Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 160 - 161  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
160 161
annexe de sortie, son verrouillage aiguillant le papier vers le bac supérieur en le positionnant de manière à ce qu'il n'y ait plus qu'à le réintroduire dans le bac d'alimentation pour l'imprimer en verso. Le bac d'entrée, encastré sur la face avant, contient environ 150 feuilles (suivant le grammage), en format A4 maximum. L'introduction en feuille à feuille est évidemment prévue, et il faut noter qu'un astucieux système de guidage compense le centrage des documents de dimensions réduites. La Laserjet II dispose en standard de trois polices, Courier, Courier Bold et Line-Printer, dont les différentes possibilités porte le nombre des jeux de caractères disponibles à 24, moitié en Portrait (impression dans le sens vertical), moitié en Landscape (ou encore « à l'italienne », c'est-à-dire dans le sens horizontal). Il faut regretter que la police Courier Italic, d'une utilisation fréquente, ne soit pas disponible en standard, ce qui constitue une carence majeure par rapport à l'ensemble de l'offre concurrente. On ne pourra donc imprimer en italiques qu'après avoir ajouté la cartouche idoine dans l'un des deux connecteurs situés en face avant, solution beaucoup plus souple d'emploi que les polices logicielles téléchargeables que nous connaissons. Bien que les touches et les indications du panneau de commandes n'aient pas été traduits, la programmation de la Laserjet II s'avère d'une grande simplicité, au point que nous n'avons jamais eu besoin de recourir à la volumineuse documentation (plus de 200 pages au total, dont un Click Reference Guide pas traduit non plus). La touche « Menu » permet d'accéder à l'ensemble des possibilités de configuration (origine et numéros de polices, nombre de lignes par feuille...). les touches « + » et « — » servent à fixer les paramètres (indiqués sur le panneau) et la touche « Enter » enregistre les modifications en les conservant après la mise hors tension de la machine. Signalons à ce propos la distance bien trop faible 160 - MICRO-SYSTEMES CHOISIR Hewlett-Packard : du produit à la référence. qui sépare l'interrupteur général du socle d'alimentation secteur, un endroit où, l'oeil n'y ayant pas accès, on est contraint d'explorer de la main... Sur le plan des performances, la Laserjet II se situe dans la bonne moyenne des machines testées. Comme les autres, elle n'imprime que 77 caractères maximum par ligne. Les à-plats produits sont très bien contrastés (les points s'élargissent pour augmenter le fonçage), malgré un certain manque d'uniformité sur les plages noires. Les temps d'impression, eux aussi, sont tout à fait honorables, avec 6:04 pour le texte ASCII et 18:59 pour le texte sous Sprint. Une machine homogène donc, pas trop lente, simple à utiliser, et certainement aussi fiable que ses aînées. OKI LASERLINE 6 ELITE : AVANTAGE A LA VERSATILITE Avec son moteur à 6 pages/minute, la Laserline 6 de Oki pourrait paraître un peu en retrait par rapport à ses concurrentes. D'une conception certes plus ancienne, elle n'en offre pas moins un nombre important de possibilités de transformation, qui la rend susceptible de se prêter à de multiples utilisations. Outre sa compatibilité HP Laserjet II (en option), la Laserline Oki supporte les interfaces IBM Graphics Printer et Diablo 630/Qume, suivant certaines options de configuration. En premier lieu, l'ensemble de la mémoire RAM se trouve regroupé sur une cartouche amovible. D'une capacité de 512 Ko en standard, elle peut faire l'objet d'une extension ultérieure jusqu'à 1,5 ou 2,5 Mo, l'opération se traduisant pour l'utilisateur par une simple substitution de « contenant ». C'est sur ce même principe de la cartouche interchangeable que les ingénieurs