Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 158 - 159  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
158 159
Un environnement complet de gestion de base de données Foxbase 2.10 Fort d'une expérience dans le domaine des systèmes de gestion de base de données, FOX SOFTWARE offre une alternative de poids face au leader du marché (dBase III). Avec la version 2.10, c'est une continuité dans la gamme FoxBase, qui apoporte à l'utilisateur, aussi bien qu'au développeur, un environnement complet. Composé de nombreux modules, il intègre des fonctionnalités qui en font un produit performant, professionnel et original, aux possibilités élevées dans le domaine. Distribué en France par la société AB-SOFT, qui s'occupe de la traduction complète du produit et de son support technique, il se place comme l'un des meilleurs choix actuels sur un marché en proie aux retards de livraison. FoxBase 2.10 est un logiciel qui, plus que d'offrir une simple compatibilité avec Dbase III, apporte un plus dans le domaine. C'est un ensemble complet pouvant servir au programmeur comme à l'utilisateur final. Il se compose de modules et comprend sept disquettes. C'est un produit qui demande de la place sur disque si l'on veut installer tous les exemples pour les étudier. Son installation génère de nombreux répertoires où tout est organisé de manière cohérente, professionnelle (1). Le module principal est FoxCentral, le centre de contrôle du produit. Il s'active par la commande FoxPlus Central et affiche un écran (2) doté de menus déroulants, très convivial. Destiné plus particulièrement à l'utilisateur final, il permet par un choix successif dans les menus de créer une base de don- nées, de saisir des informations dans celle-ci, de les modifier, d'établir des relations, de faire des tris, des édi- Fl F2 HELP QUIT PDXBASE 1F3 F4 DETAIL SORT Directories FOXGRAPH FOXVDEMO SHRWARE1, F5 SEARCH -3DDATA.3DLOOKS 0.3DPICS SHRWARE22. -3DSYS SHRWARE3 SHRWARE4 SHRWARE5, -TEMPLCOD -TEMPLGEN F6 F7 F8 F9 WINDOW ! VIEW DRIVE STATUS In branch : 23% F10 BACKUP 335 files Files of F:\FOXBASE 1,913,256 bytes 69 files AGENCE.DBF BACKPRG.BAT CENTRAL.OLD DEFAULT.COM ERROR.DOC FOXDOC.EXE FOXINST.IDX FOXPLUS.OLD FOXVIEW.001 KeepTrack AGENCE.PRG CENTRAL.ADX CENTRAL2.TEM DEFIL.PRG EUROPEAN.MEM FOXDOC.HLP FOXINST.PRG FOXPLUS.OVL FOXVIEW.002 Plus tions, etc. et ceci sans aucune programmation. Ce terme de centre de contrôle n'est pas sans rappeler un certain dBase IV. Cette notion est importante. Contrairement à des produits de type Foxbase + Version 2 (ou dBase III) où l'utilisateur se retrouvait souvent devant un écran vide avec un simple point indiquant une attente de commande, Fox- Base 2.10 apporte une interface utilisateur de niveau élevé, propre aux produits actuels. FoxCentral permet d'uti- AGENCE1.IDX CENTRAL. COL CONFIG.FXD DEMO.DBF FILELIST.DOC FOXGEN.COM FOXPCOMP.EXE FOXPLUS.RSC FOXVIEW.003 AGENCE2.IDX CENTRAL.DBM DATADICT.DOC DEMO.FV FOXBIND.EXE FOXINST.ACT FOXPHELP.HLP FOXVDEMO.BAT FOXVIEW.CFG The Finot Group Fig. 1. Les répertoires FoxBase sur un disque dur (par le logiciel KeepTrack de AbSoft). liser toutes les commandes classiques de FoxBase. C'est un outil très pédagogique et convivial, car il affiche en base de l'écran la commande Fox- Base équivalente au choix dans le menu, ce qui n'est pas sans manquer d'intérêt. Un module de création de masque de saisie A partir de FoxCentral, on peut appeler les autres modu- BACKDBF.BAT CENTRAL. FOX DATADICT.SDF DIRTREE.COM FOXCODE.COM FOXINST.DBF FOXPLUS.EXE FOXVIEW.000 FOXVIEW.COM NL 158 — MICRO-SYSTEMES Janvier 1989
ESSAI Sélecte Gère Exécute Transfère Crée Modifie Macro DOS Fichier Champs Filtre Index Relation Etiquette Rapport Unité/Répertoire Position [Unités] A : Couleurs impressio Guide C : D : E : Commande FoxBASE+ : SET DEFAULT TO F:\FOXBASE I 1 I Sortie écran Déplacer la barre - Valider Tableau de bord - Fl. Sortir - ESC. » Sélectionnez l'unité par défaut « Fig. 2. - Le centre de contrôle FoxCentral. les qui apportent le plus de fonctionnalités nouvelles à cette version. Le premier est FoxView, éditeur pleine page de masques de saisie. Il offre la gestion directe des couleurs utilisées, de la présentation du masque, avec des fonctions de tracé de cadres (simple trait, double trait ou avec un caractère