Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
PRIX DE LANCEMENT 1295 F. BRITISH RSONAI OMPUIER ARAROS 1988 WI N NE R IN" 1988 1988 WINNER "Ce produit est vraiment révolutionnaire et démontre que Walter Bright, responsable du développement chez Zortech, est sûrement un des meilleurs programmeurs du monde." Personal Computer World C c'est super C++ c'est superrr Zortech C++, le premier vrai compilateur C++ sous MS-DOS. Avec Zortech C++, plus besoin d'investir dans un compilateurC. C++ de Zortech, comprend : un compilateur C++, un compilateurC, un éditeur de lien, un gestionnaire de projet et de librairies, un environnement d'édition, une aide en ligne résidente, un manuel de plus de 600 pages, et LA LIBRAIRIE GRAPHIQUE LA PLUS RAPIDE DU MARCHE. Utilisé en tant que compilateurC, Zortech C++ gagne en rapidité par rapport aux meilleurs produits du marché, génère des fichiers obj compatibles Microsoft C et TurboC, et optimise votre code exécutable, le rendant jusqu'à 30% plus performant. Zortech C++ est compatible avec la norme ANSI. Maintenant vous pouvez convertir votre code MSC, ou TurboC, vers C++, grâce à la compatibilité fonctionnelle des librairies ! Zortech C++ est compatible avec le debugger, codeview, mais vous pouvez dès à présent utiliser notre nouveau Zortech Debugger plus puissant et plus simple. ENTREZ DANS LE MONDE DE LA PROGRAMMATION ORIENTEE OBJET Débutants ou professionnels, apprenez ou utilisez au plus vite les eenvoyez- OUI%% ressources de la programmation orientée objet. moi vite C++ ii,SH OP La boîte à outils C71 F comprend le code source d'une col- e lection de classes de base, telles que : gestion de ta- bleaux binaires ou dynamique, gestion de fenêtre ee _ril C++ : 1295 F HT (1535,87 F TTC) texte, gestion de mémoire virtuelle..., soigneusement étu- C++ Tools : 995 F HT (1180,07 F TTC)% diées, pour assurer un haut degré de maintenance, de portabilité, et, ❑ C++ et C++ Tools : 1795 F HT% de fonctionnalités pour vos futures applications. (2128,87 F TTC) D Une documentation complète ‘5‘ e -PLLa documentation complète de 450 pages est également un vé- e sur les produits Zortech et C Shop. ee ritable guide d'enseignement pour tous ceux qui souhaitent% (`‘c >, aborder simplement la programmation orientée objet. e Nom, Adresse Ns1,0 Zortech C++ est disponible dès aujourd'hui. ee C c'est bien, mais C++ c'est vraiment mieux Envoyez ce coupon accompagné de votre règlement par chèque à : e Toutes les marques ou noms de produits sont des DISTRIC 19, rue Jean-Dussourd - 92600 Asnières - Tél. 43.56.07.90 marques déposées par leurs propriétaires respectifs. 21-23, rue des Grands-Champs - 75020 Paris - Tél. 43.56.07.90
DOSSIER COMPUTER INTEGRATED MANUFACTURING LA STRATEGIE DU « TOUT INFORMATIQUE » L'informatique n'a pénétré le monde industriel que comme solution isolée pour des problèmes précis, définissant ainsi des « ilôts de productivité ». Aujourd'hui, la tendance est à l'intégration de ces différents îlots dans un tout cohérent, une stratégie qui est désormais au coeur des réflexions sur l'avenir des usines. Informatiser une usine c'est, traditionnellement, ne consentir que les investissements avérés rentables : robotique, DAO, CAO, CFAO, GPAO. Une politique qui semble rétrograde, mais, après tout, nombreuses sont les enteprises qui ont successivement franchi les différentes étapes de l'automatisation de leur gestion commerciale : comptabilité, facturation, stocks, clients et fournisseurs, prospection... L'évolution est exactement la même en usine, à la différence près que l'on dispose déjà d'une dénomination, leC.I.M., ou Computer Integrated Manufacturing. Derrière celui-ci se cache une idée simple : assurer le suivi informatique complet d'un processus, depuis la ges tion des stocks jusqu'à la fabrication. Aujourd'hui, le CIM n'est heureusement pas qu'un concept creux : depuis 1981, les investissements productiques du monde industriel ont été multipliés par sept, pour atteindre un chiffre d'affaires de 21 milliards de francs et représenter 10% de l'investissement en biens d'équipement français... Un marché qui n'est certes pas à négliger. Toutefois, il en va du CIM comme du Knowledge Navigator cher à Jean- Louis Cassée : les produits sont en retard sur les idées. Le marché de la productique indus- Mail 989 trielle se divise en deux grandes catégories. La première regroupe toute l'informatique industrielle, avec notamment DAO-CAO-FAO-GPAO, ainsi que les diverses applications des automatismes, marché à forte croissance et pesant aujourd'hui ses 12,5 milliards de francs. Les machines automatisées (machines à commande numérique, robots...), qui représentent donc l'ancienne génération, cèdent le pas et ne représentent plus que 8,7 milliards de francs, moins de 40%. Logiciels et services se taillent la part du lion comparable à l'explosion de l'informatique de gestion dans les années 1970 : 38% du chiffre d'affaires global. Les bases de l'intégration Il n'est pas surprenant de voir que six secteurs industriels seulement se partageaient 60% des produits de productique industrielle vendus en France en 1986 : automobile (12,2%), chimie et parachimie (12,2%), électricité et électronique (11,2%), pétrole et gaz (9,2%), construction mécanique (8,1%) et industries agro-alimentaires (7,1%). Pour 1992, l'évolution prévue concernera surtout l'électronique, pour laquelle la France est sensiblement plus en retard que le Japon, les Etats-Unis, ou même l'Allemagne, qui consomme à elle seule 40% des res- sources de productique industrielle européenne. Le principe fondamental du CIM est d'intégrer les différentes étapes industrielles. On peut considérer que cette intégration se passe à trois niveaux : conception, fabrication et gestion. L'automatisation de la conception est d'ores et déjà maîtrisée : CAO, CFAO, infographie, gestion de projet, sont autant de domaines désormais bien implantés dans les entreprises et surtout liés entre eux. Il est vrai que l'équipement informatique d'un bureau d'études ne pose guère plus de problèmes que celui d'un bureau traditionnel, même si la valeur du matériel est sensiblement supérieure. Deuxième étape, l'automatisation de la fabrication proprement dite. Elle aussi bénéficie d'un passé, sinon d'un passif. Le principal frein à l'équipement réside dans la lourdeur d'un investissement consenti en machinesoutils à commandes numériques et non encore amorti dans bien des cas. Mais les nouveaux matériels, bénéficiant d'une baisse sensible des coûts de développement, deviennent compétitifs. Dans ce domaine, l'informatique industrielle proprement dite (calculateurs, acquisition de données, mesure, contrôle de process) s'est elle aussi imposée, souvent en dehors des standards du marché. MICRO SYSTEMES - 107



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220