Micro Systèmes n°95 mars 1989
Micro Systèmes n°95 mars 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°95 de mars 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 163 Mo

  • Dans ce numéro : RNIS, l'avenir des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
DSCe ORDINATEURS... UN CONSTRUCTEUR FRANÇAIS Y MET LA PERFORMANCE !!! w COFFRET AT STANDARD COFFRET COMPACT e veii eee —1/'t‘\‘ 1v, i\‘1'fl COFFRET TOUR COFFRET SI IM-IINF CONFIGURATION STANDARD : 1 lecteur (Japonais) de disquettes 5"1/4 1,2 Mo (Option pour lecteur 3"1/2 720 Ko et 1,44 Mo) - Disque dur de 20 Mo (35 ms) à 150 Mo (23 ms) - 1 port parallèle - 2 ports série - Clavier CHERRY AZERTY 102 T - MS-DOS 3.3 + GW Basic (en Français). SUPERIOR : C/M 80286-10 : vitesse 6/8/10/13 Mhz - Mémoire 512 Ko SI : 11.2 MIPS 1.40 EXECUTIVE : C/M 80286-12 : vitesse 6/8/12/16 MHz - Mémoire 1024 Ko SI : 13.7/MIPS 1.78 EXECUTIVE PLUS : C/M 80286-16 : vitesse 10/21/31 MHz - Mémoire 2 Mo SI : 27.0 MIPS 3.39 PRESIDENT : C I M 80386-20 : vitesse 18/28/22/33 MHz - Mémoire 2 Mo SI : 25.0 MIPS 3.14 OPTIONS : Cartes écran EGA, PGA, VGA Moniteurs 14"/Ambre HERC/CGA/EGA/Multi-freq. noir & blanc et couleur/VGA Carte modem Carte connexion main-frame Coprocesseurs arithmétiques 80287 et 80387 Sauvegardes Onduleurs Réseau local Multipostes Souris Imprimantes CITIZEN et EPSON Système d'exploitation XENIX. OS/2 MS-DOS 3.3 + GW BASIC (en Français) SYLLABE - (1) 30 53 2 1 2 PRIX INDICATIFS POUR QUELQUES SYSTÈMES : SUPERIOR : Configuration standard version bi/mode CGA/HGA + écran 14" - Disque dur 20 Mo (48 Ms) 12.635 FF TTC EXECUTIVE : Configuration standard version EGA 640x480 + écran 14" EGA - Disque dur 40 Mo (28 Ms) 21.190 FF TTC EXECUTIVE PLUS : Configuration standard version EGA 640x480 + écran 14" EGA - Disque dur 60 Mo (28 Ms) 26.480 FF TTC PRESIDENT : Configuration standard version VGA 800x600 + écran M/SyncNGA 14"- Disque dur 105 Mo (28 Ms)36.365 FF TTC Toutes nos références sont garanties 12 mois P & M.O., retour en nos locaux, dans l'emballage d'origine. SYSTÈMES PROFESSIONNELS STRICTEMENT COMPATIBLES DSC ORDINATEURS 31-35, rue Raspail 92400 COURBEVOIE - Tél. : 47.88.93.81 - Télex : 612196 Ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 19 h (vendredi 21 h) Marques deposees MS-DOS, XENIX. G W-BASIC =lecrosoft Corp. Inc./EPSON - Seau, Epson Corp. CITIZEN = Catzen Watch Co. Ltd. DSC F R. Management EGA. PGA. VGA IBM PRIX SEULEMENT VALABLES EN FRANCE MÉTROPOLE RÉVISIBLES SANS PRÉAVIS SERVICE-LECTEURS N" 264
BANC D'ESSAI RECRUTEMENT ASSISTE PAR ORDINATEUR A.C.E. pour « Analyse des Carrières et Emplois », ce système expert d'aide au recrutement, sera un allié utile pour trouver les personnes idéales aux postes à pourvoir dans votre société. Comment mettre en relation compétences individuelles et poste à pourvoir. Mars 1989 Ce logiciel est un système expert d'aide au recrutement, s'adressant essentiellement aux responsables du recrutement des grandes entreprises. Il a été développé par la sociétéC.S.I. (Control System International) à partir du générateur de système expert hybride d'ordre 1 : Nexus. Cette société de service assure la distribution exclusive de ces deux produits : Nexus et CSI-ACE. Le produit est livré avec un numéro de licence et un runtime Nexus fournissant l'environnement nécessaire à l'exécution du programme. La configuration nécessaire pour pouvoir utiliser CSI-ACE est classique : un IBM PC ou compatible avec ou sans disque dur, disposant au minimum d'une mémoire de 640 Ko. Fonctions de protection choisies par l'utilisateur Ce programme a été conçu dans le but de faciliter, d'uniformiser