Micro Systèmes n°31 mai 1983
Micro Systèmes n°31 mai 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°31 de mai 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : un événement en micro-informatique... le disque numérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 164 - 165  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
164 165
Fig. 3. — Sur ce listing figurent des titres soulignés, correspondant d'une part à des sous-programmes et, d'autre part, au programme principal que nous allons analyser « pas à pas ». Le module « d'initialisation » (lignes 410 à 530)• L'instruction LEAS PILE,PCR charge l'adresse indiquée par l'étiquette PILE ($ 11E8), dans le pointeur de pile système. Le mode d'adressage « relatif » (par rapport au compteur de programme), stipulé par l'instruction PCR, précise que l'étiquette PILE est en position « code indépendant ».• Le sous-programme moniteur BE- GEND, appelé à la ligne 420, permet de stocker en mémoire deux adresses, BEGA et ENDA, préalablement rentrées au clavier par l'opérateur. Exemple  : Précédente valeur BEG  : 2001 4000 END  : 0000 7FFFF Précédente valeur Nouvelle valeur rentrée au clavier appelée BEGA Nouvelle valeur rentrée au clavier appelée ENDA• JSR PCRLF impose au « curseur » d'écran (via l'ACIA 6850 de la carte moniteur du système de développement) de faire un « retour chariot » suivi d'un saut de ligne.• Le processeur charge, ligne 460, le registre d'index X avec l'adresse correspondant au premier caractère (T) du message « TEST EN COURS » (voir ligne 1280), avant que l'instruction JSR PDATA1 fasse appel au sous-programme moniteur qui assure la transmission d'une chaîne de caractères pointée parX, jusqu'au caractère EOT (04).• Les trois instructions suivantes (LDX ENDA, PCR/LEAXI,X/STX MENDA, PCR) stockent dans MENDA le contenu de ENDA, c'est-à-dire l'adresse de FIN de la carte RAM à tester, après l'avoir incrémentée d'une unité. Test d'écriture de la donnée « 00 » (lignes 560 à 630)• L'instruction LDX BEGA,PCR charge le registre d'indexX, avec le contenu de l'adresse BEGA (et BEGA• I puisqu'il s'agit d'un registre de 16 bits).• Les instructions suivantes (lignes 570 à 630) donnent l'ordre au processeur de ranger le contenu de l'accumulateur A (préalablement mis à zéro) à l'adresse pointée parX, puis de comparer le contenu de Le programme RASM MEMOTRF:A1,MCN M.,ro-assemblenr 6809 KDO)) Ccerright MicrnerncesG En.enierie RFV. 02.02 00010 00001 00020 00002 TTI TEST MÉMOIRE. RAM 001 LLEN.120.MEX.NOP (10040 00004 00050 00005 00060 00006 PROGRAMME D E T E S T F P 00070 00007. COPYRIGHT SERVICE FORMATION MICROPROCESS (NIVEAU II) (K)0B0 00008 00100 00010• 00110 00011• LISTE DES EGUIVALENCES 00120 00012 00130 00013. SOUS/PROGRAMME MAKBUG (SYSTEME EUROMAK) 00140 00014 00150 00015 FFOA A BEGA EGU {FFOA 00160 00016 FFOC A ENDA EGU 4FFO0 00170 00017 F003 A REGER° EAU $F003 00180 00018 FOIE A OIIT4H EAU $F01F 00190 00019 F021 A 0181.0 EGO $F021 00200 00020 F027 A PDATA1 EQU {FLIC/00210 00021 F000 A MAKBOG FAU $0000 00230 00021 (X1240 00024 MACRO NS1A0C1ION. IMPRESSION DES MESSAGES 00250 00025ute260 00026 00270 00027 HALA MACR NOM DE LA MACRO 00028 0280 HALT\O STX XTAMP.PCR 00029 0291) BSR DE LAI 00030 0300 LEAX TEXT\O.PCR) CORPS DE LA MACRO-INSTRUCTION (8)031 0310 BSR IMPRES 00032 0120 8RA H\0 00033 0330 FROM 00340 00034• ornem 00036A 1000 ORS $1000 ADRESSE DE BASE DU PROGRAMME 00380 00038 (0390 00039 PROGRAMME PRINCIPAL 00400 00040• (M410 00041A 1000 32 BD 01F- 4 LEAS PILE.PCR INITIALISATION DU