Micro Systèmes n°98 juin 1989
Micro Systèmes n°98 juin 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°98 de juin 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 153 Mo

  • Dans ce numéro : choisir... logiciels intégrés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
BANC D'ESSAI II d'opérations diverses nécessaires à corriger les erreurs. Mais cette méthode a pour désavantage de provoquer obligatoirement une mise à jour en différé des comptes mouvementés. Si cette procédure convient aux petits commerces, elle n'est pas souhaitable pour les entreprises de type PMI/PME qui à tout moment peuvent avoir besoin du solde réel d'un compte. L'absence du brouillard de saisie n'est donc pas une lacune du progiciel. Une comptabilité analytique intégrée Tous les comptes peuvent être consultés de manière globale ou en détail (avec tous les mouvements). Les états comptables tels que bilans et grands livres pourront être édités ponctuellement sur papier, ou en différé par le biais d'un « spooler », fichier d'édition sur disque. Il est permis de travailler sur deux exercices simultanément et, à la clôture d'un exercice, il est possible de reprendre tous les a-nouveau ainsi que de reporter le bilan sur l'exercice suivant. Une comptabilité analytique fait aussi partie de ce progiciel afin de ventiler de deux manières les comptes faisant l'objet de l'analyse : — par section (par centre d'activité) — par poste (par nature de recettes ou dépenses tout en distinguant les sections). Les états finaux imprimés par ce programme permettront d'avoir une vue des positions des différents postes ou sections définis (par exemple, des tableaux de gestions, des tableaux de marges et coûts...). Comme nombre de progiciels, Hai- Line Plus peut également communiquer ses données vers tableurs et base de données, le module de conversion de fichier étant capable de transférer les fichiers comptables au format ASCII, Sylk et DIF. Les comptabilités dîtes « auxiliaires » concernant les comptes clients et fournisseurs permettent un suivi des soldes, des mouvements et pièces non lettrées (non rapprochées), par le biais de balances (agées, clients et fournisseurs) et relevés de rap- 100 - MICRO-SYSTEMES pels, pour le suivi des impayés. La gestion commerciale comprend une gestion des commandes clients (et la facturation automatique), une facturation de type comptoir, une tenue de stocks et une comptabilité clients. Elle trouve naturellement sa place dans le menu général Hai-Line Plus qui, par ce fait, reste totalement transparent à l'utilisateur pour ses manipulations. La gestion des commandes gère plusieurs types de commandes, tels que les factures pro forma ou devis, les commandes à terme ou normales... Les différentes situations qui peuvent se présenter dans le cheminement d'une commande sont prises en compte (commandes annulées, commandes en attente...) afin de gérer toutes les évolutions possibles (telle une commande en attente qui se retrouve annulée). Ceci évite les ressaisies des opérations afférentes à la même commande. Il peut être défini 10 codes de remise client et 40 codes de remise articles, ce qui donne par combinaisons 400 codes possibles, qui permettent un calcul automatique des montants des remises par simple saisie du code. Il existe aussi la possibilité de définir 9 taux de remise applicables selon la quantité commandée. Les différents contrôles de saisie, la possibilité d'interroger les commandes et de lister les commandes procurent de sérieux moyens de contrôle. La facturation de type comptoir, comme son nom l'indique, permet de saisir des factures établies au comptoir, sans qu'aucune commande préalable soit saisie, et d'avoir leur édition immédiate. Cette dernière fonction sera très appréciée en version réseau. La mise à jour ainsi que le contrôle de la quantité disponible en stock sont immédiats. Les stocks sont tenus en quantité sur divers critères, selon qu'ils sont physiquement disponibles, réservés et en valeurs (sur prix de vente, prix d'achat, coût moyen pondéré). Hai-Line Plus assure la gestion complète du fichier client de la société. Chaque client est identifié par un numéro dont la structure est laissée libre quant au choix de sa codification. Il est alors conseillé d'utiliser les possibilités de rupture offertes par ce logiciel, qui sont au nombre de trois sur ce numéro (appelé aussi code/client). Ceci permet d'avoir par exemple un numéro de client dont les deux premiers caractères représenteront le département et les suivants le client lui-même ; et du coup, il est possible d'éditer l'état des