Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Toujours plus vite La série PAL16D de National Semiconductor comprend 4 circuits TTL présentant un temps de propagation de 10ns adaptés oinsi à Io réalisation de logiques d'accès aléatoire ou d'outres fonctions sur les stations haut de gamme, les équipements de test et les systèmes de communication. Ils utilisent des fusibles verticaux à transistors, permettent une programmation selon la méthode AIM et, par conséquent, autorisent le test des cellules logiques, contrairement aux circuits employant des fusibles métalliques horizontaux. La famille PAL16D comprend un circuit purement combinatoire IPAL16L8DI, un jeu de registres pur IPAL16R81, oinsi que deux modèles « combinés » (PAL 16R6D et PAL16R4D). Ils sont présentés en boîtiers plastique DIL 20 broches ou en « chip carrier » 20 contacts. Le constructeur introduit parallèlement une seconde génération de composants PAL ECL lemitter-coupled logicl, offrant des temps de propagation de l'ordre de 4ns Compatibles avec la fomille 6ns dont ils partagent le logiciel de programmation (PLAN), ils sont proposés avec des entrées/sorties compatibles ECL 10K ou 100K. les PAL 1016P4A et 10016P4A se destinent plus particulièrement aux circuits de commutation utilisés dons les mini-ordinateurs les plus rapides, ou dans les équipements de test de haut de gomme. Pour plus d'informations cerclez 60 Le premier « DIP Switch » aux normes CMS Le constructeur fronçais Secme vient de mettre au point le Microdil, premier DIP switch de type CMS ou monde. digest I Ir la Outre le fait qu'il occupe une surface d'environ 1/3 de celle d'un boîtier classique, son principal avantage est de répondre aux contraintes du montage en surface, et d'être conditionné pour l'implantation automatique à grande vitesse. Le Microdil offre 8 fonctions a interrupteur », et supporte les procédés d'assemblage suivants : collage avec polymérisation, soudure à la vague, par refusion ou infrarouge, soudure par phase vapeur. Pour plus d'informations cerclez 61 Une puce pour les téléphones AMS France présente l'AS2572, un circuit C-MOS de type ASIC destiné aux téléphones à touches. Son rôle est de convertir les données du clavier en signaux d'interruption de boucle Inumérototion décimale) ou en paires de fréquences (numérotation en fréquence vocale). Ces deux modes de fonctionnement peuvent être sélectionnés depuis le clavier du téléphone lui-même, tondis que l'AS2572 présente une mémoire de 24 chiffres autorisant le rappel immédiat du dernier numéro composé. Outre so faible tension de fonctionnement, ce circuit se caractérise par un dispositif d'insertion automatique de pause, et un niveau des fréquences indépendant de l'alimentation. L'AS2572 est livré en boîtier plastique 20 broches. Pour plus d'informations cerclez 62 Lasers : bientôt 45 pages par minute ? Advanced Micro Devices vient d'cer la disponibilité du contrôleur de balayage (RPC) Am95C75 et du processeur de rotation orthogonale (ORP) Am95 C76, deux circuits C- MOS destinés à soulager la carte contrôleur d'une imprimante laser des fonctions complexes de transfert de blocs (BITBLT), des tâches d'assemblage de page et des rotations de polices de caractères. Plus particulièrement conçu pour accélérer l'impression, le circuit RPC permet d'atteindre des vitesses de 45ppm en 300 dpi, et de 25ppm en 400 dpi. Il est particulièrement efficace et évite tout « goulot d'étranglement » lors du transfert des données. L'ORP permet, quant à lui, une économie de mémoire non négligeable, dans la mesure où toutes les opérations de rotation sont effectuées par le matériel et non pas par logiciel. Pour plus d'informations cerclez 63 LIBERTE DE CHOISIR, DE PARTAGER, D'ECHANGER... L'INF M IQUE ! Les Commutateurs de liaison NEOL vous permettent de : — partager votre imprimante entre plusieurs utilisateurs — connecter plusieurs imprimantes à un seul ordinateur — libérer votre ordinateur de la gestion de l'imprimante en combinaison avec nos PC-BUFFER — interconnecter équipements série et parallèle à raide de nos interfaces universelles — optimiser le rendement et le coût des équipements. NEOL vous propose également : PC-BUFFER - Interfaces V24/Centronics et IEEE-488/Centronics - Amplificateurs de lignes - Interfaces pour C64/128 - Imprimantes - Ecrans à cristaux liquides interfacés V24. 4a rue Nationale - 67800 BISCHH IM - 88 62 37 52 à pa Ir de 98 F HT CABLES COMPRIS "PRET-A CONNE ER" GARANTIE : 1 AN SERVICE-LECTEURS N°253
