Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
PRIX TTC S ERVI CE- L ECT EURS N°25 7 TURBO AT TURBO 386 Processeur 80286 à 10 MHz 512 Ko RAM, Phoenix BIOS Port série et parallèle Carte graphique MGA ou CGA Lecteur disquette 1,2 Mo Clavier étendu 102 touches MS-DOS 4.01 + GWBASIC Processeur 80386 à 20 MHz 1024 Ko RAM, Phoenix BIOS Port série et parallèle Carte graphique MGA ou CGA Lecteur disquette 1,2 Mo Clavier étendu 102 touches MS-DOS 4.01 + GWBASIC 18.260 F 7.420 F Avec disque 20 Mo 9.200 F Avec disque 20 Mo 20.050 F Avec disque 40 Mo 11.210 F Avec disque 40 Mo 22.050 F Avec disque 80 Mo 13.940 F Avec disque 80 Mo 24.780 F Option EGA plus 1.150 F Option VGA plus 1.950 F Autre configuration nous consulter CARTE Graphique CGA 360 F MONITEUR Graphique MGA 360 F Monochrome 12" 680 F Graphique EGA 1.480 F Monochrome 14" 980 F Graphique VGA 2.050 F CGA couleur 2.250 F Carte parallèle 150 F EGA couleur 0.31 3.350 F Carte série et//360 F Multisyn couleur 3.850 F Carte Multi 1/0 480 F Carte mère 8088 780 F IMPRIMANTE Carte mère 80286 2.280 F 80 colonne 120 cps 136 colonne 180 cps 80 colonne 24 aiguilles STAR LC 10 STAR LC 10 couleur 1.650 F 3.050 F 4.150 F 2.350 F 2.650 F Laser HP LaserJet II 17.900 F LECTEUR et DISQUE Kit disque 20 Mo Kit disque 30 Mo Disque 20 Mo Disque 40 Mo 2.360 F 2.750 F 1.890 F 3.660 F Carte mère 80386 Carte floppy 360 Carte floppy 1.2 Carte disque XT Carte disque/floppy DISQUETTE 51/4 DF/DD 360 K 51/4 DF/DD 1.2 M 31/2 DF/DD 720 K 31/2 DF/DD 360 K 9.580 F 170 F 350 F 650 F 980 F 25 Fu 77 Frrc 88 FTrc 270 FTTc Disque 80 Mo 5.690 F Lecteur 360 Ko 560 F DIVERS Lecteur 1.2 Mo 790 F Souris 230 F Lecteur 31/2 720 720 F Joystick 95 F Lecteur 31/2 1.4 930 F Rangement 51/4 75 F Rangement 31/2 65 F COMPOSANT Handy scanner 1.990 F 4164 25 F Alimentation 150 W 580 F 4256 83 F Alimentation 180 W 680 F 4464 120 F Boîtier XT 550 F 8087 1.380 F Boîtier AT 650 F 80287 2.480 F Boîtier TOWER 1.450 F 80387 4.880 F Clavier 102 touches 550 F. «. ide, : zir OEM-WELCOME AEE 235, rue Marcadet 75018 PARIS Métro : GUY MOQUET Tél. : 42.28.61.31
Il BANC D'ESSAI la L'AST PREMIUM/386C L'ORDINATEUR EXTRAORDINAIRE Après avoir acquis une excellente réputation de concepteur de cartes d'extension pour PC et compatibles (on se souvient de la fameuse SixPackPlus), AST produit aujourd'hui une gamme d'ordinateurs originale et très séduisante, que le modèle PREMIUM 386/C représente d'ailleurs avec beaucoup de brio. Mail 989 Créée à l'époque des premiers IBM PC, AST a toujours occupé le créneau de l'amélioration, qu'il s'agisse de performances, de fonctionnalités ou simplement de qualité. A de nombreuses reprises, les solutions technologiques retenues par AST sont devenues des standards. Ce fut le cas notamment pour la version actuelle de la norme E.M.S. (Extended Memory Specification). Les ingénieurs d'AST ont très tôt anticipé sur les faiblesses de la version alors la plus récente en proposant leur propre norme, baptisée E.E.M.S. (Enhanced E.M.S.). Quelques mois plus tard, l'E.E.M.S. devenait tout simplement E.M.S. v4.0. lillf1 ellft9Ite fîltireat\I f ol, C'est donc fort de la reconnaissance des professionnels de la micro qu'AST a décidé de construire ses propres machines, avec le même souci de qualité et d'innovation. Le PREMIUM 386/C, du fait de son positionnement haut de gamme, est censé intégrer l'essentiel du savoir-faire d'AST et parvenir à des résultats honorables. Nous n'avons pas été déçus. Le modèle testé emprunte sa référence exacte — 390 — à la taille de son disque dur de 90 Mo (interface ESDI), livré partitionné en trois volumes DOS. Un seul lecteur de disquettes (5,25 pouces) était installé sur la machine, deux emplacements ouverts superposés sur le côté droit de la machine restant disponibles pour un drive 3,5 pouces, une unité de sauvegarde sur bande ou un lecteur de disque optique. Côté connecteurs, la machine offre à l'extérieur deux ports série, un port parallèle et un port pour la carte vidéo VGA (« plus ») compatible avec les standards antérieurs. En outre, elle possède, en plus du connecteur analogique 9 broches, un couple de prises RCA TTL. A l'intérieur, sur sept slots disponibles (1 x 32 bits, 4 x 16 bits, 2 x 8 bits), quatre restent disponibles (3 x 16 bits, 1 x 8 bits) en configuration normale. L'architecture interne du 386/C est une des plus optimisées que nous ayons pu tester. On est loin des assemblages plus ou moins similaires les uns aux autres — et d'ailleurs plus ou moins réussis — habituellement rencontrés dans nombre de machines aux noms parfois prestigieux... Plusieurs modules origi- naux, faisant appel à des composants maison, permettent ainsi de tirer le meilleur parti des 32 bits et des 20 MHz du 80386, tout en respectant les impératifs d'une compatibilité sans faille. Optimisation maximale D'abord, une conception particulière de l'architecture au niveau bus, baptisée SMARTslot, réduit au maximum le temps de transfert de données en reliant directement la mémoire système aux périphériques, sans que les composants de base sur la carte mère aient à intervenir. Il va sans dire que l'accroissement des vitesses de transit des données est un facteur déterminant pour les performances globales de la machine, d'autant que l'intérêt de SMARTslot repose sur l'offre croissante de cartes dites intelligentes. Précisons que trois des quatre slots 16 bits intègrent cette double compatibilité XT-ATISMARTslot. Parallèlement, l'ensemble de la mémoire système — 2 Mo en standard, extensible à 16 — se trouve regroupé sur une seule carte, en 32 bits, et n'occupe donc qu'un seul slot. L'ajout de RAM supplémentaire s'effectue au moyen de modules enfichables montés en épi sur la carte principale (« Single Inline Memory »). Pour permettre au système d'en tirer le meilleur parti, le PREMIUM 386/C possède son propre gestionnaire de mémoire étendue, AS- TEMM, évidemment compatible E.M.S. 4.0., qui lui permet de faire face aux exigences des systèmes d'exploitation les plus gourmands, MICRO-SYSTEMES — 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220