Micro Systèmes n°98 juin 1989
Micro Systèmes n°98 juin 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°98 de juin 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : choisir... logiciels intégrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 148 - 149  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
148 149
FENETRE SUR NECESSITE FAIT LOI Au début des années 80, les petits (et surtout les grands 0 génies du célèbre Massachusetts lnstitute of Technologies (M.I.T.) se sont aperçus qu'ils disposaient d'une des plus vastes collections d'ordinateurs aussi sophistiqués... qu'incompatibles. Pour tirer de ce porc hétérogène le maximum de rendement, il devenait urgent d'appliquer à l'informatique le bon vieil axiome selon lequel l'union fait la force. Encore fallait-il que les forces puissent s'additionner, se compléter, s'épauler, partager, mettre en commun leurs possibilités. Raccorder entre eux ces équipements de toutes tailles et de toutes conceptions ne posait pas, en théorie, de problèmes insurmontables. Sauf qu'il allait en résulter l'établissement d'un réseau ressemblant davantage à une tour de Babel qu'à une organisation rationnelle et productive. Additionner des pommes et des oranges, soit, mois comment faire pour que les oranges puissent tirer parti de la pectine des pommes, et celles-ci des vitamines C des agrumes ? Il fallait, impérativement, favoriser les échanges, lancer des passerelles, ouvrir des portes ou, mieux encore, des... fenêtres. C'était du reste sous cette encourageante appellation d'ouverture (window ou W, en abrégé) qu'une équipe de l'université de Stamford, dans l'Etat voisin de New York, avait entamé, elle aussi, des travaux de recherche. Sous la direction de Jim Gettys et de Robert Scheifler, les Bostoniens, durant l'été 1984, mirent les bouchées doubles et, l'année suivante, M.I.T. en était déjà à la sixième version de son système de fenêtrage baptiséX. (la 24e lettre de l'alphabet ne symbolise pas seulement, pour les Américains, l'universelle inconnue. Sa forme de croix de Saint-André illustre aussi des diagonales de liaison, et sa prononciation anglaise (EX) n'est pas sans rappeler la notion d'origine : « ex » comme « issu de ».) Dons un pays où université et industrie sont parfaitement conscientes de l'intérêt mutuel de leur collaboration de tous les instants, de toutes les disciplines, il était inévitable que les constructeurs s'intéressent aux travaux de l'Institut. Et cet intérêt partagé, à n'en point douter, stimula les chercheurs du M.I.T A la sortie de la version 10, en 1986, plusieurs sociétés américaines d'informatique, dont Hewlett-Packard et Digital, commencèrent à tenir compte de l'existence de ce système danste, la conception de leurs futurs équipements. l'exemple d'H.P. et de DEC fit école et, au début de 1987, onze grandes sociétés américaines et internationales engagées dans la conception, la construction et la diffusion d'équipements, de matériels et de logiciels, annonçaient, urbi et orbi, au cours d'une conférence de presse, leur appui tangible aux chercheurs du M.I.T Pour démontrer leur confiance, Hewlett- Packard, Apollo Computer, Data General, Digital Equipment, Masscomp, Siemens, Sony, Stellar Computer, Dana Computer, Adobe Systems et Applix précisaient que divers équipements et produits articulés sur le système de fenêtrage X-Window du M.I.T. étaient déjà en cours de développement. Seuls parmi les grands, IBM et Sun Microsystems s'abstenaient. le premier, pourtant, ne cachait pas un intérêt réel pour le concept, ce qu'il allait d'ailleurs confirmer dans l'avenir. Sun, quant à lui, estimait avoir déjà trop investi dans son propre système NeWS (Networkextendable Window System : système de fenêtrage pour réseau extensible). Sun et AT&T allaient pourtant, quelques mois plus tard, se joindre au groupe. A cette époque, alors que tous les spécialistes s'extasiaient à juste titre sur le système de fenêtrage X-Window qui devait permettre d'introduire la convivialité dans tous les systèmes d'exploitation d'inspiration Unix, d'aucuns n'hésitaient pas à mettre le doigt sur certaines limites de la version 10 : son extensibilité n'était pas encore suffisante ; des problèmes se posaient au niveau de la