Micro Systèmes n°98 juin 1989
Micro Systèmes n°98 juin 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°98 de juin 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : choisir... logiciels intégrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
MICRn niGEST PRESENTATION CONCEPTION 3D LA CAO SOUS RESEAU LOCAL MS-DOS La version 7.0 de ce logiciel de CAO est disponible depuis la miavril. Elle apporte des améliorations majeures, notamment la possibilité de travailler en réseau avec gestion des accès concurrents à une base de données. L a société Serbi développe et distribue ce produit depuis 1983 et le propose en environnement Sun ou MS-DOS. Avec la montée en puissance des micro-ordinateurs, ce qui était auparavant réservé aux stations de travail est en partie accessible au monde DOS, à condition toutefois de choisir du matériel haut de gamme. Ce logiciel a donc été testé avec la configuration suivante : Compaq 386/25 avec coprocesseur arithmétique, tablette à digitaliser au format A3, moniteur 20 pouces, écran de contrôle. Cette configuration est justifiée par les choix ergonomiques du concepteur. L'écran de contrôle gère un premier menu, dit menu général, principalement pour naviguer entre les différents modules qui composent Conception 3D (C3D) : Base de données, 2D/Cotations, 3D, IGES (module de transfert), EDIT (éditeur et compilateur de macrocommandes), UTILI (définition des paramètres globaux, des périphériques). Le moniteur sert à visualiser le dessin et à définir par menus-icônes les principaux paramètres de gestion de celui-ci : trame, mode de recherche de droite ou de points... La tablette à digitaliser comporte une zone centrale correspondant au moniteur, entourée par un menu de travail qui actionne les fonctions graphiques. Elles ont été regroupées en zones : fonctions de haut niveau, fonctions de commandes, fonctions géométriques. Il y a ainsi onze zones qui donnent accès à 323 fonctions. L'installation du logiciel ne s'est pas faite sans mal. Faute d'une documentation suffisamment précise, nous avons du faire appel plus qu'il n'est raisonnable à l'assistance utilisateur, fort compétente au demeurant. En fait, il nous a fallu presque deux jours pour mener cette installation à son terme. Nous avons ainsi pu faire, sinon un test complet, du moins un examen des principales fonctionnalités. Monoposte ou réseau Contrairement à ce que son nom indique, C3D est un logiciel en deux dimensions qui permet par élévation de définir des objets en volume. Les modèles 3D générés à partir des vues planes sont décrits en mode surfacique (l'objet est composé de facette planes). Un logiciel de CAO est un outil complexe et la fourniture d'un manuel d'autoformation est indispensable. Celui de C3D présente successivement, au travers d'une application type, les possibilités des différents modules, en commençant par 2D/Cotations. C'est l'outil de base, censé remplacer la planche à dessin traditionnelle par le triplet moniteur/stylet/digitaliseur. Le dessin en deux dimensions d'une pièce simple nous a permis de constater que le module 3D/Cotations est très complet. Aucune des fonctions géométriques nécessaires ne manque. On peut définir jusqu'à 255 couches de travail dans un même plan. Chacune a accès à toutes les fonctions de dessin, mais on ne travaille que sur une couche à la fois. Des dessins ou parties de dessins sont stockables dans une bibliothèque de symboles. On les rappelle pour les placer sur une couche soit comme objets mixés, c'est-àdire non modifiables, soit comme entités. La capacité de cette bibliothèque est théoriquement