Micro Systèmes n°96 avril 1989
Micro Systèmes n°96 avril 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°96 de avril 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 236

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : Sicob... 3 itinéraires de visite.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
micRn n_i NOUVEA UTES G E ST en arabe, turc ou farsi en français, ce avec les logiciels du marché et sans modification d'aucune sorte de ceux-ci. Un rien satanique, non ? Encore que nous ne soyons guère versés dans ce domaine. Enfin, terminons ce rapide tour d'horizon par quelques produits financiers. Le Moniteur de Communication Globale Banque Entreprise de CERG Finances intègre les informations délivrées par les banques dans un progiciel de gestion de trésorerie. Par ailleurs, la télétransmission dans le sens client/banque des virements de masse, des remises et, demain, des virements de banque à banque, vient compléter cette relation. Etafi Audit de Servant Soft est un outil de révision assistée par ordinateur permettant l'élaboration de catalogues de contrôle et ouvrant le journal des écritures audit, la balance avant-après écritures, ainsi que des vues sur l'adéquation entre le budget négocié et le programme de travail (selon modèles IFEC). Enfin, auprès de Sybel-Informatique relevons deux produits : tout d'abord Sybel-Trésorerie, logiciel de trésorerie provisionnelle interfacé directement avec le logiciel de communication bancaire Sybel-Bank, et ensuite SYBCM, une carte de communication intégrée fonctionnant aux normes bancaires en asynchrone et supportant déjà la norme Etebac 5. Ceci nous amène directement à aborder notre second parcours portant sur les produits de communication. LE PARCOURS DU COMMUNICANT Commençons ce second tour d'horizon par quelques nouveaux modems. La carte DTL 4000 de Digitelec Electronique pour PC est conforme aux normes V21, V22, V22bis, V23, Bell 212A et Bell 103. Elle offre une reconnaissance automatique du mode de transmission du modem distant et permet ainsi 58 - MICRO-SYSTEMES une transmission aussi bien en mode synchrone qu'asynchrone. Elle dispose de plus d'un système intégré de protection d'accès en réponse automatique par mot de passe. Enfin, un système de correction d'erreurs et de compression des données permet des transmissions fiabilisées à 100% et un débit moyen à la jonction pouvant aller jusqu'au double du débit nominal (4 800 bps en V22bis). Sur le stand Timatic, il faut aller voir la carte modem multivitesse et télécopie DCS 9600S. Elle offre tous les modes courants CCITT et inclut un mode télécopie groupe III à 9 600 bps grâce au logiciel Tifax fonctionnant en tâche de fond. Un coupleur synchrone y a été intégré afin de pouvoir émuler les terminaux IBM et Bull. En option on peut également disposer de procédures de compression et de correction d'erreurs. Puisque nous en sommes à la transmission de documents, voici Text- Master 1000 de GN Telematic, une interface télex exploitable sur 2 PC simultanément. Elle dispose de quatre priorités de transmission et d'un mode recomposition automatique des numéros selon des intervalles programmables. Agoris PC 10 d'EGT est également une carte destinée à l'émission/réception de télécopies en tâche de fond. Elle fournit une page de garde personnalisée et s'ouvre sur la plupart des traitements de texte tout en étant directement interfaçable avec les scanners du marché. Tout autre est le Multicom de BS Communication. Ici, il s'agit d'un environnement à base de PC pouvant être configuré en fonction des besoins en télex, télécopieur, télétex, traitement de texte et minitel. La solution retenue est soit mono soit multiposte. Slit ! propose par ailleurs un système informatisé assurant la mise en mémoire et la distribution de messages vocaux par l'intermédiaire du réseau téléphonique, ce qui permet à un utilisateur de dicter des messages à une personne de son choix ou à un groupe de personnes. Abordons maintenant les rives du vidéotex. Transpac présente la dernière mouture d'Atlas 400, messagerie multimedia qui est enfin accessible via minitel. Dans le domaine du trafic vidéotex, Telmi propose Telmi 6530, un automate de surveillance simulateur de trafic vidéotex sur PC. Il offre une capacité de 508 voies et 400 paquets par seconde sur 1 à 4 liaisons X25 à 64 Kbs. Il dispose, de plus, de fonctions de téléalarme et est très facile à mettre en oeuvre puisqu'il ne nécessite aucun langage de programmation. Infotex M de TVF est un diffuseur de pages vidéotex préalablement téléchargées par un serveur. Ce produit assure les fonctions de gestion de la ligne téléphonique, de modem V23, de contrôleur vidéotex ainsi que les fonctions classiques de stockage et de restitution des images. Cartes et réseaux pour les « pro » de la communication La nouvelle carte Cocktel de Metavidéotex constitue un serveur original associant