Micro Systèmes n°98 juin 1989
Micro Systèmes n°98 juin 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°98 de juin 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : choisir... logiciels intégrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 132 - 133  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
132 133
tème à prévenir toute tentative de modification des paramètres préalablement définis. La dernière version du produit inclut notamment l'interface logicielle NetBios, un utilitaire de spooling d'impression à utiliser avec le système de blocage de disques et un programme (éventuellement résidant) de contrôle de file d'attente en impression qui offre des possibilités de listage, de reset... Au final, ZeroNet se distingue par son homogénéité. Facile à installer, souple d'empoi, il reste cependant un peu cher, compte tenu de la technologie employée et, par là même, de ses performances globales. ZERONET ZeroNet v4.00 le challenger ZeroNet, alias Knowledge Net II, se place dans le même créneau qu'EasyLAN, tant pour ce qui est de son principe de fonctionnement que de ses limites, tout en offrant, pour un prix cependant nettement supérieur, des performances améliorées. Le kit de base ZeroNet comprend deux connecteurs gigognes RS 232/RJ11 avec Jack femelle d'alimentation externe, deux transformateurs extérieurs, un câble de type paire torsadée (3,75 mètres), une disquette programme, un indigent manuel d'utilisation de 40 pages en anglais, accompagné d'un supplément, toujours en anglais, relatif à la version 4.00 et d'une disquette « Mode d'emploi » (un fichier texte) en français. L'installation matérielle ne requiert aucune connaissance spécifique : les connecteurs gigognes s'enfichent dans les ports série et les transformateurs d'alimentation du processeur intégré au boîtier sont bloqués sur la tension de sortie adéquate (7,5 V). D'ailleurs, un utilitaire fourni sur la disquette (LAN- 132 - MICRO-SYSTEMES TEST.COM) permet de vérifier l'intégrité logique du système. Côté logiciel, la procédure automatisée complète le processus puisque, outre les options Install Network et Change Configuration, il est possible d'obtenir un diagnostic concernant les problèmes courants, problèmes éventuellement dus à des configurations particulières. C'est le programme Setnet qui se charge de l'initialisation du système. Trois menus sont proposés, chacun pour un aspect spécifique du fonctionnement des machines. En premier lieu, le menu Site Information sert à spécifier le nom, la vitesse de transfert nominale en bauds (modifiable par rapport à la spécification "B=XX" du CONFIG.SYS), le type du noeud et le port série des différents PC du réseau. Souplesse de configuration Ensuite, le menu de configuration des disques du système permet d'assigner aux unités de chacune des machines des valeurs logiques (jusqu'à 16 différentes) et relatives les unes par rapport aux autres dont dépendront les possibilités de par- tage. Ainsi, le degré d'accessibilité sera fonction de la spécification Local Use, Remote Read Only, Protected (verrouillage après un premier accès) ou Unprotected. Enfin, c'est par le menu de sélection d'imprimantes que les requêtes d'impression pourront être déroutées, après déclaration, de manière ponctuelle ou durable. L'invocation de Setnet s'obtient à partir de la ligne de commande DOS ; on appréciera par conséquent de pouvoir mettre en oeuvre des séquences de traitement par lot (fichiers ".BAT"), procédé de chargement automatique d'autant plus intéressant que la commande Setnet accepte un certain nombre d'options accompagnées ou non de messages. Parmi ceux-ci, il faut citer Show, qui affiche l'ensemble des disques et imprimantes assignés au poste courant, Lock et Unlock, qui fixent le(s) disque(s) « local » (par opposition à « distant ») en écriture seulement, ou encore Confirm, qui n'alloue les ressources que dans la mesure où elles sont couramment connectées au réseau. Nous avons également apprécié le fait de pouvoir « cacher » Setnet, fonctionnalité qui servira au gestionnaire du sys- Mesures Mise en oeuvre du système 28:18:03. Transfert d'un fichier de 100 Ko : 01:45:55. Impression d'un fichier de 100 Ko : 02:32:31. ZERONET SPECIFICATIONS TECHNIQUES Débit nominal : jusqu'à 115 200 bauds. Topologie : selon configuration (RS 232) bus, étoile... Taille maximale : 10 postes. Longueur maximale : 300m. Câblage : paire torsadée (blindée ou pas). Protocole : CSMA/Collision Detection/Collision Avoidance. Encombrement mémoire : 70- 160 Ko. suivant configuration. Divers : connecteurs alimentés, compatible NetBios, requiert SHARE.EXE (DOS 3.1 ou ultérieur). Compatibilité : PC/XT/AT/PS. Prix du kit de démarrage (2 postes) : 4 980 F HT. Prix moyen par poste pour 5 postes : 2 500 F HT. Importateurs : Ultec (92250 La Garenne-Colombes). Juin 1989