Oki ont pu donner à la « LL6 » ses possibilités d'adaptation aux divers environnements hard et soft. Sur le plan connectique, quatre options sont proposées, soit un, soit trois portes, parallèles ou série. On peut d'ailleurs regretter l'absence de cartouche mixte, a priori plus universelle. Sur le plan des polices, la LL6 dispose en résident des classiques Courier, Courier Bold, Courier Italic en Portrait et en Landscape, des caractères standards Line-Printer sur les deux dimensions et de l'Helvetica Bold en Portrait. Bien sûr, il est possible d'imprimer chacune de ces polices en mode normal ou proportionnel. En option, quatre autres cartouches reprennent les mêmes caractéristiques pour les gammes de polices Times Roman, Legal Courier, Prestige Elite et Letter Gothic. Ecart regrettable par rapport au standard HP Laserjet II, le panneau de commande et de configuration manuelle ne comporte qu'un caractère indicatif de l'état de l'impri- PC LASER 6000/PS DE RICOH Grâce à une imprimante « bistandard » (PostScript et HP lasedet11), Ricoh propose une machine qui s'intègre à une palette de configurations très large. En effet avec une interface série RS 232C, une autre au format RS 422 et une interface parallèle Centronics, la PC laser 6000/PS se raccorde indifféremment derrière un IBM PC ou compatible et un Macintosh, soit en direct soit via le réseau AppleTalk. les 2,5 Mo de RAM d'origine permettent de travailler confortablement avec les applications fortes consommatrices de mémoire imprimante, en particulier celles de PAO qui ont souvent besoin d'une RAM importante pour télécharger des fontes laser. Il en est de même avec les applications qui génèrent du PostScript. Dans ce cas, le traitement du fichier nécessite lui aussi une bonne plage de RAM. Si les 2,5 Mo se montrent insuffisants, il est possible d'étendre la RAM à 4 Mo par ajout de chips supplémentaires. Quoi qu'il en soit, les utilisateurs disposent d'entrée de jeu de 35 polices résidantes sur la carte mère de l'imprimante parmi lesquelles ils trouveront les grands nains de la typographie (Times, Helvetica, Palatino). Côté processeur, la PC laser 6000/PS est équipée, comme c'est souvent le cas des imprimantes PostScript, d'un 68000 de Motorola fonctionnant à une cadence de 16,7 MHz qui lui garantit une haute vitesse de traitement. Poids : 17 kg. Dimensions : largeur : 408 mm, profondeur : 418 mm, hauteur : 205 mm. Grommage : de 60 à 90 g, jusqu'à 120g en introduction manuelle. Moteur : Ricoh. Prix : 33 900 f HT. Mai 1989
mante. Pour le reste, il faut mentionner à l'actif de la Oki ses deux bacs de sortie (jusqu'à 300 feuilles), l'un sur le côté gauche, l'autre sur le dessus (qui replace les feuilles pour une impression verso), son interrupteur général suffisamment éloigné de la prise d'alimentation secteur et enfin la qualité de sa documentation, comprenant un guide d'installation de 52 pages illustré et un manuel de l'utilisateur de 100 pages aussi clair que complet. A l'usage, la LL6 fait montre des performances relativement moyennes en rapport avec les spécifications du constructeur. Comme presque toutes ses consoeurs, elle n'imprime au maximum que 77 caractères par ligne. Les à-plats sont de qualité acceptable, pour un toner qui n'était pas tout neuf. Quant aux temps d'impression, ils sont montés à 9:25 pour 34 pages ASCII et 21:17 pour le même texte enrichi sous Sprint. Par ailleurs, nous avons noté une grande résistance au bourrage papier, un point généralement défavorable aux imprimantes concurrentes. En conclusion, la LL6 s'est révélée bonne à toute faire. Le défaut d'être la plus rapide, elle est une des plus faibles par rapport à l'attention que réclament les autres imprimantes de ce test. PANASONIC KXP4450 : DES SPECIFICATIONS PROMETTEUSES Avec ses nouvelles imprimantes, Panasonic