Micro Systèmes n°29 mars 1983
Micro Systèmes n°29 mars 1983
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°29 de mars 1983

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Société Parisienne d'Edition

  • Format : (203 x 271) mm

  • Nombre de pages : 206

  • Taille du fichier PDF : 168 Mo

  • Dans ce numéro : Forth... un langage sans programmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
TEK DAS SYSTEMES D'ANALYSE LOGIQUE DES SOLUTIONS EVOLUTIVES POUR UN FUTUR QUI CHANGE TEKTRONIX AFFICHE EN 3 COULEURS. ANALYSEZ PLUS SÛR ET PLUS FACILE. Des études menées par Tektronix démontrent que la couleur améliore considérablement l'utilisation de l'analyseur logique. Elle augmente la lisibilité et réduit les risques d'erreur de 80%, dans la recherche des parasites notamment. Les couleurs jaune, rouge et vert retenues par Tektronix définissent un nouveau standard de visualisation qui va optimiser la relation hommemachine. Vite pris en main. Facile à utiliser. L'utilisation de menus rend le DAS couleur très facile à manipuler. Une cassette magnétique permet de réutiliser les programmes et les mnémoniques personnalisés. Grâce à la nouvelle fonction "Deltatime", il est maintenant possible de lire directement la durée entre deux évènements. La technologie Tektronix  : modularité, souplesse et performances. La structure modulaire du DAS vous permet d'adapter votre outil à vos besoins  : jusqu'à104 canaux d'acquisition, choix de la vitesse de 20 MHz à 660 MHz, jusqu'à 80 voies de génération de séquence... Toutes ces performances font du DAS couleur le leader des systèmes d'analyse logique. n Nom I Fonction Adresse Représentés en vert les parasites se repèrent immédiatement. DEMANDE DE DOCUMENTATION Société Tél. I 1:1] Désire recevoir une documentation complète sur la série DAS 9100. [1] Participer à une démonstration, sans engagement. I Tektronix — SPV Mesure ZAC de Courtabceuf — Avenue du Canada BP 13 - 91941 LES ULIS Cedex Tél.  : (6) 907.78.27. Télex  : 690 332 26 — MICRO-SYSTEMES SERVICE-LECTEURS N°66 Mictronbc. Mars 1983
11M1111111 Les normes de France et d'Allemagne sur votre terminal Vous disposez d'un téléphone et d'un terminal informatique, il ne vous en faut pas plus pour tout. savoir sur les normes de l'AFNOR (Association française de normalisation) et du DIN, son équivalent d'outre- Rhin. Ce matériel est en effet suffisant pour interroger « Noriane », la base de données de l'AFNOR, qui vous donnera elle-même accès à la base allemande du DITR, à Berlin. Noriane est installée près de Nice (à Valbonne) sur l'ordinateur-serveur Questel-Télésystèmes. Elle contient les références de trente-cinq mille documents normatifs, c'est-à-dire toutes les normes françaises et internationales de l'ISO et de la CEI, les projets, six mille lois, décrets, arrêtés ou circulaires (de France et de la Communauté), ayant un contenu technique concernant l'agro-alimentaire, les biens de consommation, le bâtiment... Le système a été conçu pour aider l'utilisateur (typiquement la P.M.E.) à sélectionner les informations qu'il recherche (après avoir pris connaissance de la description du document, comme de son statut juridique) et à acquérir dans les délais les plus courts le document désiré. AFNOR Tour Europe Cedex 7 92080 Paris La Défense. Pour plus d'informations cerclez 49 se poursuivent vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours par semaine. La Travelers Insurance Co est l'une des plus grandes compagnies d'assurances des Etats- Unis. Elle compte près de vingthuit mille employés avec un capital de 26 millions de dollars. Deux BRII720 Satellite Data Systems, dont la vitesse de transmission peut atteindre 6,3 Mb/seconde, sont utilisés pour transférer les données entre deux unités centrales IBM 3033. Le gain de temps est considérable  : sept cent vingt mètres de bandes magnétiques sont transmises en douze minutes alors que, par transmission locale, ce temps aurait été de trente et une heures et quinze minutes. Quant à la marge d'erreur, elle est infime  : trois millions de bandes magnétiques transmises pour une erreur possible. Deux micros à imprimante intégrée La firme japonaise OKI a intégré des imprimantes dans ses deux derniers micro-ordinateurs. Ils s'appellent « if800 Model 10 » et « if800 Model 30 », et ont été conçus autour d'un microprocesseur Z-80. Le premier dispose d'une mémoire centrale RAM de 64 Ko. Son imprimante matricielle (5 X 7) a une vitesse de 80 car./s. Il peut être équipé d'un moniteur de visualisation de 31 cm ou être relié à un téléviseur. Une unité de disquettes de 5 1/4 pouces, une deuxième imprimante, un crayon optique, une mémoire morte peuvent directement y être connectés. Le Model 30 dispose d'une mémoire vive de 128 ou de 256 Ko. Il intègre son propre écran de 31 cm (monochrome ou couleur, selon l'option retenue) permettant l'affichage de vingt-cinq lignes de 80 caractères (400 points X 610). L'écran couleur offre huit teintes  : noir, bleu, rouge, magenta, vert, cyan, jaune et blanc. L'imprimante utilise une matrice de 16 points x 16. L'appareil comprend également une unité de disques souples de huit pouces, d'une capacité de 2 Mo. OKI Electric Industry Co. 10-3 Shibaura 4-Chome Minato-ku Tokyo 108 Japon UNE MACHINE A ECRIRE ELECTRONIQUE DE VOYAGE Très plate (4.5 cm), elle est à peine plus grande que la roue Micro-Systèmes, puisqu'elle mesure 32 x 22,5 cm pour un poids de 2,3 kg. Elle fonctionne aussi bien sur batterie qu'avec des piles ou sur secteur. Machine à écrire électronique, c'est également une machine à calculer. Elle est fabriquée par Brother. Son nom  : EP- 20. Parfaitement silencieuse (grâce à son impression thermique par points, de 11 car./s), elle dispose d'un petit écran où s'affichent les seize dernières lettres tapées avant leur impression définithe, ce qui permet une frappe sans faute. Malheureusement, l'FP-20 nécessite un papier spécial pour impression thermique (34 F la rame de cent) ou, pour écrire sur papier ordinaire, des cassettes de ruban encreur (18 F pièce) permettant de remplir entre quinze et vingt pages au format A4. Ces exigences lui font perdre un peu de son intérèt malgré son prix intéressant  : 1 700 F TTC environ. Brother 1, rue Etienne-Marcel, 75001 Paris Pour plus d'informations cerclez 2. Une erreur par quintillion de bits transmis Une erreur par quintillion (10 puissance 18) de bits transmis, c'est le degré de précision auquel est parvenu la Travers Insurance Co, qui