Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Le traitement d'image à très haute vitesse Advonced Micro Devices » Dl annonce la disponibilité du processeur de compressionlexponsion vidéo IVCEPI Am95C71, un circuit C-MOS pouvant traiter des images selon les algorithmes de codage Groupe 3 et Groupe 4 du CCITT. Aussi se destine-t-il tout particulièrement au stockage et à la restitution de documents, aux photocopieurs numériques et aux systèmes d'impression. Après troitemént, la taille des fichiers image est réduite d'environ vingt fois, et la rapidité de la compression permet d'envisager une vitesse de défilement sur PC et stations de travail, de l'ordre de 7 pages/seconde. le circuit Am95C71 emploie un système exclusif de reconnaissance de motifs, associé à un buffer de ligne de référence intégré de 6 800 pixels. Il inclut une horloge 20 MHz, un double bus de 16 bits, et sa programmation ne nécessite que 6 registres internes. L'Am95C71 est livré en version boîtier 88 broches PLCC. Pour plus d'informations cerclez 63 Verrouillage multicolore la société anglaise lucas-NSF vient de présenter un commutateur à clé, dont Io principale originalité est d'être livrable en 10 couleurs diffé- rentes, afin de faciliter l'identification des clés. Référencé 656, ce commutateur comprend un circuit à 6 positions non court-circuitantes, disponible en versions à rotation continue ou avec butée. Il reçoit 1 200 combinaisons de clés distinctes, celles-ci pouvant se retirer à la demande, sur une position choisie ou sur toutes les positions. Les commutateurs lutas-NSF sont distribués en France par Bicel. Pour plus d'informations cerclez 64 Un système complet en boîtier 40 broches Le microcontrôleur hybride C8-P31 de White Technobgy constitue à lui seul un système complet, développé autour d'un processeur C-MOS 831, et comportant une EEPROM de 32 Ko, une RAM statique C-MOS de 8 Ko, ainsi qu'un quartz. Son architecture ouverte autorise l'adjonction de circuits externes (mémoire ou périphériques), et il peut accéder directement à 128 Ko de mémoire. Doté d'un moniteur pour le développement de programmes 18 Ko EE- PROM, exclusivement pour le code, les 24 Ko restants sont disponibles soit pour des données, soit pour des Micro di est arà CionfPOSAIV73 programmes), il se présente sous la forme d'un boîtier hermétique 40 broches fonctionnant dons une gamme de températures allant de — 55 °C à + 150 °C. Sa consommation maximale est de 35 mA (alimentation + 5 VI, et un dispositif de mise en sommeil (désactivation de l'oscillateur (permet de la réduire à moins de 2,0 mA. Le microcontrôleur C8-P31 est dorénavant commercialisé en France par la société REP'Fronce. Pour plus d'informations cerclez 65 Sipex : une nouvelle famille de convertisseurs La division Hybrid Systems de Sipex a présenté trois convertisseurs analogiques numériques haute vitesse, les SP9548 (12 bits, 2 MHz), SP9550 (12 bits, 5 MHz) et SP9588 (14 bits, 400 KHz). Conçus selon le même principe de base, ces circuits combinent les techniques de conversion « Flash » (un seul sur le 9548, deux sur le 9550 et le 9588) et les approximations successives, avec des algorithmes de correction d'erreur (recouvrement sur 4 bits). Les trois convertisseurs peuvent être configurés extérieurement en mode continu ou déclenché. Disponibles sous Io forme de boîtiers dual-in-line 32 broches en versions civile et militaire, ils se destinent plus particulièrement aux applications dans les équipements d'acquisition et de traitement rapides des signaux analogiques. Pour plus d'informations cerclez 66 La virgule flottante sur 64 bits Advonced Micro Devices U1A4D) annonce la mise en production du processeur de virgule flottante double précision Am29C327, premier circuit à se conformer à la norme IEEE 754. Compatible également avec les outres principaux formats de l'industrie (entre autres, DEC D, F, E, IBMI, il offre un jeu complet de plus de 70 instructions et peut fonctionner soit en mode direct, soit en mode pipeline. L'Am29C327 est particulièrement adapté au calcul scientifique, et aussi bien dons des applications scolaires exigeant des délais