Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
Fig. 1 — Une carte EGA estgérée par quatre modules essentiels dont l'un (le contrôleur graphique) est dédoublé. plus la cartographie du générateur de caractères. — Le contrôleur graphique est l'interface entre le microprocesseur, la mémoire vidéo et le contrôleur d'attributs. Ce composant assure la compatibilité avec les cartes MDA et CGA en formatant les données suivant le mode d'affichage. — Le contrôleur d'attributs gère la couleur, le clignotement et le soulignage. Le tampon d'affichage est constitué de quatre plans de 16 Ko chacun. L'extension à 128 Ko ajoute 16 Ko à tous les plans, celle à 256 Ko en ajoute 32 de plus, portant ainsi la taille de chaque plan à 64 Ko. L'adresse de début du buffer et sa longueur peuvent être configurées de façon à assurer la compatibilité. La partie logicielle se présente sous la forme d'un BIOS en mémoire morte située à l'adresse C000 : 0000, et d'une longueur de 16 Ko. Des modes d'affichage Les modes d'affichage de la carte EGA dépendent du type de moniteur relié au connecteur de la carte. Le nombre de pages et de couleurs pour un mode donné sont fonction de la taille de la mémoire vidéo (64, 128 ou 256 Ko) ; pour le mode 10, par exemple, nous pouvons avoir les configurations suivantes : — RAM 64 Ko : résolution 640 x 350 en 4 couleurs à choisir dans une palette de 16 ; une seule page disponible. — RAM 128 Ko : résolution 640 x 350 en 16 couleurs à choisir dans une palette de 64 ; une seule page disponible. — RAM 256 Ko : résolution 640 x 350 en 16 couleurs à choisir dans une palette de 64 ; deux pages étant disponibles. Le mode vidéo, lors de l'initialisation avec un moniteur EGA, est le mode 3 : alphanumérique 80 x 25 en 16 couleurs parmi 64. Ce mode initial est déterminé sur les cartes les plus classiques par la position de quatre switches (SW1 à SW4) se trouvant sur la carte : Ces valeurs sont celles de la carte IBM. Il existe cependant une dizaine de cartes « compatibles » et il se peut que ces valeurs ne donnent pas l'affichage correspondant. C'est en effet le BIOS vidéo (adresse C0000) qui lit la position des switches et qui initialise le mode vidéo adéquat. Les BIOS étant différents, copyright oblige, ils peuvent faire l'interprétation qui leur convient. Lors de chaque changement de mode d'affichage, le BIOS programme la carte EGA par l'intermédiaire des registres d'entrées/sorties. Ceux-ci permettent d'avoir une configuration de la mémoire vidéo propre à chaque mode (tabl. 1) — Mode alphanumérique (0, 1, 2, 3 et 7) : chaque caractère est codé sur deux octets consécutifs dans la mémoire : code ASCII du caractère puis attribut. Les codes ASCII sont stockés dans le Bit Plan 0 et les attributs dans le Bit Plan 1. Le Bit Plan 2 est chargé pendant l'initialisation du mode avec le dessin bit par bit de chaque caractère (pattern) situé dans le BIOS (les formes 8 x 8 et 8 x 14 sont stockées dans le BIOS juste après le code exécutable, les adresses de ces tables étant données par les vecteurs d'interruption 1F et 43). Chaque caractère est codé sur 32 octects dont 8 seulement (ou 14 pour les caractères 8 x 14) sont significatifs. La forme du caractère A (code ASCII 65), par exemple, sera située dans le Bit Plan 2 à l'adresse 65 * 32. Les 256 caractères utilisent donc 32 * 256 = 8 Ko. Cependant, la carte EGA se réserve 16 Ko par table