Micro Systèmes n°95 mars 1989
Micro Systèmes n°95 mars 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°95 de mars 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 163 Mo

  • Dans ce numéro : RNIS, l'avenir des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
CRIBLE MACINTOSH th LA RELEVE DISCRETE Le Macintosh IIx ne serait qu'une péripétie si l'on se bornait à comparer ses performances brutes à celles du Macintosh IL Toutefois, sa carte principale profondément modifiée préfigure l'avenir tout proche d'Apple. Attaqué sur son terrain par les nouvelles interfaces graphiquessouris des IBM et compatibles, il est sans doute nécessaire que la firme de Cuppertino réagisse. En changeant de carte electronique, le Macintosh gagne en vitesse et en puissance. 0uvrir un Macintosh Ilx ne dépaysera pas les habitués du Macintosh II, premier modèle de la gamme à disposer d'une architecture ouverte. Sous un boîtier principal identique, du reste passablement volumineux et affligé d'un bruyant ventilateur, seul un oeil exercé remarquera le nouveau dessin de la carte mère. Celle-ci offre toujours six connecteurs d'extension à la norme NuBus. Un d'eux sera de toute façon nécessaire pour la connexion d'un écran vidéo, Apple proposant en standard un moniteur monochrome de 12" ou un modèle couleur (à tube Sony Trinitron) de 13". La carte vidéo standard permet d'afficher 640 x 480 pixels en seize couleurs (ou niveau de gris) simultanées, ou 256 nuances parmi plusieurs millions avec une extension de mémoire. Bien entendu, ce choix n'est pas limitatif, d'autres fabricants proposent des cartes pour écrans géants monochromes ou couleur, et certaines (RasterOps) pulvérisent la barrière des 256 nuances. C'est en démontant de son support le disque dur standard du Macintosh Ilx, d'une capacité de 80 Mo formaté, que l'on découvre 1111111111111111111111111111111111 78 — MICRO-SYSTEMES Mars 1989
les composants principaux, signés Motorola et reconnaissables à leur plaquette d'identification dorée. Ainsi, le microprocesseur 68020 a été remplacé par le 68030, qui est lui aussi un « vrai » calculateur 32 bits mais doté cette fois-ci d'instructions supplémentaires et d'un dessin optimisé. De plus, le 68030 intègre (comme son concurrent Intel 80386) le PMMU qui est normalement en option sur le Mac 11. Ce circuit de « pagination de mémoire » est en effet indispensable au fonctionnement multiposte, notamment sous système d'exploitation Unix. Il protège et répartit l'accès aux zones de mémoire pour éviter les conflits entre utilisateurs, tout particulièrement dans le cas d'une tentative d'accès simultané au même fichier. Un nouveau processeur Le PMMU optionnel du 68020 était jusqu'ici une option indispensable pour les Macintosh 11 sous A/UX, la version Apple d'Unix. Si bien que le Mac Ilx s'oriente résolument vers le nouveau système d'exploitation. Le processeur principal 68030 se complète en outre d'un coprocesseur arithmétique 68882 à virgule flottante, livré en standard comme le 68881 sur le Mac 11 ordinaire. Plus rapide, cette puce dispose elle aussi d'un jeu d'instructions optimisé, dont l'exploitation optimale impose une recompilation des programmes existants. Mais les programmes existants, écrits pour les 68020 et 68881, s'exécuteront parfaitement sur le nouveau jeu de processeurs, selon la tradition bien établie de compatibilité ascendante dans la famille Motorola 68000. Sous le disque dur, nous découvrons aussi les huit fentes recevant les barrettes de mémoire (SIMM) comme sur le Mac Il. Toutefois, si là aussi seuls quatre des réceptacles sont garnis en configuration standard, il s'agit de barrettes à puces de 1 Mo au lieu de 256 Ko la mémoire de base du Ilx passe donc à 4 Mo, au lieu du seul Méga-octet — notoirement insuffisant — du Mac 11. Mars 1989 tant annoncée d'Apple à la réalité du parc