Micro Systèmes n°93 janvier 1989
Micro Systèmes n°93 janvier 1989
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°93 de janvier 1989

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 160 Mo

  • Dans ce numéro : systèmes experts et psychologie cognitive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 142 - 143  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
142 143
qu'ils permettent de coder des prédicats d'ordre plus élevé que 1, à la condition d'apprendre au réseau le comportement qu'on attend de lui. Dans ce modèle, il n'y a pas de connexions entre les cellules d'une même couche, et les connexions d'une couche à l'autre sont orientées dans le sens entrée/sortie. Cette technique permet entre autres, de faire de la reconnaissance de formes. Comme pour le perceptron, les poids sont modifiés au cours de l'apprentissage. La fonction de transition de l'automate i est de la forme Fi (Ej Wij. X)) où les Xj sont les signaux dentrée, et Fi différentiable.. Soit Xk, le vecteur d'entrée représentant la forme à reconnaître. A partir de l'entrée Xk, l'état du réseau est calculé, les signaux d'entrée se propageant de couche en couche. La sortie Yk désirée pour l'entrée Xk est présentée au niveau de la sortie. Pour chaque cellule, de la couche d'entrée vers la couche de sortie, de proche en proche, on va calculer une mesure e de l'erreur, qui va permettre d'ajuster les poids des connexions. Si s est une cellule de sortie es = 2(Ss — Ys). F(E Wsj. Xj) Sinon : eiF(EWij.Xj). z wii Ej S étant la sortie obtenue à partir de l'entréeX, et Y la sortie désirée. F est la fonction de transition. Le calcul des signaux d'erreur, par rétropropagation de la dernière couche à la première couche, permet de calculer les nouveaux poids, de proche en proche, de la couche N à la couche 0 : Wij = Wij —e. e iXj, à partir des poids obtenus par l'exemple précédent. Une fois la phase d'apprentissage terminée, les poids sont correctement ajustés pour les différents exemples d'apprentissage, et on peut demander ensuite au réseau de reconnaître des formes bruitées, qu'il n'a jamais'vues'. Les applications de cette méthode sont nombreuses dans le domaine de la reconnaissance de formes, où la'bonne'réponse peut être présentée au réseau avec l'exemple à reconnaître, mais ce n'est pas toujours possible, et on peut attendre, du réseau, des INTELLIGENCE ARTIFICIELLE réponses dont il aura lui-même élaboré la méthode de production. C'est ce que savent faire les réseaux à apprentissage non supervisé. Des applications Tous les développements que nous avons effectués ici sont, vous l'aurez compris, d'ordre théorique. Nous ne nous limiterons pas à ces dissertations. Dans notre prochain numéro, vous trouverez trois applications écrites en Turbo C qui accompagneront les derniers exemples de méthodes théoriques. Le perceptron décrit ici sera mis en fonction, un réseau de Hopfield assurera pour vous l'apprentissage de formes élémentaires ainsi que leur identification dans une zone « bruitée », et un système intelligent de recherche d'itinéraire idéal sera implémenté. Claire Nedellec P.Chassany Bibliographie « Network Learning » (F. Fogelman Soulié, Y. Le Cun, P.Gallinari, S. Thiria). A paraître dans Machine Leaming, vol. 3, Kodratoff, R. Michalski. « An Introduction to Computing with Neural Nets » (Richard, P.Lippmann) in IEEE Assp Magazine, April 1987. « De nouvelles voies vers l'IA » (J.C. Perez), Masson, mars 1988. « Vers le neuro-ordinateur » (C. Durand) in Micro-Systèmes, octobre 1987. « Le cerveau artificiel va-t-il nous dépasser ? » (Philippe Chambon) in Actuel, juillet-août 1988. « Self-organizing Feature Maps and the Travelling Salesman Problem » (B. Angeniol, G. de la Croix Vau- bois, J.Y. Le Texier), in Thomson CSF/DSE, Bagneux. « Un modèle connexionniste pour la réduction du bruit de reconstruction tomographique » (C. Obellianne, G. Galibourg EHEI)*. « Reconnaissance de la parole par réseaux multicouches » (L. Y. Bottou EHEI)*. « Reconnaissance de bruits acoustiques sous-marins par réseaux multicouches » (M. de Bollivier, A. Lemer EHEI)*. * A paraître dans Neuro-Nîmes 1988, Proceedings, Nîmes, 15-17 novembre 1988. « Self-organization and Associative Memory » (T. Kohonen) in Springer-Verlag, seconde édition. Une mosuce à mémoire d'élégnantI, ARGOS, la clé qui Interdit l'utilisation des programmes en dehors de sa présence I> SEULE CLÉ DOTÉE D'UN N°PRIVÉ elle permet d'identifier un PC par rapport à un autre PC. CODE ÉDITEUR CONFIDENTIEL sur 48 bits dont 16 programmables par vous-même. 32 REGISTRES DISPONIBLES en lecture et écriture. ENREGISTREMENT des dates de fabrication et de mise en service. AVANTAGES : UNE MÊME CLÉ peut protéger plusieurs logiciels et sociétés En cas de LOCATION DE LOGICIELS : contrôle de la durée d'utilisation et comptabilisation de certaines actions. Réinitialisation possible de la clé à distance (soft) UN SEUL TYPE DE CLÉ configurable par vos soins CLÉ ET LOGICIEL DE CONTRÔLE AUTOPROTEGÉS ELECTR YON 53, rue Corot, la Rochette, 77000 MELUN - Tél : 33 (1) 64 39 13 33 - Télex : 240 918F - Code 734 SERVICE-LECTEURS N" 2 19.1641\ammunige
Les outils d'ATEA facilitent et accélèrent la programmation avec Turbo Pascal Ces quatre nouveaux logiciels en français multiplient les possibilités de Turbo Pascal et accroîssent la productivité des programmeurs Turbo Professionnel Bibliothèque de routines générales Ecrire des programmes résidents ou incorporer des menus déroulants dans vos applications devient une tâche aisée. Avec ces routines, vous pouvez également : - imprimer en arrière-plan - gérer des tableaux allant jusqu'à 32 Mo - accéder à la mémoire étendue des machines 286/386 - effectuer des calculs en BCD avec Turbo Pascal 4.0/5.0 - traiter des chaînes dépassant 256 caractères - gérer les interruptions et les erreurs critiques du DOS Turbo Professionnel est livré avec un manuel en français, le code source des routines, le code compilé et 8 programmes de démonstration avec leur code source Prix : 995 F ht. Démo : 50 F ttc "C'est l'une des raisons qui font de Turbo Professionnel un produit indispensable." PC Informatique N°49 "Des produits sérieux et indispensables" Tremplin Micro, Nov. 1988 Rejoignez les leaders Les sociétés et organismes ci-dessous utilisent déjà les outils d'ATEA : CNRS, CNES, CEA, Cogema Aérospatiale Renault, Alcatel, Auchan Insa, Total, Matra SNCF IGN Bouygues Michelin ELF De nombreuses universités, dont Nancy 1, Paris 7, Avignon Datatools Séquentiel indexé pour Turbo Pascal ET Turbo C Vous hésitez entre Turbo Pascal et Turbo C pour une application gérant des fichiers ? Choisissez Datatools et vous pourrez employer les deux. En plus des fonctions de gestion des fichiers séquentiels indexés (par la méthode des arbres B+), Datatools a des fonctions pour : - effectuer des calculs sur les dates - étendre le traitement des chaînes de caractères de Turbo Pascal - faire des affichages formatés à l'écran Pourquoi payer 3000 ou 4000 F pour une gestion de fichiers ? Datatools ne coûte que 995 F ht et fonctionne avec Turbo Pascal ET Turbo C 1.5/2/0 Prix : 995 F ht (1180.07 ttc) TDebugPLUS Debugger symbolique Avec TDebugPLUS, finies les longues heures de recherche des bugs. Debugger symbolique en français pour Turbo Pascal 4.0, TDebugPLUS vous permet : - de placer