de 256 caractères. Plusieurs tables de formes sont disponibles : avec une carte de base à 64 Ko, le Bit Plan 2 a une taille de 16 Ko donc une seule table est disponible ; avec l'extension à 128 Ko, on peut accéder à deux tables, avec 256 Ko à quatre. Sous certaines conditions, le bit 3 de l'attribut peut SW1 SW2 SW3 SW4 mode d'affichage On Off Off On CGA 40 x 25 Off Off Off On CGA 80 x 25 On On On Off EGA mode émulation Off On On Off EGA mode GR —.mode initial On Off On. Off MDA Off Off On Off MDA permettre de sélectionner la table 0 ou la table 1 pour le dessin du caractère. — Mode graphique 320 x 200 (4 et 5) : le format de codage est compatible avec la carte CGA. Chaque pixel né- 94 — MICRO SYSTEMES cessite 2 bits (valeurs 0 à 3) et on a l'équivalence suivante : 0 : couleur de fond 1 : couleur 1 de la palette 2 : couleur 2 de la palette 3 : couleur 3 de la palette Les lignes paires sont stockées de l'adresse B8000 à l'adresse B1 F3F, les lignes impaires de l'adresse B2000 à l'adresse B3F3F (mode entrelacé). Les Bits Plan 0 et 1 sont utilisés. La palette peut être fixée par l'interruption 10h, fonction OBh, sous-fonction 01 ou en reprogrammant les registres. — Mode graphique 640 x 200 (6) : on a le même codage qu'avec la carte CGA : 1 bit par pixel. Les lignes sont entrelacées, et seul le Bit Plan 0 est utilisé. — Mode graphique 640 x 350 monochrome (F) : cette résolution nécessite 56 Ko (on a quatre attributs possibles). Les Bits Plan sont chaînés 2 à 2 (0 et 1, 2 et 3) pour obtenir deux plans de 32 Ko. Le premier de ces plans est utilisé pour les pixels allumés tandis que le second correspond aux pixels en intensité double. Ce chaînage n'est réalisé que sur les cartes à 64 Ko de RAM, étant donné qu'à partir de 128 Ko, chaque Bit Plan fait au moins 32 Ko. — Mode graphique 640 x 350 couleur (10) : ce mode utilise chaque Bit Plan comme couleur de base : Bit Plan 0 : bleu Bit Plan 1 : vert Bit Plan 2 : rouge Bit Plan 3 : intensité Les quatre bits codant un pixel donnent en fait un numéro de palette de 0 à 15. La couleur de chaque palette peut être fixée avec l'une des 64 valeurs disponibles, par l'intermédiaire des registres du contrôleur d'attribut. La programmation De nombreuses opérations peuvent être réalisées par le biais de l'interruption vidéo 10h. C'est un moyen pratiquement absolu d'obtenir la portabilité de vos programmes. On peut aussi adresser directement la mémoire vidéo : c'est certainement ce qu'il y a de plus rapide. La portabilité ne doit pas non plus poser de problème. La dernière méthode est de programmer directement les registres de la carte. La portabilité est dans ce cas Janvier 1989
DOSSIER CARTE MDA — MODE D'AFFICHAGE Mode Type d'affichage Taille Caractère Début Buffer Taille Buffer Taille Page Nb Couleurs 7 A/N 80 x 25 NB 9 x 14 B0000 : 4 Ko 4 000 1 Nb p.MONITEUR EGA : Mode Type d'affichage Taille Caractère Début Buffer Taille Buffer Taille Page Nb Couleurs Nb p.0 A/N 40 x 25 CO 8 x 14 B8000 : 32 Ko 2 000 16/64 8 CARTE CGA — MODES D'AFFICHAGE 1 A/N 40 x 25 CO 8 x 14 B8000 : 32 Ko 2 000 16/64 8 2 A/N 80 x 25 CO 8 x 14 B8000 : 32 Ko 4 000 16/64 8 Mode Type d'affichage Taille Caractère Début Buffer Taille Buffer Taille Page Nb Couleurs Nb p.3 A/N 80 x 25 CO 8 x 14 B8000 : 32 Ko 4 000 16/64 8 4 GR 320 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 16 000 4 1 0 A/N 40 x25 N/B 8 x 8 B8000 : 16 Ko 