Micro Systèmes n°95 mars 1989
Micro Systèmes n°95 mars 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°95 de mars 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 163 Mo

  • Dans ce numéro : RNIS, l'avenir des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
EST COMMUNICATION CARTES RESEAUX ETHERNET Représenté par Elexo, IMC annonce une nouvelle génération de carte coupleur Ethernet pour la mise en réseau de PC/XT, AT, 386, PS/2 ou compatibles. Grâce à l'utilisation de circuits VLSI pouvant adresser jusqu'à 64 Ko de mémoire tampon, les cartes IMC offrent une grande vitesse de transfert. Elexo propose trois familles de coupleur Ethernet : le coupleur PCnic bus 8 bits pour PC/XT ou AT, avec mémoire tampon de 32 Ko et support PROM d'initialisation en standard, le coupleur PCnic bus 16 bits pour PC/AT et 386, avec mémoire tampon de 16 Ko à 64 Ko, et le coupleur PCnic bus MCA pour PS/2, avec mémoire tampon de 16 à 64 Ko. Les cartes Pcnic 16 bits et MCA peuvent être utilisées indifféremment sur une station de travail ou sur un serveur Netware. Pour plus d'informations cerclez 10 Ce produit supporte l'ensemble des logiciels d'Excelan, à savoir le TCP/IP sous DOS, Xenix et Unix, ainsi que les couches supérieures d'application : FTP, Telnet, NetBios, MSNET (hostshare). Disponible au prix de 2 8473 F TTC, la carte Whisperlan PC est configurée pour les réseaux Ethernet en anneau (8 km de circonférence maximum, 2 kmentre deux stations maximum) et travaille en CSMA/CD à 10 Mbits/s, permettant aussi une migration aisée vers le FDDI. Pour plus d'informations cerclez 11 r TELEMATIQUE SUR LE 36 17 Métavidéotex a lancé un nouveau service télématique : Ecoclub. Ce dernier regroupe toutes les informations concernant les sociétés d'études, leurs produits... Construite à partir du système Coktel, cette base de données présente donc chaque cabinet d'études pouvant offrir aux utilisateurs un outil permettant la sélection de futurs partenaires et/ou clients. Pour plus d'informations cerclez 12 NOUVEAUX SERVICES, NOUVELLES APPLICATIONS... « La carte vocale PC-Call permet le stockage d'un document sonore sur le même support que toute autre donnée informatique, et d'y avoir accès de manière intelligente, considérant le combiné téléphonique comme n'importe quel autre terminal informatique. » Développée par la société DRM, la carte vocale multivoie PC-Call se caractérise par une occupation de la mémoire centrale du micro de seulement 4 Ko par ligne téléphonique connectée. La gestion par interruption des entrées/sorties ligne téléphonique, la gestion de l'espace disque dédié ainsi que celle des procédures utilisateurs (via les pos- tes téléphoniques) et des servitudes propriétaire (via le clavier ordinateur) sont effectuées par le logiciel compatible MS/DOS. Au standard PC, la carte PC-Call est connectable sur tout XT ou AT ; elle est commercialisée 7 021 F TTC. « La déclinaison du principe technique de base de cette carte électronique va permettre le développement d'une multitude d'applications et services nouveaux ; complètement automatisés, ceux-ci vont intégrér des messages son, des images (textes, photos, graphiques...), des documents ASCII, etc. », déclare André Truong, actionnaire de la société. Pour plus d'informations cerclez 13 RESEAUX CARTE WHISPERLAN PC Destinée aux réseaux à fibre optique, une carte de communication intelligente est fabriquée conjointement par Excelan et Fibercom, et distribuée en France par Interdata. Cette carte Exos 205 au bus PC/XT ou AT, avec un transceiver à fibre optique directement implanté sur la carte, s'appelle Whisperlan PC ; elle est spécialement conçue pour les réseaux à fibre optique et pour toute application dans les domaines de la sécurité et de la protection. LOGICIELS D'APPLICATION L'EXPLOITATION DE L'ANNUAIRE ELECTRONIQUE La société de conception et d'édition de logiciels Vidéotex pour PC Goto Informatique propose Memotel II, un logiciel d'exploitation de l'Annuaire électronique sur PC. Cet outil crée et gère automatiquement par interrogation de l'Annuaire électronique des fichiers d'adresses complets (avec codes postaux, bureaux distributeurs et numéro de téléphone) exploitables par tous les logiciels de gestion de fichiers ou de traitement de texte. « Les possesseurs de cartes modem vidéotex (KX-Tel, LCE-Tel et toutes cartes compatibles Hayes) pourront désormais profiter de Memotel II, dont la version 3.0 a été équipée d'un driver spécifique à chacune des cartes du marché ». Le logiciel est livré sous forme de disquettes 51/4 ou 31/2, avec un câble de liaison PC-minitel permettant d'utiliser le modem de la machine. Son prix est de 2 300 F TTC. Pour plus d'informations cerclez 14 HOS TEL TELEMATEL 32 - MICRO-SYSTEM ES Mars 1989