transmet ses données informatiques par satellite, de son quartier général de Hartford dans le Connecticut à son bureau régional d'Atlanta. La vitesse de transmission est de l'ordre de 1 544 Mb/secondes et les opérations Mars 1983 MICRO-SYSTEMES — 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 1Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 2-3Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 4-5Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 6-7Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 8-9Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 10-11Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 12-13Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 14-15Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 16-17Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 18-19Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 20-21Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 22-23Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 24-25Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 26-27Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 28-29Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 30-31Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 32-33Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 34-35Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 36-37Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 38-39Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 40-41Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 42-43Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 44-45Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 46-47Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 48-49Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 50-51Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 52-53Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 54-55Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 56-57Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 58-59Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 60-61Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 62-63Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 64-65Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 66-67Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 68-69Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 70-71Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 72-73Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 74-75Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 76-77Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 78-79Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 80-81Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 82-83Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 84-85Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 86-87Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 88-89Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 90-91Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 92-93Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 94-95Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 96-97Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 98-99Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 100-101Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 102-103Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 104-105Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 106-107Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 108-109Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 110-111Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 112-113Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 114-115Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 116-117Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 118-119Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 120-121Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 122-123Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 124-125Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 126-127Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 128-129Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 130-131Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 132-133Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 134-135Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 136-137Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 138-139Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 140-141Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 142-143Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 144-145Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 146-147Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 148-149Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 150-151Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 152-153Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 154-155Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 156-157Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 158-159Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 160-161Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 162-163Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 164-165Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 166-167Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 168-169Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 170-171Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 172-173Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 174-175Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 176-177Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 178-179Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 180-181Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 182-183Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 184-185Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 186-187Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 188-189Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 190-191Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 192-193Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 194-195Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 196-197Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 198-199Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 200-201Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 202-203Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 204-205Micro Systèmes numéro 29 mars 1983 Page 206