définition des couleurs ; les possibilités de crénage typographique étaient à peu près inexistantes, de même que les supports graphiques hors écran. Enfin, il convenait, impérativement, d'enrichir l'interface de programmation. les ingénieurs universitaires de Boston avaient été, bien entendu, les tout premiers à connaître les limites de leur version 10. Chercheurs par passion, ces exemplaires écoliers prolongés ont trouvé encourageant le commentaire qu'on leur opposait : « Peut mieux faire ! » Qu'on leur donne un budget, qu'on leur fixe un cahier des charges et... on allait voir ce qu'on allait voir. le budget ? Un consortium fut mis sur pied par 14 sociétés informatiques qui y déléguèrent chacune un représentant. On confia à Robert Scheifler la direction du groupe de travail et l'on établit une liste énumérant les qualités attendues de la prochaine version du déjà fameux système inventé par l'équipe du M.I.T D'abord et avant tout, il fallait que le système fonctionne sur n'importe quel équipement et permette de tracer en point par point à l'écran (bitmap displays). Si l'on en croit les commentateurs américains qui fréquentent toutes les manifestations, foires et séminaires où prévaut la philosophie Unix, « X-window, a avec sa version 11.2, plus que largement atteint cet objectif ». les applications devront être absolument indépendantes des équipements de telle sorte que les créateurs ne soient pas tenus de les réécrire ou de les compiler pour les adapter à chaque matériel différent. Cette non-dépendance est évidemment aussi importante pour les concepteurs que pour les utilisateurs des logiciels. le système doit pouvoir accéder sans entrave aux différents éléments matériels d'un réseau, même si ces matériels ont été construits selon des architectures différentes. C'est d'ailleurs dans cet esprit, celui des « réseaux transparents », que les chercheurs du M.I.T s'étaient mis au travail voici plus de cinq ans. Mission accomplie, donc, pour les universitaires du Massachusetts, qui continuent néanmoins, au sein d'un consortium confortablement financé par leurs partenaires industriels aujourd'hui bien plus nombreux, à collaborer à la mise au point de nouvelles applications. la vaste majorité des concepteurs considèrent à présent le système de fenêtrage X-Window comme un quasi-standard. C'est ainsi que si, actuellement, il n'est pas capable de générer des images en trois dimensions, tout indique qu'il le pourra dans un avenir raisonnable. 148 - MICRO-SYSTEMES Juin 1989
DSC : DES MICROS A VOTRE TAILLE !!! ! Ifleee ! Leillarie 11:10M110 PRESIDENT : 80386-20 - Vitesses 20/32 MHz -Norton indice V4.00 = 26.0. MIPS 3.11 Option 80386 -25 MHz. 2Mo RAM 80ns- extà 8 Mo sur carte mère EMS LIM 4.0 compatiblc. Coffret compact+ affichagedigital de la vitesse +Commutateur turbo et reset. Disque dur 41475,00 F 160 Mo (16ms) Carte VGA 800 x 600-Moniteur VGA/multimodes 14"- pas 0.31. EXECUTIVE PLUS : 80286-16 -Vitesses 10/20/26/31 MHz - Norton indice V 4.00 = 27.0 MIPS 3.39 - 2 Mo RAM 100ns-ext à 8 Mo sur carte mère EMS LIM 4.0 compatible. Coffret compact + affichage digital de la vitesse + Commutateur turbo et reset. Disque dur 62 Mo (28 ms) + Carte EGA 480 - Moniteur EGA 14" - pas 0.31 Prix TTC 26200,00 F Tous nos prix indicatifs incluent MS-DOS 3.3 + GW-BASIC (manuels en français) - 1 port parallèle -2 ports série- 1 lecteur 1.2 Mo/360 Ko -1 Clavier français 102 touches Cherry Azerty. Toutes autres configurations avec disques durs de 20 Mo (35 ms) à 330 Mo (18 ms). Cartes écran haute résolution-Sauvegardes-Lecteurs 3"1/2 720 Ko/1.44 Mo-Souris - Coprocesseurs 80287/80387- Onduleurs- Modems-Réseaux-Imprimantes Star et Brothers - Système d'exploitation XENIX-OS/2 etc... sur demande. Toutes nos références sont garanties 12 mois P& M.O. retour en nos locaux, dans l'emballage d'origine Marques cléposees MS-DOS-GW-BASIC- XENIX : MICROSOFT CORP. INC/STAR : STAR MICRONICS/BROTFIER=BROTHER/EGA. PGA. VGA. OS/2.1BM = IBM CORPORATION. 31-35, rue Raspail - 92400 COURBE VOIE D S Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 12 h 30 ORDINATEURS et dc 14 h à 19 h (vendredi 21 h) Tél : 47.88.93.81 - Télex : 6121% SERVICE-LECTEURS Al° 207



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 188