Micro Systèmes n°31 mai 1983
Micro Systèmes n°31 mai 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°31 de mai 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 238

  • Taille du fichier PDF : 176 Mo

  • Dans ce numéro : un événement en micro-informatique... le disque numérique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
L'objectif de Microbuffer  : gagner du temps. Périphérique•s, ezReCTICAL PERIPHERALS. INC. Copyright 1981 AO ltig4ts Reserved tig•'• d * MM. 194.90614C. C4 quio tg MICROBUFFERII MB2—A REV 2.0 1982 1,111 Ce, 1111 I 2 3 4 5 6 o-• 9 06-4 La carte Microbuffer  : un microprocesseur, deux boîtiers de mémoire ROM et 16 K de RAM extensible à 32 K-octets. Outre les commandes programmables par logiciel, la carte Microbuffer dispose d'un boîtier de six commutateurs, les « DIP-switchs », offrant de nombreuses fonctions  : INTERRUPTEUR I  : Open (OFF) 40 caractères par ligne sur l'écran vidéo Closed (ON) 80 caractères par ligne sur l'écran vidéo. INTERRUPTEUR 2  : Open (OFF) « RESET », aucune action sur la carte Closed (ON) « RESET », efface le contenu de la mémoire de la carte. INTERRUPTEURS 3 ET 4  : Inutilisés. INTERRUPTEUR 5  : Open (OFF) 32 K de mémoire (4 boîtiers de RAM) CleePd (ON) 16 K de mémoire.(2 boîtiers de RAM). INTERRUPTEUR 6  : Open (OFF), la mémoire est utilisée Closed (ON), la mémoire n'est pas utilisée. res jusqu'à des vitesses de quatre mille caractères par seconde (cps). Elle les transmet ensuite à l'imprimante, à une vitesse adaptée à celle-ci, en général de l'ordre de quatre-vingts caractères par seconde. Lorsque la mémoire tampon est pleine, l'acquisition des caractères à imprimer s'effectue caractère par caractère, quel que soit le type d'imprimante utilisée. La carte se comporte dans ce cas comme une interface classique. Il n'y a plus de gain de temps  : l'acceptation des caractères est réalisée par la carte au même rythme que par l'imprimante. Les deux boîtiers de ROM contiennent le programme de gestion de la carte. Les sous-programmes d'édition sont compatibles avec n'importe quelle imprimante mais pas les sousprogrammes graphiques. Une étiquette collée sur la ROM in- Mise en place de la carte Microbuffer II L'emballage livré contient la carte elle-même, ainsi qu'un câble de vingt fils et un mode d'emploi en anglais. Certaines précautions doivent être prises lors de la mise en place. Voici les manoeuvres à effectuer  : 1 — Couper la tension de l'ordinateur  : le voyant « power » doit être éteint. La meilleure précaution consiste même à débrancher la prise secteur pour être sûr d'éviter tout incident. 2 — Brancher le câble sur la carte. Attention  : la prise femelle du câble peut s'enficher dans les deux sens. Le branchement correct est obtenu lorsque la nappe de fils va de la prise vers l'extension de la carte. 3 — Modifier la position des six interrupteurs « DIP-switchs » situés sur le socle rouge de la carte en fonction des caractéristiques de votre imprimante ou de votre application. 4 — Oter le couvercle de l'Apple, qui doit être hors tension, et enficher la carte dans l'une des prises périphériques (« slot », en anglais), à l'exception de la prise O. La prise 0 est la plus à gauche, près de l'alimentation. On utilise habituellement la prise 1. Dans le cas où l'on emploie CP/M ou Pascal, il faut placer la carte dans la prise 1. 5 — Faire sortir le câble par l'une des fentes arrière de l'Apple. Refermer l'Apple. Brancher le câble sur l'imprimante. 130 — MICRO-SYSTEMES Mai 1983
Microbuffer  : l'impression à la carte Périphérique Bique à quel type d'imprimante s'adresse la carte. Si, donc, vous possédez une imprimante avec des possibilités graphiques, veillez à acquérir la carte adaptée. Faute de cela, vous perdriez toutes les possibilités graphiques et n'auriez plus que des fonctions d'édition. L'utilisation de cette carte est transparente pour l'utilisateur, les procédures de fonctionnement de l'imprimante restent inchangées. Pour activer cette carte il suffit d'effectuer la commande  : PR 4* n où n représente le numéro du connecteur dans lequel est enfichée la carte. Pour activer l'imprimante à partir d'un programme, celui-ci doit contenir les instructions suivantes  : 5 D$ =CHR$(4) 10 PRINT D$ ; « PR # n » (n = numéro de connecteur de la carte) Pour la désactiver, il suffit d'utiliser la commande  : PR*0 en mode immédiat ou au sein d'un programme. Lorsque l'imprimante est sélectionnée, elle reçoit et imprime tous les caractères émis par l'Apple. Sauf s'il s'agit du caractère de contrôle CTRL-I, qui signifie que les caractères suivants devront être interprétés comme des commandes destinées au microprocesseur situé sur la carte. Si, par exemple, l'imprimante étant activée, vous exécutez  : PRINT « 60P » les caractères 