1 — PROGRAMMATION OUTIL DE DEVELOPPE- MENT MODE PROTEGE Dans le cadre de sa ligne MS- DOS 386 mode protégé, Micro Sigma présente DOS/16M. Cette interface, destinée aux programmeurs Microsoft C et Fortran, permet de faire tourner immédiatement et avec un minimum de réécriture toute application en mode protégé sur 286 ou 386. Les programmes créés en mode protégé peuvent alors exploiter l'ensemble de la mémoire disponible et ne plus être limités par les 640 K traditionnels, inhérents à MS-DOS. DOS/16M permet de faire tourner une partie de l'application en mode réel et l'aute en mode protégé. Pour plus d'informations cerclez 15 SGBD SYBASE S'INSTALLE EN FRANCE La société Sybase, fondée en novembre 1984 en Californie, développant et commercialisant le système de gestion de bases de données relationnelles spécialement conçu pour l'O.L.T.P. (On Line Transaction Processing), vient de créer sa filiale française à Paris. Samuel Rozenberg, nommé directeur général de la société, a comme ambition de « faire connaître Sybase en France au travers de son message mondial : P + p + P, c'est-àdire un Produit prouvant son leadership technologique, Positionné sur un marché clé (le marché des Mars 1989 NOUVEAUX PRODUITS COMBATIVITE LA CONTRE-ATTAQUE DE FOX SOFTWARE Dans le procès qui engage Ashton Tate et Fox Software, c'est au tour de cette dernière société de riposter et de demander des dommages et intérêts à Ashton Tate. En effet Fox Software conteste la validité des copyrights d'Ashton Tate et fait référence à : vol de technologie (algorithmes), concurrence déloyale, activité illégale de monopole et fraude pour faire enregistrer son copyright. Elle affirme que dBase II et son langage de données sont dérivés de JPLDIS, un programme informatique développé au Jet Propulsion Laboratories, et d'un programme basé sur JPLDIS, appelé Vulcan. Par ailleurs, elle précise que les précédentes et actuelles versions de FoxBase ne copient pas le « look » des programmes dBase. Philip Dore, porte-parole de Fox Software en Angleterre, fait remarquer que « si quelques écrans ressemblent à ceux de dBase, ils ne sont pas représentatifs de l'intégralité des programmes FoxBase, FoxBase+ et SCO FoxBase ». Fox Software a de plus ajouté de nombreuses commandes, fonctions et autres caractéristiques que l'on ne trouve pas dans dBase, et tout, une partie de FoxBase+ n'a aucun équilavent dans dBase III+ ». De plus, Fox Software rappelle que Ashton Tate avait encouragé les éditeurs (comme Fox Software) à mettre sur le marché des produits compatibles dBase, et que cette société a finalement récupéré 60% du marché... Enfin, Fox Software affirme qu'en novembre 1986 Ashton Tate avait proposé de racheter FoxBase+ pour le vendre en tant que version développeur de dBase III+. « Puis, quelques mois après cette rencontre, dBase IV intégrait de nombreuses originalités et fonctions de FoxBase (pseudo-compilateur...) », précise les responsables de AB Soft, distributeur de FoxBase en France. Dans cette « guerre » de la base de données, Fox Software ne semble pas manquer d'arguments... Pour plus d'informations cerclez 17 SGBD/R pour l'OLTP devrait passer de 150 millions de dollars en 1990 à 200 milions de dollars en 1993), avec les meilleurs Partenaires, choisis avec soin dans des domaines tels que : outils de développement d'applications, atelier de génie logiciel, Intelligence artificielle, outils d'aide à la décision, etc. ». En comptant à ce jour parmi ses clients Fininfo, Chronopost, Clemessy, Sun France, Alcatel/TITN... Samuel Rozenberg réaliser en France, en 1989, un chiffre d'affaires de douze millions de francs. MI Pour plus d'informations cerclez 16 EDUCATION ASSOCIATION OLIVETTI- LOGABAX LA LOGITHEQUE Olivetti-Logabax et La Logithèque se sont associés pour une « offre spéciale PC » destinée aux collèges de France, sur l'année scolaire 1988/1989. Olivetti a sélectionné PFS, un logiciel multi-application facilitant l'organisation des activités pour les professeurs et permettant aux élèves d'aller plus loin dans leurs connaissances de l'informatique. Deux configurations sont proposées : PC1 avec 4 logiciels de base (édités par Cedic/Nathan et Hatier) et un logiciel multi-application PFS : premier choix (édité par La Logithèque) au prix de 6 430 F TTC et, avec le micro-ordinateur PC1 HD, 10 540 F TTC. Les deux sociétés proposent une solution « grand public » : PC1 et le logiciel PFS : premier choix, pour la somme de 4 632 F TTC. Pour plus d'informations cerclez 18 GRAPHISME PRESENCE DE MACVONK FRANCE DANS LE « MONDE MACINTOSH » Après avoir racheté Italsoft en 1988, la société MacVonk International a créé MacVonk France, spécialisée dans le domaine des arts graphiques. Cette dernière est en effet distributeur exclusif des produits Cricket (Cricket Presents, Cricket Graphic Cricket Draw, etc.) ainsi que de l'ensemble des périphériques Agfa pour Macintosh. Cette offre graphique est également complétée par les produits Letraset (Image Studio, Letra Studio, etc). La société continue d'éditer et de distribuer RagTime, logiciel intégré particulièrement orienté micro-édition, ainsi que Carthographie-2D, logiciel de gestion et de simulation sur Macintosh. Pour plus d'informations cerclez 19 MICRO-SYSTEMES — 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 200