Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 174 - 175  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
174 175
Une imprimante 24 aiguilles haute vitesse : la Fujitsu DL 5600. Avec une forte pénétration sur le marché des imprimantes matricielles, Fujitsu propose une gamme complète avec des modèles 9 et 24 aiguilles dotés de possibilités couleur. La DL5600, haut de gamme, est une matricielle pouvant éditer jusqu'à 486 caractères par seconde. Disposant de nombreuses polices de caractères en cartouches ou téléchargeables, elle se présente comme une solution puissante et fiable pour des éditions rapides et de qualité. La Fujitsu DL600 est une imprimante matricielle que l'on remarque de prime abord par sa taille. Destinée à recevoir du papier de 4 à 16,5" (10,16 à 41,9 cm), elle occupe un espace non négligeable sur un plan de travail. Avec un poids de 20 kg et des dimensions importantes : 186 mm de haut pour une largeur de 600 mm et une profondeur de 385 mm, elle se veut résolumént professionnelle de conception. Ici rien n'est laissé au hasard. Dès que l'on soulève le capot, le sérieux de la fabrication japonaise parle de lui-même. La tête d'impression 24 aiguilles est actionnée par un mécanisme des plus robustes et un moteur très précis. Tout a été conçu pour permettre des performances élevées. Nous sommes ici en présence du haut de gamme pour une machine en technologie matricielle à aiguilles. Trois qualités d'impression sont disponibles sur la Fujitsu DL5600 : listing, avec une vitesse de 486 caractères/seconde (CPS) pour 12 caractères au pouce (CPI) et une matrice caractère de 12 sur 24 points (horizontal x vertical) ; correspondance, 324 CPS pour 12 CPI ; lettre, 162 CPS pour 12 CPI avec une matrice de 36 sur 24 points. V-1-1 roe—/1, Schéma de principe d'un disque réalisé avec les logiciels Inavision et White sous Windows et édité par l'imprimante 24 aiguilles DL 5600. Des performances de haut niveau Ces trois vitesses permettent une utilisation rationnelle de l'imprimante, liée à la qualité attendue. Outre ses performances en édition texte classique, la Fujitsu DL5600 permet également d'imprimer des graphiques en mode 8 ou 24 aiguilles et ceci à 27"/seconde pour une résolution de 180 point/pouce. Avec la couleur, les graphiques obtenus sont de très bonne qualité, et surtout, ils s'éditent rapidement. La disponibilité de la couleur sur la Fujitsu DL5600 et sa vitesse d'impression lui ouvrent des domaines d'appli- cations importants, où un excellent résultat au niveau des sorties est attendu, et ceci dans un temps d'édition le plus court possible. La Fujitsu DL5600 est capable d'utiliser sept couleurs différentes (noir, magenta, cyan, violet, jaune, orange, vert) produites par combinaisons des quatre couleurs du ruban. Ce dernier est actionné devant la tête d'impression de bas en haut par un mécanisme sophistiqué. Il permet ainsi une production de couleur en plusieurs passages de la tête mais en utilisant une partie différente du ruban. Pour faire du vert par exemple, il y a superposition du jaune et du cyan. La couleur apporte un plus sensible pour une matricielle et la présence d'une tête 24 aiguilles autorise également l'impression de caractères de haute définition. La Fujitsu DL5600 regroupe en standard des polices de caractères résidentes : Courrier 10, Prestige Elite 12, Boldface PS, caractères listing et condensés. Equipée d'un logement en face avant pour des cartouches des caractères, la Fujitsu DL5600 peut aussi proposer l'utilisation des polices comme Letter Gothic 12, Scientific 12, Orator 12, Light ltalic 12, etc. Dotée d'une mémoire tampon paramétrable de 256 octets à 24 Ko, la Fujitsu DL5600 supporte le téléchargement de polices de caractères créées à cet usage par des logiciels de composition de polices pour matricielles 24 aiguilles. Cette option de téléchargement offre également la possibilité de créer des logos, des signatures, directement éditables par la Fujitsu DL600. On notera également que cette machine possède en standard l'impression de codes barres. La Fujitsu DL600 se configure aisément, grâce à la présence d'un panneau de commande en face avant, doté d'un mini-clavier à quatre touches et surtout d'un afficheur à cristaux liquides de 16 caractères. Ce dernier offre un dialogue avec l'opérateur et surtout une possibilité de contrôle des choix effectués. L'appui simultané sur les touches ALT/RE- SET et SETUP/ONLINE permet d'accéder au menu de configu- 174 — M IC RO-SYSTEM ES Février 1989
