Micro Systèmes n°49 janvier 1985
Micro Systèmes n°49 janvier 1985
  • Prix facial : 24 F

  • Parution : n°49 de janvier 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 198

  • Taille du fichier PDF : 137 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'ordinateur biologique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
BANC D'ESSAI EPSON PX8 UN PORTABLE QUI SAIT SE FAIRE REMARQUER Le PX-8 se présente classiquement (pour un portable) sous la forme d'un boîtier compact qui, une fois l'écran replié sur le lecteur de microcassettes et le clavier recouvert de son cache, se transporte sans aucun mal grâce à sa poignée incorporée et à son faible poids. Le système repose sur un Z 80 (en technologie C- MOS) avec une horloge à 2,45 MHz auquel sont associés un 6301 (8 bits C-MOS) pour la gestion de l'affichage et des drivers internes comme la micro-cassette et un 7508 (4 bits C-MOS) pour l'interface clavier et le convertisseur analogique/digital. La mémoire disponible comprend 32 Ko de ROM, extensible sous forme de boîtiers contenant des programmes d'application spécifiques et 64 Ko de RAM non volatile extensible à 128 Ko logeable sous le boîtier du PX-8. La face arrière du PX-8 est prévue en fonction d'un certain nombre de connexions possibles  : sortie RS 232 C (sur connecteur DIN 8 broches), lecteur de codes/barres (sur jack) convertisseur analogique/digital, une interface pour des disquettes 3"1/2 (360 Ko) ou des disquettes 5"1/4 (655 Ko). L'ensemble est alimenté par une batterie NiCd rechargeable (1 100 mAH) qui assure une autonomie d'une dizaine d'heures environ. Le clavier, quant à lui, est du type Azerty accentué avec 5 touches de fonction (2 fonctions par touche), des touches d'édition et de déplacement du curseur. On notera la présence de trois indicateurs lumineux, l'un pour le verrouillage des majuscules, l'autre pour le mode insertion, et le dernier pour le mode numérique où la partie droite du cla- Janvier 1985 LE D'EPSON Epson fut l'un des premiers constructeurs à innover en présentant son HX-20, micro-ordinateur autonome, de dimensions réduites. Avec son nouveau portable, le PX-8, il nous propose une autre solution qui comprend un grand nombre des fonctions dont nous avons besoin lors de nos déplacements journaliers. vier sert alors de bloc numérique groupé avec 25 touches accessibles. Le clavier possède également 46 caractères graphiques (touche GRPH) où l'on trouve, par exemple, les motifs suivants  : téléphone, verre, automobile, avion flèches, etc. Vous avez, au-dessus du clavier, l'unité de microcassettes travaillant à la vitesse de 2 000 bits/seconde. L'écran a la particularité d'être orientable, une fois déplié du boîtier, avec un réglage de contraste. Il comprend 8 lignes de 80 caractères soit 64 * 480 points affichables en mode graphique. CP/M, un grand classique Le système d'exploitation retenu pour gérer l'ensemble est le CP/M classique sur un Z 80. 11 se compose d'un certain nombre de fonctions en ROM, non affichables au ca- Lorsqu'il est refermé, le PX-8 se présente comme un coffret compact. talogue du système. Ce sont DIR pour afficher le catalogue des fichiers d'une unité de stockage, ERA pour effacer un fichier, REN pour en changer le nom, SAVE pour sauvegarder une zone mémoire, TYPE pour afficher le contenu d'un fichier de type ASCII et UBERS qui permet la notion de répertoire utilisateur (au nombre de 16). Les autres commandes du DOS apparaissent lors de la mise en route du système qui présente la liste des fichiers présents sur les unités de stockage. Ces unités, précisonsle, sont des zones de ROM ou de RAM gérées comme des disquettes. On trouvera en ROM  : STAT pour connaître la place disponible sur les unités, SUBMIT pour exécuter des fichiers de commandes (qui seront, hélas, créés sous Basic vu l'absence d'un éditeur sous CP/M). Quant à FILINK, il autorise la transmission de données avec d'autres systèmes Epson (PX-8, QX 10) via la sortie RS 232C, dont le paramétrage est alors affiché en clair avec la possibilité de choisir un protocole de transmission suivant l'ordinateur concerné (par exemple, effacement ou non du caractère de fin de ligne ou du code ETX). CONFIG, lui, permet de fixer l'environnement du système avec 12 options principales  : le temps d'autocoupure de l'appareil en cas de nonutilisation, la définition des touches de fonction, le type de curseur, l'affichage ou non en bas de l'écran des fonctions assignées, la mise à jour de la date et de l'heure (sauvegardées par batterie), l'affectation des unités physiques, généralement A  : pour le disque RAM, B  : et C  : pour les capsules ROM, D  : , E F  : et G  : pour les disques souples et H  : pour la microcassette, et la MICRO-SYSTEMES — 83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 1Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 2-3Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 4-5Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 6-7Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 8-9Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 10-11Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 12-13Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 14-15Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 16-17Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 18-19Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 20-21Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 22-23Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 24-25Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 26-27Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 28-29Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 30-31Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 32-33Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 34-35Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 36-37Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 38-39Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 40-41Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 42-43Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 44-45Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 46-47Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 48-49Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 50-51Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 52-53Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 54-55Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 56-57Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 58-59Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 60-61Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 62-63Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 64-65Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 66-67Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 68-69Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 70-71Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 72-73Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 74-75Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 76-77Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 78-79Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 80-81Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 82-83Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 84-85Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 86-87Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 88-89Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 90-91Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 92-93Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 94-95Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 96-97Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 98-99Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 100-101Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 102-103Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 104-105Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 106-107Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 108-109Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 110-111Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 112-113Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 114-115Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 116-117Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 118-119Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 120-121Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 122-123Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 124-125Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 126-127Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 128-129Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 130-131Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 132-133Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 134-135Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 136-137Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 138-139Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 140-141Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 142-143Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 144-145Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 146-147Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 148-149Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 150-151Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 152-153Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 154-155Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 156-157Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 158-159Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 160-161Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 162-163Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 164-165Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 166-167Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 168-169Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 170-171Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 172-173Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 174-175Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 176-177Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 178-179Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 180-181Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 182-183Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 184-185Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 186-187Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 188-189Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 190-191Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 192-193Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 194-195Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 196-197Micro Systèmes numéro 49 janvier 1985 Page 198