Micro Systèmes n°30 avril 1983
Micro Systèmes n°30 avril 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°30 de avril 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 173 Mo

  • Dans ce numéro : entretien avec Clive Sinclair... la multiplication des micros.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
MAITRE 0 MAITRE 1 MAITRE 7 ît 6CLK BUSY/CBREO/Le bus S 100 IEEE 696 ENCODEUR DE PRIORITE 74 LS 148 3 8 DE CODEUR 8205 La connexion au Multibus Depuis sa création en 1977, le Multibus est devenu un standard de fait et a été normalisé aux USA " J1 J2 J3 CÔTE "COMPOSANTS" Pi P2 85 I 1 58• 2 80 sous le nom de IEEE 796. Les dimensions d'une carte Multibus sont de 12 x 6,75 pouces (30,48 x 17,15 cm). Le raccordement d'une carte SBC à un connecteur « fond de panier » se fait sur deux embases, comme l'indique la figure 11 ; de plus, selon le type de carte utilisé, il peut y avoir jusqu'à trois autres connecteurs sur l'extrémité supérieure. Le brochage des connecteurs est donné par le tableau 3. Signal Rôle BCLK/INIT/BPRN/BPRO/BUSY/BREQ/MRDC/MWTC/IORC/IOWC/XACK/INH I/AACK/INH2/BHEN/CBRQ/CCLK/INTA/INTO/INT7/'ADRO/ADRF/DATO/DATF/(Bus dock). Synchronise les circuits de gestion de priorité Remise à zéro du système (Bus priority input). Entrée d'une demande de priorité (Bus priority output). Sortie de demande de priorité Signal d'occupation du Multibus (Bus request). Demande de bus par un module (Memory read command). Lecture en mémoire (Memory write command). Ecriture en mémoire (Input/Output read command). Lecture d'entrée/sortie (Input/Output write command). Ecriture d'entrée/sortie (Transfer Acknowledge). Validation d'un transfert effectué (Inhibit+l). Inhibition d'un bloc de RAM au profit d'un bloc de ROM (Advance acknowledge). Id à XACK/signal utile aux mémoires « lentes » i (Inhibit 2). Inhibition d'un bloc de ROM au profit d'un autre bloc de ROM (Bus high enable). Autorise le mélange de processeurs 8 et 16 bits (Cannon bus request). Indique une attente de bus au module « maître » (Constant dock). Horloge générale du Multibus (Interrupt acknowledge). Reconnaissance d'interruption (Interrupt 0... 7). Demande d'interruption (Adress O... F). Lignes d'adresses (Data O... F). Lignes de données. 110 — MICRO-SYSTEMES Le bus S 100 fut le premier véritable standard disponible en micro-informatique. Ce bus a été introduit au début de l'année 1975 par une petite société américaine, nommée MITS, pour un « kit » d'amateur appelé « Altair ». Devant le succès remporté par ce système, d'autres fabricants ont lancé des cartes compatibles S 100. Ce bus est actuellement disponible sur un grand nombre de micro-ordinateurs « 8 bits »  : Exidy Sorcerer, Intertechnique, Micromachine, Vidéogénie, etc. e bus S 100 est organisé autour d'un connecteur de cent broches regroupant  : • 8 lignes d'entrées• 8 lignes de sorties• 16 lignes d'adresse• 8 lignes d'interruption• 39 lignes de commandes• 3 lignes d'alimentation. Les dix-huit lignes restantes, inemployées, sont à la disposition de l'utilisateur. L'influence du 8080 La principale caractéristique du bus S 100 est la ressemblance très nette de ses signaux avec ceux du micro-processeur 8080. Ce n'est bien sûr pas un hasard, car il a été conçu, à l'apogée du 8080, en fonction des circuits disponibles à l'époque, et, de ce fait, les échanges sur le bus sont la transcription exacte de ceux du 8080. Mieux, les signaux portent presque le même nom  : ainsi, la demande de bus est notée HOLD sur le 8080 et PHOLD sur le bus S 100... Pour ceux qui connaissent le fonctionnement matériel d'un microprocesseur 8 bits, les échanges sur le bus S 100 n'appellent aucune remarque particulière. A titre d'exem- 0 2 Processor synchronisation (PSYNC) A 15-0 Status Processor data bus in (PDBIN) Data input (DI 7-01 Fig. 12. - Chronogramme illustrant, une opération de lecture sur le S 100. X Avril 1983
