Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 138 - 139  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
138 139
D.JE SUIS LA PREMIÈREC.A.0, EUROPÉENNE ! _-_,-. _., Qualité, rapidité, productivité, c'est pourquoi prés de 5000 CAO CADdy sur micro-ordinateur sont installées en Europe. D'utilisation facile, entiérement en français, CADdy offre des solutions 2D et 3D en mécanique, calcul d'engrenages et courroies, moules, commande numérique, électronique (autorouteur), électricité, architecture, cartographie. Les experts en CAO de CADEXO assurent l'installation, la formation, l'assistance ("hot line"), et la maintenance. CADdy : un investissement productif et évolutif à un prix micro... 12. RUE DES PETITS RUISSEAUX - 91371 VERRIERES-LE-BUISSON CEDEX B.P.83 - TEL. 11169 30 28 80 - TLX 600 517 F SERVICE-LECTEURS Ar 261 Uneuce a mémoire d'élélhant ! ARGOS, la clé qui interdit l'utilisation des programmes en dehors de sa présence SEULE CLÉ DOTÉE D'UN N°PRIVÉ elle permet d'identifier un PC par rapport à un autre PC. I> CODE ÉDITEUR CONFIDENTIEL sur 48 bits dont 16 programmables par vous-même. I> 32 REGISTRES DISPONIBLES en lecture et écriture. ENREGISTREMENT des dates de fabrication et de mise en service. AVANTAGES : UNE MÊME CLÉ peut protéger plusieurs logiciels et sociétés I En cas de LOCATION DE LOGICIELS : contrôle de la durée d'utilisation et comptabilisation de certaines actions. Réinitialisation possible de la clé à distance (soft) I UN SEUL TYPE DE CLÉ configurable par vos soins CLÉ ET LOGICIEL DE CONTRÔLE AUTOPROTEGÉS TR 53, rue Corot, la Rochette, 77000 MELUN - Tél : 33 (1) 64 39 13 33 - Télex : 240 918F - Code 734 SERVICE-LECTEURS Ar 262
IR BANC D'ESSAI al LES PORTABLES I.E.E.E. : EFFICACITE ET ELEGANCE Résolument destinés aux utilisations les plus exigeantes, les portables haut de gamme I.E.E.E. s'attaquent à un marché dominé jusqu'ici par quelques constructeurs spécialisés. Après un séjour prolongé dans notre laboratoire, les deux machines ont fait la preuve qu'elles possédaient les moyens de leurs ambitions. Alors que quelques mois seulement séparent leur conception, c'est bien à deux générations différentes de micro-ordinateurs portables qu'appartiennent le LT3400 a le LT3500. Si le premier est conçu pour offrir des performances strictement comparables à celles des meilleurs 286 de bureau, le second fait appel à des technologies très récentes pour, théoriquement, offrir à l'utilisateur un certain nombre d'agréments supplémentaires. Fabriqué à Taiwan par Chicony et plus connu hors de nos frontières sous le nom de Rabbit (« lièvre »), le LT 3400 à figuré dès sa sortie parmi les machines les mieux équipées de sa catégorie. Autour d'un Intel 80286 spécifié à 16 MHz selon la pseudo-norme NEAT (qui signifie grosso modo « soigné », en même temps que « new Enhanced AT »), l'architecture interne de la machine a fait l'objet d'une optimisation assez poussée. Avec un processeur fonctionnant sans état d'attente. En MACHINE TESTEE I.E.E.E. L03400 30/03/1 989 IA. A64iehaye vidéo aléatoire (mode texte (0:10:22/8 : 466i‘Inneu.i.de.iyuent.i.e.E ; mode texte) 0 : 3718 7C : 444ienayeu.