Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Langage naturel : la « Glasnost » BIEN A LBE2r, Auja)RD'He Vous com Ai EN cEi ? ZPm ? ma F-Arge. ONE REC4-1E-IC-1-1E- 1 Cor4 06.RA Pt i rOd E COMPLET -50R LES- PRÉRA9-i-e bei1)0N:e0) 18+6 8-78pst) TE jous-r-ÉRivli meee zM -reADirr ee-r Sege,0 - Ce0ATE VentS coNs L-rEeF_z -PÔSS ils X 2et.3 et- X2e. s Quevo Aurzez TE ; N Vou.s Pourquoi devons-nous absolument apprendre un langage de programmation, code documentaire ou autre sabir, lorsque nous voulons accéder à un système informatique ou télématique ? En dépit des interfaces de plus en plus conviviales, comme les souris, les menus et autres systèmes de « dialogue » homme-machine, c'est toujours le premier qui doit se plier à la seconde. L'idéal serait que l'homme puisse enfin exprimer sa volonté, ses ordres à la machine. Encore balbutiantes, les machines commencent néanmoins à se doter d'interfaces en langage naturel. Premier objectif l'accès du grand public aux serveurs via minitel. 82 - MICRO SYSTEMES Janvier 1989
informatique i Le serpent de mer de l'informatique revient à intervalles réguliers : bientôt nous pourrons dialoguer avec les ordinateurs et les terminaux dans notre langue maternelle, sans avoir à nous plier aux impératifs de déclaration, terminologie, syntaxe... d'un langage artificiel imposé. Ce problème très ardu passionne les hommes depuis bien Janvier 1989 longtemps, tout en les laissant sceptiques. Ainsi, Descartes, qui évoquait la possibilité de créer des automates doués de presque toutes les facultés humaines, leur déniait cependant la capacité de « répondre au sens de tout ce qui se dira en sa présence. » La clé de voûte de Les premiers travaux scientifiques débutèrent dans les an- nées cinquante. La compréhension du langage naturel constituait en effet l'un des moteurs de l'intelligence artificielle, car elle se trouve à la charnière de nombreuses applications telles que la traduction automatique (Micro-Systèmes n°54, p.102, juin 1985), la lecture et la génération automatiques de textes (résumés, documents multilingues, etc.), l'indexation et l'archivage automatiques, la constitution automatique de bases de connaissances à partir de données textuelles, la reconnaissance de la parole et la commande vocale, l'aide au suivi des réglementations juridiques, administratives, contractuelles, etc., la génération de langages de commandes ou autres langages concis... et jusqu'à la résolution de problèmes, dont elle constitue la clé de voûte. Pourtant, trente ou quarante ans après les premiers espoirs, les produits opérationnels sont encore fort rares et les applications grand public se font attendre. Il est vrai que le traitement du langage naturel a subi une éclipse prolongée due au très défavorable rapport ALPAC (au milieu des années 1960). Entre-temps, les systèmes experts ont occupé la presque totalité de la scène de l'intelligence artificielle. Les autres applications, soit dérivant du traitement du langage naturel, soit mettant en jeu une certaine compréhension du monde (vision artificielle ou reconnaissance de la parole), portent sur des domaines de connaissances moins bien circonscrits et posent encore de grands problèmes liés au caractère subjectif, flou, e mal défini, des connaissances auxquelles elles se réfèrent, ainsi qu'au grand nombre de notions que le système doit mémoriser. Les investissements néces- : -..- saires pour développer de tels outils sont beaucoup plus importants que ceux que requièrent les systèmes experts, parce qu'une grande partie de la connaissance doit être intégrée dans ces outils. En outre, le marché est difficilement mesurable en raison, d'une part, du manque de produits opérationnels et, d'autre part, de sa diffusion (toute application informatique peut être concernée par le traitement du langage naturel au ni- DOSSIER veau de l'interface de dialogue). Ce qui est certain, c'est que ce marché n'est pas encore mûr, aujourd'hui, pour lancer des produits sur une grande échelle, d'où le faible nombre de sociétés et de réalisations dans ce secteur. Pourtant, des firmes annoncent déjà des banques de données, voire des systèmes experts, consultables en langage naturel. Le minitel comprendra bientôt nos interrogations en français courant ; il existe des systèmes de documentation capables de traiter automatiquement des informations textuelles (indexation, recherche, résumé, etc.) ; le ministère de la Recherche développe un système de génération de documents à partir de techniques de traitement du langage naturel ; un projet Esprit, ESTEAM- 316, vise à créer, à partir de techniques de langage naturel, un système expert gestionnaire de dialogue entre l'utilisateur et l'application informatique. Aux Etats-Unis, quelques laboratoires et sociétés sont parvenus à réaliser des produits opérationnels : l'ancêtre de ces systèmes, « Eliza », conçu par J. Weizenbaum, simule un dialogue avec un psychiatre (1). Le programme « Intellect », écrit par Larry Harris (2), est capable de répondre à des questions du type : « Quelle différence y a-t-il entre les ventes du mois dernier et les prévisions faites sur des échantillons de population sélectionnés selon la méthode des quotas en Nouvelle-Angleterre ? » Le système « Lifer », conçu par Gary Hendrix (3), est spécialisé dans la marine. On peut lui demander : « Qui est le capitaine du Calypso ? » ou « Quelle était la longueur du paquebot France ? » IBM s'intéresse également au traitement du langage naturel, et entretient des travaux dans ses laboratoires de recherches, notamment au Centre T.J. Watson. L'une de ses préoccupations : construire une base de connaissances à cette fin et développer des outils pour l'accès aux informations et l'exploitation en langage naturel. Le projet implique une représentation appropriée et la création d'un langage d'interrogation correspondant : LQL (Lexical Query Language). MICRO-SYSTEMES - 83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182