Micro Systèmes n°48 décembre 1984
Micro Systèmes n°48 décembre 1984
  • Prix facial : 24 F

  • Parution : n°48 de décembre 1984

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 246

  • Taille du fichier PDF : 187 Mo

  • Dans ce numéro : MSX... un nouveau standard ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 198 - 199  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
198 199
petit terme - grand terme conformément à un schéma syntaxique type : sujet - prédicat. Cette construction consiste donc à éliminer le moyen terme entre les prémisses et à concaténer le petit terme et le grand terme. Le programme traite le syllogisme de la manière suivante : Son but est de construire une conclusion à partir des deux dernières assertions entrées qui seront considérées comme les prémisses d'un syllogisme. Le traitement proprement dit du syllogisme est activé par la question : DONC ? (voir les exemples ci-contre). Une fois cette question entrée, le programme recherche les deux dernières assertions présentes en mémoire. Nous insistons sur ce point : pour traiter un syllogisme, entrez d'abord les assertions-prémis- ses, puis, immédiatement après, la question DONC ? Notons que la conjonction OR n'est pas obligatoire dans la seconde prémisse. Dans ces deux assertions-prémisses, le programme recherche le moyen terme. S'il n'en trouve pas, le message : ** JE NE PEUX RIEN CONCLURE ! est affiché. S'il y a un moyen terme, la conclusion est construite directement par extraction puis concaténation du petit terme et du grand terme, précédés de la conjonction DONC. Seul un traitement spécifique est effectué pour les syllogismes de la troisième figure (rajout de QUELQUE ou de QUEL- QUES) qui représentent un cas particulier. Donnons quelques exemples de syllogismes selon les différentes figures (ces exemples sont presque tous tirés de l'ouvrage déjà cité). Première figure M T Tout homme est bipèdet M Or Paul est un hommet T Donc Paul est bipède « Tout logicien est incompris Or tout homme sensé est logicien Donc tout homme sensé est incompris. » Nous pouvons y ajouter celui-ci, bien connu : « Tout ce qui est rare est cher Or un cheval bon marché est rare Donc un cheval bon marché est cher » Précisons à ce sujet, comme le fait remarquer F. Chenique, (op. cit.) qu'« il convient de distinguer soigneusement un syllogisme VALABLE d'un syllogisme VRAI. Un syllogisme prémisses conclusion majeure mineure valable est celui dont la conclusion découle nécessairement des précisions, quelle que soit d'ailleurs cette conclusion. Un syllogisme vrai est celui dont la conclusion est vraie. » Le syllogisme ci-dessus est donc correct, ou valable, mais il est faux, car sa conclusion est fausse. Vous vous apercevrez ainsi qu'il est très facile de faire dire ce que l'on veut au programme qui, s'il construit des conclusions correctes logiquement, n'en fera pas pour autant des conclusions vraies ! §LI ST 10 REM 20 REM BASE DE CONNAISSANCES 30 REM RELATIONNELLE 40 REM INTERROGEABLE EN 50 REM LANGAGE NATUREL. 51 REM 52 REM RELATIONS TRAITEES : 53 REM HORIZONTALES ET 54 REM VERTICALES : 55 REM — INDIRECTION 56 REM — COMPOSITION DE 57 REM FONCTIONS 58 REM — SYLLOGISMES 59 REM 60 REM AUTEUR : 62 REM PHILIPPE LARVET 64 REM 70 REM COPYRIGHT 1984 90 REM 100 NP = 4:NM = 100 1'10 DIM B$(100.5) 120 DIM C$(10) 130 DIM E$(60) 132 DIM W$(10) 134 DIM D(2) 136 DIM P(2) 138 DIM E(10) 140 DIM S(100,3) 150 NT = 0 270 REM 280 REM MOTS NON—SIGNIFIANTS 290 REM 300 NE = ii 310 320 330 NE 340 400 410 412 413 414 416 420 422 424 426 428 430 970 980 990 1000 1010 1020 1470 1480 1490 1500 1520 1530 1540 1970 1980 1990 2000 READ A$ IF A$ = "FF" THEN 1000 = NE + 1:E$(NE) = A$ GOTO 310 DATA EST,LE,LA,DE,UN,UNE DATAL,DU,D,LES,DES,ET DATA QU,OUE,OUI,SONT DATA IL,ELLE,A,T,ETE DATA EN,OU,COMMENT,AU DATA N,NE,S,SE,ETAIT DATA OUOI,C,CÉ,OUEL,OUELLE DATA QUELS,QUELLES,PAR DATA LEOUEL,LAOUELLE DATA CA,SIGNIFIE,TOUT,OR DATA TOUS,TOUTE,TOUTES DATA =,(,),Y,FF REM REM ENTREE REM PRINT : NI = 0 INPUT "— ; A$ L = LEN (A$) REM REM EXAMEN DE L'ENTREE REM IF LEFT$ (A5,1) = "/" THEN 9950 IF RIGHT$ (45,1) THEN 2000 A$ = LEFT$ (A$,L — 1) NI = 1 REM REM EXTRACTION DES MOTS REM FOR K = 1 TO NP 2010 2020 2030 2040 2100 2120 2122 2130 2132 2133 2135 2136 C$ (K) = " " : E (K) = 0 NEXT K L = LEN (A$):H$ = N = 1:ND = 0:J = 1 I = J J = J + 1 G$ = MIPS (A$,3,1) IF G$ < > " " AND G$ < > " AND G$ < > "—" AND G$ < > "(" AND G$ < > ")" AND J < = L THEN 2120 F$ = MID$ (A$,1,J — I) IF (I = 1) AND (LEFT$ (F$, 2) = "OU") THEN N = 0 : GOTO 2160 FOR K = 1 TO NE IF E$(K) < > F$ THEN NEXT 2138 2140 2142 2150 2152 2154 2160 2170 2180 2200 2970 2980 2990 3000 3004 IF K < = NE THEN 2160 ND = ND + 1 IF (NI = 0) AND (ND > NP) THEN 3600 H$ = H$ + F$:C$(ND) = F$ IF ND > 2 THEN 2160 D(ND) = IF J > L THEN 3000 J = J + 1 IF MID$ (A$,J,1) = " " AND J < = L THEN 2170 IF J < = L THEN 2100 REM REM FIN EXTRACTION REM IF C$(1) = "" THEN 3700 IF (NI > 0) AND (C$(1) = "D Listing du programme de constitution d'interrogation de la base. 198 — MICRO-SYSTEMES Décembre 1984