Programmation en Prolog pour l'intelligence artificielle « Au Moyen Age, tout lettré se devait de connaître le lutin et le grec. Il en vo de même, de nos jours, avec Lisp et Prolog, pour tout praticien de l'intelligence artificielle », estime Patrick Henry Winston, en introduction à cet ouvrage. Ce spécialiste de l'IA et adepte de Lisp, puisqu'il o fait ses études au MIT où ce langage o été inventé, o découvert l'efficacité de Prolog et de la progrommotion par les buts avec le programme Shrdlu de Winogrod. Dons ce livre écrit par un passionné de Prolog, Ivan Bratko, le lecteur acquerra, à la lumière des nombreux exemples présentés, non seulement les concepts, lo syntaxe et les mécanismes du langage, mais aussi un ensemble de supports et d'outils, prêts à être isolés, adoptés et fondus dons de nouveaux programmes. Ivan Bratk Programmatio en PROLO t our l'intelligenc artificiell, glUeinny— 1111111111111e Outre leur intérêt pour l'apprentissage de Io programmation en Prolog, ces exemples présentent ou lecteur des aspects intéressants de l'intelligence artificielle : la réduction de problèmes, les structures d'arbres et graphes, le chaînage avant et arrière, les techniques de recherches, etc. Différentes applications sont proposées le jeu des tours de Hanoi, d'autres jeux, des problèmes d'optimisation, l'élaboration de shells de systèmes experts, de démonstrateurs de théorèmes... Parmi tous les livres consacrés à Prolog, celui-ci est particulièrement recommandé, aussi bien aux étudiants qu'à tous ceux qui s'intéressent à l'intelligence artificielle, non seulement à cause des exemples qu'il contient, mais aussi grâce aux caractéristiques suivantes : des résumés précis en jalonnent la lecture ; de nombreux exercices (les solutions sont fournies à la fin du volume) aident à intégrer les concepts présentés ; les sélecteurs de structure présentent la notion d'abstraction de données ; un chapitre entier est consacré aux styles et techniques de programmation ; la programmation en Prolog est abordée honnêtement, sons cocher les problèmes ni les plaisirs qu'elle procure. Parmi les nombreux dialectes de Prolog Icelui de Robert Kowalski, Moorten van Emden et David Warren à Edimbourg, d'Alain Colmerauer à Marseille), c'est lo syntaxe Edimbourg Idite DEC-101, Io plus répandue, qui a été adoptée dons ce livre. La première partie présente le langage, à l'aide des classiques relations familiales I « parent IX,Y) », etc.) et montre comment écrire des programmes. la seconde partie met en évidence Io puissance de Prolog dans certains domaines importants de l'intelligence artificielle : Io résolution de problèmes et les heuristiques, les systèmes experts, les systèmes orientés formes, etc. les techniques fondamentales de l'intelligence artificielle, ainsi que les structures de données comme les arbres et les graphes, sont présentées sous forme de programmes complets, réutilisables en tant que parties de programmes plus élaborés. Ce livre ne nécessite que des connaissances de base en informatique, mais aucune expérience en programmation, ni savoir particulier en intelligence artificielle. lecteurs initiés Niveau requis ; 3 Rédaction-présentation 8 Qualité/prix : 8 Par Ivan Bratko 440 pages, format 16 x 23 Prix : 225 F InterEditions Prolog pour l'analyse automatique du langage naturel « La compréhension et lo production de phrases ou de textes en langue noturelle, notre longue de tous les jours, sont devenues des éléments cruciaux de Io communication homme-machine », annoncent les auteurs, dès la préface. Mais plus qu'à la communication homme-machine, cet ouvrage est consacré au Prolog, dont Io structure est particulièrement proche de celle de la langue naturelle. Il s'agit plutôt d'un manuel d'application, très didactique, des méthodes informatiques de Io programmation logique. Il n'a pas la prétention de présenter de façon exhaustive toutes les classes de problèmes, mais propose un panorama actuel, illustré de nombreux exemples, de plusieurs thè- Micro digest 2D OZ mes de recherche en matière de langage naturel. Seul le premier chapitre présente Io problèmotique de l'analyse automatique du langage naturel, en particulier sa diversité, son manque de précision et le grand nombre de connaissances qu'il implique. Mois déplorons Io briéveté de ces remorques pourtant fondamentales, et qui expliquent que le problème soit actuellement si imparfaitement résolu. De tous les niveaux de la description de la langue naturelle (phonétique, phonologique, morphologique, lexique, syntaxique, sémantique et pragmatique), ne sont considérés que le morphologique, le lexical et le pragmatique. « Ces approches, qui n'utilisent pas toute la richesse des descriptions de la langue, ont l'avantage de l'efficacité. » Après une introduction ou langage Prolog, qui sera employé tout ou long de l'ouvrage, les chapitres suivants vont illustrer l'ensemble du processus d'analyse et de génération