minimums, que dans des applications vectorielles telles que les réseaux de processeurs. Il présente un taux de transfert remarquable, de 125 ou 100ns, et est disponible actuellement en boîtier fokir IPGAI 169 broches. De nombreux outils de développement, ainsi qu'une carte d'évaluation, sont aussi proposés en option. Pour plus d'informations cerclez 67 HP et AMD collaborent Hewlett-Packard Company et Advonced Micro Devices IAMD) viennent de conclure un accord, au terme duquel HP vo concevoir, commercialiser, vendre et assurer le support d'un émulateur temps réel des circuits RISC 32 bits AMD Am29K, s'intégrant dans la gamme HP 64000. AMD fournira, quant à lui, les outils de génération de logiciel et de débogoge : assembleur, éditeur de liens, debugger, simulateur et compilateur de langageC. Rappelons que l'Am29000 est disponible en versions 16, 20 et 25 MHz, et présente une vitesse d'exécution en régime permanent de 17 Mips. Il se destine particulièrement aux opplicotions graphiques, aux imprimantes laser, aux autocommutateurs, etc. L'Am29K a d'ailleurs récemment été choisi par Norcontrol Surveilbnce Systems (Norvège) pour sa prochaine génération de systèmes d'affichage et de poursuite, pour la surveillance aérienne et maritime. Pour plus d'informations cerclez 68 38 - MICRO-SYSTEMES Février 1989
Portables et informatique musicale : PC ou ST ? Yamaha Corporation o définitivement tiré un trait sur le standard MSX, qu'il promotionnait essentiellement pour des applications musicales, et o présenté aux USA (aucune date de disponibilité en France) un portable à base de 80286, compatible et même dédié à la norme MIDI. Le Cl présente sur le papier de nombreuses caractéristiques intéressantes. Doté de deux entrées, huit sorties et une MIDI « through », le système intègre également une interface SMPTE (iniout), ainsi qu'une horloge totalement indépendante du micro-ordinateur, et dédiée aux applications musicales. Si l'écran, classique, est de type LCD 1640 x 4001 avec éclairage par l'arrière, le clavier en revanche vo jusqu'à offrir des touches pour la saisie directe des symboles musicaux. Enfin, le Ya- maho CI comporte deux potentiomètres pouvant remplir plusieurs rôles selon les logiciels, tels que le contrôle du volume, de la modulation, du « pitch », du tempo, etc. L'arrivée du Cl sur le marché de l'informatique musicale confirme tout d'abord une tendance observée depuis quelques mois aux USA, celle de l'importance croissante des compatibles PC dans le domaine. Cette tendance o déjà ses répercussions de ce côté-ci de l'Atlantique, puisque des sociétés telles que Fronce MIDI Production ou fretless International ont choisi de développer et de commercialiser des produits exclusivement destinés ou monde PC. D'outre part, le Yamaha Cl arrive à point, à un moment où les séquen- Micro di est ceurs sur ordinateurs n'envahissent plus seulement les studios mais aussi Io scène, et où les besoins en matière d'équipements les plus légers possibles se font sentir. Enfin, le prix du système (annoncé à 3 995 $ avec 1 Mo de RAM et un disque dur de 20 Mo, et à 2 995 $ avec deux lecteurs de disquettes 720 Kol s'avère tout à fait compétitif avec de nombreuses configurations PC « classiques », auxquelles il faudrait ajouter une interface MIDI/SMPTE sous forme de carte d'extension. Certes, le marché fronçais de la MAO est encore un des domaines privilégiés d'Atari. Mais le constructeur n'a toujours pas présenté son ST portable, sinon sous forme de mou- loge en polystyrène et de montage (encombrant !) à partir d'un Méga ST, au dernier Comdex à Las Vegas. De plus, aucun prix n'a été encore annoncé pour cette machine, qui devrait comme ses aînés offrir une interface MIDI en standard. C'est donc sans doute sur le terrain des portables que la « bataille » pour la conquête du marché de l'informatique musicale sera la plus virulente. Si l'on fait abstraction en effet des logiciels disponibles sur chacun des deux standards (les séquenceurs et éditeurs de son sur PC sont de plus en plus nombreux), le premier de ces deux portables à arriver sur le marché bénéficiera sons aucun doute