POINTEUR DE PILE SYSTEME 00420 00042A 1004 80 F003 A JSR BEGEND ENTREE DE DEUX ADRESSES AU CLAVIER 00430 00043A 1007 BD F021 A JSR PCRLF LINE FEED.CARRIAGE RETURN 00440 00044• IX1450 00045 00460 000460 1000 30 BD 0000 (FAX DEBUT.PCR (10470 00047A 100F BD F027 A ; SR PDATA1 IMPRESSION D'UNE CHAINE DE CARACTEMES ASCII 00480 00048A 1011 BD F021 A JSR PCRLF 00490 00049 00500 00050 00510 00051A 1014 AE BD EFF4 LOX ENnA.PCP CHARGEMENT ADRESSE DE  : FIN DE BLOC MÉMOIRE 00520 00052A 1018 30 01 A LEAX 1.X X:=X+1 ce530 000536 101A AF 80 0104 SIX MENDA.PCR SAUVEGARDE DE  : L'ADRESSE DE FINN1 MERDA 00540 00054 00550 00055 00560 00056A 101E AE 80 EFF8 LDX BEGA.PCR CHARGEMENI DE L'ADRESSE DE DEBUT DE BLOC 00570 00057A 1022 4F CI MA A:.0 00571 00058A 1023 A7 84 A ZERO STA STOCKAGE DE A A L'ADRESSE POINTEE 00590 00059A 1025 Al 84 A CMPA X OPERANDE LU = OPERANDE ECRITE 00600 00060A 1027 26 37 1060 BNE HALTI SI OPERANDE LM 4) OPERANDE ECRIT ALORS MESSAGE  : 1 00610 09061A 1029 30 01 A Hl LEAX 1.1 X:=X+1 00670 00062A 1028 AC 80 0183 CMPX MENDA.PFR 1E CONTENU DE. X - LE- CONTENU ue  : L'ADRESSE MERDA 00630 00063A 102E 26 F2 1021 BNE ZERO SI NON ÉGAL. RECOMMENCONS re640 00064 00650 00065 (e1660 00066A 1031 AE (N) EID5 LOI BEGA.PCR CHARGEMENT OF L'ADRESSE DE DÉBUT DE BLOC 00670 00067A 1035 60 84 A TFST EST X "FALSE WRITE INTO RAM IF ROT PROTECTED BY RAM- 00600 00068A 1037 26 35 106E ONE HALT2 00690 00069• 00700 00070 00/10 000/1A 1039 86 01 A H2 LDA MOI A.01 (01720 000726 1038 A7 84 A IANTRL. STA X STOCKAGE DE A.A L'ADRESSE POINTEE PAR X 00730 00073A 1030 Al 84 A CMPA X OPERANDE LU = OPERANDE ECRITE 00740 000746 103F 26 38 107C BNE HALT3 SI () ALORS MESSAGE 3 00750 00075A 1041 48 ASIA DU:CALAGE D'UNE POSITION VERS LA GAUCHE (n760 00076A 1047 24 F7 11(38 [ICC CON1A1 AVONS NOUS TESTE TOUS LES FILS DE DO-137 ? 00780 00077 00790 00078 00800 00079A 1044 86 FF A H3 LOA épwr A:=$FT (0810 00080A 1046 A7 84 A STA X STOCKAGE DU A A L'ADRESSE POINTÉE 00820 00081A 1048 Al 84 A CMPA X OPERANDE LU = OPERANDE ECRIT 00830 00082A 104A 26 3E 108A BNE HALT4 SI <3 ALORS MESSAGE 4 00840 00083A 104C 30 01 A H4 LEAX 1.5 X:=X+1 00850 00084A 104E AC 80 019(1 CMPX MENDA.PCR CONTENU DEX. CONTENU DE L'ACIRESSF MERDA 00860 00085A 1052 26 El 1035 ONE TEST SI () ALORS RECOMMENCONS 00870 00086 00880 00087, l'accumulateur A, avec l'adresse pointée. Si la• soustraction virtuelle » effectuée par l'instruction CMPA X prouve qu'il y a une différence (indicateur Z à 0), le processeur engendre un branchement à l'éti- guette HALTI pour inscrire sur la console le message « IMPOSSIBILITE D'ECRIRE DES « 00 » A L'ADR,ESSE  : SMMMM ».• MMMM » représente ici le contenu du registreX. c'est-à-dire 164 — MICRO-SYSTEMES Mai 1983
« pas à pas »... 00890 00900 00910 00920 00930 00940 00088A 00009A 00090A 00091A 00092 1054 80 1056 30 105A RD 1050 7E 54 1044 998 8D 0151 LEAX F027 A JSR F000 A JMP ■ DELAI DELAI AU NIVEAU AFFICHAGE- SOR LA CONSOLE. CORRET,PCR MESSAGE "FIN DU CONTROLE DE LA CARTE RAM — PDATA1 MAKBUG RETOUR AU MONITEUR 00093 oceso 00094• APPEL DES MACRO—INSTRUCTIONS 00960 00095 00970 00096• 00980 000974 1060 HALT 1 013980 1060 AF 80 0170 HAL 11 SIX XTAMP,PCR 00980 A 1064 8D 44 1044 8SR DELAI (10980 A 1066 30 OD 0071 LEAX TEXT1,PCR I CORPS DE LA MACRO—INSTRUCTION 00980 A 106A 80 2C 1098 BSR. IMPRES) 00980 A 106C 20 88 1(129 BRA 111 01000 00099A 106F HAt T 2 01000 A 106E AF OD (lue HALT2 STX XTAMP,PCR) 01000 A 1072 EID 36 1044 8SR DELAI 01000 1074 30 80 0097 LEAX TEX12.PCR 3 CORPS DE LA MACRO—INSTRUClION 01000 