l'image et le texte avec le son, ce à partir d'une architecture simple composée d'un minitel et d'un poste téléphonique décimal. Sur le stand 4ID, Totem Bistandard constitue un système interactif permettant de transformer PC ou PS/2 en centre serveur bistandard 40/80 colonnes de 4 à 128 voies. Les macrocommandes de Totem Plus, alliées aux possibilités du Minitel 1B permettent de construire des applications professionnelles spécifiques. Enfin, citons l'Oliserv d'Olitec, une valise comportant carte modem 1200/1200 et logiciel pour serveur 2 à 4 voies capable de gérer un environnement multitâche et offrant tou- tes les fonctions que l'on est en droit d'attendre d'un serveur vidéotex (arborescences complexes, statistiques, masques de saisies, mise à jour à distance par minitel, gestion de base de données...). Dans le domaine des réseaux locaux, retenons tout d'abord le Bridge 8100 d'Experdata qui permet d'interconnecter avec filtrage automatique deux réseaux de type Ethernet ou Starlan. Par ailleurs, le Network Manager pour réseaux Lattisnet permet à partir d'un PC, sous forme visuelle et graphique, de gérer et d'administrer le réseau. Pour mémoire, rappelons que le réseau Lattisnet est en fait constitué d'un ensemble de produits (concentrateurs, transceivers) permettant d'interconnecter des matériels Ethernet (PC, stations de travail) au travers d'un système de câblage en paire torsadée ou fibre optique (par étoile optique active). Adlantes de Data Micro Systèmes est quant à lui un réseau local de PC, construit autour d'une machine Unix, serveur départemental permettant le partage des ressources, un produit particulier, Apex, environnement de type Windows sous DOS et Unix,permettant le couper-coller entre les fichiers des deux systèmes d'exploitation. ID-BIT propose une foule de produits intéressants. Parmi ceux-ci nous avons retenu le driver 3 COM 3+ qui permet de faire fonctionner le programme 3+ SHARE sur toute la gamme des cartes réseau D-LINK et ACS, un serveur de communication asynchrone permettant de partager un ou plusieurs modems sur le réseau et de transférer des fichiers de PC à VAX sous Unix et VMS. Enfin, pour conclure ce bref tour d'horizon, puisque nous sommes dans le domaine de la connexion entre environnements micro et mini, notons le TwinaxTel de Data-Print, logiciel add-on de Twinitel (logiciel d'exploitation du PC à partir d'un minitel) qui permet à un minitel de se Avril 1989
connecter sur un IBM 34/36/38 ou AS/400 par l'intermédiaire d'un PC/AT ou PS. Le micro est utilisé en passerelle entre minitel et système. Il est maintenant grand temps d'examiner les outils de développement proposés aux programmeurs. LE PARCOURS DU DEVELOPPEUR Pour ceux qui n'ont pas peur du Fortran, IMSL propose ses nouvelles bibliothèques offrant des routines au nom logique, une attribution automatique de l'aire de travail, un traitement sophistiqué des erreurs et une utilisation de sous-programmes d'algèbre linéaire. Si vous préférez leC, voici TransIDRIS de Cosmic Compilateurs, un Unix Like à la norme Posix spécialement étudié pour fonctionner sur un réseau de transputers. Toujours enC, mais chez Ecosoft, notons C-Worthy Library, une bibliothèque de 250 fonctions pour développer rapidement enC. Parmi celles-ci, relevons la gestion d'écrans couleurs avec fenêtres (50 actives en même temps), la création de menus déroulants, et des helps pour l'écran, les menus et les champs. Chez le même exposant, Link & Locate est un utilitaire de programmation de Prom générant les formats binaires, hexadécimaux, Intel 80X86 et Tektronix. Il fonctionne avec le C de Microsoft. Quant aux bibliothèque GSS*GKS, elles fournissent un environnement graphique conforme au standard ANSI Graphical Kernel System. Rappelons que les applications développées sous ce standard sont indépendantes des périphériques de sortie utilisés. Les drivers sont sélectionnés comme un runtime, ce qui évite d'avoir à configurer l'application. La portabilité s'en trouve donc simplifiée d'autant. A noter que GSS*GKS est le seul système qui permette de créer des graphiques GKS et de les stocker en format CGM (Computer Graphics Avril 1989 Metafile) pour être lus par d'autres systèmes GKS. Plus de 250 drivers sont livrés en standard ainsi que les interfaces pour le C Microsoft et Lattice. Restons dans le multitâche avec Harmony, atelier de génie logiciel développé sous MOS d'Interlogiciel. Harmony permet une personnalisation presque sans limites, car les données, les masques d'écran, les états de sortie sont entièrement paramétrables. C'est en fait un ensemble d'outils puissants venant compléter Microbol, le langage de développement gestion de MOS. Toutefois, il ne faut pas parler ici de générateur de fichiers ni de SGBD. Il en comprend les outils et sera complété ultérieurement par une base de données (XBase). Sur Mac comme sur PC, Q2 de Aware est un SGBD offrant