Deuxième figure T M Tout homme est rationnel t M Or Aristote est rationnel Troisième figuret T Donc Aristote est un homme « Le Louvre est beau Or j'aime tout ce qui est beau Donc j'aime le Louvre » « Tout être humain est bipède Or Paul est bipède Donc Paul est un être humain. » M T Tout homme est raisonnable M t Or l'homme est un animal Donc quelque animal est raisonnable « Platon est grec Or Platon est philosophe Donc quelque philosophe est grec. » Notons que l'on peut traiter ces assertions indifféremment en tant qu'indirections avec des questions du type QUEL PHI- LOSOPHE EST GREC ? ou QUEL ANIMAL EST RAI- SONNABLE ? ou en tant que syllogisme, avec la question DONC ? Autre exemple de troisième figure : « Les savants sont souvent distraits Or tous les savants sont bavards Donc quelques bavards sont souvent distraits. » Quatrième figure T M Tout cheval est un équidé M t Or tout équidé est herbivore Donc quelque herbivore est un cheval A propos de cette figure, l'auteur déjà cité précise que « la combinaison constituée par Première figure Deuxième figure Troisième figure Quatrième figure Majeure Mineure Conclusion M — T t — M t — T T — M t — M t — T M — T M — t t — T T — M M — t t — T Tableau extrait-du livre de F. Chenique déjà cité. la quatrième figure du syllogisme (...) a été suggérée, peutêtre pour des raisons de symétrie, par Aristote (...). Elle a été acceptée par les logiciens scolastiques à partir du XV'siècle, alors que les logiciens contemporains sont presque unanimes à la rejeter ou, au moins, à ne la considérer que comme une inversion de la première figure ». En effet, note par ailleurs F. Chenique : « D'un point de vue strictement grammatical, cette combinaison est possible ; d'un point de vue logique, la chose est moins sûre, car les trois premières figures épuisent les combinaisons logiques des termes entre eux. » Ceci fait qu'il n'est pas évident de trouver des exerimles intéressants et corrects pour cette figure. Adaptation du programme sur d'autres matériels Le programme a été écrit dans un Basic standard avec un « vocabulaire » d'instructions volontairement limité, ce qui doit faciliter l'adaptation à n'importe quel micro-ordinateur. Pour les matériels dont le Basic ne disposerait pas de la clause DATA, il suffit d'initialiser poste à poste la table E$ et de renseigner la variable NE en conséquence (lignes 300-430). ONC") THEN 9200 4210 GOTO 1000 6140 IF ND > 1 THEN 6170 3010 IF NI > 0 THEN 6000 4970 REM 6142 IF (J = 2) AND (L) (LEN (3020 IF ND > 1 THEN 4000 4980 REM ENRICHISSEMENT BASE C$(K)) + 1)) THEN 6162 3470 REM 4990 REM 6150 PRINT B$(I,NP + 1) 3480 REM ERREUR 5000 FOR I = 1 TO NM 6160 GOTO 6180 3490 REM 5010 IF B$ (I, 1) NP) THEN 8100 3900 REM 5058 S(I,1) = ND:S(1,2) = D(1):S (6970 REM 3910 REM ASSERTION 1,3) = D(2) 6980 REM RELATION HORIZONTALE 3920 REM 51)60 PRINT "** COMPRIS 6990 REM 3980 REM CONTROLE EXISTENCE 5070 IF I > NT THEN NT = I 7000 V = 0 3982 REM DE L'ASSERTION 5080 GOTO 1000 7010 FOR I = M TO NT 3984 REM DANS LA BASE 5970 REM 7020 T = 0:K = 0:J = 0 3990 REM 5980 REM INTERROGATION 7030 h = + 1 4000 IF NT = 0 THEN 5000 5990 REM 7040 IF F ND THEN 7301 4100 FOR I = 1 TO NT 5992 REM CONTROLE EXISTENCE 7050 J = J + 1 4110 Z$ = "" 5994 REM DE CHACUN DES MOTS 7060 IF J i 8(I,1) THEN 7200 4120 FOR J = 1 TO NP 5996 REM 7070 IF B$(I,J) C$ (h) THEN 41:30 Z$ = Z$ + 6000 K = 0:M = NT 7050 4140 NEXT J 6010 T = 0:K : = K + 1 7080 T = T + 1 4150 IF Z$ < > H$ THEN NEXT I 6100 FOR I = 1 TO NT 7090 IF T › 2 THEN 7030 4160 IF I > NT THEN 5000 6110 FOR J = 1 TO S(I,1) 7094 P (T) = J 4170 REM 6120 IF B$(I,J) < : > C$(K) THEN 7100 GOTO 7070 4180 REM ASSERTION DEJA CONNUE NEXT J 7200 IF T = 0 THEN 7400 4190 REM 6130 IF J -S (I, 1) THEN 6180 7300 IF (T ND) OR (T S 4200 PRINT "** ASSERTION DEJA CO 6132 T = 1 (I,1)) THEN 7330 NNUE ! 6134 IF EU,) = 0 THEN E(K) = I 7310 PRINT "** OUP:V = 1:I = NT Listing (suite). Décembre 1984 MICRO-SYSTEMES — 199