ESSAI ration. Ce dernier regroupe une arborescence complète, donnant la possibilité de configurer précisément la machine. Il se divise en fonctions commutables avec la touche FUNCTION. Ces fonctions comprennent un certain nombre d'item et donnent accès aux commandes suivantes qui apparaissent sur l'afficheur. MENU1, MENU2, pour définir deux menus d'options sélectionnables directement, offrent la possibilité de se créer deux configurations types que l'on utilise le plus souvent et qui se mettront en oeuvre, une fois définies, par une simple sélection sur le panneau de commande. On peut y choisir : — la qualité d'impression (courrier, correspondance, listing) ; — la police de caractères par défaut ; — la largeur et la hauteur des caractères, on peut ainsi se bloquer en impression double hauteur par exemple ; — l'espacement des caractères et des lignes d'impression ; — l'émulation. En effet, la Fujitsu DL5600 soutient en version de base les standards d'impression du marché : IBM Graphique, IBM Proprinter XL, Diablo 630 API, Epson FX-80 pour la gestion couleur. En sortie d'usine, elle est configurée en émulation Fujitsu DPL24C, compatible IBM Graph et gérant, en plus la FiJJITigl EUROP : LIMITEO Il FUJITSUl,'el4glk eei, 1. 2624 1 Pa 650.691.01M 41 r Srel 33018h couleur en mode graphique ; — le format de la page : marges et longueur de page ; — le jeu de caractères utilisé et la sélection de la langue utilisée pour la gestion des caractères spéciaux comme les minuscules accentuées. HARDWARE pour régler le sens d'impression, la vitesse (pour limiter le niveau de bruit), la taille du tampon d'impression, l'interface choisie (parallèle ou série en standard) ; SAVE pour mémoriser les choix dans la machine et les re- trouver à chaque mise sous tension ; LIST pour éditer la liste de configuration totale de l'imprimante, avec toutes les options sélectionnées ; DEFAULT pour remettre la machine dans sa sélection d'origine, en sortie d'usine ; SELF TST pour sortir un test d'impression ; HEX DUMP, pour éditer le code hexadécimal de chaque caractère reçu par la DL5600. Cette fonction est très utile en mise au point de drivers d'impression. Elle imprime sur cha- que ligne 16 codes héxa et 16 caractères correspondant à l'équivalent ASCII ; TOF-ADJ pour déterminer le haut de page. V-ALNMT pour imprimer une suite de barres verticales les unes au-dessus des autres, permettant ainsi de vérifier l'alignement vertical de la machine, d'une ligne à l'autre. Si cet alignement n'est pas correct, il peut être réglé en faisant varier la valeur d'alignement entre + 7 et — 8. Toutes ces fonctions et la présence de l'afficheur LCD offrent à l'utilisateur une souplesse d'emploi, de configuration de la Fujitsu DL5600. Cela est complété par la présence d'un manuel d'utilisation des plus clairs, doté de nombreuses figures et exemples, qui est un très bon outil pour maîtriser cette machine. La Fujitsu DL5600 se situe dans le haut de gamme des imprimantes matricielles. Avec un prix très compétitif, elle offre une solution professionnelle pour des besoins d'impression autant au niveau quantité que qualité. Souhaitons ici, que le travail effectué par Fujitsu Paris, avec une campagne de presse sur le thème de la perfection japonaise (qui n'est plus à démontrer sur ce type de produit) visant à présenter à l'utilisateur final la gamme Fujitsu, porte ses fruits, permettant à la société de prendre une part non négligeable du marché. P.Barbier Février 1989 MICRO-SYSTEM ES - 175



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216