Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 172 - 173  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
172 173
MÉDIASCOPIE est, paraît-il, beaucoup plus détaillé que ceux obtenus en résonnance magnétique ou en tomographie. Pixar, jadis filiale de Lucas Film, appartient aujourd'hui pour 66% à SteveJobs. Bien que régulièrement primée dans les festivals avec des oeuvres telles que Luxo Junior, Red's Dream ou Tin Toy, Pixar se consacre essentiellement aux aspects industriels et scientifiques de l'image, avec des logiciels 3D présentant non pas les surfaces des volumes, mais la matière véritable en profondeur, grâce à des coefficients de transparence et d'opacité. Ainsi, en test non destructif, on pourra percevoir une impureté à l'intérieur d'un alliage, ce que ne saurait pas rendre la seule présentation du 3D traditionnel qui n'inclut pas la notion de translucidité. (Business Week International, 14 novembre 1988, p.41 + documentation Pixar). 10 000 vérins géants pour Ocean City (Discover novembre 1988) Montée sur vérins hydrauliques géants, la future île artificielle d'Ocean City reposera au-dessus de 200 mètres d'eau, à 100 km au large de Tokyo. Ses 22 km2 accepteront jusqu'à un million d'habitants. En plus de son centre scientifique, de ses 400 courts de tennis, de ses huit terrains de golf, elle comportera en outre sur sa terrasse un aéroport international complet. Les dix mille piliers qui la soutiennent réagiront instantanément et intelligemment en cas de typhon, de raz de marée et de tremblement de terre. D'un coût total de 100 milliards de dollars, elle tire sa rentabilité du fait que le mètre carré au sol, au centre de Tokyo, atteint jusqu'à 10 000 000 F. Spécial CD-ROM pour Tech PC Tech PC réalise chaque mois un numéro consacré à un thème particulier. Après les processeurs graphiques intelligents, le PS/2, les alternatives à OS/2, l'Etat de l'Art duC, Presentation Manager, les SQL et les réseaux, voici, pour le numéro d'octobre 1988, 150 pages consacrées au CD-ROM. On y apprend pourquoi les premières applications sont longues à venir. Malgré de nom- 172 — MICRO-SYSTEMES breux avantages liés au support, les PC ne peuvent adresser qu'un maximum de 32 Mo. Malheureusement, lorsqu'un disque atteint 600 Mo, les travaux de réécriture et d'indexation posent quelques problèmes. Il faut disposer de logiciels spéciaux, ainsi que d'un disque dur de 1 Go à 4 Go. Si un disque de 20 Mo sur 100'possède un mot mal écrit (un mot qui est lu différemment de la façon dont il a été écrit), cette probabilité monte à une (mal) chance sur trois, sur un disque de 600 Mo dont le contenu correspond à environ 40 mètres de bibliothèque. Or, les CD- ROM ne sont pas réinscriptibles... Si une erreur survient à l'écriture, les vérifications la situent immédiatement et marquent le secteur concerné comme définitivement mauvais. Si les index sont précalculés, cela peut avoir des conséquences non négligeables puisque l'adresse supposée sera fausse. Les logiciels se doivent donc d'être particulièrement adaptés à ces problèmes, ce que décrit PC Tech. Les problèmes de normes sont ensuite abordés : le disque doit être lu par différents types de langages et adhérer soit à la norme HGS (High Sierra Group) soit à l'ISO 9660 (International Standards Organization). Accéder à une partition HSG sous DOS exige l'extension Microsoft CD-ROM. Les développeurs et distributeurs doivent acheter ces extensions sous licence. Les études marketing se doivent d'être soigneusement réalisées avant de se lancer dans cette aventure, et neuf pages sont consacrées à ce thème. Comme on l'aura compris, PC Tech se définit comme étant une revue « consacrée aux développeurs et aux intégrateurs ». Robotique : le grand cafouillis Science et Vie Economie de novembre aborde courageusement le problème des échecs dus à la robotisation. Bien que le sujet soit sérieux, on a cependant envie de rire des malheurs de la robotique française qui subit les interactions de problèmes techniques, sociologiques et de difficultés liées à une pensée « traditionnelle », désormais inadaptée. Les exemples sont décrits comme « savoureux et instructifs » : « Si les robots sont relativement fiables... il faut compter avec une multitude d'incidents inévitables : la rupture d'une pince à souder, la défaillance d'une électrode ou d'un flexible conduisant les fluides, un arrêt de l'alimentation en air ou en électricité, etc. Or, on n'avait pas prévu de donner au personnel de fabrication la formation permettant d'intervenir dans ces cas de panne simples... Lorsqu'un robot tombe en panne, c'est toute la ligne de fabrication qui s'arrête... Les ouvriers qui continuaient à percevoir des primes de rendement s'inquiétaient de ces arrêts de production : ils cherchèrent très vite à " bricoler " les machines... ce qui a entraîné de nouveaux dysfonctionnements... En conséquence, ils constituèrent par ailleurs des stocks de précaution pendant les périodes de fonctionnement correct... » Mais ne résistons pas au plaisir de découper et de juxtaposer arbitrairement quelquesunes des phrases de cet article rigoureusement documenté : « Les nouvelles installations connurent des pannes fréquentes... Les ouvriers découvrirent que quelques coups de balai bien assénés permettaient de positionner correctement les ensembles sur les machines ultra-modernes ! Le robot retournait systématiquement les fromages alors que les ouvriers, eux, les palpaient... En France, les installations automatisées sont souvent plus sophistiquées qu'à l'étranger, et leurs cadences sont souvent supérieures de 30% à celles que l'on observe au Japon, en Allemagne ou en Suède. Or... le bilan des premières années montre que les robots français ont souvent été hors d'état de fonctionner une heure sur deux ! Des dirigeants d'entreprises par ailleurs performantes, coulés au moule des grandes écoles, avouent sans ambages qu'ils se contentent le plus souvent de faire comme leurs concurrents. » Et Dominique Sicot qui possède une plume alerte, trempée dans le mauvais esprit, de conclure en toute logique : « La situation est très préoccupante ! » Robots mange-poussière Développés par Rodney Brooks, directeur du Robots'Mobile Group, au laboratoire d'intelligence artificielle du MIT, ils sont conçus sur le modèle des insectes. Ils s'adaptent au bruit, à la poussière, au chaos et à la confusion. Ils savent se débrouiller à travers une pièce encombrée d'objets, reconnaître leur territoire, le parcourir systématiquement. Pour quoi faire ? Pour manger la poussière par exemple, et l'apporter gentiment au grand frère aspirateur incapable de se glisser sous les fauteuils ou dans les coins et recoins. Ils ont six pattes, un petit réser- SPECIAL TENU ANNIVERSARY ISSUE NUNIAN TINE N UM », CLOWNS : TWITSAIIIONIT U3 RAMI NENE GOLO MYSTERIES'M NAVESTINNIND/COKE ROINITSITUT THUN URI INSIKTS-AND NOW t‘ AdEt ID INNEN TOUR OWN KOW SCIENTISTS CREATE NEW LIFE FORMS I n voir à poussières, et un joli microprocesseur en guise de cerveau. On pourra bientôt s'amuser à jeter ses cendres sur la moquette, uniquement pour le plaisir de les voir accourir. Brooks essaye maintenant de motiver ses robots pour explorer leur territoire et mimer des comportements qu'ils modifieront en fonction des hasards de leur propre apprentissage. Si un jour Brooks disparaissait, et qu'on reçoive une demande de rançon payable en composants et écrite d'une écriture minuscule, on saura d'où ça vient... J. de Schryver Janvier 1989
yM gle BUREAU (1) 43.66_22.77 93, rue des Couronnes G1 75020 PARIS a IN GiGlailMiallât DETUDES ET DE DEVELOPPEMENT Ouvert du lundi au vendredi de 1 3h à 1 8h INFORMATIQUE INDUSTRIELLE CARTE 1/0 68008 2250 F UC 68008, 32 Ko RAM, PI/T 68230, DUART 68681, zone à wrapper et moniteur/debugger en EPROM CROSS-ASSEMBLEUR Y68 1250 F Cross-assembleur 68000 sous MS DOS avec création de macro-instructions + émulateur de terminal PACKAGE I/O 68008 3000 F Ensemble réunissant le cross-assembleur Y68 et la carte I/O 68008 pour un prix très attractif Carte d'évaluation du microcontrôleur V25 tuk Cross-assembleur pour microcontrôleur V25 Ire Programmateur de PALs et d'EPROMs Ira Compilateur ZORTECH C++ 22 Carte prototype K68230 avec interface VME MI LOGICIELS DE BUREAUTIQUE PREMIER CHOIX 1 250 F Un intégré simple et efficace associant traitement de texte, gestionnaire de fichiers et tableur F IRST PUBL ISHER 1250 F La P.A.O. à la portée de tous avec saisie automatique mise en page multicolonnes et outils graphiques Informatique ou Bureautique UN MÉTIER EN MOINS DE 6 MOIS\Un métier qui vous stimule dans un secteur tonique et évolutif.\Une formation progressive et pratique par un grand constructeur sur un matériel de pointe.\Moins de 6 mois d'études financées par un crédit 100 0/0\Une aide efficace pour trouver un emploi adapté à vos goûts et à vos capacités. Taux de placement + de 95 ›.< Avec CONTROL DATA, c'est possible pour les candidats de niveau bac à bac + 2 Téléphonez ou retournez vite ce bon : Nom OPEN ACCESS JUNIOR 1450 F La puissance d'OPEN ACCESS : traitement de texte, base de données, tableur et module gaphique NOS PRIX S'ENTENDENT HORS TAXES - TVA 1 8,6% - - FRAIS DE PORT 35 F EN SUS - Adresse Age Niveau d'etudes INSTITUT CONTROL DATA Etablissement d'Enseignement Privé Bureau 750 - B.P. 154 - 75623 Paris Cedex 13 - Tél. : (1) 45.84.15.89 PARIS - LYON - MARSEILLE BORDEAUX-NANTES SERVICE-LECTEURS N" 282 SERVICE-LECTEURS N°283 CONTROL DATA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182