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 1Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 2-3Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 4-5Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 6-7Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 8-9Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 10-11Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 12-13Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 14-15Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 16-17Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 18-19Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 20-21Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 22-23Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 24-25Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 26-27Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 28-29Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 30-31Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 32-33Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 34-35Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 36-37Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 38-39Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 40-41Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 42-43Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 44-45Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 46-47Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 48-49Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 50-51Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 52-53Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 54-55Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 56-57Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 58-59Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 60-61Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 62-63Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 64-65Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 66-67Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 68-69Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 70-71Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 72-73Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 74-75Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 76-77Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 78-79Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 80-81Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 82-83Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 84-85Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 86-87Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 88-89Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 90-91Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 92-93Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 94-95Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 96-97Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 98-99Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 100-101Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 102-103Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 104-105Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 106-107Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 108-109Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 110-111Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 112-113Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 114-115Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 116-117Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 118-119Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 120-121Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 122-123Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 124-125Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 126-127Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 128-129Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 130-131Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 132-133Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 134-135Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 136-137Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 138-139Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 140-141Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 142-143Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 144-145Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 146-147Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 148-149Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 150-151Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 152-153Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 154-155Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 156-157Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 158-159Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 160-161Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 162-163Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 164-165Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 166-167Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 168-169Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 170-171Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 172-173Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 174-175Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 176-177Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 178-179Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 180-181Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 182-183Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 184-185Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 186-187Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 188-189Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 190-191Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 192-193Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 194-195Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 196-197Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 198-199Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 200-201Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 202-203Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 204-205Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 206-207Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 208-209Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 210-211Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 212-213Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 214-215Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 216-217Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 218-219Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 220-221Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 222-223Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 224-225Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 226-227Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 228-229Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 230-231Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 232-233Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 234-235Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 236-237Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 238-239Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 240-241Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 242-243Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 244-245Micro Systèmes numéro 48 décembre 1984 Page 246