Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
Micro Systèmes n°99 jui/aoû 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°99 de jui/aoû 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 156 Mo

  • Dans ce numéro : grandes écoles... du clavier au charbon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
CHOISIR tuent le niveau et la fréquence acoustiques d'une part, et la manipulation du papier d'autre part. A l'utilisation, la XL-24E se montre donc à la hauteur de toutes les tâches d'impression, qu'on ait besoin de rapidité ou de fiabilité. Mais, avec une propension affirmée à produire un bruit désagréable (75 dBm), notamment dans les fréquences les mieux perçues par l'oreille humaine, et un système de chargement de papier aussi déroutant qu'automatique, la machine demeure au final d'un fonctionnement assez rébarbatif. Loin d'améliorer les choses, la combinaison des possibilités d'introduction feuille à feuille sur le devant et un nombre restreint de touches sur le panneau de contrôle conduisent à une logique d'enchaînement des commandes tout à fait singulière. Par ailleurs, nous avons été surpris de constater que l'IBM XL24E présentait un écart de compatibilité avec la norme IBM ProPrinter, concernant et le jeu de caractères immédiatement disponible (cf. *183 et *184 notamment) et la gamme des codes de contrôle logiciels... Nous avons donc essayé de la reconfigurer correctement mais, en l'absence de Dip Switches, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de la machine, les possibilités sont très limitées, d'autant que les manuels ne sont pas encore disponibles. En conclusion, une machine efficace, qui nécessite un caisson d'isolation ou une salle d'impression dédiée et en tout cas un attachement inconditionnel à la marque. Prix : 8 762 F NEC P7 PLUS : L'ULTRA MATRICIELLE La P7 Plus se situe résolument dans le haut de la gamme des imprimantes du constructeur japonais. Evolution de l'ancien modèle P5 vers la P9, elle a reçu en héritage une remarquable souplesse d'utilisation : le très ergonomique panneau de contrôle situé sur la face avant de la machine regroupe l'en- semble des touches de commande et de configuration. Ainsi, on dispose immédiatement des options de qualité d'écriture et d'avance papier, du mode « silencieux » (QUIET) et de l'ensemble des polices de caractères. Selon la police choisie (Courier, Prestige Elite, ITC Souvenir, Bold PS, Times PS, Helvette PS, Draft Gothic sont en standard, la P7+ acceptant par ailleurs des cartouches optionnelles), le pas des caratères varie de 10 à 20 cpi (characters per inch). On appréciera donc de pouvoir imprimer jusqu'à 272 caractères par ligne en qualité listing comme en courrier, dans le cas de larges tableaux de gestion par exemple. De même, on appréciera de pouvoir passer outre les paramètres d'impression choisis à partir d'une application par une simple configuration de la machine en aval. Enfin, un afficheur à deux caractères (diodes LED) est là pour indiquer le pas de caractère choisi, quand tout va bien, et la cause du problème, quand tout va mal. En utilisation quotidienne, la P7+ se révèle tout à fait supportable — relativement — à défaut d'être réellement silencieuse. Il faut souligner l'idée judicieuse des ingénieurs de chez NEC d'avoir muni la machine d'un coussin antivibratoire. Cependant, l'essentiel de l'isolation phonique est à mettre à l'actif de l'étanchéité du capot et de la rigidité du coffret qui renferment l'ensemble du mouvement mécanique, qu'il s'agisse de l'impact des 24 aiguilles ou de la propulsion du papier. Au final, on obtient une mesure de 74 dBm (sans le coussin) et un spectre de fréquence peu agressif. Des mesures homogènes donc, tant en ce qui concerne le bruit que la vitesse d'impression, avec une vitesse réelle de 121 cps. Ajoutez à cela une compatibilité totale avec les codes d'enrichissement IBM Pro- Printer, des possibilités de configuration externes (3 x 8 Dip Switches) accessibles et une bonne réputation de robustesse : on obtient... une très bonne imprimante. Prix : 9 450 F HT. OKI MICROLINE 391 : TOUTES LES QUALITES Si la 391 ne représente que le milieu de gamme 24 aiguilles de chez OKI, elle n'en possède pas moins un ensemble de qualités très cohérent, qui illustre parfaitement la théorie qui veut que le tout soit bien supérieur à la somme des parties. En premier lieu, la 391 est une machine intelligemment conçue. Le chargement du papier s'opère sans difficulté : il suffit de basculer le capot arrière pour accéder aux tracteurs, la première feuille étant guidée au plus juste sous les cylindres presseurs. En amont de la tête d'impression, le « séparateur de papier » est muni d'articulations à ressorts qui, si on le désire, le maintiennent fermement en position haute. Quant au « couvercle à battant », il fait lui aussi l'objet d'une articulation, laissant apparaître, en position semiouverte, une arête coupe-papier pour une fois efficace. Autre point fort de la machine, et non des moindres, son panneau de contrôle est certainement le plus pratique à utiliser. Bien que les indications soient en anglais, toutes les options susceptibles de modification ponctuelle y sont représentées, avec pour chaque commutateur une indication lumineuse de position logique. L'utilisateur a donc la possibilité, sans quitter son fauteuil, sans avoir à éplucher les 135 pages du remarquable manuel (en français), sans avoir à sortir de son application pour vérifier, de sélectionner le pas des caractères (10, 12, 15, 17 et 20 cpi, plus le proportionnel), la police (résidente ou cartouche), la qualité d'impression, le mode d'émulation (Epson LQ, IBM, IBM AGM), le jeu de caractères... De même, si la machine est équipée d'une interface RS-232, tous les paramètres propres à une liaison série sont disponibles (un bon point en passant aux connecteurs placés à côté du chemin de papier). En ce qui est des performances, la 391 figure là encore parmi les meilleures machines de ce test. En vitesse pure, les 14:09:09 minutes nécessaires à l'impression de notre fichier ASCII donnent un chiffre de 117 cps réels (pour 220 spécifiés). En qualité d'impression, outre le fait que tous les enrichissements aient été obtenus sans problème, nous avons apprécié le rendu de pseudo- 130 — M ICRO-SYSTEM ES Juillet/Août 1989
iiiFFiiGiiiiiii iiuEllillliilliliu.. 111 PILA Ente Italique -Souligné Condensé 1D.r.at_aiLs 1..E2 Rehausse Gras PICA Elite Italique —Souligné Condensé'Do ta.)=4 1 e Rehaussé Gras r"-,'°'« "^"'E'« Iternt Star FR-15 : et l'italique ? et le souligné ? Nec P7 Plus : le dégradé le plus proportionnel. PICA Elite Italique Souligné Condensé Lé c ut.> 1. ts eehausse Gras Inalce Exposant PICA Elite Italique Souligné Condensé Double Rehaussé Gras Indice Ex posent Oki Microline 391 contraste et versatilité. -Condense I.) e-> eL.‘ t-) 1 cP Rehaussé Gras PICA Elite Italique Soul igné Condensé Do -table Rehaussé Gras Indice Exposant Epson FX-1050 : une des plus belles écritures, quel que soit le mode. À A IBM Proprinter XL 24E : curiosité de compatibilité. PIC (I L'né Condensé E.)c...iu.s.11 II Rehaussé Gras 14.4'



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 99 jui/aoû 1989 Page 188