Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
ENQUÊTE Métro Services, à l'instar de ses confrères, est aussi un grand de la maintenance. 300 personnes, 23 agences en France et 160 millions de francs de chiffre d'affaires prévu pour la fin de l'année, dont 65% réalisés par le service maintenance, le reste étant à mettre à l'actif des prestations complémentaires. Cette société se positionne comme un prestataire technique, travaillant essentiellement avec les grands comptes et les professionnels de l'informatique et proposant ingenierie-réseaux, négoce de produits consommables et d'environnement (onduleurs, régulateurs...) et formation, de manière permanente pour les équipes Métro Services, qui reste toutefois accessible à tous les clients. Un professionnalisme certain La maintenance trouve sa place au sein de toutes ces activités, par le biais de contrats encore une fois modulables, comptoir, site... et extensibles sur le plan des horaires. Cette société qui traite 5 000 contrats sur site et 2 200 réparations dans ses centres, s'ouvre des horizons européens, commençant par l'Espagne, avec une filiale qui devrait bien se positionner sur le marché hibérique évalué à 250 millions de francs. Parallèlement, Métro Services met en place une labélisation Micro-Services, afin d'étendre ses relations de partenariat tant en France qu'à l'étranger, proposant son savoir-faire à ces nouveaux participants. Le premier contrat de partenariat a été signé avec Electronique Assistance Martinique. La société s'est également dotée de La compétence humaine. 120 - MICRO-SYSTEMES correspondants dans des sociétés en Italie et au Benelux. En avant pour la grande Europe unie ! Le concept de la maintenance pour Jean-Paul Rivière D'Econocom ressemble à s'y méprendre à celui de ses confrères et s'intègre « dans une notion d'offre globale sur un ensemble de produits et de services informatiques ». De fait, le choix proposé est un des plus larges du marché : location, back-up, expertise, distribution, formation, et l'incontournable maintenance, soit 33% du chiffre d'affaires pour chacun des trois grands secteurs : location, distribution et services associés. La proposition maintenance s'oriente vers les clients et les constructeurs (Bull, Apple, Toshiba, Compaq...) et se décline en fonction du nombre de machines installées. Offre au coup par coup pour une ou deux machines, formules adaptées à partir de cinq ordinateurs et bien entendu plusieurs niveaux de maintenance. Les prix sont compris dans une fourchette de 12 à 7% de la valeur du matériel, en fonction de l'importance du parc et du choix des prestations. De toute façon, Econocom a grand intérêt à s'assurer une performance sans faille au niveau de la maintenance, parce que, revers de la médaille, une mauvaise offre entraînerait forcément des répercussions fort désagréables sur toutes les autres activités de cette société à l'allure de pieuvre gigantesque. Le mariage de Spectral-Mis, célébré sous l'égide de Concept SA, dote les utilisateurs d'un réseau impressionnant : 500 personnes réparties sur 70 villes de France, qui devraient réaliser 230 millions de francs de chiffre d'affaires à travers l'entretien de 80 000 machines. Cette fusion va permettre à la nouvelle entité de prendre une « tournure plus professionnelle » et de s'orienter vers le développement de nouveaux marchés, comme la mini. Ce qui paraît être pour le moins nécessaire à quiconque désireux de survivre dans ce créneau. Cette société ne s'est pas autant consacrée exclusivement à la microinformatique, elle s'illustre aussi en matière de monétique. Et puis la panoplie habituelle : interventions sur site, en atelier, prise en charge des garan- ties de certains constructeurs (Samsung, Commodore), intégration, tests, appuis logistiques pour le stockage et l'expédition de matériels, et installation sur site. Et dans tous les cas, toutes les combinaisons sont envisageables. A travers ce panorama, la maintenance apparaît dorénavant comme un « vrai métier aux mains de vrais professionnels ». Si toutes les propositions demeurent identiques quelles que soient leurs origines - fabricants, distributeurs ou sociétés spécialisées -, il est clair que l'ensemble des besoins