctionnalités, bien que non comparables à des produits comme DHG 4 ou Harvard Graphics, sont largement suffisantes pour ceux qui veulent l'utiliser parallèlement à un tableur, à une gestion de fichiers ou à un logiciel de comptabilité dont il est capable de capturer les données. Très facile à utiliser, il offre onze types de graphiques prédéfinis et supporte la plupart des écrans et des imprimantes lasers du marché. Il est interfacé avec la P.A.O. via le format HPGL. Diffusé par AB Soft, Graph-in-The-Box Plus est proposé au prix de 1 480 F HT 2E4 Logiciels Livres'Formation l00000-/o Alain Bernard Claude Denis Ventes du mois de Mars 88, réparties sur Paris et sa région Business Graphic 2 (sur HP Laserjet Plus). Business Graphics Il : Business Graphics II offre à l'utilisateur la possibilité de créer un graphique parmi les douze possibles (histogrammes horizontaux ou verticaux, empilés ou avec effet 3D, camemberts avec ou sans partie isolée...). les données peuvent être saisies directement ou également récupérées à partir de fichiers aux formats Lotus 1-2-3, Sylk, DIF, dBase, ASCII. l'impression est lente mais de qualité. Ce Le graphique selon Lotus pour Graphwriter produit s'adresse à ceux qui recherchent un Business graphics à prix modique. Il est vendu environ 1000 F HT. Pixie : Conçu par Zenographics, créateur du logiciel graphique haut de gamme Mirage, et diffusé par Tronic, Pixie est un logiciel Windows orienté vers la rapidité avec laquelle un utilisateur non averti doit pouvoir produire des graphiques de gestion. Par défaut, ce logiciel travaille à partir de modèles prédéfinis que l'utilisateur modifie ; il peut en résulter une certaine monotonie d'utilisation. Il bénéficie en outre de l'expérience de son concepteur, ce qui lui permet de récupérer les images créées sous Mirage. Un grand nombre d'entre elles sont fournies avec le logiciel afin de constituer des décors harmonieux. Il est vendu 2 780 F HT. VP-Graphics : Conçu par Paperback Software, le concepteur de VP-Expert, VP- Graphics est un logiciel de dessin permettant la représentation graphique de données chiffrées. Simple d'utilisation (interface à base de menus déroulants), il permet à l'utilisateur de profiter des outils de dessin qu'il possède pour embellir un graphique. Il sait récupérer des données issues de 1-2-3, VP-Planner, ainsi que de fichiers aux formats DIE ou ASCII. VP-Graphics est plus un petit logiciel de dessin qu'un Business Graphics, destiné à être utilisé sur des configurations de type « bas de gamme » tant sa rapidité est appréciable. A. de la P.i Juillet/Août 1989 MICRO-SYSTEMES — 143



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 188