Micro Systèmes n°95 mars 1989
Micro Systèmes n°95 mars 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°95 de mars 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 163 Mo

  • Dans ce numéro : RNIS, l'avenir des réseaux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 168 - 169  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
168 169
PRENDRE EN MAIN LES COMMANDES e HAYES » Lorsque l'on parle de modems (cartes ou boîtiers externes), on parle souvent de « compatibilité Hayes ». Mais on précise ce qu'est cette compatibilité. Hayes est le nom d'un constructeur américain qui a donné son nom à une norme de fait, tout comme Centronics désigne aujourd'hui un type d'interface pour la connexion des imprimantes. L'originaité de Hayes est d'avoir mis au point pour ses modems une forme de pilotage, grâce à des commandes qui lui sont envoyées. Cela permet de programmer plus facilement le modem et de lui donner sans aucun effort la configuration souhaitée. Hayes est devenu ainsi un standard de commandes. La question est donc : comment évaluer la compatibilité Hayes d'un modem ? Avant tout, il faut savoir que la compatibilité ne peut correspondre à 100% avec le jeu de commandes Hayes, car les réglementations téléphoniques américaines sont différentes. En France, les cartes ou les modems doivent répondre à certaines obligations imposées par France Telecom. C'est pour cela que certaines fonctions Hayes sont totalement ignorées et que d'autres ne sont utilisées par le constructeur français que pour les fonctions qui lui sont propres. Pour tester les commandes Hayes, vous devrez utiliser le logiciel émulant votre carte et vous positionner en mode « Terminal ». Si votre logiciel ne comporte pas ce mode, vous pouvez utiliser certains softs de communication, comme Procomm, QModem, etc. La ligne de commande : Pour donner des ordres à votre modem, vous devez lui adresser une ligne de commande. Cette ligne, pour être reconnue comme ligne de commande, doit commencer par le préfixe AT. Il est possible d'écrire ce préfixe en minuscules ou majuscules, mais ne peut être du style « At » ou « aT ». Cependant, certains modems ne reconnaissent que le préfixe en majuscules « AT », La terminaison de la ligne de commande est &HOD ou encore en décimal 13, ce qui est donc le retour chariot (Enter). Pour les programmeurs, ne pas oublier d'envoyer le retour chariot à la fin de la chaîne alphanumérique composant les commandes. Exemple AT [Retour Chariot] Les réponses possibles du modem sont : Messages Description N°Message OK = commande bien reçue et exécutée 0 CONNECT = modem connecté de 0 à 300 bauds 1 RING = signal de sonerie détecté 2 NO CARRIER = pas de porteuse 3 ERROR = erreur dans les commandes 4 CONNECT (vitesse) = modem connecté à 12 000 bauds 5 NO DIALTONE = pas de tonalité 6 BUSY = ligne occupée 7 NO ANSWER = pas de réponse 8 168 - MICRO-SYSTEMES Mars 1989
Voici la liste de quelques commandes Hayes les plus utilisées. Il vous sera donc facile de comparer avec les commandes de la documentation technique de votre carte ou modem : Commande A Syntaxe : A/Cette commande permet de reprendre la dernière commande exécutée. Il n'est pas nécessaire d'envoyer un retour chariot sur cette commande. Exemple : ATDP+numéro de téléphone A/(ré-exécute ATDP+numéro de téléphone) Commande B Syntaxe : ATB ? (? = 0, 1) BO correspond à la norme CCITT V24 (Comité consultatif international de téléphone et télégraphe) V24. La jonction ou liaison série RS 232 C est l'appellation de la liaison entre le terminal et le modem. Cette jonction est à l'origine des Avis V24 et V28 du CCITT. B1 correcpond à la norme Bell (employée aux USA et interdite en France). Kortex : des produits performants. PREMIERS PAS AVEC LES MODEMS Outil de base de communication à distance d'ordinateur à ordinateur, le modem est un périphérique qui permet d'utiliser les lignes téléphoniques pour la transmission de données informatiques. Le problème technique vient du fait que les informations ne sont pas codées de la même manière dans les deux