Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 124 - 125  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
124 125
BANC D'ESSAI SHARP PC 4641 : DU NEUF AVEC DE L'ANCIEN 1989 s'annonce - enfin ! - comme l'année des portables. La plupart des grands constructeurs étoffent leur gamme vers le haut, soit en proposant de nouveaux modèles, soit, à l'instar de Sharp, en augmentant les configurations des modèles déjà commercialisés. Un choix qui n'est pas sans risque quant à l'homogénéité des performances. Très élégants avec leur écran bleuté, suffisamment légers pour se prêter à toutes les utilisations, les premiers portables de Sharp offraient des performances honorables compte tenu de leur prix, qui les mettaient au niveau de la grande majorité des compatibles de bureau. C'est sur cette base que Sharp a d'ailleurs développé la série PC 4600, annoncée comme « une nouvelle génération de micros portables », et plus particulièrement le PC 4641, dont le laboratoire a pu disposer en avant première. Au premier abord, ce sont surtout les dimensions de l'écran qui distinguent le PC 4641 des anciens modèles de la série 4500. Avec 230 mm de largeur et 145 de hauteur, le coefficient d'écrasement de l'image devient tout à fait correct, pour un tracé de cercle par exemple, surtout si on le compare à ses concurrents directs. En poussant les investigations un peu plus avant, on remarque que le système de fermeture se trouve maintenant sur les côtés de la machine et non plus sur l'avant, comme c'était l'habitude. L'articulation de l'ensemble est donc devenue un peu plus massive... Des possibilités de configuration remarquables Pour le reste, les habitués des portables de la marque devraient se sentir immédiatement à l'aise. Le clavier n'a presque pas changé et garde son pavé numérique séparé, élément de confort très appréciable. MACHINE TESTEE : SHARP PC 4641 A : 21/03/1989 1A : Affichage vidéo aléatoire (mode texte) 0:14:39 18 : Affichage vidéo séquentiel (mode texte) 0 : 4:61 1C : Affichage vidéo en insertion (mode texte) 0:21:48 1D : Affichage vidéo séquentiel (mode graphique) 1:33:59 IX : Mesure vidéo globale 2:14 : 7 2A : Génération d'un tableau de 600 réels en strings 0 : 3:52 28 : Tri linéaire du tableau 0:52:34 2C : Tri à bulles du tableau 0:29:99 2X : Mesure de calcul globale 1:25:85 3A : Ecriture fichier séquentiel sur floppy courant (2500 1.) 0:23:13 38 : Ecriture fichier séquentiel sur disque fixe. (6000 1.) 0:49:98 3C : Lecture fichier séquentiel sur floppy courant (2500 1.) 0:22:19 3D : Lecture fichier séquentiel sur disque fixe (2500 1.) 0:31:85 3X : Mesure disques globale 2 : 7:15 4A : Calcul récursif du bin8me de Newton (n=50/p=5/1f=33) 2:22:43 5A : Procédure de délai simple (déclaré pour 32 secondes) 0:29:77 XX : Mesure globale 8:39:86 Les deux potentiomètres de luminosité et de contraste, les témoins lumineux de mise sous tension, de charge de batterie, de mise en service des unités de disque, les connecteurs externes et le lecteur de disquettes ne bougent pas, le tout étant intégré dans le même boîtier de plastique beige qui donne à la machine son esthétique raffinée. On regrettera peut-être que les ingénieurs n'aient pas jugé utile d'encastrer les poussoirs du drive 3,5 pouces et de l'alimentation générale, trop proches l'un de l'autre, de même que les réglages de l'écran, trop proéminents. L'intérieur du PC 4641 est un modèle d'intégration. Deux cartes contiennent l'ensemble de l'électronique, en majorité montée en surface, autour d'un 80C188 (C pour C- MOS) à 10 MHz. Leurs dimensions, extrêmement réduites, laissent une place suffisante pour que puisse être logé, à droite du vaste compartiment réservé à la batterie, le disque dur 3,5 pouces de 40 Mo, argument commercial majeur de la machine. Signalons au passage que chacun des modules — clavier, écran, disque dur — est relié aux cartes par son connecteur enfichable spécifique, ce qui réduit le temps et la difficulté d'un démontage complet. Enfin, il faut remarquer le blindage de l'ensemble, constitué par une couche de cuivre peint dont sont recouvertes toutes les parois internes du coffret plastique. Il s'agit probablement là du meilleur compromis entre légèreté et efficacité. 124 — MICRO-SYSTEMES Mai1989