illimitée. Afin d'automatiser les tâches répétitives, C3D dispose d'un véritable langage de programmation. On peut rédiger des applications modulaires et maintenables, qui seront appelées depuis le module 2D. Ce langage fait appel à un précompilateur qui donne accès directement à l'essentiel des fonctions graphiques du menu de travail. La façon la plus simple de générer un objet en trois dimensions est d'abord d'en dessiner une projection dans un plan, puis, directement depuis le module 2D, de donner les élévations des différentes facettes relatives au plan de projection. On accède ensuite au module 3D, qui donne quatre vues de l'objet : côté, face, dessus et axonométrique. Il y a ainsi une connexion directe du module 2D au module 3D, également disponible en sens inverse : après avoir travaillé sur le modèle en trois dimensions (insertion de volumes élémentaires, élimination des parties cachées, génération de facet- tes), il est possible de créer un plan à partir d'une ou de toutes les vues déjà citées. Le module Base de données est en réalité un gestionnaire de fichiers partagés. Chaque plan est identifiable par une fiche, dont la structure est définie par l'utilisateur une fois pour toutes. Une recherche multicritère classique permet de sélectionner une série de plans. A chaque objet du plan peuvent être associés des attributs dont la structure est fixe pour un plan donné. La faculté de rendre certains de ces attributs directement visibles sur celui-ci est intéressante. Là encore, on peut opérer des tris et des sélections, mais seulement pour éditer des nomenclatures. Vendu environ 32 000 F en version monoposte, conception 3D est commercialisé en version réseau sous forme de licence par poste, ce qui diminue considérablement le coût. Destiné aux bureaux d'études, ce logiciel a sa place dans une entreprise disposant d'une architecture CAO mainframe, puisqu'il admet les plans aux formats IGES, DXF et DEF. Dominique Bourgeois Pour plus d'informations cerclez 104 CONCEPTION 3D Distributeur : SERBI Prix : 31 900 F HT sous DOS (réseau) ; 52 900 F HT sous Unix Disque dur et coprocesseur recommandés PS/XT/AT/PS 58 - MICRO-SYSTEMES Juin 1989
MICROPROCESSEURS ET INTERFACES HUIT années d'expérience et de pratique, la pédagogie et le dynamisme avec de réels animateurs, une documentation en français toujours réactualisée, la compétence avec le support technique de MICROPROCESS SYSTEMES, leader français en micro-informatique industrielle, c'est tout cela MICROPROCESS FORMATION LANGAGES EVOWES [fi LANGAGE PASCAL 5 JOURS LANGAGE C UTILISATEUR 4 JOURS C SYSTEME 3 JOURS FORTH MAKMODUL 5 JOURS LANGAGE ADA 5 JOURS microprocess formation 19, rue Pierre Curie 92400 COURBEVOIE Tél. (1) 47 68 80 80 - Télécopieur (1) 47 88 97 85 Télex 615 405 F - MINITEL 36 16 MPS AGENCES : Saint-Etienne 77 74 79 11 Toulouse 61 75 94 14 groupe SERVICE-LECTEURS N°279 INFORMATIQUE INDUSTRIELLE 8 BITS 10 JOURS MISE EN OEUVRE DU 68000/68010 5 JOURS INITIATION AU 68000/68010 8 JOURS APPLICATION INDUSTRIELLE 16 BITS 8 JOURS MISE EN OEUVRE DU 68020/68030 3 JOURS CONCEPTION MATERIELLE 8/16 BITS 8 JOURS BUS VME SYSTEMES MULTIPROCESSEURS 2 JOURS PERIPHERIQUES 68000 ET COPROCESSEURS 4x2 JOURS SYSTEMES D'EXPLOITATION G"-1. TEMPS REEL 1\e LE SYSTEME OS-9 5 JOURS LE TEMPS-REEL 4 JOURS LE SYSTEME UNIX 4 JOURS TECHNIQUES NOUVELLES LES RESEAUX LOCAUX 4 JOURS,//,\C) LES PROCESSEURS DE SIGNAUX 5 JOURS y'e(2-e, 0 ARCHITECTURE RISC 3 JOURS. « e,\O. (.7 ? ce,- zz.z- oc).e 00 0. q../C) /. 4 microprocess'/9r,//\'ee%.(e, _0-.)- 4à`b Sbei eeed) 4), e0



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 188