Micro Systèmes n°51 mars 1985
Micro Systèmes n°51 mars 1985
  • Prix facial : 24 F

  • Parution : n°51 de mars 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 212 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le programme Esprit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
L'UNION FAIT UECHANGE Adalab est un associé surdoué pour votre ordinateur personnel Apple ou IBM PC. Ensembles, ils maîtrisent l'instrumentation scientifique et l'acquisition de mesure. Ensembles, ils sont compatibles avec de nombreux logiciels pour manipuler les données et les analyser, normaliser, intégrer, dériver, transformer, comparer, ajuster et tracer les courbes sur écran, imprimante ou table traçante. La chromatographie est aussi de leur ressort. ADALAB Système d'interface pour instrumentation scientifique et acquisition de mesures. 20 à 18260 mesures par seconde par voie, 1 à 128 entrées analogiques/digitales, 1 à 128 sorties analogiques/digitales, 16 à 32 entrées/sorties digitales, 4 timers temps réel, connexion de thermo-couples, programmation directe en Basic ou en Assembleur. Offrez Adalab à votre Apple, ou à votre IBM, vous lui ouvrirez des horizons. Apple est une marque déposée d'Apple Computer Inc. IBM est une marque déposée d International Business Machines. Adalab est une marque de IMI. SYSTRIES département diffusion 29, bd Gambetta/38000 Grenoble Tél. (76) 43.19.97. Télex 980610 16, rue de Saussure/75017 Paris. Tél. (1) 763.59.81 54 — MICRO-SYSTEMES SERVICE-LECTEURS N°100 Mars 1985
Réseau local Microsoft Microsoft Corporation annonce la disponibilité en OEM de son système de réseau local MS Net ainsi que de la nouvelle version 3.1 du système d'exploitation MS/DOS, entièrement compatible avec la version 2.0. MS Net est une extension de MS/DOS qui permet aux programmes d'application de travailler indépendamment des équipements utilises pour constituer le réseau. La configuration d'un réseau MS Net nécessite le câblage et les cartes d'adaptation, un système serveur disposant au minimum de 192 Ko de mémoire avec disques durs et imprimante, 1 à 72 stations de travail avec 192 Ko de RAM, et l'implantation de MS/DOS 3.1 et du logiciel MS Net dans chaque élément du réseau. IBM a annoncé la disponibilité de cet environnement sous le nom de PC Net, et de nombreux constructeurs ont d'ores et déjà signé une licence MS Net (ACT, par exemple). Microsoft travaille actuellement sur l'adaptation en environnement Xenix du protocole de communication interne afin de permettre les échanges entre des systèmes sous MS/DOS et Xenix. Pour plus d'informations cerclez 34 figICRO digest TÉLÉMATIQUE Micro-ordinateurs sous Transpac Ordipac est un système logiciel pour la connexion de micro-ordinateurs au réseau Transpac selon les quatre modes suivants  : utilisation de la console en tant que terminal Vidéotex, stockage des informations reçues en mémoire ou sur disque pour utilisation ultérieure, émission de données préalablement stockées sur fichiers, et enfin connexion de deux micro-ordinateurs, éventuellement sous réseau Transpac. Le logiciel Ordipac fonctionne sous les systèmes d'exploi-• tation CP/M, MP/M ou MS- DOS, et nécessite au moins un ordinateur doté d'un Z80, de 64 Ko de RAM, d'un écran permettant le positionnement du curseur, d'une vitesse de transmission de 4 800 bauds entre l'unité centrale et la console, et d'un modem ou d'une interface Minitel. Ordipac est livré soit avec un logiciel d'installation pour le configurer en fonction de la machine utilisée, soit « pré-installé » pour les ordinateurs les plus courants. Il est distribué par la société Chrono- Iogic au prix de 3 480 F H.T. avec un module de stockage. Pour plus d'informations cerclez 40'Communication bancaire vocale La Compagnie financiere met à la disposition de ses clients un terminal de poche qui, pose sur un combiné téléphonique, assure une liaison vocale avec la banque pour de multiples opérations. La sécurité du système est assume par un code d'identification puis un code confidentiel, et les données vocales transmises ne comportent jamais en clair l'identification du client. iitete Banco vox renseigne de vive voix l'utilisateur sur le solde de ses comptes, le montant, la nature et la date d'une opération, le cours des devises, les indices boursiers ou la disponibilite de ses carnets de chèques. Il dispose également de possibilités d'émission  : ordres de virement, commandes de carnets de chèques, demandes de contact téléphonique, messages destinés au responsable du compte grâce à une « boite à lettres vocale ». Banco vox autorise l'organisation des conférences téléphoniques ou encore l'utilisation d'un service de messagerie électronique vocale. Logiciel serveur sur Sord M243 EX La société Gepsi annonce la disponibilité, sur le Sord M243 EX, du logiciel Spémitel permettant la gestion de base de données Vidéotex, le transformant ainsi en microserveur. Le M243 EX, micro-ordinateur multipostes, multitâches, et disposant de 192 Ko de mémoire vive assure jusqu'à quatre liaisons RS 232 simultanément à d'autres applications. Ses possibilités graphiques facilitent également l'émulation du jeu de caractères Vidéotex. Spémitel assure la gestion d'une base de données pouvant comporter jusqu'à 3 600 pages protégées par neuf niveaux de mots de passe. Il dispose d'un service de messagerie, d'une fonction de création de pages de type saisie, de fonctions statistiques, et de la possibilité de transfert de fichiers (téléchargement et télémaintenance). De plus, Spémitel autorise le transfert des données reçues vers n'importe quelle application exécutable sur le Sord, ainsi que la génération de pages Minitel sur sa console dans tous les modes Minitel (semi-graphiques, soulignement, etc...). Le prix d'une configuration incluant le M243 EX, un disque dur de 20 Mo, 2 unités de disquettes 5'1/4 de 1 Mo. 4 RS232, une imprimante et le logiciel serveur est de 97 000 F HT. Pour plus d'informations cerclez 41 MICRO-SYSTEMES — 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 1Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 2-3Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 4-5Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 6-7Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 8-9Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 10-11Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 12-13Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 14-15Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 16-17Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 18-19Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 20-21Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 22-23Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 