51 + 8 V 52 -16V 53 SSW 0S8 54 EXT OLB 55 56 57 58 59 60 61 61 63 64• 65• 66• 67• 68 MWRITE 69 PB 70 PROT 71 RUN 72 PRDY 73 PINT 74 PHOTO 75 PRESET 76 PSYNC 77 PWR 78 PDBIN 79 AO 80 AI 81 02 82 66 83 87 84 A8 85 413 86 914 87 All 88 DO2 89 DO3 90 007 91 014 91 015 93 016 94 011 95 010 96 SINTA 97 ffl 98 ssroco 99 POC 100 GNO f ïg. 13. — Les signaux du bus 1110. + 8 V + 16V 6808 510 VII VI2 VI3 VI4 VIS VI6 VI7• SUT 058 C7C15. 3B UNPROT SS 600 058 MM 02 01 PHLOA PWA1T PINTE A5 A4 63 AI5 Al2 A9 DOl 000 A10 004 DOS DO6 012 013 017 911 SOUE SINP SIAM SIMA CITgi GNO 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 40 47 48 49 80 Construisez ! votre micro-ordinateur Construire un micro-ordinateur INDUSTRIEL ne se réalise pas uniquement en interconnectant des cartes, un véritable dialogue doit être possible entre les différentes cartes, pour cela nous vous proposons MAKBUS. MAICBUS un BUS intelligent et performant à la portée des électroniciens et des automaticiens./EMBUS reçoit les cartes simples EUROPE et doubles EUROPE* (gamme EUROMAIC) disposant d'un connecteur DIN 41612 à 96 broches, ce qui lui permet de recevoir des cartes à 8 ou 16 bits Indifféremment et simultanément (6800 - 6809 - 8085 - Z80 - 8086 - 68000...).Les cartes mémoires et périphériques sont identiques. *Dans ce cas le second connecteur est uniquement reservé aux entrées/sorties en face arrière (bornes). pie, la figure 12 décrit le fonctionnement d'une opération de lecture sur le bus S 100. Le raccordement au bus S 100 Comme son nom l'indique, le bus S 100 est formé de cent lignes qui sont raccordées de part et d'autre d'un connecteur dont le brochage apparaît figure 13. La compatibilité avec le bus S 100 n'assure pas forcément le fonctionnement correct des dispositifs qui y sont connectés ; en effet, MITS n'a jamais eu le « poids » suffisant pour imposer une norme respectée par tous, de sorte que chaque constructeur tend à ne garder du bus S 100 que ce qui l'arrange. Sa normalisation aux USA, connue sous le nom de Avril 1983 IEEE 696, n'a pas amélioré les choses de ce point de vue, car la nouvelle norme présente quelques différences avec l'ancienne... Toutefois, le bus S 100 souffre principalement de son manque d'ouvertures car il a été conçu pour un matériel donné, à une époque donnée. A titre de comparaison, citons le Multibus (Intel) dont la conception plus générale a permis une évolution plus facile. Ce bus a donc terriblement « vieilli » et se trouve même en « perte de vitesse » avec l'apparition des micro-processeurs 16 bits auxquels il est mal adapté. Alors que le bus S 100 était il y a quelques années la règle pour tous les nouveaux produits, il est devenu maintenant une exception. Il MAKBUS 16 + 8 lignes d'adresses 8 bits - 0,5 M octets adressables 16 lignes de données 6800/6809/8085 8 lignes d'interruptions 16 bits - 1 M octets adressables 9 lignes d'alimentation 68000/8086 34 lignes de contrôle 8016 bits 5 lignes analogiques studio chatelais• microprocess Micro-informatique industrielle/4,r. Bernard Palissy/92800 Puteaux/775.00.30 M\Entreprise Tél\N°Rue\Code Postal Ville/., désire recevoir une documentation complète.,..-'SERVICE-LECTEURS N°145



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 190-191Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 192-193Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 194-195Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 196-197Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 198-199Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 200-201Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 202-203Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 204-205Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 206-207Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 208-209Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 210-211Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 212-213Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 214-215Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 216-217Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 218-219Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 220-221Micro Systèmes numéro 30 avril 1983 Page 222