informatique majoritaire (les PC et compatibles) est donc enfin accessible en standard... Mini-Unix ou super-Mac ? Les quatre emplacements libres peuvent donc recevoir soit un jeu de barrettes 256 Ko pour une extension à 5 Mo, soit quatre SIMM de 1 Mo pour atteindre 8 Mo. Rappelons qu'il ne s'agit pas d'une limite réelle, le processeur pouvant en théorie adresser plusieurs Giga-octets de mémoire. Aussi, des cartes d'extension de mémoire au format NuBus sont d'ores et déjà disponibles pour les Macintosh 11/11x. Autre modification directement visible sur la carte mère du Ilx, et qui n'est pas des moindres, les ROM stockant le noyau du système d'exploitation et des routines graphiques du Macintosh sont cette fois montées sur des barrettes amovibles et non plus soudées. De cette façon, Apple s'ouvre la possibilité de réformer régulièrement leur programmation. Rappelons que, depuis les origines du Macintosh (le modèle 128), ces ROM ont déjà subi plusieurs modifications dont une révision majeure. Les barrettes amovibles sont donc une précaution tardive mais utile, signant un constat d'impossibilité à figer le système dans une norme durable. Enfin, -juste au-dessus, une des deux fentes disponibles pour un lecteur de disquettes est désormais garnie d'un lecteur, toujours au format 3,5", mais d'une capacité de 1,44 Mo. Ce lecteur lit et écrit les disquettes aux normes Macintosh MFS 400 Ko (la première version), HFS 800 Ko (la plus courante aujourd'hui) et HFS 1,44 Mo, appelée à remplacer les précédentes dès Le Macintosh IIx préfigure l'avenir d'Apple, même si toute la puissance n'est pas exploitable aujourd'hui. 1989. Ce lecteur reconnaît éventuellement les disquettes ProDOS (Apple 11 et 11 GS) de 800 Ko, sous réserve de disposer de l'utilitaire assurant la conversion des données. En outre, ce lecteur baptisé FDHD est piloté par une nouvelle version de la puce contrôleur IWM, maintenant nommée SWIM (Super Wozniak Integrated Machine), qui permet la lecture et l'écriture des disquettes de 3,5" aux normes PC (720 Ko) et AT (1,44 Mo) de l'environnement MS-DOS : l'ouverture L'extension de la mémoire vive et du disque dur aux valeurs minimales préconisées par Apple pour Unix (A/UX), et l'intégration de l'indispensable PMMU pourraient conduire à considérer le Ilx comme une simple variante du Mac 11, destinée principalement à Unix. Il n'en est rien. D'abord, la version Apple de ce système d'exploitation, qui s'était déjà faite attendre pour le Macintosh 11, ne tourne pas encore sur le Ilx en attendant sa révision 1.1. En revanche, si les Mac 11 devaient impérativement s'adjoindre le disque - dur externe contenant le « kit » Apple A/UX et formaté en conséquence, il serait possible de commander son Mac Ilx avec son disque interne préformaté Unix, solution tout de même plus élégante et moins encombrante. Malgré tout, il serait difficile de croire à une machine créée pour un système d'exploitation qui n'existe pas encore en pratique... Apple reste plus que jamais fidèle à son système d'exploitation (MacOS) malgré ses quelques concessions à Unix ou au MS-DOS. Nous avons donc testé un Ilx face à un Mac 11 standard, équipé du disque dur interne habituel de 40 Mo. Première constatation, tous les programmes ne sont pas compatibles avec la nouvelle machine. Apparemment, peu en souffrent réellement ; mais il faudra déjà un « patch » au best-seller incontesté des tableurs Macintosh qu'est Excel de Microsoft. Les autres victimes déjà repérées sont d'autres logiciels à succès, tels 4, Dimension, la base de données vedette du Macintosh, et PageMaker, le plus vendu des metteurs en pages électroniques. Tous deux souffrent d'un autre type d'incompatibilité. Leurs disquettes maîtresses sont protégées par un formatage hors norme, et ces logi- MICRO-SYSTEMES — 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 200