de langue naturelle les notions de linguistique générale nécessaires à la bonne compréhension de la suite de l'ouvrage ; les formes de base des grammaires logiques, ainsi que leur implémentation en Prolog ; le formalisme sémantique de base, sous Io forme d'arbres quantifiés à trois branches. Enfin, les derniers chapitres sont consacrés aux principales applications du traitement du langage naturel : Io génération de texte et le dialogue homme-machine. Tout au long de l'ouvrage, les auteurs appliquent la propriété d'un programme Prolog à démonter des théorèmes, c'est-à-dire prouver la véracité d'un nouvel énoncé à partir de ceux qu'on o déjà. le cas échéant, il s'agit de prouver qu'une phrase en longue naturelle correspond à une structure donnéé. Tout le traitement est ensuite ettectué à partir de ses formules logiques. les exemples (notamment « Eliza » de Weizenboum ou « Shrdlu » de Winograd) montrent que Prolog permet généralement une programmation bien plus succincte que tous les autres langages informatiques, notamment Lisp. En ce qui concerne les interfaces en langage naturel, la distinction est faite entre une réponse directe (l'information trouvée directement dans les données de base, qui est la réponse littérale à Io question) et une réponse coopérative (une réaction pertinente à la question, qui est une compilation d'informations provenant de diverses sources). Ainsi, à Io question « Quand le train pour Lyon part-il ? », un système coopératif précisera non seulement l'heure, mais aussi le quai, information indispensable pour prendre ce train. le dernier chapitre est un bref tour d'horizon sur les principaux axes de recherche, à savoir Io modélisation de systèmes à large couverture linguistique et conceptuelle ; la modélisation de phénomènes précis, avec une étude en profondeur, très détaillée et quasi exhaustive ; la spécification de systèmes d'acquisition de la connaissance linguistique et de so gestion ; l'étude des modes de dialogues et, plus généralement, des modes d'interactions homme-machine. L'approche adoptée, essentiellement fondée sur la logique utilisée à la fois comme mode de représentation et comme outil de modélisation, fournit un cadre homogène assurant à l'ensemble une grande fiabilité et modulorité. Malheureusement, des lourdeurs de style et des foutes d'orthographe (les auteurs ne maîtriseraient-ils pas le langage naturel ?) rendent la lecture un peu laborieuse, et moins agréable et captivante qu'on serait en droit de l'attendre d'un tel sujet. lecteurs : initiés Niveau requis : 3 Rédaction-présentation : 4 Qualité/prix 5 Par A. Gal, G. lopolme et P.Saint-Dizier 180 pages, format I 7 x 24 Prix 200 F EyrollesC.A.O. : choix, mise en place et pratique La conception assistée par ordinateur existe depuis le début de la décennie, et de nombreux ouvrages ont déjà été écrits à ce sujet, traitant des nouveaux logiciels, des matériels et de problèmes spécifiques qu'elle permet de résoudre. Le livre de Claude Boulicot, ingénieur, chef de bureau d'études à Sof resid, deuxième groupe fronçais d'ingénierie industrielle, aborde le sujet sous un jour nouveau. Fort de son expérience acquise lors de Io mise en place d'une importante installation de CAO, il est à même de présenter cette technique du point de vue pratique, en exposant les avantages, mais aussi les contraintes, qu'elle apporte à l'entreprise qui s'en équipe. L'auteur s'adresse en priorité aux bureaux d'études, auxquels il expose les problèmes techniques, humains, d'organisation, posés par Io pratique de Io CAO. Il s'agit d'abord de choisir le logiciel adéquat : 2D, 3D ou 2,5D ; puis le matériel écran à haute résolution, souris ou table à numériser, scanner, etc. Quant au type d'ordinateur, la micro, en CAO, tend à rejoindre, du point de vue des performances, les gros systèmes. Toutes les étapes de l'installation du système sont détaillées : mise en route de la CAO, préparation, installation, formation, organisation générale, travail quotidien, maintenance, sans oublier la formation à cette technique. Deux exemples de logiciels 2D, Cadom et Autocad, sont présentés en détail. Enfin, l'auteur expose quelques applications pratiques : coordination d'études d'installations industrielles, mécanique, bâtiment et schématique. Des dessins obtenus en utilisant les logiciels Arcoid et Cadam, ainsi que des photos d'installations de CAO, illustrent le texte, complété, en annexe, par un glossaire des principaux termes de Io CAO. lecteurs : grand public Niveau requis : 2 Rédaction-présentation : 9 Qualité/prix : 7 Par CbudeBoulicot 140 pages, format 17x 23 Prix : 140 F Eyrolles Janvier 1989 MICRO-SYSTEMES — 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182