A 1078 80 lE 1090 BSR IMPRES I 01000 A 107A 20 F1D'1039 BRA 82 01020 00101A 107C HALT 3 01020 A 107C AF 80 0160 HALT3 STX XTAMP,PCR 3 01020 A 1080 80 28 1044 BSR DELAI 01020 A 1082 30 OD 00BD LEAX TEXT3.PCR) CORPS DE LA MACRO—INSTRUCTION 01020 A 1086 80 10 1098 BSR IMPRES) 01020 A 1088 20 BA 1044 BRA H3 01040 001036 108A HAIT 4 AF 80 0152 HALT4 STX XTAMP.PCR 3 01040 A 108E 80 la 1044 BSR DELAI 01040 A 1090 30 81) noc3 LEAX TEXT4.PCR 3 CORPS DE  : LA MACRO—INSTRUCTION 01040 A 1094 OD 02 1098 OSP IMPRES 1 01040 A 1096 20 94 104C BRA H4 01060 00105• 01070 00106• APPEL SOUS/PROGRAMME IMPRESSIONrpinnn00107 01090 00108A 1098 BD F027 A IMPRES JSR PDATA1 01100 00109A 1098 30 80 0141 LEAX XTAMP.PCR RECUPERATION DE L'ADRESSE DEFECTUEUSL 01110 00110A 109F 80 FOIE A ISR OUT4H _AFFICHAGE DE 4 CARACTERFS ASCII 01120 00111A 1042 BO F1121 A JSR PCRLE LE,CR 01130 00112A 10A5 AE OD 0137 LDX XTAMP.PCR CHARGEMENT DE LA PROCHAINE ADRESSE A TESTER 01140 00113A 1049 39 RTS RETOUR A L'APPELANT 01150 00114 01160 00115 APPEL SOUS/PROGRAMME DELAI 01170 00116 01180 00117A 10AA C6 05 A DELAI LOB 85 01190 00118A 10AC 108E FFFF A ENCORE LDY 11$FEFT 01200 00119A 1080 31 3F A LOOP LEAY —1.Y 01210 00120A 1082 26 FC 1080 SNE LOOP 01220 00121A 1084 5A DECB 01230 001224 1085 26 F5 10AC BNE ENCORE 01240 00123A 1087 39 RTS 01250 00124 01260 00125• MESSAGES D'ERREUR 01270 00126 01280 001274 1088 20 A DEBUT FCC/TEST EN COURS 01290 00128A IODA (14 A FC8 04 01300 00129• 01310 00130A 1008 20 A TEXT1 FCC/IMPOSSIBLE D'ECRIRE DES "00- A 1 ! DRESSES/01320 001314 110E 04 A FCB 04 01330 00132 ■ 01340 00133A 110F 20 A TEXT2 FCC/LIGNES D'ADRESSES DEFICTOEUSES c9/01350 00134A 1142 04 A FCB 04 01360 00135 01370 00136A 1143 20 A TEXT3 FCC/LIGNES DES DONNEES DEFECTUEUSES  : 9/01100 00137A 1176 04 A FC8 04 01390 00138• 01400 00139A 1177 20 A TEXT4 FCC/IMPOSSIBLE D'ECRIRE DES "FF" A UADRESSEs$/01410 00140A 11AA 04 A FC8 04 01430 00141• 01440 00142A 1148 PO A CORRET FCC/FIN DU CONTROLF DE LA CARTE- MEMOIRE. 01400 00143A 110E OD A FC8 900,04 01460 00144 01470 00145• RESERVATION DE CASES MEMOIRE 01480 00146 01490 001474 11E0• 0002 A XTAMP RAB 2 01500 00148A 11E2 0002 A MERDA RMB 2 01510 001494 11E4 0014 A RMB 20 01520 00150 11F8 A PILE EAU 01530 00151 END TOTAL. ERRORS 0000000000 TOTAL WARNINGS monnoonon aconp MEMOIRE.1.0:V) le LE pnocvemmr VIENT D'ET CELARGE EN MEMOIRE VIVE'l'adresse physique du défaut. Dans le cas contraire (Z est à I), le pointeur X est incrémenté d'une unité (LEAX 1,X) avant d'être comparé à MENDA (MENDA = ENDA + 1), Si le pointeur X n'est pas égal à MENDA, l'action est répétée jusqu'à ce que la condition d'égalité soit satisfaite. (Remarquez bien la structure « FAIRE, JUS- QU'A CE QUE... ») Troisième module (lignes 660 à 680)  : Il s'agit ici du bloc de test des lignes d'adresses et de données ainsi que du bloc de test d'écriture de la donnée « FF ».• LDX BEGA,PCR charge le pointeur X avec le contenu de l'adresse BEGA qui, comme nous l'avons déjà noté, représente l'adresse de début de la carte à tester. L'instruction TST X est la seule, sur les microprocesseurs 6800 et 6809, où s'effectue une « fausse écriture » ou, si vous préférez, une écriture pour laquelle le signal VMA est inactif. Cette particularité permet de reconnaître une anomalie d'adressage à condition, toutefois, que le signal VMA soit utilisé pour valider les entrées CS (chip select) de chaque circuit RAM.