Micro Systèmes n°51 mars 1985
Micro Systèmes n°51 mars 1985
  • Prix facial : 24 F

  • Parution : n°51 de mars 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 212 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur le programme Esprit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 226 - 227  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
226 227
voir le rassemblement des caractéristiques formant le portrait robot d'un concept. L'ordinateur holonique en cours de réalisation devra être à même de ressentir toutes les nuances et connotations que suggère un concept. Nous disons bien ressentir, car chaque nouvelle impression devra pouvoir modifier sa façon de voir les choses. En quelque sorte une Weltanschauung pour une machine de sixième génération. Choisir son moniteur C'est ce que vous proposent Happy Computer et Your Computer dans leurs numéros de décembre. Mais, ainsi que le remarque la première revue, pourquoi choisir un moniteur plutôt qu'un téléviseur ? Pour bien comprendre, il faut tout d'abord savoir comment naît une image vidéo. Pièce maîtresse de votre T.V., le tube cathodique comporte sur sa face écran une couche photosensible, généralement des dérivés phosphorés. Chaque fois qu'un rayon électronique la touche, elle s'illumine. Le canon électronique, qui projette 226 — MICRO-SYSTEMES ces rayons, effectue en réalité un balayage horizontal de l'écran. Il commence son travail dans l'angle supérieur gauche et descend ainsi ligne à ligne. Lors du retour à la gauche de chaque ligne, le rayon est obscurci afin de ne pas se mélanger au signal lumineux déjà reçu. Cet obscurcissement a également lieu lors du rapatriement du rayon dans le coin supérieur à la fin de chaque image. Celleci résulte de la modulation du faisceau. Suivant la puissance projetée en un point de l'écran, celui-ci luira plus ou moins. Une image télévisée est composée de 625 lignes, qui sont écrites en deux portions de 312,5 lignes. Chacune d'elles s'inscrit en 0,02 seconde, ce qui représente une fréquence de 50 Hz. On la dénomme aussi fréquence de balayage. La fréquence de changement d'image est de 25 Hz, puisqu'il faut remplir les deux'portions d'écran pour avoir une image complète. Plus la fréquence de balayage est élevée, moins l'image donne l'impression de palpiter. D'autre part, la « technique » nécessaire à la transmission de l'image est d'autant plus simple qu'il y a moins de lignes à transmettre. Pour bien saisir le pourquoi de ceci, nous nous devons d'examiner de plus près une ligne. Le faisceau dispose de 0,04/625 seconde pour parcourir une ligne, soit 0,000 064 seconde. Si l'on ôte de ce décompte le temps mis par le retour de trame, on dispose encore de 0,000 052 seconde. Et c'est là que ça commence à devenir intéressant. Les ordinateurs familiaux ont généralement une définition/ligne de 256 à 320 points. Pour ce faire, ils utilisent environ 75% de la largeur de l'écran. Autrement dit, il faut que 300 points soient « touchés » en 0,000 039 seconde. Ce qui, du point de vue de la fréquence du faisceau, nous donne 4 MHz de modulation. Pour qu'un point soit parfaitement contrasté, il faut que le faisceau soit dirigé au moyen d'un signal carré. Ce dernier a une fréquence qui varie entre 4 MHz et 8 MHz. Donc, pour rendre une image impeccable, il faudrait qu'un téléviseur travaille entre 0 et 8 MHz. Ce n'est malheureusement pas le cas ! En général, pour une image en mouvement, 5 MHz suffisent largement. Ce qui fait que seule la fréquence de base d'une image informatique sera transmise à l'écran ! Ceci explique l'aspect flou de vos images. Les moniteurs noir et blanc disposent, quant à eux, d'une bande passante d'au moins 10 MHz. D'ailleurs, lors de leur achat, vous devez avoir comme première règle  : « plus grande est la bande passante, meilleure sera la définition ». Toutefois, il existe encore de nombreux facteurs qui influent sur la qualité de l'image. Deuxième point important  : la focale du rayon, c'est-à-dire son épaisseur. Idéalement, il devrait être suffisamment large pour qu'il n'y ait pas d'espace entre deux lignes. De façon pratique, voici comment il vous faut procéder  : demandez à votre vendeur d'envoyer une mire quelconque sur l'écran. Réglez le contraste afin que l'image soit agréable. S'il subsiste des espaces entre les lignes, c'est que le rayon est trop fin ; à l'inverse, le rayon sera trop gros en cas de chevauchement des lignes. Troisième point  : la qualité du contraste aux angles de l'écran. Celle-ci est facilement testable. Pour ce faire, il suffit de remplir l'écran avec un signe bien net, le mieux étant des « # ». Tapez ensuite le programme suivant  : 10 FOR X = 1 TO 2000 20 PRINT « » ; 30 NEXT X L'écran du moniteur doit désormais être plein de doubles croix. Vous pourrez ainsi vérifier le contraste dans les angles. Une petite précision  : dans une pièce sombre, le contraste semblera toujours bon. Il n'est toutefois pas nécessaire de vous mettre en plein soleil. En ce qui concerne les moniteurs couleur, les choses sont un tantinet différentes. A l'intérieur du tube se trouve un masque