Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 202 - 203  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
202 203
MÉDIASCOPIE lancer le « Cargo Upper Stage », ou Cargus, qui permettra de placer 15 tonnes de chargement en orbite basse à chaque voyage. Par ses simulations poussées, l'informatique, à travers la CAO-DAO et les divers outils de simulation, devient une source d'économie qui justifie... les plus lourds investissements. Analyse multifréquence pour satellites EOS Le projet Earth Observing System (EOS) verra, milieu 1995, le lancement de quatre plates-formes spatiales de respectivement 15 et 8 tonnes. Destinées à l'observation de la Terre, elles fourniront des données océanographiques, atmosphériques et terrestres dans les domaines de la physique, de la chimie, de l'écologie, de la météorologie et de la géologie. Elles permettront d'étudier en détail et en temps réel le phénomène de serre, le recul de la forêt, ou les effets de type Tchernobyl. Chaque plateforme transportera au moins une douzaine de senseurs couvrant 196 bandes de fréquence, des infrarouges aux ultraviolets en passant par les ondes radio. A titre de comparaison, Landsat, actuellement, ne mesure que sept bandes passantes. La tectonique des plaques sera observée en détail. Des spectromètres réaliseront les analyses de minéraux dans les différents sols. Et surtout, ce système permettra de mesurer les interactions des différents phénomènes entre eux. Mais le principal avantage de ce projet EOS sera de provoguer une standardisation des données. On pourra enfin étudier la Terre en tant que système unifié. Inutile de dire que les ordinateurs vont travailler à des analyses de corrélation complexes. Maîtrises et doctorats en ligne L'enseignement par ordinateur, satellite et réseaux permet aujourd'hui d'obtenir licences et doctorats à partir du clavier de son ordinateur. Jusqu'à présent, les adultes désirant obtenir un diplôme universitaire devaient se montrer particulièrement motivés et persévérants pour franchir les barrières géographiques et horaires. Comment assister à un cours ayant lieu à 50 km de chez soi alors qu'on vient de terminer une journée de travail ? Comment, lorsqu'on est mère de famille, trouver le temps de suivre des cours d'université entre deux biberons et six couches-culottes ? C'est chose faite avec les téléconférences et les cours assistés par réseau informatique, organisés aux Etats-Unis par l'Electronic University Network (EUN) qui relie entre elles des douzaines d'universités. Il suffit d'un PC pour s'y connecter, 90% des inscrits travaillent à plein temps. Parmi eux, des salariés, des professions indépendantes, des militaires, du personnel embarqué (21 des marins de l'U.S. Navy Ship Vanguard, par exemple), des mères de famille, etc. Grâce aux cours enregistrés, on peut également travailler le soir, la nuit ou le week-end. Tout cela, bien sûr, à son propre rythme. Les devoirs sont envoyés par la poste ou par réseau. Les prix des inscriptions et cours incluent le prix de la connexion sur le réseau. Ils varient de quelques centaines à quelques milliers de dollars pour l'année. Pour plus de renseignements, voir en page 104 de Home Office Computing de novembre 1988. Vocation ratée pour femme électrique Pauline Shaw fait partie de ces rares personnes à émettre un champ magnétique corporel exceptionnellement élevé, ce qui l'amène à provoquerdes catastrophes partout où elle passe. A sa banque, en se penchant sur le terminal d'ordinateur, elle a fait sauter tout le système. Pour Michael Shallis, physicien à l'université d'Oxford et expert en phénomènes d'électricité corporelle, la charge de Pauline Shaw peut atteindre 80 000 V. A titre de comparaison, celle d'un four à micro-ondes atteint 700 V. La cause de ce phénomène inhabituel semble être un métabolisme particulier qui réagit de façon allergique à certaines nourritures. La dégradation des aliments affecte les champs électromagnétiques qui environnent le corps. Pour peu qu'on trouve alors un environnement favorisant l'électri- cité statique, des champs d'intensité importante peuvent se mettre en place. Pauline Shaw a déjà fait sauter dix machines à laver, 25 fers à repasser, 12 TV, plus de 250 lampes, 18 grille-pain, etc. Elle doit se tenir à distance respectueuse des ordinateurs. Elle a définitivement renoncé à la carrière d'informaticienne. Avec des bouliers en bois peut-être ? (Omni, novembre 1988) Des yeux améliorés (Business Week International) Eastman Kodak CO vient de lancer sur le marché des senseurs à ultra-haute résolution fournissant 4 millions de pixels, soit deux fois la résolution des senseurs actuels. Chaque pixel est composé de minuscules carrés de 9 x 9 microns. Les applications incluent l'analyse de mouvement en temps réel, la vision des robots industriels et guerriers, et l'astronomie. Mais chaque senseur, organisé en matrice EN VRAC... Tech PC consacre son numéro de novembre à l'analyse des possibilités offertes par les écrans VGA dont certains sont « plus compatibles que d'autres... » Pour décembre, Tech PC propose un match « Unix contre OS/2 » qui finiront