A la mise sous tension, l'écran s'éclaire d'un bleu lagon reposant. contrasté, en un mot très agréable. Avec une répartition uniforme du rétroéclairage (le côté gauche est plus clair que le côté droit), il serait parfait. La configuration générale de la machine, préalable indispensable à une première utilisation, s'effectue par l'intermédiaire d'un petit utilitaire en ROM qui offre, en plus des classiques définitions et couleurs d'écran, un certain nombre d'options réellement en rapport avec des types d'utilisation différents. Il est ainsi possible, entre autres, de programmer une alarme (Power/On Condition) ; de déterminer tous les paramètres du port série (vitesse de transfert de 110 à 9 600 bauds, 2 formats de données, 3 parités) ; de changer le type d'interface imprimante (série/parallèle), l'adresse du port d'imprimante (3BCh/378h), la vitesse du processeur (slow/standard) ; enfin, et c'est là certainement l'option la plus intéressante, de poser des conditions d'extinction (après 2, 5 ou 10 minutes sans frappe au clavier) pour l'écran et le disque dur, gros consommateurs d'énergie. La saisie des informations peut néanmoins s'avérer fastidieuse car seule la frappe de la barre d'espacement permet de changer les options par défaut. Cela ne pose aucun problème pour les choix limites, mais le pas d'incrémentation de 1, avec l'impossibilité de retour en arrière, implique qu'il faudra par exemple 45 frappes pour saisir « 45 minutes » (les commandes Date et Time ne sont pas encore accessibles.à cette étape du processus)... Au terme du parcours, les paramètres sont sauvegardés avec la touche Setup, qui ne sert d'ailleurs qu'à cela, jusqu'à ce que le PC 4641 ne soit plus guère alimenté. Avant de procéder au banc d'essai proprement dit, nous nous sommes servis de la machine pour nos besoins courants pendant une quinzaine de jours. Une petite période de familiarisation s'est avérée nécessaire car l'exemplaire de présérie mis à notre disposition par l'im- Mai1989 portateur était équipé d'un clavier allemand. Après avoir reformaté le disque dur en y installant un DOS 4.0 (les petites particularités du DOS 3.3 quant à la gestion du clavier étant irritantes à la longue), nous avons fait tourner plusieurs logiciels classiques, Sprint, OrCAD et Generic CAD notamment. Des performances obsolètes Le toucher du clavier rend le traitement de texte très agréable, d'autant que l'écho de frappe que nous avions sélectionné dans le Setup reste très discret. En revanche, la machine se prête assez mal à une utilisation en CAO, notamment en raison de la définition CGA et de la vitesse de calcul. Si l'on peut plus ou moins travailler avec des logiciels tels qu'OrCAD dans la mesure ou le dessin existe déjà en tant que tel, la mise en oeuvre par Generic CAD de matrices de points et de vecteurs, qui implique un recalcul à chaque rafraîchissement d'écran, requiert de la machine des efforts que manifestement elle peine à fournir. Il faut at- tendre longtemps, trop longtemps, pour obtenir des résultats... approximatifs. De même, la dernière version de Flight Simulator passe très mal en mode normal : la perte très sensible de résolution, ajoutée à un certain ralentissement de l'action, fait perdre au programme une bonne partie de son intérêt. L'épreuve de notre protocole de test standardisé, avec la machine configurée en vitesse standard, met bien en évidence l'uniformité du problème. Tous les chiffres, à l'exception (relative) des procédures de tri, reflètent une lenteur qu'on avait commencé d'oublier, pour donner in fine une mesure globale de 8:39:86. Certes, les performances sont relativement bonnes pour une machine à base de 8088, et l'on constate la différence qu'apporte le NEC V40 et ses 10 MHz de vitesse d'horloge par rapport à un Amstrad 1512 par exemple, qui, muni d'une Filecard 32 Mo avec un cache, obtient 9:44:08. Mais la tendance générale est aux portables 286, le plus souvent avec un écran plasma EGA. On s'interroge donc sur les raisons pour lesquelles Sharp en est resté à l'ancienne génération non seulement sur le plan technologique, mais également sur le plan des performances. L'adjonction d'un disque dur de 40 Mo n'améliore finalement qu'une partie minime des possibilités de la machine, alors qu'elle met en relief les faiblesses du traitement en amont et en aval du stockage. Proposé à 26 100 F HT, le PC 4641, tel que nous l'avons testé, c'est-à-dire dans une version de présérie, a pour lui son gros disque dur, ses possibilités de configuration, son élégance, la qualité de son écran et sa compatibilité totale avec les anciens modèles de la marque. L'hétérogénéité de ses performances le réserve à une utilisation classique, de traitement de texte ou de gestion de fichiers volumineux. Compte tenu de toutes ces réserves, faut-il préciser qu'une comparaison avec des machines de prix équivalents s'impose ? Frédéric Milliot SHARP PC 4641 Processeur : NEC V40, compatible 80C188, 10 MHz Coprocesseur : Intel 8087-2 en option Mémoire : ROM 64 Ko, RAM 640 Ko, VRAM 128 Ko, carte EMS 1 Mo en option Floppy : 1 x 3,5 pouces, 720 Ko Disque dur : 40 Mo, temps d'accès moyen 45 ms Ecran : supertwist rétroéclaire. 80c. x 25 I., 640 x 400 pixels, compatible MDA & CGA, EGA en option Clavier : 90 touches, pavé numérique séparé Ports I/0 : 1 RS232C, 1 Centronics, 1 interface lecteur 5,25 pouces externe Slots I/O : carte graphique spécifique. carte EMS ou EPROM, 2 ports série. Alimentation : secteur (adaptateur) & batterie rechargeable Dimensions : 307 x 348 x 81 mm Poids : 5,44 kg MS- DOS 3.30/GW Basic 3.22 Prix : 26 100 F HT MICRO-SYSTEMES - 125



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220