AmsNet : un bon compromis En commercialisant sous sa marque le réseau Omninet/1 de Corvus, Amstrad fait une incursion dans le monde du réseau local, lui permettant de proposer des solutions professionnelles à base de ses propres machines. Seul un kit pour trois postes est aujourd'hui disponible. Il inclut trois cartes transporteurs (qui portent encore l'inscription « see Corvus user guide »), le nécessaire de câblage (trois câbles de connexion machine, deux câbles d'interconnexion en 5 et en 15 mètres et deux prises terminales), trois boîtiers de dérivation, deux fois deux disquettes (en format 5,25 et 3,5 pouces) contenant l'ensemble logiciel, et un manuel de 100 pages, fortement inspiré des manuels Corvus, qui cependant n'a pas souffert de la traduction quant à ses qualités de clarté et de didactisme. L'incursion réussie d'Amstrad L'installation du système, bien qu'un peu longue, ne requiert aucune compétence spécifique. Pour ce qui est du matériel, il faudra prendre garde à ne pas oublier, d'une part, d'insérer les prises terminales (comme sur MainLan), d'autre part, de configurer les switches, malheureusement non accessibles une fois la machine refermée. A ce propos, notons que, sur huit switches, trois seulement servent à déterminer l'adresse du poste, la taille maximale du réseau étant limitée à six postes (5 =101 en binaire). Du côté des cartes, on regrettera peut-être que les fiches femelles (à trois contacts) ne fassent l'objet d'aucun blocage : il suffit d'un débranchement accidentel pour mesurer la portée d'une telle carence. L'installation logicielle sur disque dur se déroule par l'intermédiaire du programme Install2 et HardWork, qui modifient et le CONFIG.SYS et l'AUTOEXEC.BAT après avoir créé un répertoire Amsnos pour qu'Ams- nos, système d'exploitation du réseau, puisse se charger automatiquement. Equivalent de NetView chez Corvus, AmsView constitue le module principal du système. On peut notamment y définir les « profils », sortes de paramètres assurant la sécurité des accès aux ressources (par comparaison du profil utilisateur avec le profil de tel ou tel périphérique). A la base de la trop complexe arborescence des menus, 3 options : Reseau, Groupe et Message. La fonction messagerie (avec éditeur), propose d'intéressantes fonctionnalités, parmi lesquelles la possibilité d'envoyer un message reçu vers d'autres postes ou encore la récupération de messages « reçus » préalablement à la connexion. L'utilisateur garde cependant tout loisir de travailler à partir de la ligne de commandes DOS, qu'il s'agisse de connexions ou de requêtes plus spécifiques. Par exemple, la commande SPL enverra des fichiers (jokers DOS acceptés) au spooler d'impression en admettant un certain nombre d'options (précédées d'un tiret), notamment un niveau de priorité compris entre 1 et 9. En ce qui concerne le verrouillage des fichiers, le fait qu'AmsNos possède son propre mode de contrôle (FILE- LOCK EXCL ou MA, pour EXCLusif ou Multi-Access) le rend incompatible avec le SHARE.EXE du DOS ; un programme de substitution, FSHARE, permet cependant d'assurer la compatibilité du système avec une application vérifiant son chargement en mémoire. Enfin, il faut noter que le système lui-même se verrouille après six échecs de connexion, pour éviter que les mots de passe puissent être découverts. En conclusion, si l'on peut regretter l'aspect un peu « cheap » des composants matériels ou encore quelques faiblesses du système d'exploitation, en particulier le fait qu'il ne gère pas certaines configurations avancées (mémoire EMS ou disques durs de plus de 32 Mo), il faut bien reconnaître qu'AmsNet offre des fonctionnalités puissantes pour un prix moyen par poste relativement modique. AMSNET Mesures Mise en oeuvre du système : 33:10:00. Transfert d'un fichier de 100 Ko : 00:51:36. Impression d'un fichier de 100 Ko : 01:44:21. AMSNET SPECIFICATIONS TECHNIQUES Débit nominal : 1 Mbits/sec. Topologie : bus série. Taille maximale : 6 postes. Longueur maximale : 4 x 300m. Câblage : paire torsadée (blindée ou pas, selon longueur) avec boîtiers de dérivation. Protocole : CSMA/CA. Encombrement mémoire : avec HD 20 Mb, 172 Ko. Divers : compatibilité NetBios. Compatibilité : PC/XT/AT. Prix du kit de démarrage (pour 3 postes) : 4 990 F HT. Prix moyen par poste pour 5 (ou 6) postes : 1 996 F HT. Importateur : Amstrad France (2310 Sèvres). Juin 1989 MICRO-SYSTEMES — 133



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 188