d'une avance confortable... Pour plus d'informations cerclez 69 Revue de presse Une fois n'est pas coutume, un magazine américain à large audience (en l'occurrence PC Magazine, édition du 19 novembre) a consacre un dossier complet, à l'étude des différents séquenceurs et éditeurs de partition disponibles aux USA sur PC. L'auteur recense ainsi sept « purs » séquenceurs, en comparant toutes leurs fonctionnalités, ainsi que deux « systèmes intégrés » pour le séquencement et la production de partition : MESA de Roland Corp. et Personal Composer System/2 de Jim Miller (importé en France par France MIDI Production). Au bilan, PC Magazine montre sa préférence pour CakeWalk, un système 256 pistes « économique » (150 $) et pour Séquenceur Plus Mark III de Voyetra (64 pistes, 500 $). La musique expérimentale s'affiche à Orléans Pour la quatrième fois consécutive, s'est déroulé le 10 décembre dernier à Orléans, le Concours national des jeunes compositeurs de musique expérimentale. Organisée par IoC.A.V.M., cette manifestation a réuni un jury officiel, présidé par Pierre Schaeffer, un jury des candidats, et un jury du public, pour l'attribution de cinq prix distincts. Les vingt-trois oeuvres présentées utilisaient tous les moyens technologiques offerts par Io lutherie électroacoustique : son numérique, électronique, etc. On aura pu remorquer d'ailleurs, en ce qui concerne les structures de création utilisées, le développement sensible des studios personnels. Les systèmes MIDI n'y sont sans doute pas tout à fait étrangers... Le premier et le second prix du jury officiel ont été attribués respectivement à François Donato pour « Triodis », et à Régis Renouord larivière pour « Ouverture » Iqui obtient également le prix des candidats). Jean- François Cavro o obtenu Io médaille de la Sacem pour « Ploytime ». Le public a voulu récompenser Guillaume Loizillon pour « Réseau », une oeuvre jouant sur la reconnaissance culturelle des genres musicaux. NRJ et France Musique dans votre PC Un slot de libre dons votre PC ? Alors vous pouvez y insérer la carte « PC Radio » que commercialise C & D Informatique. Livrée avec son logiciel fonctionnant en « tâche de fond », cette carte permet à votre IBM PC (ou compatible) de se transformer en récepteur FM stéréo HiFi, et de recevoir ainsi Io bande FM de 87,5 à 108 MHz. Il suffit, une fois lo carte installée, de la raccorder à une paire d'enceintes acoustiques (ou à un casquel et à une antenne FM. Le logiciel PC Radio, fonctionnent sous MS-DOS version 3.0 let plusl, reste résident en mémoire centrale, et permet d'utiliser la radio tout en continuant à travailler sur une application habituelle. Toutes les fonctions du récepteur sont accessibles grâce à une fenêtre affichée à l'écran, et activée à partir du clavier. La recherche des stations peut s'effectuer automatiquement par « balayage », ou manuellement en entrant les fréquences directement au clavier. En mode automatique, PC Radio recherchera les dix stations les plus puissantes. Il vous est aussi possible de choisir vos stations préférées en faisant défiler les fré- quences par l'intermédiaire des touches de déplacement du clavier. Vous pouvez sélectionner et sauvegarder jusqu'à dix stations, et mémoriser les réglages de volume, grave, aigu, qui seront restituées à choque mise en route de votre ordinateur. Lo carte PC Radio requiert un IBM PC XT, AT, 386 ou PS 8530, ou un compatible. Sa puissance de sortie est de 2 x 4 W sur 2 St, avec un rapport signalibruit de 66 dB. Livrée avec son logiciel sur disquette 5"1/4, PC Radio est proposée au prix public de 1 650 F. A quand... Canal plus et la Cinq sur mon PC ? D.B. Pour plus d'informations cerclez 70 REJOIGNEZ NOTRE EQUIPE Vous êtes ingénieur, technicien, électronicien ou informaticien, ou tout simplement passionné de micro-informatique... Vous possédez une bonne connaissance des microprocesseurs, des micro-ordinateurs et de leurs logiciels. Vous savez rédiger dans un style clair et précis. DEVENEZ COLLABORATEUR DE MICRO-SYSTEMES (1) 42.00.33.05, p.492 Février 1 989 MICRO-SYSTEMES — 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216