Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
SPC - 6500/1 Microprocesseur 80286 (6/10 Mhz) 1 Mo RAM 1 unité de disquette 5"1/4 de 1,2 Mo Carte vidéo EGA autos witch et couleur (EGA/CGA) X 17'-1` Sortie série et parallèle Clavier AZERTY 102 touches MS -DOS 3.2, GW Basic _11.3_79F-T-rc 14 224 F TTC SPC - 6500/2 Identique au SPC - 6500/1 excepté partie disque : 1 unité de disquette 5"1/4 de 1,2 Mo 1 unité de disquette 3"1/2 de 1,44 Mo 1 disque dur de 20 Mo (65 ms) 21-33-7F-TTC 17 070 F 11C SPC - 3000 V/1 Microprocesseur 8088 - 1 (4,77/8 Mhz) 640 Ko 1 unité de disquette 5"1/4 de 360 Ko 1 unité de disquette 3"1/2 de 720 Ko Adaptateur vidéo multi-modes : Monochrome (MDA/Hercules) et couleur CG A Sorties série et parallèle Clavier AZERTY 102 touches MS-DOS 3.3, GW Basic 3.22 _931-el-ré 7961 F TTC SPC - 3000 V/2 Identique au SPC 3000 V/1 excepté partie disque : 1 unité de disquette 5"1/4 de 360 Ko 1 disque dur 20 Mo (65 ms) J,3_035-F-TTÉ 10 428 F TTC SPC - 6500/3 Identique au SPC-6500/2 excepté partie disque : 1 disque dur 40 Mo (38 ms) _I3_789-F-Tré 18 968 F TTC S-800 Microprocesseur 80 386 (10/20 Mhz) 2 Mo RAM Unités de disquette 5"1/4 et 3"1/2 Disque dur 40 Mo Paradox 386 451.50-F-TTÉ 36 520 F C REF. DESIGNATION PRIXarrc PC 1512 Simple drive rosnochrome 5326 PC 1512 Double drive monoctrorro 7105 PC1512 Simple drive couleur 7460 PC 1512 Double drive couleur 9239 PC 1640 Simple drive eronochronw 6867 PC 1640 Digue dur 20 Mo monodie.= 11 849 PC 1640 Siree drive couleur 10 425 K 1640 Disque dur 20 Mo oadiour 15 407 S1312MD Sircee drive, 12'awnections 8172 SD14CD Simple drive 14'calmir 9595 SD1215LCD Simple drive, 12'EGA 10 900 SD14IIRCD Simple drive, 14'EGA 12 323 HD12MD 1 drive, Dingue 30 Mo, 12'muon 13 628 11D14C13 1 drive, Dique 30 Mo, 14'candeur 15 051 1121211RCD 1 ckive, Dikeie 30 Mq 12'EGA 16 355 lamaista) 1 drive Digue 30 Mo, 14'EGA 17 779 PC XT 10 Mhz Disque Dur 20 Mo Philosophie AT Floppy 3"1/2 144 Mo Ecran Paper white Windows-Dos 3.3 9990 F HT 11 849 F TTC Tulip PC Compact II Nec V20 à 10 Mhz, 640 Ko de RAM, 2 ports parallèles, 1 pat série, 1 port souris, davier 102 touches, DOS 3.3 Français, Windows, Diagnostic, documentations ccmplètrs PC2-IID 20 Mo 1.44 Mo Ecran 12" blanc 15 021F TTC PC2-1ID 20 Mo 144 Mo Eaan CGA/VGA 19 054 F Tir Tulip Al'Compact II lad 80286 à 1/.,5 Mhz, 640 Ko RAM, 2 ports parallèles, 1 port série, 1 port souris, Clavier 102 touches TYIS 3.3 Français, Windows, MS-Write, MS- Paint, diagnostics, documentations AT2-HD 20 Mo 1,2 Mo Ecran 12" blanc 20 062 F TTC AT2-HD 20 Mo1,44 Mo Eaan 12" blanc 20062 F TTC AT2-HD 20 Mo 1,44 Mo Ecran CGA/VGA 24 094 F TIC Al2-11D 20 Mo 1,44 Mo Ecran VGA 29 085 F TIC Al2-11D 40 Mo 1,2 Mo Ecran 12" blanc 24 094 F TTC Al2-HD 20 Mo 144 Mo Ecran 12" blanc 24 094 F TTC Tulip 386 SX Compact II Intel 80386 SX à 16 Mhz, 1 Mo de RAM, 2 pats perallèlat, 1 port série, 1 port souris, clavier 102 souches, DOS 3.3 Français, Windows, Diagnostics et documentations 386sx C2-HD 20 Mo 1,2 Mo Ecran 12" blanc 25 758 FUI. Tous les mardi, nocturne jusqu'à 22H Bon à retourner à RS Informatique, 37 bis, av. Gambetta 75020 Paris tél : 1- 43 49 20 40 Je désire recevoir la visite d'un commercial pour les produits suivants : Je commande et désire recevoir les produits suivants : MS 05,89 Je règle par : Chèque Bancaire Mandat-lettre CCP Contre-remboursement Commande des produits TTC Qté Désignation Prix TTC Nom Prénom : Société : Adresse :C.P Ville : Tél : Matériel utilisé : Date et signature : Prix valables pendant la durée de la parution et dans la limite des stocks disponibles cr) co U) tn Sous total * PTT frais port (<5kg) 50 F * PTT contre rernb. (<2000F) 50 F Transporteur (>5Kg) 150 F * sous réserve conditions volume TOTAL TTC SERVICE-LECTEURS N" 3 10
MICRÇITum1 ; 11GEST Pour sa quarantième édition, le salon historique de l'informatique française n'a pas fait l'unanimité. Les participants sont satisfaits, et les absents se félicitent de leur prudence. Et l'éternelle question subsiste : SICOB 89 : MONTAGNE OU SOURIS ? C omme tous les ans, surtout depuis l'« émigration » à Villepinte, les observateurs se scindent en deux camps. Pour les uns, arrivant après le PC Forum en France, le Ce-Bit et le Comdex Spring au niveau mondial, le Sicob vit ses derniers beaux jours. Pour les autres, dont les organisateurs, aucune autre exposition sur le sol français ne peut égaler cette vitrine de l'informatique. Une dualité qui se retrouve au niveau des exposants. On peut compter les absents (à commencer par IBM et Hewlett-Packard pour le matériel, ou Lotus, La Commande Electronique... Avec des stands d'une taille et d'un luxe que seul autorise le parc des expositions de Villepinte. Une chose est certaine, même si