Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
125 Rue Legendre 75017 PARIS Tél. : 4226.17.15 Ouvert du Lundi au Vendredi de 9 h 30 à 18 h 30 FERMÉ LE SAMEDI Mo LA FOURCHE NOUVEAUX PRIX SUR TOUTE LA GAMME TANDON ilnformatique 46 Rue Pernety 75014 PARIS Tél : 45.42.14.70 + Telex : 201 450 F Ouvert du Lundi au vendredi de 9 h 30 à 19 h 00 FERMÉ LE SAMEDI EN FACE : Mo PERNETY vs PCA 20 PLUS Intel 80286 à 8/10,7 Mhz, 1 Mo RAM, 1 Floppy 1,2 Mo, 1 disque dur 20 Mo, Carte monochrome type HERCULES, Ecran monochrome vert ou ambre 14", Ports série et//, Clavier 102 touches, MS-DOS 3.2, GWBASIC, MSWINDOWS. 12.500 F HT SIDE PAC 3.655 F HT PCA 40 Plus 14.450 F HT PAC 286 Plus 12.995 F HT PROMOTION TANDON 386 40 Mo 26.000 F HT TARGET20 Plus - PCA20 Plus - compAa TOSHIBA VICKI - VPC Ilc - V286A - V386S V386A PROMOTION V386M V286P INTEL 80286 à 8/10 Mhz, 1 Mo RAM, 1 Floppy 1,44 Mo 1 disque dur 30 Mo, Ecran PLASMA, Ports série et//, Clavier étendu, possibilité connexion ADD-PACK 30 Mo, MS-DOS 3.3, GWBASIC 21.250 F HT Deskpro 386/20 Compaq Portable Ill T 3100, T 3200, T 5100 Ildeee/iSee ; 4 0 MICROSOFT ASHTON-TATE EXCELL WORD IV WORKS CHART III MULTIPLAN III jusqu'à - 25% DBASE IV FRAMEWORK II RAPIDFILE JAVELINC.A.OJD.A.0 AUTOCAD 9.0 ADE2 22.990 F HT CONCORDE 5990F HT IN-A-VISION 3.990 F HT CADKEY. CADVANCE GESTION/COMPTABILITÉ SYBEL PAIE SYBEL COMPTA SYBEL VENTE PAIE SAARI COMPTA SAARI GESCOM SAARI muu-op0S-re PAGE MAKER 5.560 F HT VENTURA 6.200 F HT SCANNER HP/MICROTEKn.c. ECRAN PLEINE PAGEn.c. CADKEY, CADVANCE, GENERIC CAD PROMO RESEAUX Novell, Token ring, Ethernet MULTIPOSTE UNIX, XENIX, PROLOGUE * Pour les prix indiqués, déplacement gratuit le premier mois (en région parisienne seulement). SAMSUNG SPC 6500-3 MULTISYNC INTEL 80286 à 6/10 Mhz, 1 Mo RAM'1 floppy 1,2 Mo/360 Ko, 1 floppy 1,44 Mo/720 Ko, 3 1/2, disque dur 40 Mo, carte EGANGA ATI Wonder, écran NEC Multisync//, Ports série et//, clavier 102 touches, MS-DOS 3.2, G-W Basic. 20.792 F HT Hewlett-Packard HP Sertes Il Imprimante laser, 512 Ko RAM, 8 pages/mn, Ports RS232 et parallèle. UN AN DE GARANTIE SUR SITE 16.950 F HT DESKJET PAINTJET PERIPH HP MICRO HP ne° r NEC P6 Plus P7 Plus P9 Plus 6.100 F HT 7.500 F HT 12.500 F HT LASER NEC POSTSCRIPT 3 Mo, double BAC, 35 pol, Compatible IBM, APPLE 29.500 F HT EPSON Remise jusqu'à — 20% Normifflume DBAs. 54woRK 3 FORMATION FRAlvi Sur site ou en nos locaux, demi-journée, journée, semaine SERVICE-LECTEURS Al° 270
pendant le goulot d'étranglement de l'aéroport. Car si les pilotes s'ennuient, ironie du sort, les aiguilleurs se plaignent de surcharge de travail : après le premier choc pétrolier ayant entraîné une baisse du trafic aérien, la circulation aérienne reprend de plus belle. Cette situation paradoxale a été mise en avant par David Nagel (ingénieur de la NASA, maintenant passé chez Apple) lors de la conférence de Toulouse. Il a souligné que certains accidents sont dus à une mauvaise coordination entre l'air et le sol. Sans compter l'aberrante contradiction entre la sophistication des matériels de bord et les interfaces vocales de mauvaise qualité utilisées pour les communications air-sol. On retrouve ces remarques dans les propos tenus par le directeur-fondateur de Data General, Edson de Castro (luimême pilote d'hélicoptère), Types de défaillance ou d'agression, une liste pour le moins disparate et parfois surprenante Signaux électriques intempestifs. Ruptures mécaniques. Humidité. Vibrations. Rayonnements électromagnétiques. Ruptures de capacités sous pression. Corrosion... Mais également Erreur humaine. Animaux, végétaux. Corruption ou contrainte. Manquement individuel aux règles déontologiques ou aux consignes. Troubles sociaux internes ou externes. lors d'une conférence de presse organisée en septembre 1988. C'était à l'occasion de la signature d'un contrat en France avec le STNA (Service technique de la navigation aérienne) pour lui renouveler complètement son parc informatique dans les cinq ans à venir. (Data General a participé à d'autres projets importants de contrôle de la navigation aérienne.) Un système expert de détection des collisions (Antico) pour l'assistance au contrôle aérien est à l'étude actuellement au CENA (Centre d'étude de la navigation aé- Février 1989 La présence de l'homme est toujours rassurante, et pourtant, saviez-vous que la plupart des accidents d'avion ont pour origine une erreur humaine ? //rienne) avec Inference ART