par attaquer les mêmes segments du marché. Après un rappel circonstancié de l'historique des deux produits, on passe aux aspects techniques qui mettent en évidence des ressemblances poussées et des capacités jugées « équivalentes ». Personal Computing de décembre annonce clairement la couleur : OS/2 est peut-être l'operating system de demain, mais cela ne console personne aujourd'hui... « OS/2 ? Dites non ! » Plusieurs revues en décembre se demandent si le 286 possède un avenir, détrôné qu'il est par le 386. Et toutes répondent : mais oui ! d'ailleurs, dans certains cas, le 8088/6 reste lui-même un excellent choix... Sur le marché de l'occasion, quelle meilleure cote que celle des 2 CV ? Al Expert, le magazine de l'intelligence artificielle, nous emmène à l'intérieur d'une Lisp 2 048 x 2 048, coûte actuellement plus de 10 000 $, ce qui les limite à des marchés très spécifiques. Une nouvelle race de composants ? Alors que l'architecture parallèle est conçue pour éviter les goulots d'étranglement, une autre façon de réaliser des calculs ultra-rapides est à l'étude chez Oxford Computer. Elle consiste à intégrer des circuits logiques directement à l'intérieur de la RAM. Pour les calculs impliquant des calculs matriciels, ces composants à « mémoire intelligente » pourraient accélérer la vitesse de traitement d'un facteur de plusieurs milliers de fois. L'informatique graphique, les calculs scientifiques et la reconnaissance des formes seraient les premiers domaines à en bénéficier. Pour Steven G. Morton, fondateur d'Oxford Computer, « il ne reste plus maintenant qu'à passer au stade de la fabrication de masse... ». 114.1. À US, AfRitht RÉAL V. WEAR syçture At 0 101,R 11 11 E R T Machine haute performance et nous en présente les avantages. Puis ce magazine nous présente les « Systèmes experts tournant sur PC » avant de passer aux « Systèmes experts dans le monde réel », ce qui pose bien des sous-entendus ! On y passe en revue les raisons, souvent psychologiques, de l'échec des systèmes experts dans l'industrie. Le SE doit être capable de coller à la réalité. Il pose des problèmes d'organisation qui ne pourront être résolus qu'avec les méthodes adéquates... Jacques de Schryver 202 — MICRO-SYSTEMES Février 1989
"La quintessence de la qualité" De nouveaux claviers Focus. Digimétrie Interfaces Industrielles et Scientifiques Pour IBM PC/PS 30* et compatibles : PC-DSP : Carte processeur de signal (MC 56000 de Motorola) - Processeur Risk - Architecture Harvard - 10 Mips - le plus rapide du marché - Changement et déchargement des données par DMA Autres Cartes : FK-1002 FK-3002 Version européenne 112 touches Disposition optimisée plus calculette solaire intégrée Dimensions : 495 x 195 mm (L x P) Touche logo personnalisée FK-3001 version U.S.A. 101 touches Fonction calculette solaire intégrée Clavier a micro-switch tactile ALPS (japonais) FK-2002 Version européenne 102 touches Clavier a micro-switch tactile (japonais) Étonnant pavé logo double face'Touches Controle et Majuscule alternables Couvercle anti-poussière portecopie (en option) SECRET FK-1002'Version européenne 102 touches * Modèle portatif Dimensions : 420 x 177 mm (L x P) Touche logo personnalisée Clavier à micro-switch tactile (japonais) Les touches Focus pour toutes les langues Convertisseurs : **PC-ADC 12 Bits 8 Voies 16 E/S TTL + Timer **PC-ADC 12 Bits 16 Voies E/S TTL + Timer **PC-ADC 12 Bits 16 Voies 4 Gains soft 16 E/S TTL + Timer **PC-LAB A/D : 12 Bits 16 Voies 4 Gains soft D/A : 12 bits 2 Voies Logique : 16 E/S TTL + Timer PC-ADC +/- 20000 points 4 Gains soft 16 E/S TTL + Timer PC-DAC 12 Bits 4 Voies 12 bits + 16 voies TTL Cartes logiques : PC-PIA2-T 40 E/S TTL type 6821 temporisateur 6840 : 3 décompteurs 8/16 bits PC-PIA2-T/W identique + grande zone de wrapping PC-PIA 20 E/S TTL type 6821 + zone de wrapping. carte courte PC-PIT E/S TTL type 8255 temporisateur 8254 : 3 décompteurs 16 bits PC-OPTO 18 22 E/S TTL + zone de wrapping 18 lignes optocouplées en E/S PC-RELAI 16 relai reed 16 voies PC-IUT 96 48 Entrées + 48 Sorties bufférisées + Timer PC-OCTO-TIM 8 triple-décompteurs type 8254 + 16 voies TTL PC-488A et B Carte I.E.E.E. ** Temps de conversion standard : 25 ps, en option : 15 ou 8/B option gain binaire 1, 8, 64, 512 PC-DIGIVIEW Logiciel d'acquisition et de traitement des données sur nos cartes pour IBM - Menus déroulants - Modules de filtrage : Passe haut, Passe bas, FFT Pour APPLE GS : Convertisseurs A/D, D/A et A/D-D/A Interface parallèle + temporisateur GS-DIGIVIEW = FOCUS ELECTRONIC CO., LTD. NO. 120, FU-KUNG ST.. SHIH LIN. TAIPEI 11152. TAIWAN. R.D.C. TEL : 886-2-8826770 T1X : 26161 FOCUSKB\ie. FAX : 886-2-8824377 U.S.A. Branch FOCUS ELECTRONIC CORP. Tel : (818)280-0416 Fax : (818)280-4729 CANADA Branch FOCUS ELECTRONIC (CANADA) INC. Tel : (604)273-8086 Fax : 1604)271-8435 * Marque déposée par International Business Machine Nos distributeurs dans votre région ou à l'étranger : nous consulter Digimétrie, fabricant, 78 Bd Briand Perpignan. Tél 68.66.54.48 SERVICE-LECTEURS N°281 SERVICE-LECTEURS N°280



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216