Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
micRn n_i G E ST NOUVEAUTES UN DIRECTEUR COMMERCIAL A PC WAREHOUSE Gilbert Lenoir, P.-D.G. de KHT France, vient de nommer Philippe Petit au poste de directeur commercial de PC Warehouse, chaîne de distribution internationale de microinformatique et filiale du groupe KHT, spécialiste dans la distribution de micro, de périphériques et d'accessoires de haute qualité. De for- - - mation scientifique, Philippe Petit a pour mission la mise en place et le développement du réseau de la filiale. Il prévoit la création d'une quinzaine de nouveaux points de vente d'ici à la fin de l'année. Le nouveau directeur commercial a aussi décidé d'associer Computer Solutions à PC Warehouse qui a intégré ainsi la chaîne depuis janvier 1989. Rappelons que les principaux produits micro du groupe sont essentiellement la gamme Arche et Kenitec. Pour plus d'informations cerclez 20 ECHODATA CORPORATION RACHETEE Dataproducts vient d'acquérir la société Echodata Corporation, fabricant de consommables pour imprimantes, pour un montant de 7,9 millions de dollars. Echodata emploie environ 300 personnes et prévoit de réaliser, au cours de l'année 1989 (qui s'achèvera le 30 avril prochain), un chiffre d'affaires d'environ 15 millions de dollars. Ce rachat va permettre à Dataproducts de renforcer son offre en matière de consommables et de mieux se positionner sur ce marché. De plus, Echodat entretient d'excellentes relations avec la plupart des fabricants de périphériques informatiques et a développé sa propre unité de moulage plastique par injection, produisant ainsi elle-même les modules plastiques de ses produits. « Cette acquisition permettra aussi à Dataproducts, a commenté M. JackC. Davis, chairman et CE0 de la société, de s'implanter sur la côte est des Etats-Unis. » Pour plus d'informations cerclez 21 r S.C. WHEELWRIGHT A LA DIRECTION DE QUANTUM Le professeur StevenC. Wheelwright vient d'être nommé à la direction de Quantum Corp., fabricant de disques durs haute performance pour ordinateurs personnels ou stations de travail, « Le professeur S.C. Wheelwright fait partie de l'équipe de Quantum depuis des années comme conseiller au management et à la stratégie générale de l'entreprise, a commenté M. TeveBerkley, chairman, et il a fortement contribué à établir le succès de l'entreprise comme leader sur le marché du disque dur 3 1/2 pouces. A ce titre, il 48 - MICRO-SYSTEMES était indispensable de l'impliquer davantage aux destinées de notre société. » Le professeur, quant à lui, a déclaré : « Travaillant avec Quantum depuis 1981, je suis heureux de m'impliquer davantage dans l'entreprise. » Coauteur de nombreux ouvrages, professeur à l'école de commerce de Harvard et de Standford, Wheelwright est aussi connu en France pour avoir enseigné à l'IN- SEAD, à Fontainebleau. Sa renommée n'est évidemment plus à établir. Pour plus d'informations cerclez 22 SOFDIT DEVIENT KTT KTT sera la nouvelle dénomination du groupe Sofdit, créé par Henry Kam en 1983. La société sera désormais présente dans trois domaines ayant trait aux technologies de l'informatique et des télécommunications : KTT Informatique représente les activités de prestations de services dans l'informatique industrielle, KTT Telecom réunira toutes les activités de constructeur du groupe, disposant d'une unité de R et D de trente-cinq ingénieurs. Enfin KTT XAO prendra en charge toute l'activité intégrateur dans les domaines de la CFAO, DAO, PAO. Pour plus d'informations cerclez 23 CDFI EN EUROPE Bernard Joseph, P.-D.G. du groupe CDFI, vient de conclure plusieurs accords de partenariat avec des sociétés européennes. En Espagne, il s'agit d'une association avec Eria, troisième SSII espagnole. pour distribuer les progiciels CDFI et certains produits Eria en France. En URSS. l'accord porte sur un échange de savoir-faire entre le GKVTI et le groupe. Enfin, pour la Belgique, l'accord de distribution avec la société Ordiges permettra la diffusion en Belgique et au Luxembourg du progiciel Cotre. Pour plus d'informations cerclez 25 MOTIVATION POUR CCMC EN 1989 CCMC a positionné son développement en mettant en avant deux valeurs fondamentales : la participation des collaborateurs et le service aux clients. Pour 1989, cette politique se traduira d'une part en termes de formation, d'intéressement aux résultats, de motivation sur des projets nouveaux et, d'autre part, par de nouveaux produits. CCMC a trois activités : informatiques de gestion, exploitation de centres serveurs, services. La clientèle se partage entre des PME/PMI et des cabinets comptables, auxquels CCMC compte présenter une nouvelle offre de progiciels et une activité centres serveurs accrue. L'accroissement prévu du chiffre d'affaires, pour 1989, est de 10%. Rappelons que la répartition actuelle du capital de CCMC est de 70,9% pour Concept SA, 13% pour la profession comptable libérale et les salariés de l'entreprise, 10% pour la Société Générale, 5% pour GMF et 1,1% pour divers autres actionnaires. Pour plus d'informations cerclez 24 la - DIRECTEUR COMMERCIAL POUR AB-SOFT AB-Soft, société française éditrice de logiciels, annonce la modification de sa structure avec la nomination de Joël Poggiale au poste de directeur commercial. Licencié en droit, Joël Poggiale a déjà occupé ce poste au sein de la société Micropro International, puis Borland France. En 1988, il se voit confier la direction générale pour l'Europe de Borland International, après en avoir assumé la direction commerciale. La nouvelle structure d'AB-Soft est aujourd'hui la suivante : Bertrand Mi- Mai 1989