et d'accélérer les procédures d'embauches. Le logiciel est protégé par des mots de passe, choisis par l'utilisateur, ce qui garantit la confidentialité et la sécurité des fichiers constitués pour les recrutements. Après avoir entré les bons mots de passe, trois tentatives d'essais sont offertes. On accède alors à un menu offrant quatre possibilités d'action. On peut, si on le désire, éditer une fiche synthétique des curriculum vite reçus, à l'aide de l'option « Traitement desC.V. ». La seconde action, obligatoire pour pouvoir travailler, concerne le choix des fichiers de travail. On dispose aussi d'une op- tion pour la création ou la mise à jour de ces derniers. Viennent ensuite le mode recrutement et l'option pour sortir du système expert d'aide au recrutement. Sont aussi disponibles, à ce moment, les options de changement de mots de passe ou de modification des critères d'appréciation d'un profil de candidat. Cette option permet de mieux adapter le logiciel aux besoins de chaque entreprise. Traitement duC.V. Le traitement du curriculum vite permet d'effectuer une fiche synthétique du candidat, et de détecter les incohérences de sonC.V. Il est ensuite possible d'imprimer la fiche si l'on veut en garder une trace. En effet, il n'est pas possible de sauvegarder sa saisie. Pour travailler sur les postes, les candidats ou le mode recrutement, il faut choisir des fichiers de travail. A savoir : un fichier Poste et un fichier Candidat. Il est possible d'en avoir plusieurs de disponibles dans les deux cas. La création et la maintenance de ces fichiers sont assurées par l'option de mise à jour des fichiers. L'utilisation du système passe par l'appréciation et la saisie de chaque poste à pourvoir dans la société. Dix critères d'appréciation du profil sont prédéfinis : commercial, technicien, prestance, encadrement, décisionnaire, convaincant, conseil, animateur, organisation et administrateur. Les dix critères donnés par défaut sont accessibles et modifiables, afin d'adapter la définition du poste à pourvoir en fonction du sec- teur d'activité dans lequel on travaille. On définit deux profils : un profil minimal et un profil idéal. Chaque critère est pondéré par un coefficient allant de 0 à 5 et une appréciation choisie parmi les options suivantes : fondamental, préférable, conseillé, indifférent. Si on entre en saisie de poste par erreur, on regrettera d'être quand même obligé de renseigner chaque critère par des valeurs avant de pouvoir enfin accéder à la fonction « annulation de saisie ». Il est nécessaire d'indiquer ensuite la tranche d'âge et le niveau de responsabilité souhaités pour le poste à pourvoir. On doit alors noter cinq styles de travail (réservé, conquérant, analyste, théoricien, progressiste) et cinq compétences dominantes (recherche, organisation, entreprise, pratique, social). On indique pour chaque item si le candidat doit être excellent, bon, moyen ou faible. La saisie de tous ces éléments est très simple, et est facilitée par des contrôles de cohérence. Une aide permet de comprendre comment sont appréciés les styles de travail et les compétences dominantes, par une définition complète. Chaque poste est sauvegardé dans un fichier, et est utilisé lors des recrutements ultérieurs. Ensuite, pour chaque candidat reçu en entretien, on sauvegarde sa fiche d'appréciation dans un fichier. La saisie des critères d'évaluation du candidat est analogue à celle du poste. Tous les postulants sont donc sauvegardés avec leur profil dans un fichier accessible lors de chaque recrutement. M ICRO-SYSTEM ES - 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 200