2 000 8 1 A/N 40 x 25 CO 8 x 8 B8000 : 16 Ko 2 000 16 8 2 A/N 80 x 25 N/B 8 x 8 B8000 : 16 Ko 4 000 4 3 A/N 80 x 25 CO 8 x 8 B8000 : 16 Ko 4 000 16 4 4 GR 320 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 16 Ko 16 000 4 1 5 GR 320 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 16 Ko 8 000 1 6 GR 640 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 16 Ko 16 000 2 1 CARTE EGA — MODES D'AFFICHAGE MONITEUR MONOCHROME : Mode Type d'affichage Taille Caractère Début Buffer Taille Buffer Taille Page Nb Couleurs Nb p.7 A/N 80 x 25 N/B 9 x 14 B0000 : 32 Ko 4 000 8 F GR 640 x 350 N/B 8 x 14 A0000 64 Ko 56 000 1 2 MONITEUR CGA Mode Type d'affichage Taille Caractère Début Buffer Taille Buffer Taille Page Nb Couleurs Nb p.0 A/N 40 x 25 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 2 000 16 8 1 A/N 40 x 25 CO 8 x 8 88000 : 32 Ko 2 000 16 8 2 A/N 80 x 25 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 4 000 16 8 3 A/N 80 x 25 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 4 000 16 8 4 GR 320 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 16 000 4 1 5 GR 320 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 16 000 4 1 6 GR 640 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 16 000 2 1 2 D GR 320 x 200 CO 8 x 8 A0000 : 64 Ko 32 000 16 4 8 1 E GR 640 x 200 CO 8 x 8 A0000 : 64 Ko 64 000 16 2 4 Janvier 1989 5 GR 320 x 200 CO 8 x 8 88000 : 32 Ko 16 000 4 1 6 GR 640 x 200 CO 8 x 8 B8000 : 32 Ko 16 000 2 1 2 D GR 320 x 200 CO 8 x 8 A0000 : 64 Ko 32 000 16 4 8 1 E GR 640 x 200 CO 8 x 8 A0000 : 64 Ko 64 000 16 2 4 56 000 4/16 1 10 GR 640 x 350 CO 8 x 14 A0000 : 64 Ko 112 000 16/64 2 Tableau 1. Les différents modes graphiques des cartes MDA, CGA et EGA. ; Cette routine sert à écrire un caractère à la position courante du curseur ; Le BIOS EGA contient bien sûr une routine de ce type mais pour des raisons ; obscures le bit O du registre de statut 38A/SDA est testé (comme sur la ; carte CGA) avant d'envoyer un caractère ce qui est parfaitement inutile avec ; la carte EGA dont l'électronique prend en compte les acnés RAM ; Principe ; L'adresse du segment texte 25 X 80 est 8800 Il s'agit de calculer l'adresse d'offset de la position du curseur 1 à partir des coordonnées lig, col du curseur et du numéro de la page écran ; adresse page= longueur page (numéro pagetil) 1 déplacement. (lig. 80 col) 2 adresse offset= adresse page o déplacement I puis d'envoyer le code du caractere à cette adresse CODE SEGMENT ORS 100h ASSUME CS ; CODE,DS ; CODE,SS:CODE,ES,CODE START ; exemple d'utilisation DOR SI,SI ; Page 0 MOV DL,41h aractère A CALL CHAR on attend une touche MOV AH,8 INT 21h XOR SI,S1 ; Page 0 MOV DX,4042h ; caractère B noir/rouge CALL CHARATT MOU AX,4C0Oh INT ; Procédure d'écriture d'un caractere seul à la position du curseur CHAR FROC NEAR ; On sauve le contexte PUSH AX PUSH BX PUSH CX PUSH ES PUS !. DS PUSH DI ; On affiche le caractère CALL _CHAR ; On restitue le contexte POP Dl POP DS POP ES POP CX POP BX POP AX RET CHAR ENDP ; Procédure d'écriture d'un caractere/attribut a la position du curseur CHARATT PROC NEAR ; On sauve le contexte PUSH AX PUSH BX PUSH CX PUSH ES PUSH DS PUSH DI ; On affiche le caractère CALL CHAR ; On met dans AL l'attribut MOU AL,DH 1ES:01 pointe en RAM Juste aprês le caractere affiché donc c'est bon MICRO-SYSTEMES — 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182