Micro Systèmes n°95 mars 1989
Micro Systèmes n°95 mars 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°95 de mars 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 163 Mo

  • Dans ce numéro : RNIS, l'avenir des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
IVIICR ACTUALITES GEST LE NOUVEAU MACINTOSH D'APPLE LE SE/30 Al'occasion de MacWorld à San Francisco, Apple présentait le haut de gamme de sa ligne compacte : le Mac SE/30. Comme le Mac Ilx présenté en France en première mondiale au mois de septembre dernier, le SF/30 est basé sur le microprocesseur Motorola MC 68030 cadencé à 16 MHz avec un bus de données et d'adresses de 32 bits. Ce processeur intègre le support matériel indispensable aux systèmes d'exploitation multitâches comme AUX : la PMMU (Paged Memory Management Unit ou Gestionnaire de mémoire paginée). Le coprocesseur mathématique, à virgule flottante, le MC 68882 (standard IEEE) fait partie du système. Ce dernier améliore les performances (puissance 4 fois su- périeure au Mac SE). Les 256 Ko de mémoire ROM montée sur barrette SIMM (Single In-line Memory Module) comprennent les routines QuickDraw Color permettant de supporter un écran couleur externe via une carte vidéo installée dans le connecteur d'extension interne. Le Macintosh SE/30 possède en standard 2 ou 4 Mo de mémoire RAM extensible à 8 Mo. Ouverture multistandard Le SE/30 possède en standard le nouveau lecteur de disquettes haute densité : FDHD Apple (Floppy Drive High Density) capable de lire et d'écrire les disquettes MS-DOS 720 Ko et 1,44 Mo, les disquettes OS/2 1,44 Mo et les disquettes Pro- 22 - MICRO-SYSTEM ES DOS d'Apple II de 800 Ko. Dans un environnement multistandard, le lecteur FDHD, accompagné de l'utilitaire Apple File Exchange présent dans le système d'exploitation, offre aux utilisateurs « de meilleures capacités d'adaptation et un moyen simple pour échanger des informations (texte, feuilles de calcul, etc.) ». Ce dernier-né de la gamme possède un connecteur d'extension interne au format Euro Din 120 broches f réquencé à 16 MHz, offrant ainsi un accès direct au processeur 68030 via le « bus direct 030 ». Il dispose également d'un port SCSI, de deux n portatif, un « 386 » et un Ucompatible PS2 : tels sont les nouveaux modèles d'ordinateurs qu'Epson vient d'annoncer, ainsi que quatre nouvelles imprimantes. Le modèle à base de 386 s'appelle AX3, son processeur est cadencé à 20 MHz. Pour compenser l'absence de cache-mémoire, Epson a accumulé des trucs désormais classiques mais toujours efficaces : des ports ADB, de deux ports séries RS 232 et RS 422 ainsi que d'un port audio stéréo. Configurations du Macintosh SE/30 Livrées avec le système d'exploitation 6.03 et HyperCard, deux configurations sont proposées : le SE/30 (2 Mo de RAM et un disque dur de 40 Mo est disponible au prix de 44 722 F TTC. Avec 4 Mo de mémoire centrale et un disque dur de 40 Mo, son prix est actuellement de 50 622 F TTC. u EPSON : SIX NOUVELLES MACHINES composants très rapides, des mémoires 32 bits à 80 ms, une architecture « sans état d'attente » et la recopie du Bios en mémoire vive. Le million d'octets de mémoire de base peut être étendu à 16 Mo. Côté disque dur, Epson en propose trois versions : 40 Mo avec 28 ms de temps moyen d'accès, 90 Mo à 18 ms, 150 Mo à 16 ms. Un dispositif de cache-disque permet de réduire ces délais. La version 3.3 de Mars 1989