6, 0 et P seront imprimés. Si, maintenant, vous exécutez  : PRINT CHR$(9) ; « 60P » aucune impression ne sera èffectuée. CHR$(9) est en effet le code ASCII de CTRL-I. La présence de ce code dans la commande transforme les caractères « 60P » en une commande d'impression. En l'occurrence, celleci fixe le contenu des pages d'édition à 60 lignes. La carte peut être utilisée sous CP/M ou Pascal 1.0 ou 1.1. Dans ces cas, le caractère CTRL-I ne peut plus être utilisé comme caractère de contrôle, car il a déjà une signification (il sert notamment à la tabulation). Il convient donc d'employer à la place le caractère CTRL-Q. En mode « Filer » du Pascal, les commandes de l'imprimante sont émises par utilisation de la fonction de transfert. Pour être à même d'envoyer une commande à l'imprimante, il suffit d'accomplir la séquence d'action suivante  : en premier lieu, il faut passer en mode transfert, puis faire  : CONSOLE  : « return » PRINTER  : « return » CTRL-Q CTRL-C. Sous CP/M, la procédure à effectuer est celle-ci  : CTRL-P « return » CTRL-Q « return » L'intérêt de la carte dépend essentiellement de l'usage de l'imprimante. Il ne faut pas perdre de vue que l'Apple n'est tout de même qu'un ordinateur monoposte. Ainsi, si la mémoire tampon est saturée et que la mise en route de l'application suivante dépend de l'édition des résultats de la précédente, ce qui est souvent le cas, il faudra de toute façon attendre la fin du travail d'impression. Le gain de temps, sur l'ensemble, devenant donc peu intéressant. Par contre, au sein de chaque application, il est certainement plus agréable de ne pas devoir attendre l'édition des résultats intermédiaires pour entrer les données suivantes. Le manipulateur n'est plus contraint de s'adapter au rythme du système, il travaille à son propre rythme. En revanche, les programmes qui éditent de grandes quantités de résultats, notamment les applications de gestion (stock, comptabilité, facturation, etc.), peuvent voir leur performances nettement améliorées par la carte Microbuffer. Dans le cas, par exemple, d'applications comptables, les temps de calculs étant pratique- Microbuffer II de Practical Peripherals Importateur  : Alpha Systèmes 3, rue Vauban 38000 Grenoble Configuration  : Apple II + imprimante Tout ordinateur disposant d'une interface série ou parallèle Centronics (In Line). Prix  : 2 580 F HT (16 Ko)• 2 950 F HT (32 Ko) 2 950 F HT (In Line 32 Ko) 495 F HT (extension à 64 Ko) Notre avis Performances  : **** Facilité d'emploi  : *** Documentation  : ** ment nuls du point de vue de l'utilisateur, la plus grande partie du temps consacré à l'application provient soit de la manipulation des disquettes, soit du temps d'impression, lequel peut s'avérer considérable. D'autres fonctions, telle la recopie d'écran ou le listing formatté des programmes Basic, peuvent, en outre, aider au développement des programmes. Une autre version de Microbuffer est commercialisée  : il s'agit de Microbuffer « In line », constitué d'un boîtier se connectant entre l'imprimante et un ordinateur disposant d'une sortie parallèle ou série  : la mémoire de masse est extensible, puisque livrée avec 32 K, elle peut s'étendre jusqu'à 128 K-octets... J.-Y. ASTIER Mai 1983 MICRO-SYSTEMES — 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 190-191Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 192-193Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 194-195Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 196-197Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 198-199Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 200-201Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 202-203Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 204-205Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 206-207Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 208-209Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 210-211Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 212-213Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 214-215Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 216-217Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 218-219Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 220-221Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 222-223Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 224-225Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 226-227Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 228-229Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 230-231Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 232-233Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 234-235Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 236-237Micro Systèmes numéro 31 mai 1983 Page 238