l'un des principaux outils de génération de système expert, distribué en France par Syseca. A noter cependant que l'intégration de l'Intelligence Artificielle n'est prévue dans le plan de développement du STNA que pour 2005 au plus tôt, de quoi prévoir encore bien des grèves ! Quel que soit le poste de pilotage considéré, la plupart des spécialistes interrogés s'accordent à dire que la répartition des tâches entre l'homme et la machine ne doit pas se faire au détriment du premier. Il s'agit d'éviter les bévues des premiers systèmes « tout automatique » où l'homme se voit relégué à la tâche de simple surveillant, écarté de la boucle de décision. Par ailleurs, l'erreur humaine existe, même si certains organismes importants ayant à leur charge des milliers de passagers l'admettent avec difficulté, argumentant que si l'on suit la « procédure » rien ne peut arriver. C'est vrai, sauf si par malchance un jour...comme c'est arrivé à ce chef de gare qui, bien qu'ayant exécuté des centaines de fois la même procédure, a aiguillé un train vers une voie où arrivait en sens inverse un autre train. pointe, ce temps serait largement dépassé. Il est alors nécessaire d'imaginer des dispositifs de régulation de la foule des passagers. Sans compter que, dans l'aménagement de la station, on n'a peut-être pas prévu que certaines portes de la rame s'ouvriraient face à une colonne, étant donné la longueur de la rame et celle de la station... C'est ce que l'on peut actuellement constater à la station de métro Châtelet, à Paris, sur les rames tricolores. A propos des spécialistes Les erreurs humaines, les défaillances existent, et il faut les affronter en les prévoyant, en les gérant, en imaginant ce qui pourrait arriver. Or on trouve des spécialistes (encore trop peu nombreux) dont le métier est de concevoir des N'OUBLIEZ LE GUIDE L'environnement aussi Si la gestion de l'erreur humaine constitue l'une des clés du problème, la prise en compte de l'environnement en est une autre. Imaginez des rames de métro dont la distance de l'une à l'autre est évaluée automatiquement. Mais si pour cela on suppose qu'en une minute au maximum les passagers sont montés, on oublie d'analyser l'environnement de la station : dans certaines stations, aux heures de oJ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE systèmes de sécurité et qui sont habitués à détecter tel ou tel type d'erreur dans un environnement ou un autre. Une structure scientifique regroupe actuellement tous les individus concernés par les problèmes de sécurité en France : l'association 3SF (Société pour l'avancement de la sécurité des systèmes en France). Cette espèce rare de spécialiste se trouve en particulier chez APSYS (Aerospatiale Protection SYStème), créée à l'initiative d'un groupe d'ingénieurs spécialistes de la gestion du risque à l'Aerospatiale, dont elle est filiale. Aventure économique et technique, c'est également une aventure humaine puisque 33% du capital est détenu par le personnel de la société, où règne un esprit d'équipe stimulé par une passion commune. Ici, on se plaît à dire que la sécurité est d'abord un état d'esprit. Pour bien comprendre de quoi il s'agit, une première définition fondamentale s'impose : qu'est-ce qu'un système ? Se- Ion Apsys, c'est un ensemble matériel, logiciel et humain organisé en interaction pour réaliser une mission donnée dans un environnement de référence évoluant dans le temps. Quels outils ? Différents types de travaux se sont révélés nécessaires pour Apsys. En premier lieu l'ergonomie mentale (l'image mentale que l'on peut avoir du fonctionnement d'un système varie d'un individu à l'autre et peut entraîner de mauvaises interprétations). Des expériences permettent par ailleurs de tirer des conclusions sur le comportement humain en situation accidentelle et de stress. Pour le projet Eurotunnel, un incendie a été simulé, et c'est ainsi qu'on a pu voir des parents abandonner leurs enfants dans une voiture, paniqués parce qu'ils n'arrivaient pas à détacher leur ceinture de sécurité, ou d'autres encore courir vers l'endroit d'où venait le feu (réaction semble-t-il bien connue des pompiers). Il va de soi que bien des sources de connaissances sont à exploiter dans ce domaine. Une base de données a été créée pour répertorier des scénarios typiques du comportement humain à partir des cas réels MICRO-SYSTEMES - 75



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216