Micro Systèmes n°29 mars 1983
Micro Systèmes n°29 mars 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°29 de mars 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 206

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Forth... un langage sans programmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
Bill Gates, fondateur de Microsoft et inventeur du Basic Microsoft  : universel, facile à apprendre et surtout à implémenter sur micro-ordinateur.
L'irrésistible ascension des fondateurs de MICROSOFT Les Etats-Unis sont encore capables, en pleine crise économique, de nous proposer des modèles de réussite peut communs  : lorsque l'on rencontre Bill Gates, on a peine à croire que la réussite de Microsoft repose sur lui. Chemise écossaise ouverte sur un pull beige, grandes lunettes cerclées de fer, Bill Gates est le prototype de l'étudiant américain qui entre dans les affaires comme en jouant. Tout commence à la High School « Lakeside » de Seattle, dans les années 70. A cette époque — déjà — Bill Gates et son camarade de classe Paul Allen partagent la même passion pour les ordinateurs. Par tous les moyens, ils cherchent à avoir accès aux machines  : une gageure pour ces deux écoliers sans moyens. L'heure d'utilisation, là-bas comme ici, est plus précieuse que la truffe du Périgord. L'occasion se présente par l'intermédiaire du « Mothers Club », un de ces clubs privés dont les Etats-Unis ont le secret et qui favorisent les vocations en aidant matériellement les jeunes à mettre en valeur leurs dons. Paul et Bill sollicitent et obtiennent un certain temps d'accès gratuit à l'ordinateur d'une importante société d'informatique. En peu de temps, ils deviennent experts en programmation et sont même rémunérés pour chasser les « punaises » (ces redoutables « bugs ») qui sont la terreur des programmeurs. Les voici lançés  : ils fondent une première entreprise « Traf O Data » dont l'objectif est le déve- loppement de programmes de régulation de trafic destinés aux municipalités. Ils sont toujours à la High School lorsque l'on fait appel à eux pour informatiser le réseau électrique d'une importante administration  : la « Bonneville Power Administration » Un nouveau Basic facile à utiliser Après leurs études secondaires, les deux amis se trouvent séparés. Paul, qui a cinq ans de plus que Bill, part pour l'université de Washington. Bill, de son côté, entre à Harvard un peu plus tard. Ils continuent cependant à se voir régulièrement et à échanger des idées. Bien entendu, ils suivent de très près le développement des microprocesseurs, lorsqu'un jour, sur la couverture de « Popular Electronics », ils voient l'annonce du premier kit microordinateur à 350 dollars. Ce qu'ils espéraient est enfin arrivé ! Ce n'est plus qu'une question de temps, les micro-ordinateurs vont envahir progressivement toutes les couches de la société ! Encore faut-il lever les derniers obstacles, et, parmi eux, le problème du langage  : ils inventeront, à partir du Basic existant, un nouveau Basic universel, facile à apprendre, à utiliser et surtout à implémenter sur une machine de taille restreinte. Paul Allen est maintenant entré, si l'on ose dire, dans la vie active. Il est employé chez Honeywell. Cela n'empêche pas nos deux compagnons de travailler dur à leur projet. En février-mars 1975, ils écrivent leur première version de ce qui deviendra le Basic Microsoft. N'ayant pas de système à microprocesseur sous la main, ils simulent F. DER VILLE son fonctionnement sur un miniordinateur de taille moyenne. Sur ce pseudo-micro, ils mettent au point leur langage pour le microprocesseur 8080 d'Intel. Il faut faire vite  : la société M.I.T.S. à Albuquerque, qui fabrique des systèmes basés sur le 8080, a déjà reçu plusieurs propositions concernant la conception d'un langage universel de haut niveau pour micro-ordinateur. Certains fabricants jugent d'ailleurs sa réalisation impossible. La principale contrainte vient des mémoires qui sont encore très chères sur le marché, ce qui oblige nos auteurs à occuper le moins d'espace mémoire possible. Pari tenu ! Ils inventent la syntaxe et le vocabulaire de leur Basic en respectant toujours leur idée de base  : un langage populaire, puissant, et sûr. Leur Basic signale à l'utilisateur ses erreurs de programmation et lui permet de les corriger avant d'aller plus loin. Le temps de chasser ici aussi les redoutables « punaises », de peser chaque terme du langage qu'ils réinventent, de réviser et réviser encore leur copie  : ils sont prêts à tenter le coup. Paul Mars 1983



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 190-191Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 192-193Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 194-195Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 196-197Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 198-199Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 200-201Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 202-203Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 204-205Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 206