-di en invention (mode texte) 0715766 ID 7 A.66ieheeuidu équenz-LeC (mode ynaphique) 0:24:71 IX 7 Me4UAQ (d6.., 2oba8e 0,53:77 2A 7 Gini,a.t..6on d'un tableau de 600 neeZ, en, tnin,94 O : 0,19 28 : Tni Einéaine du -tabteau 0:19:94 2C : Tni d bu/2e, du tableau 0:10:88 2X Me4Wie de aCcue. gLobate 0737:81 3A 7 Ec,ci-tune bichien séquentiel,L, goppy, ounent 72500.8.1 0:23:61 38 : Ecnitune 6ichien.,equentiet 4un diaque 6ixe (6000.E.) 0,13:13 3C, Lecture 6ichien séquentiel eun 6.2opP9, u1,8 (2500e.) 0,22 : 90 3D : Lectune 4echien 4éçueenteet, un deeque 6ixe (6000 E.) 0 (8,75 ? X Meeune diequen ytobette/ : 7:99 4A Catcut nécuneii du b.i.n3me de Newton (n=5Cle=5/26,33) 0,36,25 541 Procédure de c1864mpte (déc-tan.é. pou, 32 4econde4) 0(30,54 XX Me,une eobete 3:40:97 Mai 1989 effet, le mode turbo autodéclenche (un indicateur, mais pas d'inverseur sur la machine) est censé accélérer la vitesse de traitement jusqu'à 21 MHz alors que, parallèlement, un emplacement est disponible sur la carte mère pour recevoir en option un coprocesseur arithmétique cadencé à 6 ou 10 MHz. Côté mémoire, le Méga-octet installés en standard se subdivise classiquement en 640 Ko de RAM accessibles par le DOS et 384 Ko de RAM vidéo. Plus inhabituel, il est possible de rajouter jusqu'à 4 Mo (!) en interne, sur la carte mère. La facilité, l'ingéniosité de la mise en place des différentes extensions mémoire, de même d'ailleurs que celle du coprocesseur, mérite une mention toute particulière, surtout s'agissant d'un portable. Quelques secondes suffisent pour simplement soulever le clavier, que deux charnières à poussoir maintiennent solidaire du boîtier principal de la machine, et accéder ainsi aux connecteurs spécifiques sur la carte mère. Il faut remarquer qu'une telle capacité mémoire, gérée par E.M.S. v4.0 sous DOS, permet également d'envisager des applications sous Unix/Xenix avec tout le confort souhaitable. En ce qui concerne les possibilités d'interfaçage, point d'importance pour un ordinateur destiné à être utilisé dans de multiples contextes, rien ne semble avoir été oublié. Le LT 3400 possède en effet deux ports série (9 et 25 broches) et un port parallèle Centronics standard, tous trois à l'arrière du boîtier. Sur le côté gauche, l'ouverture d'une petite trappe laisse apparaître un connecteur pour lecteur de disquettes 5,25 pouces externe, un deuxième destiné à alimenter un moniteur externe et un troisième, au standard DIN 5 broches, qui reçoit un éventuel clavier étendu. Enfin, deux slots d'extension étant disponibles, l'un en 16 bits compatible AT, l'autre en format « propriétaire », il est possible de rajouter au 3400 deux cartes d'extension courtes, des cartes de communication par exemple. Etre ou ne pas être autonome C'est autour de l'aspect autonomie que s'articule en fait l'essentiel des différences de conception entre les deux machines. N'étant pas autonome, le 3400, avec son alimentation de 100 W, peut faire fonctionner un écran plasma compatible CGA en standard (640 x 200 en 4 niveaux de rouge) et EGA en option, gros consommateur d'énergie. De même, son disque dur 3,5 pouces de 40 Mo (temps moyen d'accès 28 ms) n'est pas interruptible. En revanche, le 3500 dispose, outre son alimentation secteur (ventilée !), d'une entrée 12 V (courant continu) et d'un adaptateur pour prise allume-cigare d'une part, et, d'autre part, d'une batterie au plombPanasonic aussi lourde (plus d'l kg) que volumineuse (24 cm de long), qui le rendent malgré ses 8 (7 pour le 3400) véritablement propre à l'appellation « portable ». D'ailleurs, un MICRO-SYSTEMES — 139



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220