Micro Systèmes n°94 février 1989
Micro Systèmes n°94 février 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°94 de février 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... les logiciels de l'an 2000.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
Ce premier panoramique ne doit pas occulter les sources, l'essence même du phénomène hypertexte. La question première revient à se demander comment l'homme fonctionne dans son processus de pensée. Dans un article intitulé As we may think, Vannevar Bush, conseiller du président Roosevelt et directeur de l'office de recherche et du développement, décrit, dès 1945, un système, le Memex, capable d'interconnecter des documents analogiques ou stockés sur microfilms afin principalement d'améliorer la gestion des documentations scientifiques. Memex est présenté comme une machine de browsing et de traitement de notes — textes ou graphiques — à chaud en une vaste bibliothèque capable d'établir des liens entre deux informations. Visionnaire, Vannevar Bush expliquait : « L'homme pense... opère par associa- Un bouquin, ce n'est en quelque sorte qu'un espace tridimensionnel... si on tient compte de l'épaisseur, bien entendu...,/Lions. On ne peut espérer reproduire artificiellement et dans sa totalité ce processus mental, mais il est possible à l'homme d'apprendre sur celui-ci. » On ne peut espérer égaler la vitesse et la flexibilité avec lesquelles l'esprit poursuit un cheminement associatif, mais il doit cependant être possible de surpasser l'esprit pour ce qui concerne la permanence et la clarté des items que l'on stocke en mémoire, puis que l'on rappelle. » Le processus de pensée (thinkink process) ne construit pas en effet une nouvelle idée après l'autre, partant de rien pour arriver à un tout bien lissé. Penser, c'est mener une pluralité d'idées simultanément, parallèlement, chacune dépendant les unes des autres et contribuant à l'élaboration de l'autre. Un écheveau, un entrelac hétérogène où se mêlent images, sons, sens dont la représentation à l'écran peut, à l'évidence, poser quelque sérieux problème... La linéarité révèle ses limites, les astuces rhétoriques (« si ça vous intéresse, consultez tel ouvrage ») sont à la longue lourdes à manier. Navigation : l'historique du cheminement dans la base vu par Hyperdoc et par Hypercard. Navigation : le browser d'Hypercard. i Base 0 X i-s, Aide g-1 -, -› Navigation Aide -Quelques conseils Dessin Copier Menus r 1.,- Commandes,, Fonctions HyperTalk Opérateurs -e, Référence Propriétése. Emplacement actuel. Cliquez sur le thème désiré pour y accéder -> Glossaire Index
noeuds ensemble. Mais créer ou activer un lien ne doit pas exiger de sombres manipulations : le fait de cliquer sur un « bouton » transporte instantanément (ou presque) l'utilisateur là où il le souhaite, sinon il y aurait frustration et l'intérêt d'hypertexte perdrait tout crédit : il est plus agréable de chercher un livre dans un rayonnage de bilbiothèque que d'attendre l'affichage du document que l'on désire consulter. Le chaînage d'objets hétérogènes ne doit pas être une entrave... L'hypertexte fonctionne sur des stations de travail, mais aussi sur micro-ordinateur. Son arrivée relativement récente sur la scène informatique — vers 1986- 1987 — est liée sans aucun doute au brusque gain de puissance des micros. Fondamentalement conçu en effet pour fonctionner dans un environnement graphique (souris-fenêtres-icônes), il ne pouvait se satisfaire de la lenteur des premiers microprocesseurs du marché et des faibles capacités de stockages des machines existantes. Il lui fallait attendre l'émergence et la diffusion de micro-ordinateurs rapides à base de processeurs Intel 80286 et 80386 pour le monde IBM et de ses nombreux compatibles, ou du Motorola 68020 pour Macintosh II. Hyperdoc se veut universel dialogue aussi bien en chinois qu'en arabe et tourne sur tout type de machine.//Mais alors, Hypercard et sa lenteur — déjà légendaire —,bien plus fondamentalement conçu et dapté au Mac SE qu'au Mac II ? Bill Atkinson, son créateur, avait au départ développé un système de gestion de documents non-structurés dans un but éducatif, tel qu'offrir un accès rapide à des banques de données d'images reliées entre elles par des « points chauds ». Hypercard devait fournir ainsi, dans un but pédagogique, l'accès à des concepts élé- DOSSIER mentaires où certes l'hypertexte n'est pas absent. Hypercard, c'est la révélation lumineuse faite au grand public du concept de la pile de cartes (une carte peut être indifféremment une image, un son, un texte ou une commande, comme la composition d'un numéro de téléphone). Enfin, la carte (ou la fiche) ne s'entasse plus dans une boîte à chaussures... Finalement, Apple a fait tout autre chose d'Hypercard, le présentant comme un outil-système, un produit hybride dont la nature tient plus de la chauve-souris que d'outil dédié véritablement hypertexte... Navigation : gare aux écueils Les premiers produits débarquent actuellement sur le marché : pionnière, la firme écossaise OWL (représentée en France par Frame) diffuse d'ores et déjà Guide 2 (3 950 F), disponible sur Macintosh (avant Hypercard) et (en français) sur PC et PS/2 sous Windows. Existent aussi le très puissant Hyperdoc (9 800 F ou 3 600 F pour le run time seul) de la société française Geci, et, chez IBM, Hypersoft (1 900 F) très proche d'un Hypercard (gratuit, lui) et bâti sur une base... Guide. La valse des boutons chez Guide 2. Une gymnastique fort simple, enthousiasmante, diront les utilisateurs : nulle écriture au clavier de lignes de commandes n'est requise, ce qui n'est pas le cas dans Hyperdoc ou Hypercard. L'objet n'est certes pas de les mettre en compétition. Guide'earch DiseTW—Fiffliàt font 11111111111111111111111111111 C :..\GUIDE Bouton de Note Bouton de Référence e Comme vous pouvez le constater, un. Définition est liée à ce Bouton de Nott : Celle-ci apparait dans une fenêtre en superposition tant que vous garder pressé le bouton de la souris. C:\GUIDE2VOINTREF.GUI Le fait de cliquer sur un Bouton de référence vous amène directement Point de référence au correspondant, ce lien étant,'automatiquement créé par Cit IlDFI ! W Bouton de Remplacement Lorsque vous cliquez dessus, les boutons de remplacement substituent au texte des informations complémentaires (textes ou graphiques). Ainsi, il est possible d'entrer dans le détail d'un document, ou au contraire de l'éviter Definitions for C:..NOUIDE2\COMMANDE *SERIAL PORT IN COM1 : PORT OUT COM1 : MOT IN COM1:1200,N, 8,1 MODE OUT COM1:9600,N,8,1 SYNCH OUT 2000 DATA OUT — FRAM — f Bouton de Commande GUIDE est édité par FRAME Février 1989 MICRO-SYSTEMES — 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 182-183Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 184-185Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 186-187Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 188-189Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 190-191Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 192-193Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 194-195Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 196-197Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 198-199Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 200-201Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 202-203Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 204-205Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 206-207Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 208-209Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 210-211Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 212-213Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 214-215Micro Systèmes numéro 94 février 1989 Page 216