24-25Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 26-27Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 28-29Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 30-31Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 32-33Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 34-35Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 36-37Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 38-39Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 40-41Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 42-43Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 44-45Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 46-47Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 48-49Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 50-51Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 52-53Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 54-55Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 56-57Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 58-59Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 60-61Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 62-63Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 64-65Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 66-67Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 68-69Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 70-71Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 72-73Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 74-75Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 76-77Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 78-79Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 80-81Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 82-83Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 84-85Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 86-87Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 88-89Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 90-91Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 92-93Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 94-95Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 96-97Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 98-99Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 100-101Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 102-103Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 104-105Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 106-107Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 108-109Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 110-111Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 112-113Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 114-115Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 116-117Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 118-119Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 120-121Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 122-123Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 124-125Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 126-127Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 128-129Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 130-131Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 132-133Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 134-135Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 136-137Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 138-139Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 140-141Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 142-143Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 144-145Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 146-147Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 148-149Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 150-151Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 152-153Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 154-155Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 156-157Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 158-159Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 160-161Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 162-163Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 164-165Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 166-167Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 168-169Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 170-171Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 172-173Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 174-175Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 176-177Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 178-179Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 180-181Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 182-183Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 184-185Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 186-187Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 188-189Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 190-191Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 192-193Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 194-195Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 196-197Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 198-199Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 200-201Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 202-203Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 204-205Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 206-207Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 208-209Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 210-211Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 212-213Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 214-215Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 216-217Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 218-219Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 220-221Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 222-223Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 224-225Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 226-227Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 228-229Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 230-231Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 232-233Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 234-235Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 236-237Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 238-239Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 240-241Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 242-243Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 244-245Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 246