SERVICE-LECTEURS N°276 mu DOS comprend les utilitaires nécessaires à la gestion du cache-disque et de la mémoire selon la norme EEMS. L'AX3 coûte 41 900 F HT dans sa première version. La principale originalité du PSE 30, le compatible PS 30 d'Epson, c'est son interface MCGA : 640 x 480 en 2 couleurs, et 320 x 200 en 256 couleurs. Et ce, à partir de 12 000 F HT. L'AX portable prolonge vers le haut la gamme actuelle, avec un processeur 80286 à 12 MHz, disque dur de 20 Mo et écran à cristaux liquides rétro éclairés utilisant des cristaux liquides à contraste renforcé. Cette technologie permet d'avoir un écran noir et blanc. L'AX portable coûte 29 000 F. Côté imprimante, les quatre nouveautés Epson sont à jet d'encre ou à laser. En remplaçant la tête 48 aiguilles d'une TLQ 4800 par une tête à jet d'encre 48 buses, on obtient une Epson TSQ 4800 et une défini- et une parallèle... Et pourtant... avec la CQ 5000, Epson va encore plus loin : 2 881 polices de caractères. Grâce à quatre polices vectorielles, on peut obtenir 2 868 polices entre les corps 2 et 240 en droit, italique, gras et normal. Il s'agit en fait de déclinaisons et pas réellement de polices. Il faut y ajouter treize polices classiques (bit map). Grâce à des cartes optionnelles, 46 polices supplémentaires sont accessibles. Bien évidemment, l'émulation HP LaserJet II est de rigueur ; elle est complétée par les émulations Epson LQ et FX. Pour un prix de 19 000 F, la GQ 5000 dispose en outre de 512 Ko de mémoire ainsi que plusieurs interfaces série et parallèle. Enfin, la sortie des imprimantes SQ 850 et 2550 ne fera pas beaucoup de bruit. En effet, utilisant la technologie du jet d'encre, elles ont été HALTE A B.A * BIDOUILLE PLUS OU MOINS ASSISTEE PAR ORDINATEUR LL.M1 111. 11JMNIM. IMM., MM MM'OMM Mi » C.I.F LE N°1 DU CIRCUIT IMPRIMEC.I.F est reconnu comme l'un des premiers spécialistes de ce secteur d'activité en pleine expansion. Sa gamme de produits, de machines à insoler et à graver en fait le n°1 des circuits imprimés. L'étude de ceux-ci passe désormais par l'ordinateur. PC OU MAC :C.I.F VA PLUS LOIN Que vous travaillez sur PC ou Macintosh,C.I.F vous propose un éventail de logiciels adaptés aux problèmes posés par l'étude du schéma, la simulation, l'implantation, le routage et le phototraçage des circuits imprimés. De l'étude à la production, du prototype à la série,C.I.F a sélectionné, pour vous, à partir de 1 150 F/HT, les meilleurs programmes de CAO et de DAO sur PC ou sur Macintosh. Et commeC.I.F connaît parfaitement les circuits imprimés, demandez la documentation « logicielsC.I. », vous êtes certain de ne pas vous tromper. APPLE est une marque déposée ifflum irm_Le 100.0mir d'Apple Computer.1 Inc. IBM est une marque déposée de IBM Corporation. WWrd) 1.1111.181111.1.1111111"1"MUMUMMAIIIMM tion graphique de 360 x 360 dpi. Ajoutons-y une vitesse maximale de 750 cps (216 en qualité courrier) et neuf polices de caractères, treize attributs par police, une interface série conçues pour être silencieuses (45 db), sans rien sacrifier à la rapidité : 743 cps. Prix : 13 000 à 17 000 F selon modèle. Pierre Formé qr, —1. -,.I ID,) il v A i i',^ 1 Jue_Charles_Michels.92220.BAGNEUX -_. - Id...16.111_45 I AZ.48 oo Ị Telex..631 I 1161 Distributeur exclusif pour la Belgique I let let le Luxembourg ERGONOIVI -415-de-Plumanite-1-190-BRUkE6LE-S- — I.— f -)-,) -Téléx÷257-50 r Veuillez me faire parvenir votre documentation « LogicielsC.I. » NOM Adresse



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 200