• Le contenu de l'accumulateur A, après avoir été chargé avec l'opérande $01 (LDA # 01), est stocké à l'adresse pointée par X (STA X). L'instruction CMPA X compare le contenu de A avec le contenu de l'adresse pointée. En cas d'inégalité (BNE HALT), le processeur se branche à l'étiquette HALT3 avec pour consigne d'afficher sur la console le message « LIGNES DES DONNEES DE- FECTUEUSES  : SMMMM » où, là également, MMMM représente l'adresse du défaut. S'il n'y a pas « inégalité » (cette forme d'expression est justifiée par l'instruction BNE), le microprocesseur exécute l'instruction suivante (ASLA qui effectue un décalage arithmétique de l'accumulateur A d'une position vers la gauche). Ensuite l'unité centrale se branche éventuellement à l'étiquette CONTRL (BCC CONTRL) afin de recommencer la séquence  : écriture de l'opérande à l'adresse pointée (attention, le pointeur X n'a pas été incrémenté), et vérifie si cette écriture à bien eu lieu. Vous avez certainement compris le pourquoi d'une telle séquence. En effet, nous désirons tester la continuité des lignes du bus de données en véhiculant un « 1 » de DO à D7.• L'accumulateur A est ensuite chargé avec l'opérande SFF avant d'être rangé à l'adresse pointée par X (X n'ayant toujours pas été incrémenté pointe la même adresse que précédemment). Suivant le même principe, l'on vérifie si le contenu de A correspond bien à celui de l'adresse pointée parX, après écriture. Si tel n'est pas le cas, le message « IMPOS- SIBILITÉ D'ECRIRE DES « FF » A L'ADRESSE  : $MMMM » s'inscrit sur l'écran.• S'il n'y a pas inégalité, le processeur exécute l'instruction LEAX 1,X qui incrémente le registre d'index avant de le comparer à MENDA. Au cas où le pointeur X n'est pas égal à MENDA, le deuxième module est réexécuté dans son intégralité. Ceci permettra de se rendre compte s'il y a eu redondance d'adressage, ce qui sera indiqué par le message « LIGNES D'ADRESSES DEFECTUEUSES  : $MMMM ». Par contre, s'il n'y a pas inégalité entre X et MENDA, le message « FIN DU CONTROLE DE LA CARTE ME- MOIRE » est affiché à l'écran. Mai 1983 MICRO-SYSTEMES — 165



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 190-191Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 192-193Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 194-195Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 196-197Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 198-199Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 200-201Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 202-203Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 204-205Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 206-207Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 208-209Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 210-211Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 212-213Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 214-215Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 216-217Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 218-219Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 220-221Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 222-223Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 224-225Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 226-227Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 228-229Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 230-231Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 232-233Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 234-235Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 236-237Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 238