place la barre très haut par rapport à la concurrence. Au sommet de cette gamme, la KX-P4450 offre, sur le papier, des spécifications plus qu'intéressantes, qui font à leur tour figure de référence pour les compatibles HP Laserjet à venir. En apparence, la Panasonic possède tous les atouts pour s'imposer, avec en prime une esthétique particulièrement réussie. Livrée avec 512 Ko de RAM, extensible à 1,5 Mo, la KX-P 4450 émule en standard, outre la Laserjet II, l'Epson FX- 286, l'IBM Proprinter pour les caractères semi-graphiques, la Diablo 630 et, bien sûr, la Panasonic KX-P1083. Les polices intégrées sont d'ailleurs fort nombreuses puisque l'on compte, fournies d'origine, les jeux de caractères Courier, italiques inclues, en 10, 12, 15 et 16,66 cpi (caractères par pouce), en 20 cpi pour les indices et exposants, et Century 702 en espacement proportionnel avec italiques. Disposant de deux bacs d'alimentation papier sur le côté droit, la ma- ACE PX Pagestyler une qualité d'impression irréprochable. chine peut contenir plus de 500 feuilles (selon grammage), ce qui lui procure une autonomie certaine lors des séances d'impression prolongées. Les bacs étant rendus hermétiques par des capots de plastique fumé noir, le papier pourra y rester stocké sans subir de dommages (humidification, jaunissement). En sortie, les feuilles prennent le chemin du bac gris, sur le dessus de la machine, et sont, ici encore, préparées pour une éventuelle impression verso. Il faut par ailleurs noter que Panasonic fournit en option des bacs de dimensions réduites, spécifiques à certains types de feuilles. Point fort de la KX-P4450, son panneau de commande est sans conteste le plus complet, le plus pratique et le plus agréable à utiliser. En premier lieu, son afficheur à cristaux liquides est le seul parmi les machines en compétition à dispenser ses messages en français. Par ailleurs, chaque option du menu virtuel possède sa touche spécifique, avec un gros pavé « Enter » au centre pour enregistrer les paramètres comme étant définitifs ; tout cela concourant à simplifier la programmation au maximum, nous n'avons pas eu besoin de consulter le manuel pour obtenir la configuration souhaitée. LA GQ 5000 DE EPSON l'imprimante d'Epson est équipée de 17 polices de caractères résidantes. 13 d'entre elles sont des polices bit map alors que les 4 autres sont vectorielles. Ce qui signifie que l'utilisateur peut agir sur elles comme il l'entend : changement de corps (du corps 2 au corps 240), mise en gras, en italique, en gras italique... le traitement des polices vectorielles est assuré par un processeur Motorola 68000 cadencé à 10 MHz. Soulignons que la GO 5000 ne comporte en standard que 512 Ko de RAM, ce qui est un peu faible pour une imprimante à processeur. D'autant qu'il est là encore possible de télécharger des polices. le constructeur indique d'ailleurs que son imprimante peut imprimer 294 polices différentes sur une même page. Mais ce n'est certainement pas avec les 512 Ko d'origine que l'on peut arriver à une telle performance... Toutefois, la carte mère accepte des extensions mémoire par modules de 512 Ko pour atteindre jusqu'à 6 Mo. Outre l'émulation HP, la GO 5000 fonctionne en mode IO 2500, FX 1000 et bien sûr en mode GO jusqu'au modèle 3500. Il faut préciser néanmoins que les polices vectorielles ne sont accessibles qu'en mode GO. Des cartes optionnelles permettent d'utiliser des polices bit map pour le mode GO ou HP. la GO 5000 présente deux interfaces série (RS 232 et RS 4221 et une interface parallèle Centronics. Poids : 17 kg. Dimensions : largeur : 406 mm, profondeur : 443 mm, hauteur : 215 mm. Grammage : 90g, jusqu'à 128g en introduction manuelle. Moteur : Ricoh Prix : 18 800 F HT. MICRO-SYSTEMES - 161



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220