cas. Les ordinateurs ne traitent que des données binaires ou digitales, alors que la voix est représentée sous forme analogique. D'où la nécessité d'intercaler entre l'ordinateur et le téléphone un périphérique chargé de moduler ou de démoduler l'information, en émission ou en réception. C'est de la contraction de ces deux termes qu'est né celui de modem. Aujourd'hui, les modems acoustiques, qui se placent sur le combiné téléphonique, ont pratiquement disparu. Dans l'univers PC, on trouve des modems externes ou des cartes. Il s'agit souvent des mêmes électroniques de base, la différence venant du boîtier et de l'alimentation séparée. Les cartes s'entichent dans un bus d'extension alors que les boîtiers sont reliés à l'ordinateur par l'interface série. Tous deux se connectent sur une prise téléphonique en T. Les modems se distinguent principalement par le mode de communication (half ou full duplex) et par la vitesse de transmission, En Europe, les normes sont fixées par un organisme baptisé le CCITT et différent - évidemment ! - des normes américaines, ou normes Bell. On distingue principalement trois standards dans les modems commercialisés actuellement : - V21 : communication half duplex à 300 bits/seconde, de moins en moins utilisé car trop lent ; Commande D Numérotation : syntaxe = ATD (P ou T) ? (numéro de téléphone) ATDP = numérotation par impulsion + numéro de téléphone ATDT = numérotation multifréquence + numéro de téléphone Pour inclure une pause dans la communication, par exemple en France pour obtenir le 16 ou le 19, puis composer le numéro. Le mode Hayes utilise le W ou, pour nous, c'est la virgule : «, ». Exemple : ATDP19,12345678 ATDT19,12345678 Nous retrouvons pratiquement sur tous les modems cette fonction. Mais la réglementation des Télécoms interdit l'appel répété (Redial). Certaines cartesmodem n'autorise que quatre appels successifs. Commande E Syntaxe : ATE ? (? = 0, 1) E0 supprime l'écho des caractères à l'écran El active l'écho Lorsque la communication s'effectue en mode Half, il est parfois nécessaire d'activer l'écho pour voir sur l'écran les caractères que l'on frappe au clavier. En mode Full/duplex si l'écho est activé, vos caractères seront doubles. En mode Half, si l'écho n'est pas activé, votre frappe sera dite : frappe en aveugle, car vous ne verrez aucun caractère sur votre écran. Commande H Syntaxe = ATH Fonction Raccrochage : en mode liaison, le modem déconnecte. Commande I Syntaxe : ATI ou ATI/donne à l'écran la version du modem et divers renseignements. Commande L Syntaxe : ATL ? (? = 0, 1, 2, 3) La syntaxe utilisée agit sur le volume sonore du modem. Il est possible ainsi d'augmenter ou de diminuer le volume sonore au haut-parleur. Certains modems possèdent un potentiomètre de volume sonore et la commande L est réservée pour une autre fonction. Commande M Syntaxe : ATM ? (? = 0, 1, 2) ATMO : le haut-parleur du modem est mis hors d'usage ATM1 : le haut-parleur du modem fonctionne jusqu'à l'obtention de la liaison ATM2 : le haut-parleur est actif en permanence. Commande Q Syntaxe : ATQ ? (? = 0, 1) ATQO : le modem renvoie à l'écran tous les messages (voir aussi les commandes V et X) ATQl : le modem ne renvoie aucun message (OK, BUSY, RING). Commande S La commande S est utilisée pour lire ou manipuler le contenu des registres du modem. Ces registres sont au nombre de 27. Nous ne présentons ici que les dix premiers registres utilisés couramment. Registre 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Fonction Mode de réponse du modem (auto-réponse) Compteur de sonneries Code du caractère d'échappement Code du caractère du retour chariot Code du caractère Line Feed Code du caractère Backspace Délai d'attente pour décrocher la ligne Délai d'attente pour obtenir une porteuse Délai de pause en dialogue (numérotation) Temps de réponse à la porteuse Délai d'attente en perte de porteuse Initialisé à 00 00 43 13 10 08 02 30 02 06 14 Mars 1989 MICRO-SYSTEM ES - 169



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 95 mars 1989 Page 200