le même environnement de développement. Il est compatible MultiFinder et DDE sous Windows. Il permet un accès SQL en interrogation de bases de données mini via l'interface CL/1. Il est possible de faire appel à des routines externes en Pascal ou enC. 2 000 formats sont disponibles avec le produit. Dans le domaine de la programmation de systèmes d'exploitation réseaux locaux, Unilan de Socotim constitue un langage naturel disponible sous Unix, DOS et pour réseau 3Com. Il dispose d'un gestionnaire de fichiers allié à un langage d'interrogation de la base de données, d'un langage de programmation bâti selon une structure arborescente de verbes et de possibilités d'importation-exportation de tous fichiers au format ASCII sous MS-DOS et Unix. Le serveur 32/10 PC de Copernique est un serveur bases de données relationnelles SQL pour PC. Il est ac- cessible par 1 à 128 PC en environnement DOS selon un protocole client/serveur offrant une vision locale d'une ou plusieurs bases de données distantes et communes aux différents PC. Il est extensible à des configurations Ethernet ou vidéotex. Pour rester dans le monde des OS, voici Dialog System de Micro Focus. Ce progiciel permet la création sous DOS et OS/2 d'applications types Presentation Manager. Par ailleurs, si vous programmez en Cobol sur micro, vous trouverez sur le même stand Co-Writer, qui fonctionne avec des applications créées à l'aide de Cobol/2 sous DOS, OS/2, Xenix et Unix, et qui permet d'accéder à toutes ses données et d'en préparer des états formatés sur écran, imprimante ou disque. Dans le domaine des systèmes experts, découvrez Nextra sur le stand CR2A, Toolbox conçue pour être utilisée en amont de Nexpert Objet. Elle assiste le cogniticien dans le réveil d'expertise et la maintenance des bases de connaissances. Langage et systèmes experts pour professionnels ISE-Cegos présente par ailleurs Solveur, un progiciel expert pour le diagnostic des pannes et leurs remèdes. Le spécialiste de l'équipement à dépanner transfère dans le progiciel une partie de son expérience : par un jeu de menus simples conçus pour être utilisés par des non-informaticiens, il décrit les incidents, leurs causes et leurs remèdes soit de mémoire, soit en reprenant les rapports des interventions passées. Face à une panne, l'utilisateur consulte l'expérience ainsi engram- Les outils de développement tournent désormais dans plusieurs environnements. mée : grâce aux menus clairs qui lui sont proposés, il précise l'incident rencontré. Solveur complète cette approche en posant quelques questions complémentaires afin de bien cerner le problème. Si le logiciel indique des remèdes efficaces, l'utilisateur validera son cas, ce qui remettra à jour l'historique et les fichiers statistiques de Solveur. Chez le même exposant, Mougli, développé par l'Institut français de gestion, est un système expert de conduite des investissements technologiques. Mougli repose sur quatre principes : tenir compte de tous les enjeux et de leurs interactions au moment de la conception d'un système, choisir parmi le plus grand nombre possible de variantes socioorganisationnelles, intégrer les éléments quantitatifs et qualitatifs pour évaluer les impacts du système et enfin organiser la participation de tous. Dans le domaine de la CAO/CFAO, retenons tout d'abord Picador/Magics de Selig, logiciel de CFAO utilisable par la parole, exploité généralement en CAO mécanique, schématique électrique industrielle, cartonnage et emballage, tuyauterie industrielle et dans tout projet impliquant un calcul par éléments finis. Sur le stand ISTC, Designview constitue un logiciel de CAO destiné aux ingénieurs mécaniciens. Il associe des fonctions de calcul géométrique à la création de dessins. Il peut être utilisé en amont d'AutoCad avant la phase de développement proprement dite d'un projet. Enfin, terminons ce survol par une note musicale grâce à Sequence 1000 de Fretless. Il s'agit d'un logiciel destiné à créer des séquences musicales à partir d'un synthétiseur ou du PC via une interface midi. C'est un séquenceur 1000 pistes direct-to-disk et direct-from-disk. Ses possibilités d'édition graphique concernent tant les notes que les autres éléments Midi. Michel Rousseau M ICRO-SYSTEM ES - 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 216-217Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 218-219Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 220-221Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 222-223Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 224-225Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 226-227Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 228-229Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 230-231Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 232-233Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 234-235Micro Systèmes numéro 96 avril 1989 Page 236