spécial), un centrage automatique, et bien d'autres commandes de mise en page. Au fur et à mesure que l'on travaille sur ce masque, FoxView génère une table associée qui contient la liste de tous les champs créés, avec leurs caractéristiques : valeur minimale ou maximale, longueur de la zone, valeur d'initialisation, zone calculée ou non, positionnement ligne/colonne, champ GET (zone de saisie) ou SAY (information affichée, comme un cadre, par exemple). Toutes ces informatidns permettront la génération d'une source utilisable sous FoxBase qui est construit à partir d'un modèle par Fox- Gen. Ce dernier est inclus dans FoxView et crée l'application. Le modèle (template) lit la table et, en correspondance, va écrire les instructions FoxBase équivalentes. Ce concept de modèle est important. Un certain nombre sont fournis avec FoxBase. Ils illustrent la puissance de cette notion. Un modèle peut être créé sous un éditeur de texte quelconque. Il est écrit en utilisant un langage spécial : le langage FoxCode qui sera ensuite compilé avec le module Fox- Code. Un modèle comprend une suite de macrocommandes génériques qui permettent d'écrire de manière synthétique des ordres permettant de construire la source FoxBase. Ces macros s'exécutent sur les données contenues dans les tables associées à chaque masque de saisie créé. L'utilisation de boucle est ici primordiale. Une commande du type : « forai ! fields » fldrow},{fldcol} SAY{fldnarn} « endfor » exécutera une boucle autant de fois qu'il y aura de lignes dans la table correspondante, ce qui se traduira par exemple en source FoxBase par : 10,10 SAY NOM 11,10 SAY PRENOM 12,10 SAY ADRESSE 13,10 SAY CODEPOSTAL 14,10 SAY VILLE F:DEMO.DBF 3 41 pm #. Als Field Typ Wid Dec Label Hue Row Col Pag (Fld) (Atr) Place 1. A Fname C 15 [Fname] 4 2 0 1 GET 112 SIDE 2. A Lname C 20 [Lname] 4 3 0 1 GET 112 SIDE 3. A Jobtitle C 30 [Jobtitle] 4 4 0 1 GET 112 SIDE 4. A Deptcode C 3 [Deptcode] 4 5 0 1 GET 112 SIDE 5. A Salary N 10 2 [Salary] 4 6 0 1 GET 112 SIDE 6. A Startdate D 8 [Startdate] 4 7 0 1 GET 112 SIDE 7. A Address C 30 [Address] 4 8 0 1 GET 112 SIDE 8. A City C 20 [City] 4 9 0 1 GET 112 SIDE 9. A State C 2 [State] 4 10 0 1 GET 112 SIDE 10. A.Zip C 5 [Zip] 4 11 0 1 GET 112 SIDE 11. A Phone C 13 [Phone] 4 12 0 1 GET 112 SIDE Fig. 3. - Table de FoxView. Janvier 1989 15,10 SAY TELEPHONE 16,10 SAY DIVERS Il est difficile de donner un exemple complet. Il faut noter que ces modèles sont assez complexes à mettre en oeuvre, mais il suffit de le faire une fois. Ils sont plus particulièrement destinés aux développeurs d'applications qui peuvent ainsi moduler leur générateur de source FoxBase suivant leurs besoins. FoxBase 2.10 est livré avec plusieurs modèles complets qui permettent de construire des sources dans certains cas génériques : application maintenance de fichier, générateur de fichier de format, module pour fichier de procédures avec les commandes FORM, SAYS, GETS, STOR ou REPL, générateur de fichier de format pour éditions et application de gestion d'un fichier. Utilisé conjointement avec les tables, le modèle servira à la production d'un fichier. PRG fichier texte que l'on peut encore modifier et qui sera ensuite compilé sous FoxBase (grâce au compilateur Fox- Comp) en.FOX. On peut ainsi créer de toutes pièces une application. L'avantage de ce système, par rapport à un générateur classique comme Sycero (générateur d'application distribué par Ab-Soft et destiné à FoxBase) est que les modèles employés pour la construction de l'application seront plus adaptés, plus proches du problème à résoudre. Cela implique, de la part du développeur, un travail plus complexe peut-être, mais l'investissement à faire rapportera plus tard, lors de l'utilisation de ces modèles. Un outil de documentation de programme FoxBase 2.10 offre également un module qui apporte un plus important au niveau de la création d'application lourde : FoxDoc. Il permet de générer un certain nombre de fichiers d'éditions servant de documentation au fichier source traité. Chaque fichier commence par un en-tête défini préalablement et qui comprend des informations qui référencent l'application : date, heure, nom de l'application, auteur, etc. Chaque fichier ap- MICRO-SYSTEMES - 159



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182