chels est au poste de P.-D.G, Christophe Peyrot à celui de directeur général, Christophe Boileau est directeur marketing, Régis de Lacroix de Lavalette est directeur technique. Pour plus d'informations cerclez 26 u GROUPE SG2 Conséquence de restructurations juridiques et financières et d'un renouveau du management, le bénéfice net du Groupe SG2, société de service et d'ingénierie en informatique, s'est porté à 32,4 millions de francs, avec un chiffre d'affaires consolidé de 781 millions de francs pour 1988. Le groupe a été organisé vers six secteurs de base : conseil en organisation, ingénierie informatique, progiciels, gérance d'exploitation et optimisation des centres informatiques, « facilities management » et moyens de paiement. SG2 espère réaliser, en 1989, un chiffre d'affaires supérieur à 900 millions de francs et un bénéfice net d'environ 40 millions de francs. Le but est, pour 1991, une rentabilité de 5% qui permettrait, à terme, l'introduction en Bourse du groupe. Pour plus d'informations cerclez 27 ITI ET LE SPORT ITI, filiale du groupe CEGID, spécialisé dans la maintenance informatique, vient de conclure un accord original avec l'Olympique lyonnais, le lycée Frédéric-Fays et le rectorat de Lyon. Cette entente permet aux jeunes stagiaires de l'Olympique de suivre, parallèlement à leur formation sportive, des études en deux ans en vue de l'obtention d'un certificat d'aptitude professionnelle en maintenance informatique. ITI assure aux jeunes élèves diplômés la garantie d'un emploi en maintenance informatique au terme de Mai 1989 leurs études, dans Je cas où ils choisiraient de ne pas poursuivre une carrière sportive. Treize stagiaires, de dix-sept à vingt ans, suivent déjà cette formation. A noter que la société a réalisé un chiffre d'affaires de 26 millions de francs en 1988 et prévoit une progression de 76% pour 1989. Une perspective aussi optimiste que pour ces jeunes à qui le footballaurait tourné le dos. Pour plus d'informations cerclez 28 u ALTOS EN FORMULE 3 Avec seize partenaires, Altos Computer systems France, l'un des leaders mondiaux des systèmes multipostes sous Unix et Xenix, a créé le Team Gagnant, un club de sponsors autour de l'écurie de Laurent Daumet Autosport. Cet engagement dans la saison 1989 de Formule 3 a pour objectif la pôle position pour le pilote, ex-champion de France de Formule Ford en 1987, et pour sa Dallara F389, visant aussi à hisser les couleurs d'Altos sur le haut du podium. Parmi les partenaires d'Altos, notons la présence d'Alphomega, Athénée, Diac Entreprises Financements, CLIOR, Digital Design, DOC, GTI, MDS, Newlog, SEI, Sergi, Semios, Spectral, Télébig, TGI et Unix Data. Pour plus d'informations cerclez 29 GRAND PRIX DE LA LITTERATURE INFORMATIQUE La cinquième édition du grand prix de la littérature informatique a couronné le roman de Frédéric Lepage La Mémoire interdite, paru aux Editions Robert Laffont, une intrigue qui fait voyager le lecteur autour d'un personnage unique : l'ordina- teur de la Hadassah et son système Golden Gate... Il faut rappeler que ce prix a été créé il y a cinq ans par Alain Drozd, président-directeur général d'International Computer, qui voulait rendre hommage au talent des écrivains et encourager auteurs et éditeurs s'intéressant à la littérature informatique. Plusieurs autres ouvrages étaient en lisse, tels que Reproduction interdite de J.-M. Truong (mention spéciale du jury), La Vie sexuelle des robots de Gilles-Marie Baur ou encore Le Dossier noir du Minitel rose de Denis Perier, et tous démontrent un talent certain. Pour plus d'informations cerclez 30 RESULTATS IER REGULARITE Le président-directeur général de la société IER (terminaux et système d'impression), Daniel Blonde, a commenté d'une manière positive les résultats de l'entreprise. « Les chiffres d'affaires montrent la continuité et la régularité de la progression de l'évolution de la compagnie. La croissance s'effectue par autofinancement, souligne-t-il, tout en continuant à consacrer près de 15% du chiffre d'affaires aux études. » Pour l'exercice 1988, le chiffre d'affaires est en progression de 14,5%, les commandes de 15%, le montant du résultat net après impôts de 33%. Le succès à l'exportation persiste puisque plus de.65% du chiffre d'affaires des produits fabriqués sont vendus hors de France. Que les envieux se le disent. Pour plus d'informations cerclez 31 Le US District Court de San Fransisco a décidé que Windows 2.03 de Microsoft n'est pas un produit sous licence au terme de l'accord conclu en 1985 entre Apple et Microsoft. La position de Microsoft était en effet que Windows 2.03 rentrait dans les termes de cet accord, celle d'Apple étant que cette interface était une création non autorisée dérivant des effets sonores et visuels de Macintosh protégés par copyright. Albert Eisenstat, senior vice-président u PROCES APPLE/MICROSOFT d'Apple, déclare être satisfait de cette décision puisqu'elle confirme que « cette version de Windows dépasse totalement les limites de l'accord ». Rappelons en outre qu'Apple a aussi porté plainte contre Hewlett- Packard en mars 1988 pour protéger les effets sonores et visuels d'affichage du Macintosh contre les violations de copyright de New- Wave. Affaire à suivre... Pour plus d'informations cerclez 32 MICRO-SYSTEMES - 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220