émanant des utilisateurs est non seulement largement couvert, mais il semble que chacun mette son point d'honneur à personnaliser au mieux les propositions faites, en fonction des besoins et des desidarata des clients. Ces derniers ont bien contribué à la professionnalisation de ce service en lui accordant l'importance qu'il mérite, et cela va de pair avec des exigences accrues. Et, échange de bons procédés, ils sont de plus en plus nombreux à se comporter, eux aussi, comme de vrais « pro ». Comme le reconnaît Jean-Pierre Banchard, dirigeant de Spectral-Mis : « ils commencent à mettre en place des cahiers des charges de maintenance et intègrent plus fréquemment ce service dès l'achat du matériel. » Il est vrai que, dans l'esprit des clients, la maintenance est devenue synonyme de formation, obtention de pièces détachées, installation sur site. Cette nouvelle attitude témoigne que ce marché atteint sa troisième vague. Une composante essentielle Après avoir signé des contrats maintenance pour cause d'incapacité notoire à assurer au plus petit niveau, les utilisateurs ont commencé à « bidouiller ». Mais de telles pratiques ne se sont pas révélées bien efficaces d'où, maintenant, une notion de service claire et précise pour tous. De fait, les utilisateurs prennent conscience de la parcellisation de l'informatique dont la maintenance constitue, au même titre que le schéma directeur et l'achat du matériel, une composante essentielle et obligatoire. Dominique Schmutz Mail 989
TOUTES LES CLES NE SE RESSEMBLENT PAS... — Depuis 6 ans, MICROPHAR a vendu plus de 280 000 clés à 1400 SSII et grandes entreprises. Ce succès atteste du sérieux et de la pérennité de nos prestations. — Toutes nos clés possèdent un câblage interne personnalisé par client : le niveau de sécurité en est considérablement renforcé. — La conception et la fabrication (composants CMS) sont intégralement réalisées par MICROPHAR INDUSTRIES afin d'offrir fiabilité et rapidité d'adaptation aux nouvelles machines. — Une assistance technique structurée maintient en permanence notre système de protection dans plus de 55 langages de programmation sous DOS, XENIX et OS/2. — Nos clés possèdent un haut niveau de compatibilité et sont disponibles dans huit couleurs différentes (avec marquage individualisé optionnel). — Notre gamme de produits de protection de logiciels : 1) Une clé électronique contre le piratage 2) Une clé à mémoire pour la protection sophistiquée, la location de progiciels, la protection de modules complémentaires et toute utilisation nécessitant un compteur (mémorisation de dates, mot de passe, etc.) : 31 mots de 16 bits disponibles en lecture et écriture 31 mots de 16 bits réservés au contrôle des opérations d'écriture Possibilité d'écriture (sans adapteur), même chez l'utilisateur final — Nous proposons désormais un outil de protection des logiciels sur IBM 36. produits brevetés kill> MICROPHAR, leader européen des protections matérielles sur micro-ordinateurs, est distribué dans 11 pays d'Europe et d'Amérique. S.A. au capital de 1 800 000 F 42, avenue Sainte Foy - 92 200 Neuilly-sur-Seine - Tél. : (1) 47 38 21 21 SERVICE-LECTEURS N" 25 1 CCGF ou l'ESPRIT DE COMMUNICATION. 1 seule adresse pour le conseil, l'étude, la réalisation et l'installation de gestion de base de données multicritères, multipostes et multifonctions. Pour être en communication 24 h sur 24 avec vos clients, fournisseurs, adhérents... Et le reste du monde. CCGr. 1 RUE BLEUE 75009 PARIS Tél. 42.46.58.33 Serveur 48.24.18.03 Mise en place aisée, coût modeste SUCCÈS ASSURÉ REVENDEURS CCGF SOCIETE MEUSE LOGICIEL Tél. 29.79.45.45 Rosière devant bar 55000 BAR LE DUC Départements : 51-52-55 SOCIETE NCL Tél. 83.24.34.24 Centre de vie de Pompey 54340 POMPEY Départements : 54-57-88 BON A RETOURNER CCGF, 1 rue bleue 75009 PARIS. CCGF Distribue les logiciels de communication Minystel, Pcystel, Telystel, Comystel (produit FIDIS) et tout matériel télématique. N'hésitez pas à nous contactez si vous avez un problème spécifique. Je désire recevoir une documentation sur vos produits et votre société. Nom : Prénom Société : Adresse : Tél : MS 05/89 SERVICE-LECTEURS N" 252



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220