des points d'arrêts permanents, conditionnels ou temporaires - de visualiser et modifier les variables, y compris les variables locales - d'observer et/ou modifier la mémoire et les registres du micro-processeur - d'exécuter votre programme pas-à-pas en affichant la valeur des variables - d'utiliser les modes source ou assembleur - d'automatiser les procédures de mise aupoint grâce aux macros incorporées Prix : 995 F ht. Démo : 50 F ttc'Indispensable à tout programmeur Pascal" Byte, Août 1988 98 rue Giraudeau BP1203 37012 TOURS Cedex Tel : (16) 47 39 57 13 Fax : (16) 47 39 61 47 Turbo Analyst Outils analytiques Ecrivez de meilleurs programmes avec Turbo Analyst : Analyst : cross-références, liste des identificateurs déclarés et non utilisés, liste des objets d'un programme (fichiers inclus, procédures, variables), diagrammes hiérarchiques Format : formatage du code source avec motsclé en évidence, déclarations et commentaires alignés, incorporation des fichiers inclus. Listing de programmes avec numéros de pages et de lignes, en-tête et bas de page, blocs logiques et mots-clé mis en évidence. Profile : analyse du temps d'exécution d'un programme. Indispensable pour optimiser la vitesse d'exécution. Environnement intégré : pour gérer le cycle complet de développement des programmes : édition, compilation, mise au point, exécution. "Turbo Analyst is another big plus for Turbo Pascal 4.0" Turbo Tech Report, Août 1988 Prix : 995 F ht. Démo : 50 F ttc Turbo Pascal est une marque déposée de Rolland International r msolm BON POUR UNE DOCUMENTATION GRATUITE, Envoyez-moi sans engagement de ma part - une documentation gratuite - la version limitée (joindre 50 F) pour : - Turbo Professionnel - Turbo Analyst - Datatools - TDebugPLUS Min Société Adresse Code postal I Ville cr) SERVICE-LECTEURS N°220



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 1Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 2-3Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 4-5Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 6-7Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 8-9Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 10-11Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 12-13Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 14-15Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 16-17Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 18-19Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 20-21Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 22-23Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 24-25Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 26-27Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 28-29Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 30-31Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 32-33Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 34-35Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 36-37Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 38-39Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 40-41Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 42-43Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 44-45Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 46-47Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 48-49Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 50-51Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 52-53Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 54-55Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 56-57Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 58-59Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 60-61Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 62-63Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 64-65Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 66-67Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 68-69Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 70-71Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 72-73Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 74-75Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 76-77Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 78-79Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 80-81Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 82-83Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 84-85Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 86-87Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 88-89Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 90-91Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 92-93Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 94-95Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 96-97Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 98-99Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 100-101Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 102-103Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 104-105Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 106-107Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 108-109Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 110-111Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 112-113Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 114-115Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 116-117Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 118-119Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 120-121Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 122-123Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 124-125Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 126-127Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 128-129Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 130-131Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 132-133Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 134-135Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 136-137Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 138-139Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 140-141Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 142-143Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 144-145Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 146-147Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 148-149Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 150-151Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 152-153Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 154-155Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 156-157Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 158-159Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 160-161Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 162-163Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 164-165Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 166-167Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 168-169Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 170-171Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 172-173Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 174-175Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 176-177Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 178-179Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 180-181Micro Systèmes numéro 93 janvier 1989 Page 182