l'espace est immense (117 500 m2), les visiteurs étaient au rendez-vous, à en juger par la densité de la foule dans les allées. Même si le Sicob n'a pas retrouvé tout le lustre des éditions de l'âge d'or de la micro-informatique, il y a cinq ou six ans, il reste le salon généraliste majeur. En revanche, ce n'est pas là qu'il faut attendre les annonces fracassantes qui ravissent les journalistes. Arrivant tard dans l'année, le Sicob est un peu comme les carabiniers italiens, s'il faut en croire la légende. Les visiteurs du Ce-Bit et du Comdex ont déjà pu voir pratiquement toutes les « nouveautés D. Il vaut mieux chercher à voir les tendances du marché à moyen terme. Comme dans la parabole de la poule et de l'oeuf, difficile de savoir si c'est l'orientation du Sicob qui rebute les éditeurs ou si leur absence transforme de facto cette manifestation en vitrine des constructeurs. Toujours est-il que le Sicob est nettement plus « hard » que « soft ». Avec une nuance pour les logiciels de gestion, sous DOS comme sous Unix, qui semblent préférer la tradition à la mode. Première constatation : les PC- 386 tiennent le haut du pavé. A 20 ou 25 MHz, la plupart des constructeurs proposent plusieurs modèles « au standard de l'industrie », ce qui signifie que les compatibles PS/2 ne sont pas légion (mis à part Normerel et Tandy) et que EISA reste au stade Mai 1989 du prototype expérimental. Deuxième constatation, tout le monde fait des portables (ou des portatifs), autonomes ou non, couvrant toute la gamme, du PC au 386. Ecrans plasma ou LCD rétro-éclairé, résolution EGA ou VGA, slots d'extension et, quand même, 6 à 8 kg à bout de bras. Signalons la première sortie d'un portable format A4, avec des disquettes 2"5 de 1 Mo et un écran d'une grande lisibilité, surtout un Kanji, cas de cette pré-série. Standard de l'affichage, bien que considéré par IBM comme une « transition », VGA s'est imposé, à tel point qu'EGA semble n'avoir été qu'un avatar. Il est vrai que le succès de cette norme a été plus européen qu'international. Au niveau des écrans, les moniteurs de type Multisync (c'est-à-dire capables de se synchroniser sur n'importe quelle fréquence de balayage) se généralisent. Qui s'en plaindra ? Pour le reste, est-il encore besoin de dire que l'impression laser gagne du terrain, que les réseaux locaux se vendent (enfin !) et que MS-DOS n'est pas, loin s'en faut, détrôné par OS/2, relativement discret sur ce Sicob. En revanche, Windows bénéficie, peut-être en retombée du battage médiatique autour de Presentation Manager, d'un regain d'intérêt. A tel point que Microsoft disposait de deux stands sur le salon, l'un pour vanter ses propres logiciels, l'autre pour présenter les produits de ses « partenaires » sous cet environnement graphique. Les vraies innovations n'étaient hélas ! pas du côté de la micro-informatique mais bien dans les télécommunications. Hélas... pour l'instant du moins, car le mariage entre les deux créneaux est à l'ordre du jour. Non seulement par la prolifération des cartes modems et des cartes fax, mais aussi par de standards en matière de transferts d'information, qu'il s'agisse du RNIS ou de X 400.L.D. Puissantes, et présentant maintenant le même encombrement qu'un simple micro, les stations de travail menacent les micros. LES STATIONS A L'ASSAUT DES BUREAUX D e la taille d'un micro-ordinateur, SPARCstation 1 est la toute dernière station de travail proposée par SunM icrosystems, pour moins de 80 000 francs. La firme entend ainsi établir les bases d'un nouveau standard de système informatique. De surcroît, cette station présente des interfaces graphiques conviviales, des fonctions audio-intégrées, des utilitaires de fenêtres DOS optionnels et un lecteur de disquettes de 31/2. SPARCstation 1 fonctionne sous Unix et possède une puissance suffisante pour satisfaire à des applications de haut niveau. A titre de comparaison, le constructeur l'estime supérieure à celle de 12 Vax 11/780. Et elle va au-delà de celle d'une station classique. De fait, le coprocesseur à virgule flottante permet d'atteindre environ 1,4 MFlops. Cette station présente de réelles facilités d'intégration grâce à 8 circuits de technologie ASIC, une carte CPU avec moins de 50 composants, le nouvau SBus né de l'initiative de Sun, trois slots d'extension haute vitesse directement sur la carte mère, ainsi que de petites cartes d'extension qui peuvent être utilisées pour l'intégration des options graphiques de réseau ou d'entrées/sorties supplémentaires. Toutes ces caractéristiques autorisent une réduction substentielle des coûts de production, favorisant un potentiel de fabrication en série. a D.S. MICRO-SYSTEM ES - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220