ventes par département et par client. Lors de la saisie d'une facture, par exemple, l'accès à un compte client pourra se faire soit par son numéro, soit à l'aide de clés de recherche. Chose bien pratique lors de la recherche d'un client. Si, par exemple, il a été fourni comme clé de recherche « FIT/T » ou encore « P.T.T. », tous les clients ayant le radical « PTT » seront sélectionnés et affichés. Dans ce cas, nul besoin de connaître l'orthographe exacte du nom du client recherché. La gestion des adresses Afin d'éviter d'avoir à repasser plusieurs fois une suite de données identiques, on dispose d'une répétition automatique des zones de saisie. Au moment de la validation, le programme effectue automatiquement la mise à jour des comptes clients, la centralisation sur les comptes généraux (ex : 410 pour les comptes clients) et la mise à jour simultanée des journaux concernés. L'utilisateur dispose d'un journal de ventes et de 10 journaux de règlements. A chacun de ces derniers, on peut associer un compte banque ou caisse existant dans le plan comptable créé. Ceci afin de permettre les créations automatiques de contrepartie au moment de la saisie des pièces. Le programme gère les adresses de livraison et permet de créer jusqu'à 99 adresses différentes par client, que l'on peut modifier, supprimer ou éditer. Ces adresses demeurent réutilisables lors de la saisie de commandes ou factures. Toutes ces fonctionnalités sont aussi applicables sur les comptes fournisseurs. La gestion des commandes fournisseurs assure le suivi d'une commande jusqu'à réception de la facture finale. Elle gère les stocks ainsi que les fournisseurs associés aux différents articles les constituant. Ce programme dispose d'un module permettant de gérer les réapprovisionnements pour chaque article disponible en stock. De plus, ce même module fait des propositions de réapprovisionnement que l'on peut convertir intégralement ou partiellement en commandes réelles. Pour les entreprises fabriquant ou transformant des produits, la gestion des nomenclatures est capable de calculer le prix de revient d'un produit fini à partir du coût de ses composants. Il agit à partir d'un plan de production et contrôle d'après les stocks des composants s'il est possible de lancer la réalisation du produit fini. Il autorise également le calcul des coûts de production et éventuellement la recherche du produit dans lequel est utilisé un composant donné. Le suivi de la fabrication, lié au programme de gestion des nomenclatures, permet de créer des ordres de fabrication et d'assurer leur suivi sur des périodes déterminées. Il permet en outre de chiffrer la valeur et la quantité des rebuts. La paie permet, à partir d'un plan de paie paramétrable, de gérer jusqu'à 10 types de paie au sein d'une même société. Les calculs des salaires sont faits au moment de la saisie, l'édition étant pour sa part faite en différé. Les états suivants sont édités : journal de paie, état récapitulatif de la paie, extraits fiscaux salariés, liste des virements, liste des salariés. Point appréciable, il gère automatiquement les augmentation de salaire et les simulations d'augmentations. Hai-Line Plus est un outil puissant de gestion dont la pérennité est garantie par un suivi sérieux. La convivialité ne représente pas son point fort, mais les fonctionnalités qu'il offre et sa souplesse d'adaptation font vite oublier ce détail. il J.-M. Odonnat Juin 1989
la maîtrise de l'intelligence... Une longue expérience des télécommunications, des techniques d'études et de fabrication de haute précision, un personnel qualifié, des clients prestigieux.. sont autant d'exemples de la maîtrise ATTEL ! Cette "maîtrise " ATTEL l'a exploitée dans la mise au point d'équipements téléinformatiques sophistiqués, à des prix étudiés. aie MX 24 1. I : X P Cl TAT ION Mo cl e au. : i. 103 104 106 107 109 142 V22 bis, V22, V21, V23 R Détection/correction d'erreurs Compression des données MNP classe 5 Auto-adaptation aux débits ligne/terminal. Asynchrone Synchrone Programmation par menu/afficheur LCD en face avant. 6 860 F Sécurité d'accès par mot de passe et rappel automatique. H.Tla maîtrise du coût. Modems DATA PRINT 1, rue de l'Yser 92210 SAINT CLOUD Tél. : (1) 46 02 05 07 A.B.T.I. 74, av. Jean Jaurès 67100 STRASBOURG Tél. : (16) 88 84 24 94 TELECOM INFORMATIQUE 74, av. Victor Hugo. BP. 61 13170 Les Pennes Mirabeau Tél. : (16) 42 02 54 54 R.T.D.M. 10 bis, route d'Ax 31120 PORTET/GARONNE Tél. : (16) 61 50 30 00 SERVICE-LECTEURS N" 228



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 98 juin 1989 Page 188