Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
Suite de la page 125 OS/2 : richesse et complexité multipliées Windows Presentation Manager, c'est Windows traduit pour OS/2 et modifié au niveau des performances selon la norme IBM AUA (Architecture Unifiée d'Application). Presentation Manager possède 700 fonctions, contre 400 à Windows et environ 30 au DOS. Cela donne une idée de la complexité relative des différents environnements. Avec OS/2, IBM rattrape Apple et le Macintosh, et y ajoute l'avantage du multitâche. Apple ne s'y est pas trompé qui engage un procès contre Microsoft pour rupture de contrat. Microsoft s'était engagé à respecter l'orginalité et la spécifité de l'environnement Macintosh. Or Apple crie bien haut que Windows et Presentation Manager ne sont que des copies conformes des principes utilisés sur le Mac. Mais comme le Mac s'inspire délibérément des concepts développés par Alan Kay et les développeurs du Xe- A droite, Pascal PELLIER, le « père informatique d'Evolution » sous GEM, et, à gauche, Dominique ARRIDIAU, adaptation sous Windows et sur Atari, en collaboration avec Pascal PELLIER. rox Palo Alto Research Center au début des années 1970, force est de remarquer que Xerox n'a jamais fait de procès à Apple... Ce procès montre en tout cas la crainte que ce nouvel environnement inspire à ses concurrents. La version 1.0 d'OS/2 ne comportait pas Presentation Manager. La version 1.1 l'incorpore. Déjà distribuée aux développeurs, elle sortira avec ses premières applications début 1989 en version française. Elle exigera de 3 à 4 Mo d'EMS. Théoriquement, le passage de Windows à Presentation Manager ne devrait pas être trop difficile. Déjà aux Etats-Unis des sociétés se sont spécialisées dans le portage des applications. Dans certains cas, elles ne demandent pas plus d'un mois pour le réaliser. Mais pour les développeurs, il s'agit maintenant de consacrer à nouveau des efforts considérables pour réapprendre à nouveau des kilos de documentation. Nombreuses sont les sociétés, même importantes, qui ont décidé d'attendre, car le marché de masse est encore loin d'avoir accepté Windows. OS/2 n'intéresse donc pour l'instant qu'une frange marginale des acheteurs potentiels. En attendant que les choses évoluent, il passera bien des versions sous les ponts. A 25 000 F HT le kit de développement OS/2, sans compter les mois d'apprentissage, on comprend que les développeurs rêvent aux pistes de ski, tout en laissant à d'autres le risque de chutes marketing. A terme, OS/2 deviendra cependant... incontournable. Jacques de Schryver PC BUFFER GAGNEZ DU TEMPS N'attendez plus que l'imprimante libère votre ordinateur. Réalisez une nouvelle tâche tandis que se poursuit l'édition des données précédentes grâce au PC BUFFER e prêt à connecter SIMPLICITE "Prêt à connecter", le PC BUFFER nécessite aucun accessoire supplémentaire. Il remplace le câble de liaison ordinateur/imprimante, ou se connecte sur le câble existant. 28 — MICRO-SYSTEMES Un BUFFER à partir de 1480E HT PERFORMANCE Capacité : de 64K à 256 K. Vitesse : 6000 caractères/seconde. Pas de problèmes de compatibilité (2 versions, entrée parallèle ou série ; possibilité de conversion de caractères). Connexion de plusieurs imprimantes sur un même ordinateur (avec adapteur multi printer). Adaptation automatique à tous les paramètres standards (vitesse, format, parité...) Sauvegarde des paramètres programmables en cas de coupure de courant. SERVICE-LECTEURS N°220 Février 1989
Encore de nouveaux concepts à digérer ! Une application typique sous OS/2 utilise les concepts d'IPC (Inter-Process Communication) et de multitâche. Parmi les outils fournis, FINDDEMO et FINDER travaillent de concert pour localiser et lister tous les fichiers qui, sur un disque, satisfont pleinement à des spécifications particulières. Heureusement, les idées clé de Windows sont présentes dans OS/2. Cela permet aux développeurs de réutiliser leurs connaissances durement acquises. La plupart des programmes OS/2 seront probablement des programmes DOS retraduits. OS/2 utilise environ 200 fonctions de communication avec l'operating system et le hardware. La plupart d'entre elles sont beaucoup plus performantes que les anciennes Comment programmer sous OS/2 fonctions DOS correspondantes. Il s'agira donc de réécrire de façon appropriée un certain nombre de routines. Pratiquement toutes les fonctions OS/2 retournent une valeur 0 si elles sont appelées avec succès, et un message d'erreur dans le cas contraire. Dans la mesure où parfois les messages obtenus incluent des variables relativement riches et précises afin de faire face à la complexité du système, il n'est plus possible d'utiliser du codage C qui fonctionnait précédemment sans « planter », malgré un nombre variable d'arguments. Si le message d'avertissement « too few actual parameters » apparaît sous OS/2, on ne disposera plus des tolérances précédentes sous DOS. Il faudra réécrire immédiatement les morceaux de code concernés. La déclaration des variables devient globale- ment beaucoup plus exigeante, notamment au niveau des déclarations de structure. Des fonctions telles que Intl 6H fournissent ainsi davantage d'informations que précédemment. La principale difficulté consistera donc à dominer la complexité inhérente au multitâche. Microsoft a employé jusqu'à 35 personnes simultanément pour développer OS/2. Certaines séances de brainstorming ont même vu la présence active de Bill Gates luimême. La principale difficulté venait de la coexistence nécessire de deux modes incompatibles : le mode protégé (286) qui autorise le multitâche, et le mode réel (8086) qui permet de faire tourner des programmes sous DOS. Or le 80286 est conçu pour fonctionner dans un seul mode et, point crucial, le mode émulation était insa- DÉVELOPPEMENT tisfaisant parce que trois fois plus lent qu'un 8086. Il fallait donc contourner la difficulté. En conséquence, actuellement OS/2 comporte 350 000 lignes de code, séparés en environ 200 modules. Bien qu'il s'agisse incontestablement d'un système promis à un grand avenir, au niveau des équipes de programmation, et en raison même de la richesse et de la complexité de l'environnement, il se produira un clivage. D'un côté ceux qui se seront lancés courageusement dans l'aventure. Et de l'autre ceux qui auront eu de nombreuses raisons d'attendre. OS/2 représente un investissement temps-argent important. La première étape consiste à établir un plan marketing permettant d'en assurer la rentabilité... Jacques de Schryver GRATUIT 1 x PCX20 - mémoire 640 ko - drive floppy 360 ko - disque 20 Mo - clavier - écran haute résolution pour l'achat de 2 AT TANDON PROMOTIONS exceptionnelles salon sur toutes nos machines et nos logiciels. OFFRE spéciale permanente pour étudiants. - PCA20 : - PCA40 : - PCA70 : - TARGET : - PAC286 : - 1 Mo mémoire, drive floppy 1,2 Mo - disque 20 Mo - Idem sauf disque 40 Mo - Idem sauf disque 70 Mo - disque 20 Mo, drive floppy 1,2 Mo - avec 1 PAC disque 30 Mo amovible EVOLUTECH 12 rue Cartier Bresson 93500 PANTIN Tél : 48 91 10 46 Métro : Quatre Chemins (ligne 7) REVENDEUR AGREE TerTacirr Agent de distribution - Configuration complète PAO (laser, scanner) nous consulter SERVICE-LECTEURS N°221



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216