qui permet de mixer les rayons projetés par trois canons à électrons. Aussi, chaque point résulte de la conjonction des trois faisceaux. Dans ce cas, la qualité de l'image dépendra de la précision d'impact des trois rayons. Par exemple, un point blanc résulte de la conjonction d'un rayon rouge, d'un vert et d'un bleu. Donc, pour obtenir l'équivalent des 300 points d'un moniteur noir et blanc, il en faudra en réalité 900. Si notre moniteur a une largeur de 30 cm, et en reprenant le même type de caractéristiques que pour les appareils précédents, la distance entre deux points est de 0,025 cm. Si vous faites le rapport, vous verrez quelle fréquence est alors nécessaire. Donc, retenez ceci  : « Pour un moniteur couleur, l'essentiel est d'avoir une excellente définition, ce qui dépend plus de la taille des pixels que de la largeur de la bande passante. » Dernier point important  : la sécurité. Il faut ici surveiller deux choses. Tout d'abord l'isolation  : la tension d'un moniteur peut atteindre 16 000 V (voire 20 000 pour certains moniteurs couleur). Les bons engins sont protégés par une mini-cage de Faraday. Ensuite le tube  : il doit incorporer un dispositif de protection en cas d'implosion. Avant tout achat, pensez à vérifier ceci auprès de votre revendeur. Un dépéritelisateur Nombreux sont ceux d'entre vous possédant un ordinateur familial ayant une sortie vidéo Péritel et qui aimeraient bien toutefois pouvoir se servir d'un moniteur afin de ne pas monopoliser le poste de télévision lorsque les autres membres de la famille ont décidé de regarder le dernier épisode de Dallas. Si vous lisez le numéro de décembre du bulletin de l'association Jedi, vous découvrirez un montage tout simple qui vous permettra de mixer vos signaux au moyen de trois potentiomètres. Une astuce très facile à réaliser, et de surcroît bon marché. ■
LES PETITES ANNONCES DE MICRO-SYSTEMES VITE REPEREES, FACILEMENT COMPAREES...ET GRATUITES ! Face au nombre croissant de petites annonces que vous nous adressez, nous avons décidé, comme vous avez pu le voir déjà dans nos numéros précédents, d'établir, pour simplifier vos recherches, un classement à l'intérieur de chaque catégorie  : par régions pour les ventes et achats, par matériels concernés pour les programmes et par thèmes pour les divers. Les Ventes et les Achats de matériel se répartiront ainsi  : Paris, puis les sept départements de la région parisienne (77 Seine-et- Marne, 78 Yvelines, 91 Essonne, 92 Hauts-de-Seine, 93 Seine-Saint-Denis, 94 Val-de-Marne, 95 Vald'Oise), puis, pour la province, sept grandes régions  : Nord, Centre, Centre-Est, Est, Ouest, Sud-Ouest, Sud- Est, et enfin, les DOM- TOM et les pays étrangers. A l'intérieur de chaque région, les matériels de même marque seront regroupés. Les Programmes seront classés en fonction de l'ordinateur auquel ils sont destinés (noms des constructeurs, par ordre alphabétique). Et dans la catégorie Divers, vous trouverez  : les échanges, les recherches de documentations, schémas... ; les annonces concernant des clubs, associations et contacts divers ; et enfin, une rubrique « S.V.P... dons ». Micro-Systèmes vous souhaite bonne chance dans vos recherches ! unirempum Paris et.."%à di (1) Vds Apple Ile + disk. av. contrôl. + mon. Apple + prog. div., 10 000 F. Patrouilleau. Tél.  : 323.24.54 (H.8.)r Apple lie, 2 drives + contrôl. cartes  : lang., parallèle, série, IEE, digit., Chat mauve, hobby, paddle, joystick, ROM F8/1, minusc. + de 100 disq., Pascal, Logo..., 22 000 F. Tél.  : 222.34.93. Vds Apple III 256 K + drive III, 15 000 F. Ch. Modem pr Apple 11. D. Therri, 1, rue Voltaire, 75011 Paris. Tél.  : 363.44.04. Vds carte 80 col. pr Apple•li+, comp. DOS 3.3, Pascal, CP/M, 600 F. F. Cohen, 19, rue Bobillot, Agate-C, 75013 Paris. Tél.  : 588.69.78. Vds progs Apple Ile  : A2-FS2, Time Zone, Ultima 3, Wizardry 3, Locsmith S.O., Forth, Pascal, SDOS, FDOS, Prodos, DBase II, Business Graphics, Dataplan, Sargon 3, Apple Writer. P.Rossillon. Tél.  : 700.83.73 lep. 19 h). Vds Apple Ile 128 K + 2 disq. + carte Eve + joystick + nbrx progs, 16 000 F ; et Applelk + souris + nbrx progs (Appleworks, Pascal...). 13 000 F. J.-P. Amet. Tél.  : 583.40.40. Vds Apple lie. 2 drives, 80 col., Microline 80, carte parallèle MIDG, écran Apple, nbrx loge. M. Caro. Tél.  : 720.30.58. Vds Apple lie + 1 drive + mon. + joystick + nbrx progs + impr. Salk° GP 100 A + inter parallèle, 17 000 F. Tél.  : 807.24.19. Vds pr Apple lie, carte 80 col., 500 F. Poss. éch. av. logs. J.-F. Tanne, 91, rue de La Roquette, 75011 Paris. Tél.  : 357.55.49. Vds Apple 11+, Azerty, joystick, nbrx progs, 6 000 F ; carte lang., 800 F ; carte RVB II + Ile, 500 F ; carte 80 col., 650 F ; carte légende, 2 600 F, av. prog. et doc. J.-J. Fournier. Tél.  : 205.27.14 (soir). Vds Macintosh 128 K av. imp. Image Writer + lect. disk., 23 000 F. Olivier. Tél.  : 783.51.70. Vds Atari 400 16 K, VS, 1 100 F ; mon. TV, 500 F ; récept. Sony ICF 2001, 1 700 F. J.-M. Rollain, Tél.  : 805.52.36 (soir) ou 145) 91.02.71 (W.-E.). Vds Atari 400 + joystick + Pacman, 1 500 F. P.Millet, 98, rue Regnault, 75013 Paris. Tél.  : 584.74.32 lap. 19 h). Vds Atari 800 XL + magnéto + impr. clr + lect. disq. + PVP BO, 6 000 F. P.Demolis, 35, rue Beaubourg, 75003 Paris. Tél.  : 278.17.57. Vds Atom étendu 16 K + mnl. + cass., 1 500 F. Tél. 263.57.30. Vds pr Canon X 07  : carte 4 K, carte fichiers, carte tableur, K7 Calc, texte, banque, agenda, hebdologiciel, ou échctre cartes 8 K, K7 Forth. Manguy, 54, rue des Lombards, 75001 Paris. Tél.  : 236.70.51 ou 545.55.00 (rép.). Vds Canon X 07 av. ext. 8 K, câble K7, liv. progs, adapt. sect., 2 600 F. Gennesseaux, 24 rue St-Bernard, 75011 Paris. Tél.  : 371.06.76 (soir). Vds interf. vidéo pr X 07, 1 800 F + jeux Sorcellerie, Apple Facture, 300 F ; adapt. PAL, Secam Péritel, 400 F ; boît. Péritel, 3 entrées, 350 F. Gavin. Tél.  : 343.51.54 ou 805.88.95. Vds Casio FX-702 P + imprim. FPIO + interf. K7 FA2 + magnéto K7 + logs, 1 300 F. Plouchart, 40, rue de la Voute, 75012 Paris. Tél.  : 340.85.82. Vds Casio FP 200 av. cord. magnéto et livres, 2 500 F. G. Petit, 3, rue de Navarre, 75005 Paris. Tél.  : 707.18.55 (soir). Vds PB 700 + traceur 4 clrs + K7 intégr. CM1 + progs + livres, 4 200 F.L. Quemoun. Tél.  : 553.02.87 (ap. 19 h). Vds CBM 64 + Datassette + joystick + interf. PAL Péritel + livres + jeux, 3 700 F. P.Descaillot, CH. 438, maison Arts et Métiers, Cité univ. internat., 1, av. P.-Masse, 75690 Paris Cedex 14. Vds VIC 20 + magnéto + adapt. N.B. + ext. 3 K + 16 K + Super Expand. + format. auto Basic + VIC Graf + Speech Synth. + livres + jeux div., 3 000 F. Tél.  : 209.82.91 (soir). Vds Dragon 32 Péritel + 2 joysticks + nbrx progs K7 + 3 livres progs + mnl, 3 500 F. Poss. cours finit. F. Fournié, 37, rue La Quintinie, 75015 Paris. Tél.  : 533.18.78. Vds lect. disq. 5" 1/4 pr Dragon 32 ou 64 + mnl + 140 progs sur disq. + livre, 2 800 F. D. Moyou, 60, bd de La Villette, 75019 Paris. Tél.  : 208.05.30 (ap. 18 h). Vds config. Epson QX 10  : 256 K RAM, 2 drives 320 K, disque dur Winchester 5 Mo, imprim. RX 80. Blum. Tél.  : 578.82.63. Vds HX-20 + 16 K + cass. + Brother EP-22 + interf. RS 232 pr RX 80 + progs et man. tech., 6 200 F. T. Charara, 60, avenue Simon-Bolivar, 75019 Paris. Tél.  : 209.53.46 (ap. 19 h 30). Vds Hector 48 K, Basic + Forth + Ass./Dés. + joystick + docs + interf. mon., 3 000 F. Joffre. Tél.  : 252.57.93. Vds HP 41C + mod. quad. mem. + mod. maths + mod. stat. + mod. finance + mnls, 1 800 F. Tél.  : 255.71.70. Vds HP 87 XM 128 K RAM + HP 9135A Winchester 6, 4 Mo av. floppy 5" 1/4 + RS 232C + ROM I/O + imprim. HP 829058, 55 000 F. Tél.  : 572.85.63 (H.8.). Vds NEC 8001 + disk. + tablette graph. + mon. vert + 32 K RAM, 32 K ROM + imprim. Epson MP80 + disq. + mnls + progs graph. HR 256 X 192, sortie clr poss., 8 500 F. Tél.  : 239.38.67. Mars 1985 MICRO-SYSTEMES — 227



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 1Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 2-3Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 4-5Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 6-7Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 8-9Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 10-11Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 12-13Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 14-15Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 16-17Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 18-19Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 20-21Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 22-23Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 24-25Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 26-27Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 28-29Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 30-31Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 32-33Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 34-35Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 36-37Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 38-39Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 40-41Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 42-43Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 44-45Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 46-47Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 48-49Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 50-51Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 52-53Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 54-55Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 56-57Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 58-59Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 60-61Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 62-63Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 64-65Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 66-67Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 68-69Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 70-71Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 72-73Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 74-75Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 76-77Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 78-79Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 80-81Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 82-83Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 84-85Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 86-87Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 88-89Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 90-91Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 92-93Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 94-95Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 96-97Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 98-99Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 100-101Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 102-103Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 104-105Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 106-107Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 108-109Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 110-111Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 112-113Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 114-115Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 116-117Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 118-119Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 120-121Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 122-123Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 124-125Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 126-127Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 128-129Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 130-131Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 132-133Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 134-135Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 136-137Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 138-139Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 140-141Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 142-143Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 144-145Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 146-147Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 148-149Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 150-151Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 152-153Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 154-155Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 156-157Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 158-159Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 160-161Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 162-163Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 164-165Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 166-167Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 168-169Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 170-171Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 172-173Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 174-175Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 176-177Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 178-179Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 180-181Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 182-183Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 184-185Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 186-187Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 188-189Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 190-191Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 192-193Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 194-195Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 196-197Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 198-199Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 200-201Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 202-203Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 204-205Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 206-207Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 208-209Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 210-211Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 212-213Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 214-215Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 216-217Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 218-219Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 220-221Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 222-223Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 224-225Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 226-227Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 228-229Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 230-231Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 232-233Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 234-235Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 236-237Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 238-239Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 240-241Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 242-243Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 244-245Micro Systèmes numéro 51 mars 1985 Page 246