Micro Systèmes n°97 mai 1989
Micro Systèmes n°97 mai 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°97 de mai 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : imprimantes laser et traitements de texte.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
DOSSIER EN POURCENTAGE FRANCE HORS FRANCE SOUDAGE PAR POINT 65 15 tions à effectuer sont très complexes, exigent un savoir-faire particulier, ou nécessitent l'adaptation constante de la machine à son environnement, il faut s'en remettre aux compétences humaines... A moins de savoir traduire les connaissances et les raisonnements mis en jeu dans des systèmes experts qui, intégrés directement dans la commande numérique du robot, lui permettrait d'interpréter les données des capteurs, de prendre en compte les aléas de l'univers robotique et de s'autoprogrammer. Encore peu utilisés directement, de tels logiciels d'Intelligence Artificielle servent actuellement surtout pour assister l'homme dans des tâches de programmation et de contrôle de robots. Mais les systèmes experts sont appelés à un développement rapide en milieu industriel, pour le pilotage de machines, le contrôle de processus ou la gestion d'ateliers. Associer robots et I.A., tel est un des enjeux de l'industrie des années 1990. Claire Rémy SOUDAGE ARC PROJECTION ASSEMBLAGE MANUTENTION PARACHEVENENT AUTRE Répartition des robots installés en France fin 1988, suivant leur origine par secteur d'activité. 21 79 34.6 65.2 31.4 66.6 59.4 10.5 40.6 37.5 62.5 9.5 Le parc des robots français fin 1988. EN POURCENTAGE FRANCE HORS FRANCE AUTOMOBILE 14E C ANIQUE 724. 1 31. 276 69 PL ASTIQUE 871 12.9 ELECTROTECHNIQUE 17.6 82.4 E LE C TRONIQUE.. ME T ALLURGIE 115 l 86.5 3.7 I 963 AGRO- AL'RENT ME 47.4 520 AERONAUTIOUE 9 II 91 ELECTROMENAGER 6.6 111 914 R 6 D 607 393 AUTRES 364 Ill 636 QUELQUES DEFINITIONS PRIMORDIALES structure sphérique (trois éléments de rotation), En ce qui concerne les applications, citons les mobiles, classe à laquelle appartiennent aussi les robots d'intervention en milieu hostile (nucléaire, chimie, lutte antiterroriste). En France, les robots sont classés en quatre robots industriels, la catégorie la plus Les robots de laboratoire, de petite taille, sont familles : importante, se présentant souvent sous la étudiés pour répondre aux besoins propres de - Manipulateurs à commande manuelle ou télémanipulation (classe A). forme d'un ou plusieurs bras terminés par un poignet. C'est un manipulateur automatique, leur milieu ambiant : manipulations, broyages, préparations, contrôle d'éprouvettes... - Manipulateurs automatiques à cycles asservi en position, programmé pour Les robots militaires ont fait leur apparition préréglés (classe 8). l'exécution de tâches variées et pendant la Seconde Guerre mondiale : ce sont - Robots programmables à trajectoire reprogrammables, capable de positionner et notamment les chars télécommandés continue ou point à point (classe C). d'orienter des matériaux, pièces, outils ou allemands et les mini-chars chercheurs de - Robots avec capteurs (classe D). dispositifs spécialisés, au cours de mines au Japon. Depuis, de nombreuses Les robots se définissent soit par leur mouvements variables. Généralement recherches aux Etats-Unis, en Grandestructure - systéme de coordonnées qui polyarticulés, ils sont conçus pour effectuer Bretagne et en France conduisent à envisager représente leurs déplacements selon les trois axes principaux,X, Y, Z -, soit par leurs des opérations de soudage, peinture, ébavurage... des robots mobiles pour des opérations de pose, détection de mines, destruction applications. Les robots domestiques, apparus dans les d'objectifs, alimentation en carburant et On distingue les robots à structure années 1981/1982 aux Etats-Unis, sont des munitions, surveillance. En France, la DRET cartésienne (trois éléments de transfert engins dotés de roues, commandés par micro- (Direction des recherches et études linéaire, définis selon les trois axes,X, Y, Z), à ordinateur, et capables d'exécuter des travaux techniques, ministère de la Défense) pilote structure cylindrique (deux éléments de transfert linéaire et un élément de rotation), à ménagers : porter des objets, passer l'aspirateur, détecter des intrus... Les robots plusieurs projets de robots militaires, notamment Figaro (Fonction intelligence pour structure polaire (un élément de transfert de nettoyage peuvent se rattacher à cette la gestion autonome de robots) au Centre linéaire et deux éléments de rotation) et à catégorie, et, plus généralement, les robots d'études et de recherches de Toulouse. 104 - M ICRO-SYSTEM ES Mai1989
CFAO BÉNÉFICIEZ DES AUDACES D'UN LEADER PAFEC : AUDACE DE LA DÉMARCHE Avec plus de 35000 clients répartis dans le monde entier, PAFEC prend position de leader européen dans le domaine des logiciels pour l'ingénierie. A l'origine de cette réussite, des logiciels "portables" et une démarche originale : A partir d'un logiciel de base nommé DOGS, la mise à votre disposition d'une gamme d'outils modulaires vous permettant de faire évoluer vos produits à tous les stades : analyse, calcul, conception, fabrication, application personnalisée. PAFEC : AUDACE DES POSSIBILITÉS Cela se traduit avant tout par une intense activité créative. 160 chercheurs occupés en permanence à développer de nouveaux logiciels pour répondreà l'évolution destechniques, 120 ingénieurs optimisant les logiciels sur les différents ordinateurs du marché : quelle meilleure assurance quant à la PÉRENNITÉ des solutions PAFEC ? PAFEC, c'est aussi des équipes travaillant en prise directe avec les utilisateurs, afin de livrer clés en main des systèmes de CFAO "Sur Mesure", organisés autour d'une base de données relationnelle. C'est enfin des compétences de haut niveau sur l'ensemble des logiciels développés pour des applications aussi diverses que le CALCUL DE STRUCTURE PAR ÉLÉMENTS FINIS, la CAO MÉCANIQUE et la FAO, la CAO ARCHITECTURE et le GÉNIE CIVIL, la CAO CARTOGRAPHIE et VRD, la SCANNERISATION et la NUMÉRISATION DE PLANS, le PROCESS INDUSTRIEL et le ClM, etc... PAFEC : AUDACE DES PRIX Seul "un grand" doté d'une structure industrielle et commerciale d'envergure pouvait se permettre de vous offrir un logiciel professionnel de DAO pour 330 F. Ce logiciel est bien entendu issu de DOGS, son nom : PC DOGS. C'est le véritable point d'accès à la CFAO, ce sera votre initiateur. DUCT, product DELTACAM PROVUE 3 D, logiciel Ensuite PC-DOGS + qui s'adresse aux experts sur PC, assurera le relaisavec notre CFAO haut de gamme et notre CALCUL DE STRUC- TURES sur stations de travail. Toujours à des prix très compétitifs. 4Mau,.1Fere—. _1+4.11' ;'EC L'ingénierie assistée par ordinateur 45 bis, route des Gardes - 92195 MEUDON Cedex - Tél. : (1) 46 26 22 22 - Télécopie : (1) 46 26 11 31. M. Société Adresse Tél.\Désire être contacté pour une solution sur mini D ou sur micro D SERVICE-LECTEURS N°244



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 97 mai 1989 Page 220